Qu'est-ce que le dabbing ? Est-ce bon ou mauvais ?


Qu'est-ce que le dabbing ? Est-ce bon ou mauvais ?

Rangez votre bong et débarrassez-vous de vos papiers à rouler, un nouveau compétiteur vient d'entrer en jeu et son nom est "dabbing".

Que vous consommiez le cannabis de façon récréative, thérapeutique ou pas du tout, il y a des chances pour que vous ayez entendu parler du dabbing ou des dabs.

Cette nouvelle mode à révolutionné l'industrie du cannabis. Alors qu'il présente aux consommateurs récréationnels ou thérapeutique de nouvelles façons d'apprécier/consommer de la weed, il subit également une mauvaise presse quant à la sécurité des dabs au cannabis et la façon dont ils sont produit.

Alors est-ce vraiment si génial ? Ou devrait-on en avoir peur ? Éclaircissons les questions à ce sujet.

QU'EST-CE QUE LE DABBING ET COMMENT LES DABS SONT-ILS FAITS ?

Le dabbing est un terme utilisé pour décrire le procédé de réchauffement de concentrés de cannabis, tel que l'huile de hash de butane ( Butane Hash Oil : BHO), sur une surface chaude suivi de son inhalation souvent faite au travers d'un dab rig. Les concentrés utilisés sont souvent référés sous l’appellation de "dabs".

Les dabs sont des formes de cannabis concentré qui ont été faites à partir d'un procédé complexe qui extrait les composés principaux de la plante.

Ce processus nécessite l'utilisation d'un solvant tel que le butane ou le dioxyde de carbone afin de séparer les trichomes du reste de la matière de la plante. Ces trichomes, qui apparaissent en tant que de petites particules givrées sur les têtes, les feuilles et les tiges de cannabis contiennent les plus fortes concentrations de cannabinoïdes et de terpènes.

Le tétrahydrocannabinol ou THC, ( la substance cannabinoïde responsable de votre défonce) est évidemment l'objectif principal de ce processus d'extraction. Néanmoins, il peut également être utilisé afin d'extraire d'autres cannabinoïdes tel que le CBD.

Ces concentrés ou dab, peuvent également être riche en terpènes. Cependant, les terpènes sont très fragiles et son généralement perdus durant le processus d'extraction qui requiert du butane ou une substance similaire.

La plupart des concentrés sur le marché ( qu'ils soient vendus légalement ou illégalement) sont faits à partir de butane comme solvant. N'importe quel concentré ou dab fait à partir de butane est appelé BHO.

Si vous êtes à la recherche d'un concentré avec un profil riche en terpène, nous vous suggérons de regarder le Live Resin, un type de BHO réalisé sous des conditions uniques dans l'unique objectif de préserver plus de terpènes tels que le myrcène, le limonène et bien d'autres.

QUELS SONT LES AUTRES TYPES DE DAB DISPONIBLES ?

QUELS SONT LES AUTRES TYPES DE DAB DISPONIBLES ?

Le dabbing est devenu très populaire, surtout parmi les générations plus jeunes et de plus en plus de types de dab sont en train d'arriver sur le marché :

L'HUILE D'HASH DE BUTANE (BHO)

Comme nous l'avons mentionné précédemment, le BHO est probablement le plus grand artiste de la scène des concentrés.

Le processus pour réaliser de l'Huile d'Hash de Butane nécessite généralement le remplissage d'une boîte comprenant une petite ouverture avec des fleurs de cannabis, l'arroser de butane, et collecter le liquide restant. Cette mixture est ensuite purgée afin de retirer autant de butane du produit que possible - normalement au travers d'un processus d'aspiration ou de réchauffement.

On obtient un concentré doré en tant que résultat final qui peut contenir des sacrés concentrés de THC et d'autres cannabinoïdes. Le BHO est souvent vendu sous ces appellations :

Le shatter:

Le shatter de cannabis est un type de BHO avec une texture semblable à du verre qui a tendance à se briser ou se "shatter" lorsqu'il tombe ( ainsi que son nom le suggère)

Beaucoup de personnes pensent que le Shatter est le type de BHO le plus pur dû à son apparence cristalline, mais cela n'est pas vrai. Pendant le processus de création, le Shatter est purgé ( généralement sous un aspirateur) afin de nettoyer le plus de butane possible restant.

Contrairement aux autres dabs, qui peuvent être secoués ou fouettés, le Shatter est laissé à lui-même après sa purge. Le Shatter n'est pas remué en le secouant ou en le fouettant, et de ce fait, ses molécules restent tranquilles permettant ainsi d'obtenir son concentré d'aspect transparent.

La Wax (cire):

La Wax BHO possède généralement une texture très collante et sa consistance peut varier. Contrairement au Shatter, la Wax n'est pas transparente. Il a souvent une couleur blanche crémeuse similaire au miel ou a la cire d'abeilles.

C'est parce que les cires sont souvent fouettées pendant le processus de purge ce qui agite les molécules dans le concentré et crée un produit final complètement différent.

La Cannabis Wax ( la cire de cannabis) est disponible dans de multiples consistances différentes. Par exemple, le Crumble, un type de cire avec une texture similaire au nappage sur un crumble aux pommes comme dessert. Il y a également le Honeycomb, un type de cire qui vous l'aurez deviné, ressemble beaucoup au honeycomb ( un rayon de miel). Dernièrement, il y a le Budder, une cire avec une texture particulièrement épaisse et crémeuse similaire au beurre.

Le Live Resin:

Le Live resin se fait rapidement sa propre réputation en tant qu'un des meilleurs nouveaux types de BHO.

Il est fait à partir de fraîches fleurs de cannabis( le BHO classique et les concentrés sont toujours faits à partir de têtes nettoyés (cured) qui ont été gelées immédiatement avoir été récoltées et conservées à des températures extrêmement basses pendant l'intégralité du processus d'extraction.

Cela permet d'obtenir un extrait très puissant avec une plus forte concentration de terpènes et des saveurs/arômes complexes.

DU HASH EN EAU GELÉE OU DU HASH EN BULLES

Du hash en eau gelée ou du hash en bulles est un type de dab fait à partir d'une extraction dans de l'eau gelée.

Il implique généralement de prendre des tailles gelées, de les couvrir d'eau gelée et d'agiter la mixture ( soit par le secouage ou le brassage) afin de relâcher autant de trichomes que possible de la plante.

Les têtes et les tailles sont ensuite retirées de la mixture qui est ensuite passée au travers d'une quantité de filtres afin de purger le hash d'autant de particules de plantes que possible.

Le produit final est ensuite séché afin de faire un dab granuleux qui peut ensuite être manipulé à la main et pressé en de blocs plus gros.

Parce que c'est relativement facile et simple à faire, le Hash à l'Eau gelée est une superbe alternative pour quiconque cherche à faire son propre dab à la maison.

LE ROSIN

Tout comme le Hash à l'Eau gelée, le Rosin est relativement facile à faire, ce qui fait également de lui une superbe alternative pour quiconque cherche à faire ses propres dabs.

Le Rosin est réalisé en pressant les fleurs de cannabis entre deux surfaces chaudes et en collectant la belle huile dorée qui est extraire des têtes par ce procédé.

Tandis que des producteurs à grande échelle travaillant dans des marchés où le cannabis est légal possèdent des équipements spécialisés pour faire du rosin à grande échelle, vous pouvez aisément faire le vôtre chez vous.

Roulez simplement une tête de cannabis dans un parchemin ou une feuille de cuisson et pressez le entre deux surfaces ( tel qu'un pressoir à sandwich ou les plaques d'un fer à lisser) pendant quelques secondes.

Ensuite, retirez le papier de la tête et collectez le rosin collant collé à l'intérieur du papier.

L'HUILE C02

L'huile CO₂ est faite en utilisant un solvant à base de dioxyde de carbone à la place de butane ou d'eau.

Faire de l'huile de cannabis CO₂ est un procédé extrêmement compliqué qui requiert un équipement spécifique. Il produit néanmoins une superbe huile ambrée qui est considérée comme étant l'un des types de concentrés les plus purs disponible sur le marché aujourd'hui.

L'huile CO₂ est généralement mélangée à du propylène glycol ou de la glycérine alimentaire afin de le garder liquide à température ambiante et est souvent vaporisé dans des vaporisateurs crayons. Il peut également être gelé et dabbé en utilisant un dab rig classique.

COMMENT FAIRE UN DAB

COMMENT FAIRE UN DAB

Le dabbing requiert de réchauffer et d'évaporer rapidement un concentré sous de très hautes température et d'inhaler la fumée résultante. Néanmoins, le procédé de dabbing peut faire peur...

Imaginez que vous êtes habitué à fumer un joint, mais que soudainement, quelqu'un vous passe un chalumeau. Aïe !

Ne vous inquiétez pas, les dabs sont souvent fumées à travers une pipe à eau connu sous le nom de dab rig. Il consiste de quelques parties différentes comprenant un clou, un dôme et vous aurez surement besoin d'un chalumeau.

Vous aurez tout d'abord besoin d'assembler votre rig. Ensuite, chauffez le clou avec un chalumeau jusqu'à ce qu'il soit rougeoyant. Maintenant, vous devez placer votre dôme par-dessus. Le dôme est conçu afin d'éviter que la fumée s'échappe une fois que vous posez votre concentré sur le clou.

Ensuite, vous devrez utiliser un dabber ( un type de pince utilisé afin de manipuler les dabs) pour attraper du concentré. Posez-le dans le dôme et inhalez à partir de l'embouchure de la pipe afin d'inhaler la fumée. Vous devrez probablement poser votre dabber contre le clou afin d'éviter le gâchis de concentré toujours collé au bout.

Nous vous recommandons de toujours faire votre dabbing en position assise. Les dabs risquent de vous provoquer une montée violente et rapide de THC ce qui peut être très intense surtout si c'est votre première fois.

LES BÉNÉFICES DU DABBING

Les dabs sont devenus extrêmement populaire parce qu'ils permettent aux consommateurs de cannabis d'obtenir une montée de cannabis très puissante presque instantanément.

Tandis que c'est une très bonne nouvelle pour beaucoup, celui-ci peut être très avantageux pour les utilisateurs thérapeutiques qui nécessitent une forte dose de cannabis rapidement. Par exemple, les patients souffrant d'intenses douleurs peuvent très rapidement nécessiter d'une forte dose de THC ou de CBD pour contrôler leurs symptômes et le dabbing permet une alternative à effet rapide que fumer, vaper ou manger du cannabis ne permet pas.

LES INQUIÉTUDES AUTOUR DU DABBING

Le dabbing reçoit beaucoup de mauvaises critiques des médias, surtout aux États-Unis.

L'une des grandes inquiétudes autour du dabbing est la sécurité autour de sa production.

Il existe bon nombres de tutoriels en ligne pour apprendre à faire des dabs ce qui a amené certains "apprentis chimistes" à s'essayer de faire une palette de concentrés chez eux et plus souvent du BHO.

Le processus de création du BHO est très dangereux. Cela est principalement dû à son implication de butane ( qui est une substance extrêmement inflammable) présentant des dangers évidents.

Ce n'est pas un problème pour les producteurs professionnels travaillant dans des marchés légaux puisqu'ils travaillent la plupart du temps dans des laboratoires professionnels et utilisent des équipements d'experts afin de minimiser les risques présents dans la production de leurs dabs.

Mais la même chose ne peut être affirmée pour quelqu'un qui cuisine du butane dans son appartement avec une poêle sur une gazinière afin de purger son Shatter fait maison. Les dabs maison ont été la source de bon nombres d'histoires d'horreur dans lesquels des maisons ont explosés et des personnes sont mortes.

Il y a également des inquiétudes au sujet des composés chimiques dans les dabs. La plupart des gens sont dissuadés par l'idée de fumer un produit fait avec du butane, un gaz qui est normalement utilisé dans les briquets Zippo.

Le fait que les dabs sont relativement nouveaux et qu'il n'y a presque pas eu de recherches à leurs sujets sur leurs effets au niveau de la santé n'aide vraiment pas non plus. Quoi qu'un dab de haute qualité aura tout son butane qui aura été nettoyé à travers la purge aspirante.

Un autre problème majeur autour des dabs est leur puissance. Certains dabs peuvent contenir jusqu'à près de 80 % de THC là où les fleurs de cannabis tournent autour de 15 % .

Alors qu'il est impossible de souffrir d'une overdose fatale venant des dabs ou de quelconques extraits de marijuana, cette puissance croissante et le fait que les effets du dabbing agissent en quelques minutes, rend plus difficile pour les personnes de contrôler leur dosage et ils risquent probablement de se sentir mal ou de perdre connaissance.

Il va sans dire que ce genre d'histoires ne présagent rien de bon pour le mouvement de légalisation qui cherche à convaincre les gens que le cannabis est un produit sûr et naturel qui a été apprécié par la société pendant des milliers d'années.

L'une des dernières inquiétudes avec le dabbing est son apparence. Beaucoup de gens le comparent comme le "crack" du cannabis et sont rebutés par la façon dont on le consomme.

Tandis que ce n'est pas facile de prédire l'avenir du dabbing et comment il affectera le mouvement de légalisation, il est important de réaliser qu'il existe de sérieuses inquiétudes au sujet de la production des dabs, la façon dont ils ont changé la forme de consommation du cannabis et la façon dont ils affectent l'image de la consommation du cannabis.

D'un autre côté, il est important de réaliser que l'arrivée des concentrés de cannabis tel que le dab, a permit à beaucoup de patients d'avoir un meilleur remède.

Peut importe ce que vous pensez et ce que vous faites, si vous vous essayez au dabbing, assurez-vous d'être bien informé. Faites attention à vous, mais prenez du plaisir !