Comment Créer L'espace De Culture De Cannabis Parfait


Comment Créer L'espace De Culture De Cannabis Parfait

Avec autant de types de lampes, d'installations différentes et tout un tas d'informations, savoir par où commencer votre première culture du cannabis peut être difficile. Alors on a gentiment préparé un guide simple et complet pour savoir comment installer votre premier espace de culture et tout ce qu'il vous faudra pour en faire une réussite.

Cultiver du cannabis n'est pas la plus facile des tâches, mais elle peut être l'une des plus gratifiantes. Installer et optimiser votre espace de culture est essentiel pour obtenir des cultures réussies. En cherchant à faire des économies et en ayant une approche « ça suffira comme ça », vous ne faites que vous préparer à échouer.

Prenez les bonnes mesures avant même de lancer les cultures et vous vous épargnerez bien des efforts et du temps perdu sur le long terme. Vous vous demandez par où commencer ? Eh bien, par ici ! On a toutes les informations nécessaires pour installer et démarrer votre espace de culture et obtenir au final la meilleure récolte possible.

Ce Qu'Il Faut Pour Créer l'Espace de Culture de Cannabis Parfait

Quand on se lance dans sa première culture, les choses sont beaucoup plus faciles si on a tout sous la main dès le début. Ce n'est jamais une bonne chose de voir les premières plantules pousser et de s'apercevoir qu'on a oublié quelque chose. Nous avons donc préparé une liste de tous les équipements essentiels dont vous allez avoir besoin pour lancer vos cultures sans rencontrer de problèmes.

• Cubes de germination : il s'agit du récipient parfait pour y faire germer vos graines de cannabis. Composés de tourbe, ils possèdent le ratio air à eau nécessaire pour donner à vos graines le meilleur départ. Une fois germées, vous les transférerez dans de plus grands pots.

• Pots textiles : vous n'avez peut-être jamais rencontré de pots textiles, mais c'est vraiment une belle avancée. Comme les parois sont poreuses, elles permettent au sol de respirer et diminuent le risque de pourriture des racines. De plus, ils utilisent le principe du "air pruning" (taille des racines à l'air libre). Vous n'aurez donc plus besoin de craindre la formation de chignon racinaire. Le rempotage est aussi facilité.

• Tente de culture : n'essayez pas de vous en passer. Si vous voulez installer une culture correcte avec de bons résultats, une tente vous y aidera. À moins d'avoir une pièce assez grande que vous pouvez vous permettre de transformer, une tente est de loin la meilleure marche à suivre.

• Lampes de culture : on vous recommande de choisir des LEDs à spectre complet. Elles ne nécessitent pas de changement lors du changement de phase du plant, elles utilisent environ 50 % moins d'énergie en comparaison des autres lampes (moins de coûts, moins de chaleur) et possède le spectre lumineux parfait, ce qui signifie que vous obtenez les meilleurs rendements.

• Programmateurs : bien que n'étant pas strictement essentiels, ils vous faciliteront la vie. On branche les lampes de culture dans le programmateur, qu'on branche ensuite dans la prise murale. De cette manière, le cycle jour-nuit est totalement automatisé. De quoi vous donner beaucoup plus de liberté.

• Ventilateur oscillant/rotatif : une bonne circulation de l'air est essentielle. Si l'air stagne, vous allez avoir des problèmes de moisissures et de pourriture. Un ventilateur bon marché qui peut être fixé sur la paroi de la tente gardera vos plants de cannabis en bonne santé.

• Extracteur d'air et gaines : en apportant constamment de l'air frais et en évacuant l'air chaud, vos plants seront en bonne forme. En combinaison avec le ventilateur rotatif, ce système maximise la fraîcheur et entretien un niveau d'humidité sain.

• Filtre à charbon : il se place en bout de gaine. Alors que l'air (venu de la tente) passe à travers, l'odeur de cannabis sera absorbée. Ce qui signifie que votre tente ne déversera pas des litres et des litres d'air parfumé au cannabis !

• Thermo-hygromètre : ils mesurent l'humidité et la température. Contrôler ces variables est essentiel pour obtenir des cultures saines et en pleine forme.

• Testeur de pH : entretenir un niveau d'acidité idéal dans votre sol (environ 6,0–6,5) permet de garantir la santé optimale de vos plants de cannabis. Sans testeur de pH, vous n'aurez aucune idée de l'état de votre sol.

• Sécateurs : tout au long de la culture, vous allez devoir tailler vos plants pour les contrôler. De plus, à l'heure de la récolte, vous aurez beaucoup de têtes à tailler. Investissez dans une bonne paire robuste avec des lames aiguisées, car un sacré travail les attend. Et n'oubliez pas de garder les lames propres !

• Arrosoir : c'est une évidence. Vos plants ont besoin de boire. Choisissez une taille qui vous permette d'arroser une bonne quantité à la fois, mais pas trop gros pour ne pas être encombrant dans un petit espace rempli d'appareils électriques.

• Brumisateurs : ils servent à brumiser les feuilles de vos plants. Les plants aiment aussi absorber l'humidité à travers leurs feuilles et le cannabis aime avoir un environnement légèrement humide (environ 55–70 %) en phase végétative. Les brumisateurs vous aideront à répondre à ces besoins.

• Ficelle : c'est un accessoire qui se révélera bien pratique. Peu importe que ce soit pour sécuriser les plants, les palisser ou leur apporter du soutien, ou bien fixer des équipements à la tente, la ficelle sera toujours utile :

• Ruban à conduits : parfait pour sécuriser et fermer hermétiquement, vous serez bien content de l'avoir sous la main.

• Gants sans latex : il vous faut des gants. Ils permettent non seulement d'avoir des cultures plus propres, mais l'exposition répétée à la résine de cannabis irriterait aussi votre peau. De plus, essayer de travailler maladroitement avec des mains couvertes de résine de cannabis collante deviendra bien vite pénible.

• Lunettes de protection : même si des lunettes de soleil peuvent suffire, une bonne paire de lunettes pour la culture d'intérieur sera bien meilleure. Les lunettes de soleil ordinaires n'arrivent pas à bloquer tout le spectre lumineux dégagé par les lampes de culture. Une bonne paire rendra l'exposition prolongée bien plus agréable, sans parler de la sécurité.

• Machine à tailler les têtes : même si ce n'est pas essentiel, si vous obtenez une bonne récolte (avec ce guide, ce sera votre cas!), elle vous rendra la vie plus simple.

• Bocaux hermétiques : de quoi donner à vos têtes affinées une durée de vie bien plus longue. Et c'est agréable à regarder !

• Rallonge électrique : pour vous donner une flexibilité bien nécessaire avec l'électricité. Attention à ne pas surcharger les prises multiples. Aucune culture ne mérite de déclencher un incendie.

CIRCULATION DE L’AIR

Comment Installer un Espace de Culture de Cannabis en Intérieur : Étape par Étape

Bon, maintenant que vous avez tout votre équipement, il vous faut savoir l'utiliser. Même si nous avons conseillé d'utiliser une tente et des LEDs, nous parlerons aussi des autres possibilités. Comme pour toutes les bonnes choses dans la vie, installer un espace de culture du cannabis mérite d'être bien fait. Plus votre installation initiale sera bien faite, plus vous aurez la vie facile par la suite. Essayer de réparer quelque chose alors que les plants sont en pleine croissance sera bien plus difficile que d'installer correctement les choses dès le début !

Étape 1 : Trouver un Lieu Adapté pour Votre Espace de Culture de Cannabis

Vous devez tout d'abord décider du lieu où vous allez faire vos cultures.

Taille

Réfléchissez à la taille de l'espace de votre choix. Est-ce une pièce de culture entière, un placard, ou bien une tente de culture ? Les matériaux et l'énergie nécessaire pour entretenir le bon environnement vont dépendre de la taille de votre espace. Choisissez l'espace qui correspond le mieux aux résultats que vous désirez.

Électricité

Il vous faudra avoir accès à une source de courant. Plus la prise est proche, mieux c'est. Autant éviter les rallonges qui courent dans toute la maison.

Eau

De même, vous devez être proche d'une source d'eau. Elle sera peut-être moins accessible que la prise de courant, mais minimisez autant que possible la distance. Moins vous avez de bassines remplies d'eau qui traînent, moins les accidents sont probables.

Bruit

Tous ces équipements vont faire du bruit. Même si le bruit ne sera pas trop fort, il peut être pénible pour vous ou vos voisins. Si possible, installez votre espace de culture dans un lieu où le bruit ne sera pas dérangeant.

Revêtement du Sol

Ne faites pas pousser directement sur un tapis, qui retient l'eau et donc les bactéries et les champignons. Choisissez une surface dure ou posez une bâche en plastique.

Étape 2 : Rendez Votre Espace de Culture de Cannabis Opaque

Il ne faut pas que la lumière puisse fuiter dans ou hors de votre espace de culture. Si elle fuite à l'extérieur, vous perdez de précieux watts. Si elle fuit à l'intérieur, cela pourrait perturber le cycle jour-nuit de vos plants, de quoi ruiner potentiellement toutes vos cultures.

Les tentes sont livrées scellées et couvertes d'un matériau réfléchissant approprié. Si vous utilisez une pièce entière, peignez-la en blanc, ou doublez les parois d'un revêtement conçu pour retenir la lumière (film panda, etc.). Plus vous avez de réflexion, moins vous gaspillez d'énergie.

Étape 3 : Configurez Votre Espace de Culture de Cannabis

Vous devez décider de ce que vous voulez faire de votre espace. Utiliser toute la pièce ? Y placer une tente ? Transformer un placard ou un autre espace réduit ? Chacune de ces possibilités s'accompagne de ses propres avantages et inconvénients. Les grandes pièces de culture donnent de plus grosses récoltes et une facilité d'accès, mais demandent plus d'investissement et sont plus difficiles à entretenir. Les petits espaces sont bon marché et efficaces, mais peuvent être encombrés et ils limiteront votre récolte globale.

Voilà pourquoi nous conseillons les tentes de culture qui sont le juste milieu. Cependant, au final, tout dépendra de ce qui vous est disponible et de ce que vous espérez en tirer.

Installation d'une Pièce de Culture Entière

Si vous avez beaucoup d'espace, un beau budget et l'envie d'énormes récoltes, vous pouvez transformer une pièce entière en plantation. Même si ce sera beaucoup de travail, les résultats peuvent être incroyables.

En règle général, il vous faut une lampe de culture (lampe + ballast + réflecteur) pour chaque 1,2 m². Si vous avez une pièce énorme, envisagez de la remplir avec plusieurs tentes. Cela peut la rendre encore plus efficace et vous permettre d'avoir plusieurs cultures à différentes étapes de manière simultanée.

Une Pièce dans la Pièce (Tente de Culture)

Tout ceci nous amène aux tentes de culture. C'est probablement la manière la plus simple de cultiver du cannabis pour un débutant. Comme elles sont parfaitement conçues pour être opaques, isolées et pour qu'on y attache des équipements, elles vous faciliteront la vie.

Il existe de nombreuses options abordables et prêtes à l'emploi. Cependant, si vous avez un budget restreint ou que vous adorez le bricolage, il est tout à fait possible de construire votre propre tente de culture.

Espace Transformé (Placard)

À moins de n'avoir que cette option disponible, nous ne recommandons pas de choisir un espace aussi petit. L'accumulation de chaleur dans les petits espaces peut être un problème, tout comme l'accessibilité une fois les cultures arrivées à maturité.

Si vous utilisez cette méthode, choisissez des lampes de faible puissance, froides (comme les LEDs ou les CFLs) et assurez-vous d'avoir un bon système de ventilation pour amener de l'air frais et évacuer l'air chaud. Autrement, vous aurez des problèmes.

Étape 4 : Installer le Système d'Éclairage pour Votre Espace de Culture de Cannabis

étape 4 : installer le système d'éclairage pour votre espace de culture de cannabisTout le monde sait qu'une culture de cannabis nécessite une installation lumineuse très spécifique et les choses peuvent être assez intimidantes. Si elle n'a pas accès au bon spectre au bon moment, votre culture en souffrira sérieusement.

Le système d'éclairage est composé d'une lampe (pour produire la lumière), d'un ballast (pour apporter la puissance adaptée) et d'un réflecteur (pour diriger toute la lumière vers vos plants).

Pour les cultures de plus petite taille, une seule lampe de culture principale suffira. Toutefois, selon votre budget, vous pouvez aussi ajouter des lampes supplémentaires.

Installer des Parois Réfléchissantes dans Votre Espace de Culture

Votre espace de culture a besoin de parois réfléchissantes, autrement beaucoup de lumière sera gaspillée. Si vous décidez d'utiliser une tente de culture, le problème est réglé. Si vous transformez un espace, vous devez le faire vous-même.

Les trois meilleurs matériaux pour recouvrir vos parois sont :

• Mylar Diamond : 90–95 % de réflectivité. Il réfléchit la chaleur et la lumière.

• Film noir et blanc : 85–95 % de réflectivité. La paroi interne blanche réfléchit la lumière et la paroi externe noire la bloque. Moins cher que le Mylar, son principal inconvénient est qu'il peut fondre à la chaleur.

• Peinture au latex blanc mat : 80–90 % de réflectivité. C'est l'option la moins coûteuse, adaptée aux grands espaces. Notez que la peinture mate réfléchit en réalité plus que la satinée.

Peu importe ce que vous choisissez, assurez-vous que vos parois sont lisses. Les bosses et trous réduiront fortement la réflectivité.

Les Différentes Options Lumineuses pour Votre Espace de Culture

Il existe un grand nombre d'options différentes pour votre installation d'éclairage et le choix peut être intimidant. Nous allons vous présenter plus bas tous les différents types pour que vous puissiez déterminer lequel est le plus adapté à vos cultures.

Lampes de Culture HID

Les lampes HID sont la forme de lampe de culture la plus populaire. Elles sont puissantes et efficaces. Disponibles en sodium haute pression (HPS), halogénure métallique (MH) et halogénure métallique céramique (CMH — qui combine des éléments de MH et HPS), c'est une option très fiable.

Cependant, les lampes HID produisent beaucoup de chaleur. Cela les rend potentiellement difficiles à gérer. Tout d'abord, un excès de chaleur nuira à vos cultures. Ensuite, les fuites de chaleur peuvent rendre vos cultures évidentes. Et pour finir, la chaleur pourrait potentiellement provoquer un incendie.

Ceci étant dit, si vous cultivez en hiver ou dans un climat plus froid, la chaleur dégagée peut en réalité être une bonne chose. En été, ce sera un inconvénient.

Donc, si vous choisissez une lampe HID, assurez-vous d'avoir une bonne ventilation et un système de surveillance des températures adapté.

Lampes de Culture LED

Les LED sont une addition relativement récente sur le marché des lampes de culture pour le cannabis. Elles produisent beaucoup moins de chaleur rayonnante que les lampes HID, ce qui facilite la tâche pour cultiver à une température plus fraîche et contrôlée.

Bien que plus coûteuses à l'achat, elles sont moins coûteuses à faire fonctionner et durent beaucoup, beaucoup plus longtemps.

Autre chose à propos des LEDs : les lampes les moins chères ne dégageront pas un spectre lumineux complet et vos plants en souffriront. Donc, si vous choisissez de partir sur une LED, dépensez assez pour obtenir un spectre complet. L'avantage est alors que vous pouvez utiliser la même lampe pour toute votre culture, car les phases végétative et de floraison seront couvertes.

Lampes de Culture Fluorescentes

Les lampes fluorescentes sont bon marché et ne chauffent pas. Elles peuvent être un bon choix pour le cultivateur débutant. Cependant, il faut les changer entre la phase végétative et la floraison, car le spectre lumineux qu'elles émettent est limité. De plus, comme leur puissance dégagée en watts est plus faible que les autres options, elles produiront des rendements plus faibles. Il faudra aussi les remplacer plus régulièrement que les autres options.

Ceci étant dit, pour le cultivateur qui débute tout juste, elles peuvent être l'option parfaite. Il ne faut non plus négliger l'aspect bon marché. De plus, avec une installation adaptée, l'efficacité lumineuse peut être maximisée et il sera difficile de faire la différence.

Étape 5 : Installer un Système d'Échange d'Air dans Votre Espace de Culture de Cannabis

Les plants ont besoin d'un apport en air frais pour rester en bonne santé. Si vous les laissez dans un air chaud et humide qui ne change jamais, vous remarquerez bien vite que les nuisibles et maladies s'infiltrent dans vos cultures. De plus, pour éviter l'accumulation dangereuse de chaleur, une ventilation adéquate est essentielle.

Comment Installer une Ventilation dans Votre Espace de Culture

Tout le monde sait que les plantes respirent du dioxyde de carbone, mais elles ont aussi besoin d'oxygène. Les parties qui ne réalisent pas la photosynthèse (comme les racines par exemple) ont besoin d'oxygène. Et un excès de dioxyde de carbone peut aussi être une mauvaise chose. Faire entrer de l'air frais aide à garder des niveaux adaptés.

Les tentes comportent des entrées et des sorties à travers lesquelles vous passerez vos gaines. Si vous installez vous-même votre propre espace, vous devez prendre cela en compte. Vous placerez alors l'extracteur au centre, relié à des gaines, et il fera entrer l'air frais en expulsant l'air usagé.

Comment Installer un Système de Filtre à Charbon dans Votre Espace de Culture

Placer un filtre à charbon dépendra de votre installation. En général, il est accroché au plafond. Mais si vous faites une petite culture, le placer en dehors de votre tente ou box est une bonne idée. Ce type de filtre absorbe les odeurs, ce qui rend votre culture bien plus discrète et vous évite d'avoir une maison qui sent l'herbe en permanence.

étape 5 : installer un système d'échange d'air dans votre espace de culture de cannabis

Comment Garantir le Meilleur Environnement dans un Espace de Culture

Comme toute chose, les plants de cannabis ont un environnement qui leur est optimal. Même s'ils sont robustes et qu'ils peuvent produire une récolte dans des conditions difficiles, pour obtenir les meilleurs résultats, l'environnement doit être optimisé. Voici les paramètres de température et d'humidité idéaux pour votre installation de culture en intérieur.

Quelle Est la Température Idéale dans un Espace de Culture ?

Votre installation de culture spécifique déterminera le degré (attention au jeu de mots) avec lequel vous pouvez ajuster la température. Si vous êtes entre 20 et 30 °C, tout va bien.

Cependant, pour obtenir les meilleurs résultats, une température de 25 °C environ en journée et 17–20 °C la nuit vous donnera le meilleur de vos plants.

Quel Est le Meilleur Niveau d'Humidité dans un Espace de Culture ?

Un air trop sec provoquera une perte d'humidité chez vos plants. Impossible de le compenser en arrosant trop, car ceci noierait les racines. Vous devez donc maintenir le bon niveau d'humidité. Votre variété particulière déterminera le niveau d'humidité qu'elle peut supporter. Les indicas ont tendance à supporter des conditions plus sèches et les sativas plus d'humidité. Les plants à autofloraison sélectionnés avec des génétiques de ruderalis sont généralement plus robustes et toléreront une humidité plus réduite.

Pour les différentes étapes , voici les fourchettes optimales :

• Plantules : 65–80 %
• Phase végétative : 55–70 %
• Phase de floraison : 40–50 %

Sécurité de l'Espace de Culture

Entretenir la propreté de votre espace de culture est très important. Premièrement, cela évite l'accumulation de nuisibles et de champignons. Ils peuvent être dévastateurs pour votre culture et réduire à néant des mois de travail. Un nettoyage régulier permet de garder le contrôle.

Il y a aussi un aspect sécuritaire au problème. Beaucoup d'eau et d'électricité se croisent dans un espace souvent réduit. Pour éviter les risques d'électrocution ou d'incendie, le rangement et le nettoyage sont primordiaux. Retirer tout ce qui pourrait risquer de vous faire trébucher, les éléments inflammables et ce qui pourrait fuir sera bien utile sur le long terme.

De plus, quand vos plants seront bien gros et buissonneux, vous serez de toute façon à court d'espace. Retirer tout ce qui encombre inutilement ne fera que vous faciliter la vie. Vous ne voudriez pas arriver jusqu'à la floraison pour trébucher sur un câble et écraser vos plants !

Des Conseils Essentiels pour Faire Pousser de l'Herbe en Intérieur

C'est presque tout. Pour finir, on vous donne quelques-uns des meilleurs conseils pour profiter au mieux de votre culture en intérieur !

• Choisissez la bonne lampe de culture : ne lésinez pas sur les moyens pour l'éclairage. Faites des recherches et achetez des lampes de culture qui offriront à vos plants ce dont ils ont besoin, même si c'est un peu plus cher.

• Forcez l'apparition de sites de floraison supplémentaires : avec un peu de palissage et de techniques de type LST, vous pouvez pousser votre plant produire beaucoup plus de sites de floraison, de quoi obtenir plus de têtes !

• Éliminez les hermaphrodites et les mâles : les mâles ne devraient pas être un problème si vous achetez des graines féminisées. Parfois, les plants femelles présenteront des traits hermaphrodites quand elles sont suffisamment stressées. C'est un mécanisme ingénieux, mais pénible si vous voulez des récoltes de haut qualité. L'endroit où la branche rencontre la tige est l'endroit où vous allez vérifier le sexe de vos plants. Les femelles développent des pistils et les mâles des bourses à pollen. Les plants hermaphrodites produiront ce qu'on appelle couramment des « bananes », qu'ils utilisent pour se polliniser eux-mêmes. Éliminez tout ce qui porte une bourse à pollen dès son apparition. Si les femelles sont pollinisées, la viabilité des cultures réduira fortement.

• Étudiez la nutrition : les plants ont besoin de nutriments différents pendant les différentes phase. Apprendre ces besoins maximisera vos récoltes.

• Repérez les maladies et les nuisibles : des feuilles décolorées, des taches noires et des feuilles flétries indiquent un problème. Apprenez ce que veulent dire les différents signes et comment les traiter au mieux.

• Restez discret : le cannabis reste un sujet controversé et vous ne voudriez pas attirer une attention indésirable. Peu importe à quel point vos cultures font votre fierté, gardez-le pour vous. Vous en serez reconnaissant.

• Aimez vos plants ! En approchant vos cultures avec de l'amour et des soins au quotidien et en leur donnant le temps et la patience dont elles ont besoin, vous serez sur la bonne voie. Prenez votre temps, faites des recherches, ne faites pas de fausses économies et vous en serez bien récompensé !