Comment faire votre propre huile de CBD


Comment faire votre propre huile de CBD

Tandis que la popularité du CBD continue d’augmenter, il existe littéralement des milliers de produits au CBD parmi lesquels choisir. Mais saviez-vous que vous pouvez faire votre propre huile au CBD à la maison ? Le processus est assez facile et ne demande qu’un équipement de base que l’on trouve dans la plupart des cuisines.

En tant que cannabinoïde, le CBD n’est pas soluble dans l’eau, mais l’alcool fonctionne très bien pour extraire ces composés chimiques de la matière végétale séchée. Assurez-vous de vous procurer de l’alcool de grain à haute teneur et sans danger pour les aliments, qui ne laissera aucun résidu nocif.

En plus d’un alcool de haute qualité, vous aurez besoin de fleurs de cannabis ou de chanvre comme source de cannabinoïdes. De nombreuses variétés de cannabis ont été cultivées pour contenir des taux élevés de THC, et ne conviennent pas à la fabrication d’huile au CBD. Cependant, certaines variétés plus récentes ont été conçues pour contenir de grandes quantités de CBD et presque pas de THC du tout. Une autre option est d’utiliser des fleurs de chanvre. Ces fleurs provenant de chanvre industriel, ne contiennent presque pas de THC, des taux élevés de CBD, et sont légaux dans divers pays d’Europe et au-delà.

Avant de commencer le processus d’extraction, il est important de réfléchir à la façon dont vous allez utiliser l’huile. Si vous avez l’intention de l’utiliser par voie orale ou sublinguale (sous la langue), il est essentiel de décarboxyler votre matériel végétal avant de procéder aux étapes ci-dessous. La décarboxylation convertit l’acide cannabinoïde CBDA en la molécule de CBD souhaitée, grâce à la chaleur. Pendant le processus d’extraction proprement dit, les températures ne sont élevées qu’à un niveau suffisant pour que l’alcool s’évapore. Si vous avez besoin de décarboxyler votre herbe, vous pouvez voir comment faire ici.

Maintenant que nous avons couvert ces points importants, examinons les ingrédients et l’équipement nécessaires au processus.

INGRÉDIENTS

- Environ 30 g de têtes effritées ou 60–100 g de restes effrités.
- Alcool alimentaire de grain à haute teneur en alcool

ÉQUIPEMENT

- Récipient de mélange
- Filtre fin comme une étamine ou un tamis
- Récipient de captation
- Bain-marie (un ensemble de deux casseroles/pots encastrés empilés avec un espace entre elles)
- Cuillère en bois
- Spatule
- Entonnoir
- Seringue en plastique

INSTRUCTIONS

ÉTAPE 1

Pour commencer, placez vos têtes décarboxylées ou vos restes dans le récipient de mélange et versez suffisamment d’alcool pour submerger complètement la matière végétale. Utiliser la cuillère en bois pour remuer pendant 5 minutes. Pendant ce temps, l’alcool enlèvera les constituants désirés tels que le CBD et les terpènes. Remuer aidera à accélérer le processus et à déloger les glandes des trichomes qui produisent ces substances.

ÉTAPE 2

Ensuite, vous devrez séparer l’extrait d’alcool riche en CBD de la matière végétale. Filtrer la solution à travers une étamine ou un tamis fin dans un récipient en dessous. Vous remarquerez que l’alcool a une couleur vert foncé. Répétez le processus ci-dessus avec de l’alcool neuf quelques fois en plus pour tirer le meilleur parti de vos têtes ou de vos restes. Enfin, l’extrait commencera à apparaître plus clair en couleur, un signe que le matériau est maintenant épuisé.

ÉTAPE 3

Maintenant, il est temps d’installer le bain-marie. Si vous n’avez pas d’installation comme celle-ci, une option improvisée et facile est de remplir le fond d’une casserole avec de l’eau, puis de placer un bol en acier inoxydable dans la casserole qui rentre, mais qui ne touche pas le fond de la casserole.

Verser l’extrait d’alcool dans le bol en acier inoxydable du bain-marie et chauffer doucement. L’alcool à haute teneur est très volatil et s’évapore à basse température. Maintenez la chaleur à un niveau bas et augmentez et baissez le feu si nécessaire. Il est important d’effectuer ce processus loin de toute flamme et idéalement sous un ventilateur extracteur ou à l’extérieur. Les vapeurs produites lors de l’évaporation de l’alcool sont très inflammables et présentent un réel risque d’incendie.

Continuer à remuer l’extrait pendant 15–20 minutes pendant que l’alcool s’évapore. Le mélange doit devenir extrêmement visqueux.

ÉTAPE 4

Après avoir éliminé tout l’alcool, l’extrait doit présenter une consistance épaisse, semblable à celle du goudron. Pendant qu’il est encore chaud, l’aspirer dans une grande seringue ou plusieurs petites seringues. Il sera donc facile à stocker et à administrer.

LA NATURE DE L’HUILE AU CBD MAISON

Cette méthode permet d’obtenir un extrait puissant à spectre complet, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas seulement de CBD présent dans le produit final. Ce processus permet également d’extraire les terpènes des fleurs et des molécules aromatiques qui ont leurs propres bénéfices pour la santé, leurs goûts et leurs odeurs.

Vous remarquerez également que cette huile a une consistance extrêmement épaisse et un aspect vert-brun. Elle semble différente de beaucoup d’huiles commerciales disponibles. En effet, l’extraction de l’alcool élimine également les cires, les lipides et la chlorophylle de la matière végétale, dont une partie se retrouve dans le produit final.

Cette huile peut être utilisée de multiples façons. Vous pouvez l’ajouter à des smoothies ou à des jus, la placer sous la langue pour une absorption rapide, ou même la mélanger dans des crèmes et onguents pour application topique.

AUTRES SOURCES D’HUILE AU CBD

Si vous n’avez pas le temps de faire de l’huile au CBD à la maison, ou si vous n’aimez pas l’idée de faire bouillir de l’alcool à haute température dans votre cuisine, il existe plein de produits pour vous. Il suffit de faire vos recherches et assurez-vous d’acheter une huile au CBD venant d’une source digne de confiance.