C’est quoi le cannabis rosin et comment en faire


C’est quoi le cannabis rosin et comment en faire

Le cannabis rosin est le champagne des concentrés, très facile à faire à la maison. Découvrez comment faire votre propre rosin !

La weed rosin est le nouveau concentré de cannabis à la mode, qui est en train de rapidement devenir l’extrait de choix pour les dabbers et les passionnés du hasch fait maison. Pourquoi ? Parce que c’est pur, c’est propre et c’est incroyablement facile à préparer.

CANNABIS ROSIN : LE CONCENTRÉ PROPRE

Vous connaissez probablement déjà des concentrés comme la BHO et ses dérivés plus raffinés comme honeycomb, shatter et wax. Sans aucun doute, ils sont d’une puissance absolue, avec des niveaux de 50%+ de THC. L’inconvénient est que cette résine gluante est extraite en utilisant de produits chimiques nocifs, en général du gaz butane.

Mais le cannabis rosin est le champagne des concentrés, il répond à toutes les attentes. Facile à faire à la maison, ridiculement puissant et avec un bel aspect, il ressemble à de l’ambre collante fumable.

Le cannabis rosin fait maison est tout aussi puissant que la meilleure BHO produite professionnellement, parfois même encore plus, et il n’est ni aussi compliqué ni aussi dangereux à produire. Parmi tous les différents types d’extraits, le rosin est au même niveau que le Ice-Hasch comme étant le plus naturel et 100 % sans produits chimiques.

COMMENT FAIRE DU ROSIN À LA MAISON

D’abord, vous devez rassembler quelques outils ménagers courants pour votre kit rosin fait maison. Il vous faudra les quatre objets suivants avant de commencer :

  • Fer à lisser les cheveux
  • Papier parchemin
  • Gants
  • Outil pour gratter. Un grattoir à main venu d’un magasin de bricolage est parfait et c’est un outil utile pour toute sorte de production de hasch.

Une fois les matériaux assemblés, il est temps de sortir votre réserve de weed. Les petites têtes sont plus adaptées à l’extraction de rosin, donc commencez par ces têtes pop-corn. Prenez un morceau de papier parchemin de la taille de votre fer à lisser et pliez-le en deux, puis mettez une tête sur le pli.

Réglez le fer à cheveux sur la chaleur la plus basse et mettez une paire de gants résistants à la chaleur, juste au cas où. Placez ensuite votre tête enveloppée dans le papier parchemin entre les lames du fer et pressez. Votre petite-amie vous tuerait probablement si vous cassiez son jouet bien-aimé, alors la weed ne doit pas entrer en contact avec le fer à lisser !

Les deux principes de la production de rosin sont la chaleur et la pression. La plupart des fers à lisser les cheveux ont des réglages de température et si vous êtes familier des vaporisateurs, vous comprenez déjà le concept d’extraction à chaud. Une température entre 120-165°C est optimale pour l’extraction de rosin collante.

Il vous faudra expérimenter et avec un peu de pratique, vous trouverez la bonne température pour vos variétés. Presser pendant 5-10 secondes suffit en général pour que la résine collante soit extraite d’une tête de taille pop-corn.

Après avoir été pressée, la tête sera aplatie comme une chips non-psychoactive et la précieuse rosin sera sur le papier parchemin. L’étape finale est de délicatement collecter la rosin sans rien gâcher. Si vous avez l’intention de presser plusieurs têtes, utilisez des feuilles de papier propres, vous ne voudriez pas gaspiller de la rosin.

Un rendement typique avec des fleurs est d’environ 10-25 % de rosin, vous devez donc avoir la main ferme et un grattoir à main propre pour récupérer le résultat sur le papier. Une fois que vous avez récolté votre rosin, elle est prête à être dabbée ou vaporisée. Le processus étant entièrement naturel, pas besoin de purge.

Du pollen ou du hasch de qualité inférieure peuvent aussi bénéficier d’une presse rosin. Ce genre de rosin est divin et c’est le meilleur moyen de transformer du hasch médiocre en un matos de qualité connaisseur.

Si vous avez l’intention d’en préparer beaucoup et que vous voulez bien stocker votre rosin pour une utilisation ultérieure, rappelez-vous que c’est collant au possible. Quand vous aurez rassemblé une bonne boulette de rosine, mettez-la dans un récipient en silicone, ou enveloppez-la dans du papier parchemin.

Pour une conservation plus longue, il est préférable de garder la rosin emballée dans du papier dans un bocal en verre, comme de la weed. Ne faites pas l’erreur de débutant qui consiste à mettre votre rosin ou vos concentrés collants dans des sachets en plastique.

Faire de la rosin à la maison est rapide et très amusant en comparaison du danger de mort posé par une production de BHO. Il est préférable de laisser la production d’huile honey aux producteurs expérimentés de hasch et aux professionnels avec des équipements de laboratoire.

La rosin faite maison est suffisamment bonne pour rivaliser avec n’importe quel type de concentré du cannabis. C’est une des rares fois où on peut finir en vous recommandant de vraiment essayer à la maison.