Quel cycle de lumière pour les plantes de cannabis autofleurissantes?


Quel cycle de lumière pour les plantes de cannabis autofleurissantes?

Les variétés autofleurissantes de cannabis sont les plus rapides et les plus polyvalentes de toutes. La génétique Ruderalis permet au cannabis autofleurissant de fleurir indépendamment du cycle de lumière.

Le Cannabis sauvage ruderalis viendrait de Sibérie et a évolué pour passer en floraison selon l’âge, au lieu de la quantité saisonnière de lumière. Cette capacité unique est ce qui différencie les variétés autofleurissantes des variétés photopériodiques typiques (indica et sativa).

Ne vous inquiétez pas, la robustesse et la floraison rapide sont bien les seults traits dont les variétés autofleurissantes modernes ont hérité du côté ruderalis. Les variétés autofleurissantes contemporaines sont en fait des hybrides de "pedigree" consistant principalement de génétique indica ou sativa, avec juste assez de ruderalis pour induire la floraison automatiquement et habituellement en 30 jours ou moins après germination.

La dernière génération de variétés autofleurissantes produit du cannabis très puissant et de haute qualité, bien loin de ses humbles origines de « foin ». De plus, ce n'est pas parce que les autoflos peuvent s’adapter à des conditions de cultures difficiles que cela les rend invincibles. Cela ne guarantit pas non plus au cultivateur une énorme récolte.

Les plantes autofleurissantes peuvent être cultivées avec succès en toutes saisons, sauf en hiver, en extérieur et avec différents cycles de lumière en intérieur. L’astuce consiste à trouver la quantité optimale du spectre de lumière parfait pour les autos, afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel et offrir une grosse récolte cristallisée.

QUEL EST LE MEILLEUR CYCLE DE LUMIÈRE POUR LES AUTOS?

Les débats sont encore vigoureux autour de cette question, vu qu'on en est seulement à la 5ème génération d'autos en 2017. Les cultivateurs de ganja n'ont eut l'opportunité de cultiver des hybrides de ruderalis de haute qualité que depuis la dernière décennie. Donc personne ne connait vraiment la bonne réponse à 100%.

Cependant, le cycle jour-nuit 18-6 est le plus populaire parmi les cultivateurs d’intérieur et le plus économique. Pour les personnes souhaitant cultiver toute l’année, même pendant les mois chauds de l’été, c’est probablement la meilleure solution. À notre avis, c’est toujours la bonne quantité de lumière pour une culture d'autos en intérieur de la graine à la récolte.

Utiliser un cycle de 24 heures est une autre option; Bien que, celaaugmente la facture d’électricité et la température de l'espace de culture à la fois. Il s’agit vraiment d’une option à envisager au cours d’un hiver particulièrement froid afin de maintenir une température optimale.

Sinon, ce cycle de lumière n’est pas indispensable, car il n’est pas prouvé qu'il augmente considérablement les rendements, ni n'accélère la floraison. 22-2 et 20-4 sont assez communs aussi, mais les données validant leur supériorité sont absentes pour le moment.ofleurissantes en utilisant un cycle jour-lumière de 12 / 12 comme pour, ou même peut-être, aux côtés de variétés photopériodiques. Introduire une auto ou deux dans l'espace de culture est un moyen pratique de récolter rapideUne alternative viable est de fleurir les plantes autment un peu d'herbes tandis que vous attendez vos bonnes variétés photopériodiques d'arriver pleinement à maturité.

Les autos fleurissent très bien avec 12 heures de lumière, mais les rendements et leur taille seront réduites. Ce n'est pas le cycle de lumière parfait pour les autos, mais pour les cultivateurs de variétés photopériodiques, c’est un moyen de se familiariser avec elles et de les essayer.

QUEL EST LE MEILLEUR TYPE DE LUMIÈRE POUR LE CULTIVATEUR D’AUTOS ?

La réponse courte est la lumière du soleil. Mais pour le cultivateur d’intérieur, vous pouvez vous en rapprocher grâce à la dernière génération de systèmes d’éclairage LED à spectre complet. Les LEDs à spectre complet sont parfaites pour le cycle de vie complet du cannabis. Elles sont aussi les lampes de culture les plus efficaces du marché.

À long terme, investir dans les LEDs en vaut la peine, vu que la facture d'électricité sera réduite et que le rendement et la puissance atteindront le niveau supérieur. Le coût d’achat initial d’un kit de LED de haute qualité peut être intimidant, mais cette technologie est l’avenir de la culture en intérieur.

Tout comme la TV écran plat déclara la fin de la TV en forme de grosse boite, les lampes de culture LED remplaceront bientôt les vielles lampes HIDs.

Les lampes de cultures dites HID sont toujours un bon système d'éclairage à court à moyen-terme pour cultiver des autos avec frais initiaux très bas, bien que les frais de fonctionnement seront plus élevés que les LEDs. Une ampoule MH n’est pas vraiment nécessaire si vous voulez cultiver des autos à l’aide de lampes old school.

La phase de croissance courte, la transition rapide à la phase de floraison et une stature plus courte, à l’exception de quelques monstres de 4ème génération, font d'une culture HPS la solution la plus simple pour les autos.

Alors que la lampe HPS est habituellement réservée pour la période de floraison des variétés photopériodiques en raison du niveau élevé d’orange/rouge clair au lieu de bleu/blanc, qui est plus adapté aux plantes en croissance, les autos trapus ne s’étireront pas autant sous une HPS.

Les ampoules CFL blanches sont idéales pour commencer des autos et les conduire au stade de croissance végétative, mais elles sont limitées par le nombre de lumens qu'elles peuvent efficacement dégager au niveau du spectre de floraison.

Les ampoules CFL violet à double spectre peuvent également remplir ce rôle. Et si vous passerz à des LEDs plus puissantes pour la floraison, le spectre de lumière similaire qu’elles émettent permettent une transition en douceur et une culture plus respectueuse de l’environnement.

Les variétés autofleurissantes de cannabis peuvent survivre avec aussi peu que 6 heures d’ensoleillement, mais si c’est des têtes de haute qualité en 60 jours ou moins, que vous désirez, il est préférable de s’assurer qu’elles prospèrent et obtiennent 18 heures de lumière - naturellement ou artificiellement.