Comment Réussir Un Test De Dépistage Du Cannabis


Comment Réussir Un Test De Dépistage Du Cannabis

Vous avez un test de dépistage prévu ? Ne vous laissez pas piéger par un résultat positif. Utilisez plutôt nos astuces ! Dans cet article, on vous donne des conseils pour éliminer les métabolites du THC de votre organisme avant un test de dépistage du cannabis.

Même avec l'avancée de la légalisation du cannabis dans certaines régions du monde, le cannabis reste mal vu par la société dans son ensemble. Voilà pourquoi de nombreuses entreprises demandent toujours aux candidats et/ou employés de se soumettre à des tests de dépistage obligatoires.

Pour tout fan de cannabis, cela pourrait être un problème. Il existe cependant des moyens de contourner cet obstacle si vous faites bien les choses.

Juste pour être bien clair, cet article ne parle pas de manières de tricher pour obtenir le résultat voulu. On va plutôt parler du moyen de se débarrasser de ces indésirables métabolites du THC aussi efficacement que possible.

Si le sujet vous intéresse, lisez bien jusqu'au bout. On va vous donner toutes les informations cruciales que vous recherchez.

Comment l'Herbe Affecte le Corps ?

Comment réussir un test de dépistage du cannabis

Avant de plonger dans le vif du sujet, penchons-nous d'abord de plus près sur la manière dont l'herbe est traitée dans le corps.

L'effet planant obtenu en fumant ou en ingérant du cannabis est dû au THC (alias tétrahydrocannabinol), la principale composante psychotrope de la plante. Peu importe la méthode de consommation, le THC est absorbé par les tissus gras et organes jusqu'à être enfin métabolisé par le foie.

C'est là où les choses peuvent devenir problématiques. Au fil du temps, tout ce THC conservé dans les tissus gras est libéré dans la circulation sanguine.

Pour les gros consommateurs chroniques, le THC a tendance à s'accumuler bien plus vite qu'il ne peut être éliminé. Voilà pourquoi, même si vous décidez d'arrêter, il y a toujours une possibilité d'avoir un résultat positif à un test plusieurs jours après.

Cependant, de manière intéressante, ce n'est généralement pas le THC lui-même qui est responsable d'un résultat positif au cannabis. C'est en général les métabolites du THC qui, comme vous pouvez l'imaginer, peuvent rester dans l'organisme bien plus longtemps.

Combien de Temps le THC Est Détectable ?

La durée pendant laquelle le THC et ses métabolites restent dans votre organisme dépend de plusieurs facteurs. Certains sont génétiques, alors que d'autres sont basés sur votre mode de vie et sur les méthodes utilisées par le test de dépistage :

•‌ Métabolisme et masse corporelle
•‌ Dosage et fréquence de consommation
•‌ Génétique et genre
•‌ Type et sensibilité du test de dépistage

Métabolisme et Masse Corporelle

Dans la section précédente, nous avons rapidement abordé la manière dont le THC est stocké dans l'organisme. Comme il est soluble dans les graisses, il s'accumule dans les tissus adipeux en particulier.

Pour faire simple, plus vous avez de graisse corporelle, plus vous avez de chance de conserver du THC dans votre organisme.

Ceci étant dit, on pourrait croire que faire de l'exercice physique juste avant le test aiderait à éliminer les traces. Cependant, des recherches démontrent l'effet exactement inverse.

Comme le montre une étude de 2013, l'exercice physique pourrait en réalité provoquer un pic temporaire des niveaux de THC dans le sang. L'explication est que l'activité physique permet la libération de THC dormant conservé dans les graisses. Voilà pourquoi il n'est pas recommandé de faire de l'exercice juste avant votre test de dépistage, mais plutôt dans les semaines avant (si vous avez assez de temps pour vous y préparer).

Dosage et Fréquence de Consommation

C'est un facteur évident et probablement le plus important. Plus vous consommez régulièrement du cannabis, plus le THC s'accumule dans votre corps.

La méthode de consommation pourrait aussi jouer un rôle dans la durée de persistance des métabolites du THC dans votre système. Il se dit que les comestibles durent plus longtemps dans le corps que le cannabis fumé.

Selon une étude, les métabolites du THC pourraient persister à l'intérieur de l'organisme pendant une durée de 90 jours. Si vous êtes un fumeur chronique et quotidien, laissez-vous une plus longue période de préparation avant de passer un test de dépistage des drogues, si possible.

Génétique et Genre

Par comparaison aux hommes, les femmes ont statistiquement une proportion plus élevée de graisse corporelle. Leur corps est également plus efficace dans le stockage des graisses, en particulier au cours des périodes où elles ne sont pas actives et ne font pas d'exercice physique. C'est tout simplement la règle générale génétique de l'espace humaine.

La différence dans la graisse corporelle joue un rôle dans l'effet du cannabis sur les femmes. Selon une étude, les femmes pourraient expérimenter des effets plus faibles car plus de THC est conservé dans les cellules graisseuses.

Cependant, en raison de ce pourcentage plus élevé de masse graisseuse, les femmes pourraient également avoir tendance à stocker le THC pendant plus longtemps — autre point à prendre en compte si vous avez un test de dépistage prévu.

Type et Sensibilité du Test de Dépistage

Il existe quatre méthodes principales de test de dépistage utilisées pour déterminer les niveaux de THC dans le corps : les cheveux, la salive, l'urine et le sang.

Chaque méthode diffère dans ses capacités à détecter le THC ou ses métabolites et les procédures les plus sensibles sont capables de détecter même les traces les plus faibles du cannabinoïde psychotrope. Cela impactera bien entendu la longueur de la période d'abstinence de THC nécessaire avant le test de dépistage.

Type de Tests de Dépistage du Cannabis et Durées de Détection

Délai de détection du cannabis: Le THC Reste Combien De Temps ?

Regardons maintenant plus en détail chaque type de test de dépistage du cannabis et la durée de détection qui y est associée.

Test Urinaire

Le test urinaire est de loin la méthode la plus couramment utilisée, en particulier dans le cadre des tests au travail. C'est dû au fait que toutes les substances métaboliques sont excrétées par le corps de cette manière.

Le seuil de sensibilité standard pour le tétrahydrocannabinol dans un test urinaire est de 50 ng/ml.

Durée de Détection

La quantité de métabolites du THC détectables dans un échantillon d'urine dépendra de la quantité de cannabis consommée et de la fréquence de consommation.

En général, voici la durée pendant laquelle le THC reste dans l'urine, selon la fréquence de consommation de la personne :

• Une à trois fois par semaine : 3 jours
• Quatre fois par semaine : jusqu'à 7 jours
• Consommateur quotidien : 10–15 jours
• Consommateur chronique (plusieurs fois par jour) : 30 jours ou plus

Test Salivaire

Autre méthode de dépistage couramment utilisée par les entreprises, le dépistage salivaire ou par le « fluide oral ». De nature moins invasive que les tests urinaires, c'est une procédure préférée par de nombreux candidats.

Il y a cependant un inconvénient : les tests salivaires ne peuvent détecter que la consommation récente d'une substance. De manière plus spécifique, certains de ces tests peuvent ne donner qu'une mesure précise dans les quatre à dix heures qui suivent la consommation, mais c'est tout.

Durée de Détection

Comme le note une étude, la durée de détection pour les tests salivaires pourrait être prolongée pour les gros consommateurs chroniques. Cependant, pour vous donner une meilleure idée, voici une fourchette approximative :

• Consommateurs occasionnels : jusqu'à 3 jours
• Consommateurs chroniques : jusqu'à 29 jours

Test Sanguin

Au contraire des deux tests mentionnés plus haut, le test sanguin est une des méthodes de dépistage les moins utilisées. Il est non seulement plus coûteux mais aussi plus invasif.

L'avantage est cependant, que les tests sanguins apportent des résultats complets. Un test peut déterminer la présence effective du THC et non simplement de ses métabolites.

Durée de Détection

Pour ce qui est de la durée de détection pour les tests sanguins, la fourchette est un peu similaire à celle des tests salivaires :

• Consommateurs occasionnels : jusqu'à 2 jours
• Consommateurs chroniques : 29 jours ou plus

Tests Capillaires

Le THC est capable d'atteindre les follicules pileux des cheveux à travers les vaisseaux sanguins, ce qui explique l'existence des tests de dépistage capillaires pour le cannabis.

Ce qui en fait une méthode de choix pour les évaluateurs, c'est que les résidus peuvent persister même des mois après la consommation de cannabis. Cette présence est indépendante de l'hygiène capillaire de l'individu. Le seul inconvénient est qu'elle ne peut pas mesurer la consommation récente chez la personne.

Durée de Détection

Peu importe si vous êtes un consommateur chronique ou occasionnel, un test capillaire peut détecter des traces de THC jusqu'à 90 jours après consommation.

Ces tests utilisent généralement des échantillons prélevés près de la couronne. Ces cheveux peuvent montrer un historique sur trois mois de la consommation de cannabis.

Comment Éliminer le THC Hors du Corps

Penchons-nous à présent sur le sujet qui vous intéresse. Voici nos meilleurs conseils pour éradiquer le THC de votre organisme et réussir à passer votre test de dépistage.

Il faut noter que certaines méthodes ne sont adaptées qu'à certaines procédures de dépistage spécifiques et pourraient ne pas fonctionner pour d'autres.

Arrêter de Consommer du Cannabis

C'est une évidence. Réduire votre consommation de cannabis limitera la teneur en THC dans votre système, du moins dans la période de temps avant le test de dépistage.

Mais attention : arrêter le cannabis du jour au lendemain n'est pas la meilleure option. Pour les consommateurs chroniques en particulier, c'est un aller simple à bord d'un TGV en destination des symptômes de manque.

Alors quelle est la meilleure option ? Atténuer votre consommation d'herbe. Réduisez votre consommation jour après jour jusqu'à arriver à zéro. De cette manière, ce ne sera pas un choc aussi violent sur votre système. Bien entendu, cette méthode est plus efficace quand le test de dépistage est prévu à une date ultérieure lointaine.

Boire Beaucoup d'Eau

C'est une des méthodes d'élimination du THC qui pourraient ne marcher que pour une procédure de dépistage : dans ce cas, les tests urinaires.

Boire beaucoup d'eau avant votre test pourrait fonctionner à merveille. Cela aide à éliminer les toxines, dont le THC et, si vous faites bien les choses, vous pourriez vous épargner un résultat positif.

Cependant, si vous avez la main trop lourde, vous pourriez aussi avoir des ennuis : vous pourriez bien donner un échantillon trop dilué. Et oui, vous devriez alors refaire un test.

Boissons et Kits de Détox

Boissons et kits de détox

Si vous trouvez l'eau trop plate et sans saveur, les boissons détox sont l'option suivante. Buvez ces boissons le jour même de votre test de dépistage du cannabis et laissez-les agir.

Le bon côté des boissons détox, c'est qu'elles facilitent naturellement le processus de détoxification de votre organisme. Vous vous débarrassez non seulement des métabolites indésirables du THC, mais également des autres toxines.

Cependant, le danger de ces boissons est qu'elles pourraient faire disparaître les indicateurs essentiels que les tests urinaires recherchent. C'est là où les capsules détox entrent en jeu en agissant juste pour éliminer les quantités repérables de THC.

Essayez le Zinc

Les compléments au zinc sont principalement consommés pour renforcer le système immunitaire et les fonctions métaboliques, mais ils peuvent également vous aider à passer un test de dépistage du cannabis.

Comme le note une étude de 2011, le sulfate de zinc comme les compléments au zinc peuvent interférer avec la détection de toutes les substances recherchées par les kits de dépistage des drogues. Ce qui inclut bien évidemment le THC.

Tout comme pour l'eau, faites attention à ne pas prendre trop de ces compléments.

Et Pour l'Urine Synthétique ?

Dos au mur, certains se tournent vers des mesures extrêmes. C'est ainsi que l'urine synthétique pour les tests de dépistage a vu le jour.

Alors, qu'est-ce que c'est exactement que cette urine synthétique ? C'est une substance généralement composée de sel, de créatinine, d'acide urique et de colorant jaune pour imiter l'excrément liquide d'un humain moyen. Et, dans certains cas, ça fonctionne merveilleusement.

Cependant, n'importe quelle personne sensée verra toute l'absurdité de cette situation. Les testeurs urinaires connaissent bien la combine et vous avez de fortes chances de vous faire attraper. Évitez-vous tous ces ennuis.

Et Pour les Shampooings ?

Il existe des shampooings « spécialisés » sur le marché qui affirment être la solution pour les tests de dépistage capillaires. Mais il faut garder un point important en tête : les tests capillaires n'examinent pas la partie externe du follicule.

Ils s'intéressent en revanche à ce qu'il y a sous la couche extérieure du cheveu. C'est dans cette région interne qu'on retrouve les métabolites sanguins, dont les potentiels métabolites du THC.

Pour répondre à cette question, il nous faut répéter ce qui a été déjà dit dans le paragraphe sur les tests capillaires : peu importe la quantité de shampooing utilisée, celui-ci ne vous aidera pas à obtenir un test négatif.

Si vous devez vous préparer à un test capillaire, votre meilleure option serait de vous raser la tête. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

Récapitulatif : Comment Réussir un Test de Dépistage du THC

Et pour les shampooings ?

Nous aimerions vous rappeler, cher lecteur, qu'il ne s'agit pas de tricher, mais plutôt de prendre les bonnes mesures pour réduire les niveaux de THC systémiques avant de soumettre votre échantillon au test.

Il n'existe pas de moyen garanti pour éradiquer totalement le THC de votre organisme, mais les méthodes citées plus haut pourraient vous aider. En voici un récapitulatif :

• Boire des quantités significatives d'eau pourrait aider à éliminer l'excès de métabolites du THC de votre système. Les boissons/compléments détox et au zinc pourraient également fonctionner. N'ayez juste pas la main trop lourde.

• Les shampooings ne pourront rien faire pour éviter un résultat positif à un test capillaire. De même, utiliser de l'urine synthétique pourrait attirer les soupçons sur vous. Ces méthodes ne méritent pas que vous vous y intéressiez.

• Le meilleur moyen de passer un test de dépistage est de s'abstenir de consommer du cannabis. À moins d'être soumis à un test inopiné, donnez-vous assez de temps pour vous y préparer.

Et, pour les consommateurs de CBD, vous n'avez aucune inquiétude à avoir à propos de ces tests, car le cannabidiol ne compte pas parmi les substances testées. Cependant, il existe de rares exceptions à cette règle.

Espérons que cet article a pu répondre à toutes les questions que vous aviez sur le THC et les tests de dépistage du cannabis. L'aspect le plus important à garder à l'esprit est de toujours faire preuve de prudence.