Est ce que les feuilles de cannabis font planer ?


Est ce que les feuilles de cannabis font planer ?

La question si les feuilles de cannabis peuvent vous faire planer ou non est une question dont beaucoup de personnes ont différentes réponses. Mais la réponse la plus plausible qui répondrait à cette question vous sera rarement donnée.

Alors laissez nous vous donner la réponse finale : Oui, fumer des feuilles de cannabis PEUT vous faire planer.

LES CANNABINOIDES SONT PARTOUT DANS LA PLANTE.

Le plant de cannabis tout entier, à part l’intérieur des tiges et les racines contient certains cannabinoïdes. C’est à cause du fait que les glandes de résines soient partout sur la plante.

Certaines parties comme les feuilles nourricières, produisent seulement des traces des cannabinoïdes désirés du THC et du CBD. Même si ces mêmes glandes soient aussi présentes dans ce genre de feuilles.

Il existe différents types de feuilles sur le plant de cannabis. Tout ceux regardant d’un peu plus près les têtes auront déjà remarquer qu’elles se composent pour une bonne part de feuilles brillantes pleine de trichomes.

Les feuilles entourant les têtes ne sont cependant pas les mêmes que les grosse feuilles nourricières quand il s’agit de leur contenance en THC et CBD.

Théoriquement il est possible de fumer presque n’importe quoi. Si vous pouvez émettre une combustion, vous pouvez probablement le fumer ! Et dès que quelque chose d’autre que de l’oxygène entre dans vos poumons vous pouvez sentir un petit effet.

Mais obtenir un petit effet en fumant n’importe quoi n’est souvent pas due à la présence de possibles cannabinoïdes, et en général c’est souvent toxique. Avez vous entendu parler des intoxications au monoxyde de carbone ?

Une autre chose à garder à l’esprit c’est que les feuilles de cannabis on peut être été traitées avec des engrais inconnues alors ne vous aventurez pas dans des chemins que vous ne devriez pas prendre car surement risqué. Si vous n’êtes pas sure comment la plante a été cultivée, vous devriez simplement éviter.

CELA DEMANDE BEAUCOUP DE FEUILLES POUR PLANER

Les feuilles de cannabis peuvent contenir des éléments de cannabinoïdes intéressants, mais ça en demandera beaucoup pour vous faire planer. En général, les feuilles de cannabis contiennent entre 0 et 4% de THC et de CBD, alors une poignée ne vous emmènera pas bien haut.

Mais si vous manucurez votre récolte et gardez les feuilles présentes prêt de vos têtes, vous pourrez remarquer que sur ces feuilles et leurs tiges il y a bien des trichomes de THC qui sont même visible à l’oeil nu.

Alors, pour résumer : il existe un large spectre de différentes feuilles. Avec les caractéristiques individuelles de la plante, la partie où la feuille pousse sur la plante et le type de variété, toute les feuilles contiennent plus ou moins des cannabinoïdes. Par conséquent il est difficile de dire ‘’si’’ ou ‘’comment’’, et votre seuil de tolérance joue une rôle majeur ici.

EST CE QUE FUMER DES FEUILLES DE CANNABIS EST VOTRE MEILLEUR OPTION ?

EST CE QUE FUMER DES FEUILLES DE CANNABIS EST VOTRE MEILLEUR OPTION ?

En considérant le fait que fumer à la base c’est agressif et nocif pour vos poumons, il existe donc de meilleures façons d’utiliser ces feuilles de cannabis au contenu faible en cannabinoïdes.

1. UTILISER UN VAPORISATEUR

Généralement parlant, la vaporisation est toujours la meilleure solution que de fumer. Car vous pouvez contrôler la température du vaporisateur, et contrôler quelle partie de la plante vous souhaitez extraire sans vraiment la bruler.

Si vous bruler du cannabis avec un joint, dans une pipe, un blunt ou un bang, vous relâcherez aussi des substances nocives comme du goudron, et d’autres cancérigènes.

Quand vous fumez simplement du cannabis en l’allumant, 80% de la fumée émise contient des éléments non psychoactifs et non profitable en terme thérapeutique. Quand vous vaporisez du cannabis à la bonne température, jusqu’à 95% de la vape que vous absorbez contient des cannabinoïdes – Ces chiffres parlent d’eux mêmes, vous ne pensez pas?

Vaporiser vos feuilles est donc une excellente option pour garder les avantages des cannabinoïdes sans pour autant vous exposez à des risques inconnus. Nous vous recommandons chaudement cette méthode!

2. Le cannabis comestible

Le cannabis comestible est de plus en plus populaire mais il y a un inconvénient. Quand vous ingérez du cannabis oralement, les cannabinoïdes ne seront pas acheminer vers votre système endocannabinoïde depuis vos poumons mais par votre foie.

Quand les cannabinoïdes sont absorbés par le foie, une quantité beaucoup moins élevée des cannabinoïdes rentre dans votre système – en d’autres mots, mangé du cannabis n’est pas la manière la plus efficace de consommer du cannabis.

Cuisiner avec du cannabis est une très bonne option si vous avez beaucoup de têtes de qualité que vous voulez déguster pour des effets plus long et une consommation meilleure pour la santé. Si vous avez juste des feuilles contenants que très peu de cannabinoïdes, ça ne vous mettra pas dans l état d’esprit que vous auriez souhaité.

3. L’EXTRAIT DE CANNABIS

Si vous n’êtes toujours pas sure de quoi faire de vos feuilles et que vous êtes sur le point de les jeter, arrêtez vous tout de suite ! Ce serait un énorme gâchis. Il y a toujours quelque chose à récupérer. Une bonne façon de récupérer ces petites quantités de cannabinoïdes sur les feuilles c’est de les en extraire.

Il existe plusieurs façons de faire de l’extrait de cannabis, mais la façon la plus sure et la plus facile d’extraire des cannabinoïdes pures des feuilles serait d’utiliser un Ice-O-Lator qui fabrique du hash. Avec cet appareil, vous serez capable d’extraire seulement les trichomes collant sur les feuilles et ceux sur les tiges des feuilles.

La quantité extraite sera bien entendue plus faible que la même technique apporté aux têtes, mais quand même, il y a a toujours quelque chose à récupérer. Alors pourquoi ne pas faire l’effort ?

DÉCARBOXYLER VOS FEUILLES POUR QU’ELLES SOIENT ACTIVES

Alors, nous avons démontré que les feuilles de cannabis possèdent des trichomes et peuvent en effet vous faire planer. Fumer ou vaporiser n’est pas nécessairement la meilleure façon de consommer les feuilles, car les trichomes sont moins concentrés sur cette partie de la plante, bien que la vaporisation aura certainement un meilleur goût. Pour profiter au mieux de ces trichomes, il est préférable de préparer des comestibles ou des extraits.

Toutefois, le cannabis cru ne contient pas de THC et ne permet pas de planer ; c’est pourquoi il n’est pas possible de planer en jetant simplement quelques feuilles dans une salade. Les feuilles et les fleurs crues contiennent l’acide cannabinoïde THCA, qui est converti en THC par la chaleur. Ce processus est appelé décarboxylation et implique l’élimination d’un groupe carboxyle de la molécule.

Lors vous fumez ou vaporisez, la chaleur de la flamme ou de la résistance est suffisante pour effectuer ce processus. La vaporisation est un moyen beaucoup plus efficace de doser le cannabis, car la température peut être contrôlée, ce qui signifie que vous pouvez décarboxylé plus ou moins en une seule fois. Concernant la fabrication des comestibles et des extraits, vous devrez décarboxyler votre matériel végétal au préalable pour vous assurer qu’il soit chargé en THC. Voici comment procéder.

COMMENT DÉCARBOXYLER LES FEUILLES DE CANNABIS ?

La décarboxylation peut se faire facilement à la maison dans la cuisine à l’aide d’un four ou même d’un micro-ondes. Quel que soit l’appareil, le principe reste le même. Vos feuilles doivent être exposées à des températures comprises entre 105–116 °C. Beaucoup plus élevé, et les molécules intéressantes commencent à se dégrader ; plus faible, le taux de THCA converti en THC diminue. Avant de décarboxyler votre matériel végétal, il serait utile de transformer vos feuilles séchées en plus petites parties. Utilisez des ciseaux pour couper grossièrement vos feuilles et augmenter leur surface.

Si vous décidez de décarboxyler vos feuilles au four, commencez par les préchauffer à 110 °C environ. Placez vos feuilles traitées sur une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et faites-les « cuire » pendant 45 minutes.

Si vous choisissez d’utiliser un four à micro-ondes, étalez simplement les feuilles traitées sur une assiette et passez-les pendant 2–3 minutes. Arrêter le processus à mi-chemin pour les remuer afin de s’assurer que toutes les feuilles ont été exposées de la même façon à la chaleur.

Une façon plus exotique de décarboxyler votre réserve de feuilles est d’utiliser la méthode sous vide. Si vous avez un kit à portée de main, allez-y et passez les sous vide afin de les sceller hermétiquement dans des sacs en plastique résistant à la chaleur, puis placez-les dans votre cuiseur sous vide. Réglez l’appareil à 95 °C et faites cuire pendant 1 heure.