Quelle Différence Entre le Plant de Cannabis Mâle et Femelle ?


Quelle Différence Entre le Plant de Cannabis Mâle et Femelle ?

Si vous ne connaissez pas vraiment la culture du cannabis, vous pourriez croire que tous les plants poussent globalement de la même manière. Dans un certain sens, c'est vrai, car il s'agit de membres de la même espèce. Les choses se compliquent cependant quand le sexe biologique entre en jeu. Regardons donc de plus près les différences entre les plants de cannabis mâles et femelles.

En effet, ils pourraient sembler similaires au début du processus de culture, mais vous remarquerez l'apparition de différences alors qu'ils continuent leur croissance. Il est primordial de remarquer ces différences entre les plants mâles et femelles de manière précoce, car les choses peuvent se compliquer si vous laissez les plants mâles et femelles pousser à proximité.

COMPRENDRE LE SEXE DU PLANT DE CANNABIS : POURQUOI EST-CE IMPORTANT D'ÊTRE DIOÏQUE ?

Bon, nous avons établi qu'il existait des plants de cannabis mâles et femelles. Mais il nous reste encore à expliquer pourquoi. Après tout, toutes les plantes ne possèdent pas de mâles et femelles dans leurs espèces, alors pourquoi est-ce le cas du cannabis ?

Eh bien, dans la même dynamique que celle qui anime de nombreuses autres espèces, les plants mâles et femelles sont biologiquement conçus pour se reproduire ensemble. Ils produisent ainsi des génétiques plus raffinées et plus robustes, qui garantiront la perpétuation de l'espèce.

Pour être plus précis, quand les plants de cannabis peuvent partager leurs génétiques via la reproduction, leur descendance a de meilleures chances de résister à certains pathogènes, maladies et autres éléments nuisibles dans son environnement. Par la suite, quand ces plants possédant des résistances peuvent se reproduire, les graines obtenues sont alors bien plus optimisées.

Si vous demander à un sélectionneur de cannabis, vous découvrirez que ce processus reproductif est positif bien au-delà de la simple survie. En effet, si un sélectionneur remarque deux variétés possédant certaines caractéristiques désirables, il peut unir un mâle et une femelle de chaque variété, planter les graines ainsi obtenues et profiter d'une toute nouvelle variété !

Par exemple, vous pourriez sélectionner une variété pour ses gros rendements et la croiser avec une autre connue pour sa forte teneur en THC. Vous pourriez ensuite croiser la variété ainsi obtenue avec un cultivar résistant aux moisissures pour renforcer la résistance des futures générations. Le résultat pourrait ne pas être exactement ce à quoi vous vous attendiez à chaque fois, mais il suffit d'expérimenter pour finir par découvrir le résultat parfait.

COMMENT IDENTIFIER LES PLANTS DE CANNABIS FEMELLES

PLANTS DE CANNABIS FEMELLES

Maintenant que l'on comprend mieux pourquoi les plants de cannabis femelles et mâles existent, l'étape suivante est de pouvoir identifier le sexe de chaque plant. Pour commencer, nous nous concentrerons sur les plants femelles, qui sont ceux qui nous donnent ces délicieuses têtes fumables.

Il peut être difficile de le voir au départ, mais les plants femelles commencent à s'afficher vers les semaines 3–6 de la phase végétative. Ainsi, de petits poils commencent à apparaître sur les nœuds des tiges. On les appelle les pistils et ce sont les « bras » du calice, qui est le principal organe sexuel femelle dans les plants de cannabis.

Dans cette explication, il est aussi possible de détailler comment les plants de cannabis se reproduisent exactement. Alors que les plants arrivent à maturité, les mâles développent des bourses à pollen qui finissent par s'ouvrir et par répandre du pollen par voie aérienne sur les plants femelles à proximité.

Les pistils allongés sur les femelles attrapent alors le pollen et envoient l'information génétique aux calices. L'énergie qu'ils utilisaient — ou qu'ils auraient utilisés — pour la production de résine est désormais utilisée pour produire des graines.

Pour le plant femelle, son unique mission était de capturer le pollen et il ne se préoccupe alors plus de produire beaucoup plus de trichomes. Ce changement d'énergie entraîne des récoltes de graines, plutôt que des récoltes de têtes.

Mais que se passe-t-il quand il n'y a pas de plants mâles, alors ? Eh bien, une fois qu'un plant femelle arrive en phase de floraison et s'il n'y a pas de pollen, son énergie passera dans la production de fleurs plus grosses sur les sites des pistils, en espérant pouvoir entrer en contact avec du pollen. Au final, la fleur n'aura pas piégé de pollen, mais elle aura piégé votre cœur grâce à une grosse récolte de têtes résineuses.

COMMENT IDENTIFIER LES PLANTS DE CANNABIS MÂLES

PLANTAS DE MARIHUANA MACHO

Alors, si les plants de cannabis femelles peuvent être identifiés par leurs stigmates récolteurs de pollen, quels facteurs déterminent qu'un plant de cannabis est mâle ? On l'a déjà mentionné, mais le principal signe à surveiller est le développement de bourses à pollen. Les fleurs mâles se comportent comme les fleurs femelles : elles apparaissent lors de la pré-floraison et ressemblent à de petits bulbes verts, situés aux nœuds.

Ces bourses peuvent sembler inoffensives et si vous essayez juste d'obtenir le plus gros rendement possible avec vos femelles, l'ouverture des bourses à pollen peut être une catastrophe pour votre récolte. Cependant, elles sont en réalité très utiles si vous sélectionnez des plants. Comme nous l'avons vu plus haut, vos plants femelles prendront le pollen comme un signal pour ne pas développer plus de trichomes. Ils dépenseront alors toute leur énergie dans la production de graines comprenant les génétiques des plants mâles.

QUAND LES PLANTS DE CANNABIS MÂLES PRODUISENT-ILS DU POLLEN ?

Mais comment un plant mâle sait-il qu'il est temps de libérer son pollen ? Y a-t-il un moment où il se sent prêt à démarrer le processus de reproduction ?

Pas vraiment. Vous voyez, il n'est pas rare que les bourses à pollen s'ouvrent dès le stade avancé du cycle végétatif. Il est donc important de garder un œil sur les premiers signes d'apparition de fleurs dès qu'ils se montrent. Le temps que prend les bourses pour s'ouvrir n'est pas une science exacte, mais si vous ne voulez pas de graines, il est recommandé d'agir le plus tôt possible pour s'assurer une récolte de sensimilla de haute qualité.

Globalement, si vous voulez être sûr que les mâles ne se reproduisent pas avec les femelles, vous devez les identifier et les éliminer dès que leurs bourses à pollen apparaissent. Pas besoin d'attendre qu'ils arrivent à maturité, ou qu'ils soient prêts à exploser. Déracinez-les et éloignez-les de vos plants femelles dès que vous repérez ces terribles petites bourses.

QUE PEUT-ON FAIRE AVEC DES PLANTS DE CANNABIS MÂLES ?

Alors, vous avez sorti les plants mâles de l'espace de culture, mais ensuite ? Vous avez consacré tout ce temps pour les cultiver en en prendre soin jusqu'à maintenant, ce serait dommage de les jeter. Heureusement, il existe des manières d'une simplicité étonnante pour utiliser les plants mâles en dehors de la sélection.

Vous avez peut-être faim de comestibles ? Les faibles quantités de trichomes à la surface des bourgeons mâles peuvent être utilisées pour préparer des comestibles légers, mais délicieux. Les feuilles peuvent quant à elles être utilisées pour préparer une belle salade. Les fibres peuvent être utilisées pour former de la ficelle ou de la corde, de quoi donner une alternative bon marché et efficace aux matériaux conventionnels.

FAUT-IL CULTIVER DES PLANTS DE CANNABIS MÂLES OU FEMELLES ?

En sachant tout ceci, une question vient à l'esprit : faut-il cultiver des plants de cannabis mâles, femelles, ou bien les deux ? Eh bien, tout dépend de ce que vous essayez de faire. Si vous n'avez besoin que de plantes compagnes et de sources de fibres et que vous ne voulez pas vous encombrer de têtes, alors des plants mâles seront adaptés.

Si vous essayez de sélectionner de nouvelles variétés et d'expérimenter avec différentes combinaisons génétiques, alors il est nécessaire d'avoir des plants mâles et femelles. Vous n'aurez pas à en acheter exprès, car un paquet de graines de cannabis régulières contient, en moyenne, les deux sexes biologiques en proportions quasi-égales.

Cependant, si votre principal objectif est d'obtenir des têtes de la plus haute qualité possible et dans les quantités les plus grosses possibles, vous devez vous assurer de ne cultiver que des plants femelles. Vous pouvez toujours acheter des graines régulières dans ce cas, mais vous allez devoir identifier et éliminer les mâles de votre jardin, comme mentionné plus haut.

Autrement, vous pourriez dépenser un peu plus en achetant des graines féminisées. Elles apportent la garantie à environ 99 % de cultiver des plants femelles. De cette manière, vous pouvez cultiver de bonnes têtes sans inquiétude !