Commission Globale de Politique en Matière de Drogues


Commission Globale de Politique en Matière de Drogues

La Commission Globale de Politique en Matière de Drogues est un panel de dirigeants politiques et de penseurs préoccupés par la politique globale en matière de drogues. Elle a été établie en 2011 et elle est composée de 23 commissaires, incluant des dirigeants politiques et d’autres figures publiques et intellectuels.

La Commission a pour but de réfléchir sur la politique actuelle en matière de drogues et de débattre de nouvelles stratégies innovantes pour mieux gérer le contrôle des drogues au futur. Elle a ouvertement affirmé (à de nombreuses occasions) que la guerre actuelle contre les drogues avait « échoué » et qu’il était temps pour les gouvernements de changer leur approche dans la gestion de la consommation de drogues.

Au lieu de prohiber et criminaliser les drogues, la Commission demande aux gouvernements et dirigeants d’opter pour des politiques progressistes privilégiant les droits humains, la santé et la sécurité, tout en réduisant simultanément les dégâts provoqués par les drogues sur les individus et les sociétés.

RAPPORTS CLÉS DE LA COMMISSION

La Commission a fait les gros titres avec son premier rapport, publié en juin 2011, pour sa lourde critique de la Guerre contre les Drogues actuelles.[1] Le rapport affirmait que les politiques actuelles en matière de drogues n’avaient pas juste échoué, mais qu’elles entraînaient également des conséquences dévastatrices pour les individus et les sociétés dans le monde entier ;

Le rapport appelait également à mettre fin à la criminalisation, la marginalisation et la stigmatisation des consommateurs de drogues. Il suggérait aux gouvernements d’expérimenter des politiques progressistes en matière de drogues en se concentrant sur l’affaiblissement du pouvoir du crime organisé, tout en protégeant la santé et la sécurité des citoyens. La première étape pour y arriver, selon le rapport, est de décriminaliser la consommation de drogues.

Le rapport a servi de fondation pour l’approche de la Commission sur les politiques en matière de drogues. Il a reçu beaucoup d’attention de la part de dirigeants politiques, d’experts en politiques en matière de drogues et de médias dans le monde entier.

En 2014, la Commission a suivi avec un autre rapport, détaillant 5 chemins vers des politiques en matières de drogues plus progressistes et compatissantes, qu’elle pensait être une alternative à la prohibition. Depuis 2011, la Commission a produit 6 rapports majeurs et 3 films documentaires.

MEMBRES NOTABLES

La Commission est composée de 23 membres, dont :

  • Asma Jahangir, Militante des droits de l’homme, ancienne Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Pakistan
  • Carlos Fuentes, auteur et intellectuel public, Mexique
  • César Gaviria, Ancien président de la Colombie
  • Ernesto Zedillo, Ancien président du Mexique
  • Fernando Henrique Ancien président du Brésil (président de la Commission)
  • George Papandreou, Ancien premier ministre de la Grèce
  • George P. Shultz, Ancien secrétaire d’État, États-Unis (président honoraire)
  • Javier Solana, Ancien haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et la politique de sécurité commune, Espagne
  • John Whitehead, Ancien Secrétaire d’État adjoint, États-Unis, ancien Coprésident, Goldman Sachs & Co., Président Fondateur, Mémorial et musée nationaux du 11-Septembre, États-Unis
  • Kofi Annan, Président de la Fondation Kofi Annan et ancien Secrétaire général des Nations Unies, Ghana
  • Louise Arbour, Ancienne Haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies, Présidente International Crisis Group, Canada
  • Maria Cattaui, Membre du conseil d’administration Petroplus Holdings, Ancienne secrétaire générale de la Chambre de commerce internationale, Suisse
  • Mario Vargas Llosa, Écrivain et intellectuel, Pérou
  • Marion Caspers-Merk, ancienne Secrétaire d’État au Ministère Fédéral de la Santé Allemand
  • Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria, France
  • Paul Volcker, Ancien président de la Réserve fédérale américaine et du Conseil pour la reconstruction économique, États-Unis
  • Richard Branson, Entrepreneur, philantrope, fondateur du groupe Virgin, cofondateur de The Elders, Royaume-Uni
  • Ruth Dreifuss, Ancienne présidente de la Confédération Suisse et ancienne conseillère fédérale cheffe du Département fédéral de l’intérieur, Suisse
  • Thorvald Stoltenberg, Ancien ministre des Affaires étrangères et Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Norvège

Membres notables

Plus d’informations sur leur site internet : www.globalcommissionondrugs.org

Les références

  1. ^ Global Commission On Drugs, The war on drugs, récupéré December-06-2018
    Lien