Les Consommateurs De Cannabis Peuvent Ou Devraient-Ils Donner Leur Sang ?


Les Consommateurs De Cannabis Peuvent Ou Devraient-Ils Donner Leur Sang ?

Où et dans quelles circonstances pouvez-vous ou êtes-vous autorisés à donner votre sang si vous fumez du cannabis ? Aux États-Unis, ce n’est pas vraiment un problème. Cependant, dans certains pays européens, cela peut l’être.

Savoir si vous pouvez ou non donner votre sang si vous êtes consommateur de cannabis semble être une question assez simple, mais ce n’est pas le cas. Le sujet est en réalité à la pointe de la réforme des soins de santé. En vérité, il n’a pas été beaucoup étudié ou examiné.

De plus, il est important de ne pas mélanger deux idées. Les tests de dépistage de drogues « illicites » (pour le travail ou la participation à un évènement sportif par exemple) est une chose. Le don du sang en est une autre. Comme la sécurité de l’approvisionnement en sang est en réalité un sujet critique de politique publique, il est fortement réglementé.

Cependant, si vous habitez dans une région où les politiques publiques ignorent le sujet, votre sang ne sera probablement pas testé pour la présence de THC.

ALORS EST-CE QUE JE PEUX DONNER MON SANG SI JE FUME DE LA WEED ?

La réponse à cette question est que ça dépend.

Il y a des endroits où vous pouvez être un consommateur de beuh et donner votre sang. Comme aux États-Unis. La Croix-Rouge américaine et les autres autorités ne testent pas les ressources sanguines pour la présence de cannabis. La seule raison pour laquelle vous pourriez ne pas pouvoir donner votre sang, c’est si vous vous présentiez à la banque du sang en étant manifestement en train de planer.

En général, les banques de sang cherchent à savoir si vous avez des pratiques sexuelles à risque. Ce qui inclut des relations sexuelles non-protégées avec un partenaire occasionnel. Alors que de nombreuses banques de sang posent spécifiquement la question des relations homosexuelles, techniquement, le sujet devrait concerner les deux sexes.

Si vous avez voyagé dans un pays touché par une épidémie, ou que vous avez une maladie contagieuse, vous n’aurez pas le droit de donner votre sang.

L’utilisation d’aiguilles, quelle qu’en soit la raison, est une pratique mal considérée. Si vous vous êtes injecté une drogue illégale, vous êtes automatiquement rayé de la liste.

Avoir récemment fait un tatouage vous disqualifie aussi dans certaines régions. Vous devez aussi être sobre au moment du don.

C’est à peu près tout.

Cependant, si vous êtes en Europe, les consommateurs de cannabis pourraient ne pas avoir le droit de donner leur sang. En Norvège, par exemple, les consommateurs de weed n’ont normalement pas le droit de donner leur sang. Apparemment, c’est par crainte que les fumeurs de weed consomment également d’autres drogues illégales.

L’inquiétude ici porte moins sur le cannabis que sur la contamination des ressources sanguines. En fait, en Norvège, vous devez prouver que vous avez été abstinent pendant un an avant d’avoir à nouveau le droit de donner votre sang.

Une réponse facile ? Les réglementations, quand elles existent, sont principalement motivées par des raisons politiques. Si cela vous préoccupe, consultez simplement vos réglementations locales.

DEVRAIS-JE DONNER DU SANG SI JE FUME DU CANNABIS ?

Devrais-je donner du sang si je fume du cannabis ?

C’est un tout autre sujet.

Pour la plupart, il se pourrait qu’un apport sanguin renforcé aux cannabinoïdes puisse être d’une grande aide pour la population générale. Le fait est qu’il n’y a pas eu de recherches systématiques sur ce sujet.

Il y a aussi des segments de la population pour lesquels une transfusion sanguine infusée aux cannabinoïdes pourrait ne pas être optimale. Comme les bébés, les enfants ou les femmes enceintes et allaitantes.

La durée pendant laquelle le cannabis est détectable dans le sang dépend de plusieurs facteurs, comme votre poids, votre masse graisseuse, la vitesse de votre métabolisme et plusieurs autres éléments.

Les consommateurs chroniques garderont bien sûr des traces dans leur circulation sanguine plus longtemps que les consommateurs occasionnels. La consommation de cannabis impacte également la circulation sanguine. On ne sait pas encore à quel point ceci pourrait impacter les donneurs de sang.

Toutefois, en général, au-delà des régulations, sachez ceci. Le cannabis est techniquement un « contaminant sanguin ». Mais on ne sait pas combien de temps il le reste.

En général, si vous donnez votre sang en tant que consommateur de cannabis régulier, essayez de ne pas fumer au moins une semaine avant de faire un don.

Si vous êtes un consommateur médical, il est probablement préférable de vous abstenir de ce devoir civique, à moins de pouvoir éviter de consommer pendant une période de temps prolongée.