Statut Légal De La Weed En Finlande


Statut Légal De La Weed En Finlande

Imaginez-vous admirer une aurore boréale en Finlande avec un bon joint de Northern Lights. Pas mal, non ? Ça pourrait être une merveilleuse idée, mais la Finlande pourrait ne pas attendre votre visite en ayant cette image à l’esprit, vu que le pays avance très lentement pour ce qui est de la réforme du cannabis.

WEED MÉDICALE EN FINLANDE

La weed médicale a été légalisée en 2008 au cas par cas, ce qui est un point technique important.

Cependant, pour les patients, cela n’a pas eu un gros impact, étant donné que le processus d’approbation pour obtenir la substance médicalement est très strict et que peu de patients ont obtenu l’accès.

Une autre obstruction jouant un rôle est que la plupart des médecins considèrent encore mal la substance. Il est donc difficile pour les patients de trouver un médecin prêt à leur faire une prescription.

Bedrocan distribue des fleurs de cannabis dans le pays. Sativex est aussi disponible, mais il semble n’être donné qu’à une poignée de personnes.

Encore pire, la culture amateur est toujours infraction criminelle à moins d’en avoir obtenu la permission spécifique. Environ 12 patients en ont le droit dans tout le pays.

WEED RÉCRÉATIVE EN FINLANDE

La possession de cannabis à des fins récréatives est officiellement illégale en Finlande. Mais les forces de l’ordre sont assez indulgents sur ce sujet et tant que la quantité est considérée comme petite et pour une consommation personnelle, la sanction n’est généralement qu’une amende.

Selon le code pénal, même la possession ou la consommation sont répressibles. En d’autres termes, si vous êtes arrêté en train de fumer un joint en public, vous faites face à deux possibilités. La première est un avertissement verbal. La deuxième est une amende. Les sanctions sont plus sévères plus les quantités sont importantes. Et bien sûr, pour les récidivistes.

Cependant, ça ne s’arrête pas là. Recevoir une amende pour une consommation en public donne à la police une raison pour des fouilles répétées de votre domicile. Les amendes, y compris pour possession d’accessoires à la consommation, s’additionnent. Les sanctions peuvent inclure une peine de prison. N’oubliez pas que le cannabis est traité comme toute autre drogue dure illicite, comme l’héroïne.

La culture, la possession ou pire, la vente de grandes quantités de la substance vous vaudront des peines de prison. Les sanctions de base pour les délits liés aux drogues commence avec une amende et vont jusqu’à 2 ans de prison. Les infractions aggravées peuvent vous envoyer en prison pour une décennie.

La bonne nouvelle ? Alors qu’il n’y a pas de distinction légale entre le cannabis et les drogues dures, il est largement considéré comme étant moins dangereux. Les sanctions ont tendance à prendre ce fait en considération.

Les défenseurs des patients et les médecins progressistes essaient, mais pour l’instant, ce sujet n’est pas au centre des préoccupations pour le pays. Surveillez les changements qui pourraient survenir alors que de plus en plus de pays légalisent la substance.