Le Statut Juridique Du Cannabis Dans L’Etat Du Vermont


Le Statut Juridique Du Cannabis Dans L’Etat Du Vermont

CANNABIS THERAPEUTIQUE DANS LE VERMONT

L’état du Vermont possède un programme de cannabis médical depuis 2004, qui permet aux patients atteints de certaines maladies de se procurer du cannabis auprès d’un médecin habilité à prescrire de l’herbe. Les premiers dispensaires ont ouvert leurs portes bien plus tard dans l’état, en 2012. Les malades souffrant de troubles comme le VIH/SIDA, le cancer, la maladie de Crohn, le glaucome, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, le trouble de stress post-traumatique (TSPT), les crises épileptiques, les douleurs chroniques et les nausées sont éligibles au programme de cannabis médical.

Les malades consommant du cannabis médical peuvent posséder légalement jusqu’à 54 g de cannabis à la fois et peuvent cultiver jusqu’à 9 plants à la fois, avec juste 2 spécimens matures.

CANNABIS RÉCRÉATIF AU VERMONT

À compter du 1er juillet 2018, les citoyens adultes du Vermont (21 ans et plus) pourront posséder jusqu’à 28 g de cannabis sur eux. Les citoyens pourront posséder jusqu’à 4 plants non-matures et 2 plants matures à la fois.

Le Vermont est unique car c’est le premier état américain à adopter le cannabis récréatif via une action du parlement de l’état, plutôt que par une initiative de projet de loi approuvée par le vote des citoyens.

Si une personne (n’étant pas un malade consommant du cannabis médical) est arrêtée en possession de plus de 28 g de cannabis, l’acte est traité comme un crime. Des quantités entre 28 et 54 g sont considérées comme un délit et punissables d’une peine de prison allant jusqu’à 6 mois et d’une amende allant jusqu’à 500 $. Si une personne est arrêtée avec cette quantité plus d’une fois, une peine de prison allant jusqu’à 2 ans et une amende allant jusqu’à 2 000 $ peuvent être imposées.

La possession de plus de 54 g est considérée comme un crime. Des quantités entre 54 et 450 g pourraient valoir une peine de prison allant jusqu’à 3 ans et une forte amende de 10 000 $.

Des quantités entre 450 et 4 500 g pourraient entraîner jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 100 000 $.

Le cannabis est fortement soutenu par le grand public au Vermont, avec un total de 57 % des électeurs déclarant leur soutien à la possession et la culture de quantités limitées d’herbe pour les adultes.

Le Marijuana Policy Project espère poursuivre ses efforts de lobbying, le but étant d’avoir une réglementation du cannabis similaire à celle actuelle de l’alcool.