Mélanger herbe et alcool. Une bonne idée ?


Mélanger herbe et alcool. Une bonne idée ?

Est-ce une catastrophe en attente ou une des meilleures soirées quand on fume du cannabis en buvant ? Découvrez comment bien faire le mélange.

Parfois, les meilleures idées ne prennent pas la tournure qu’on aurait imaginée. Fumer du cannabis tout en buvant pourrait être une de ces idées. Mais s’il existait vraiment une façon de savourer les deux ? Encore mieux, et s’il existait une façon d’être encore debout à la fin de la soirée ?

Si l’idée de mélanger cannabis et alcool vous a déjà effleurée, vous vous situez probablement dans un des deux camps. Le premier camp est celui qui consiste à se lâcher et à y aller à fond. Le schéma de pensée logique serait de ce dire que comme on a déjà passé de bons moments en ayant bu, et d’autres bons moments en planant, pourquoi ne pas combiner les deux ?

Le deuxième camp suit un schéma de pensée légèrement plus détaillé.

Le cannabis et l’alcool ont des actions très différentes et doivent donc être savourés de manières différentes. Pourquoi voudrait-on mélanger la nature détendue d’une session fumette avec les rythmes pleins de basses d’une soirée en boîte alcoolisée ? Sans oublier que le fait de boire en société est généralement bien plus accepté en public que de fumer de la weed dans la rue.

Il se trouve qu’il pourrait y avoir un troisième camp. Dans ce camp, on jette un peu de science, un peu de pensée logique et un peu de bon sens. Fumer de la weed et boire un coup peut, en fait, entraîner des expériences très agréables. Cependant, comme toutes les bonnes choses dans la vie, tout est question de modération et de connaissances.

LES ASPECTS SCIENTIFIQUES LIÉS AU FAIT DE FUMER EN BUVANT

Cela pourrait sembler être un choix évident. Cependant, la recherche concernant les effets du mélange de ces deux substances très courantes est assez rare. Des recherches menées à la Faculté de Médecine de Harvard ont découvert que le fait de fumer de la weed et de boire doublait la quantité de THC dans la circulation sanguine.[1]

Dans le cadre de la comparaison du niveau de THC dans la circulation sanguine quand on fume juste du cannabis. Avant de vous mettre à paniquer, sachez qu’il est pratiquement impossible de faire une overdose de THC. Il n’existe actuellement aucun rapport de décès liés à une seule consommation de THC. On respire ?

Si les recherches préliminaires montrent le double de THC dans le sang avec les mélanges, qu’est-ce que cela implique dans la vraie vie ? Purement et simplement, plus de THC signifie un effet plus fort. Tous les effets que vous ressentiriez normalement en fumant un joint seront amplifiés. Ça pourrait sembler être un aller simple vers le paradis, mais rappelez-vous que le mieux est parfois l’ennemi du bien.

Le problème pour arriver à une conclusion approfondie se situe dans la façon dont les deux substances affectent le corps humain. Ce serait comme comparer des chats et des chiens. Le principe de l’alcool et du cannabis est le même. Les deux sont consommés afin de changer la façon dont le corps réagit et d’altérer votre perception ou vos réactions.

Mais les deux ont des effets qui diffèrent fortement sur nous. Il y aurait bien trop de variables pour essayer de comparer si le fait de boire vous ferait plus planer, ou si le fait de fumer vous rendrait plus ivre. Tout cela peut sembler bien verbeux, mais au final ce n’est vraiment pas un sujet de recherche réalisable.

L’ART DU MÉLANGE

L’ART DU MÉLANGE

Si la science est au mieux partielle, que pouvons-nous utiliser pour apporter des conseils sur ce sujet fortement débattu ? Dans ce scénario, le bon sens est votre ami. On parle bien du fait de mélanger votre weed et de la bière.

En règle générale, il vaut mieux fumer d’abord et boire ensuite. Vous vous souvenez de ces lendemains de fête ? Quand ce qui semblait être sur le coup une idée fantastique ne l’était plus à la lumière glaçante de la réalité.

L’alcool peut pousser à prendre de très mauvaises décisions, c’est pourquoi il est toujours conseillé de d’abord fumer votre cannabis. Ceci vous aidera aussi à déterminer à quel point vous planez vraiment avant de vous mettre à boire. N’oubliez pas que la frontière entre la meilleure et la pire nuit de votre vie pourrait bien être ce joint ou ce verre supplémentaires, alors faites attention !

DES CONSEILS POUR GARDER LE CONTRÔLE

Vous êtes prêt pour une soirée en ville, mais comment vous assurer de rentrer en un seul morceau ? Ces conseils devraient vous aider à garder le contrôle, espérons-le en vous évitant la catastrophe.

  • Connaissez vos limites avant de boire ou de fumer. Si vous savez que boire un verre de whisky vous fait vomir, alors fumer un joint et boire un verre de whisky aura exactement les mêmes effets. Une approche similaire est également nécessaire pour la weed. Vous avez une préférence Sativa ou Indica ? Vous en tenir aux variétés d’herbe et aux types d’alcool que vous savez pouvoir tenir et apprécier vous aidera à rester debout.
  • Rien ne sert de courir. Connaître ses limites pour les deux substances aide aussi dans ce cas. Ne dépassez pas les doses que vous pouvez normalement supporter en une soirée, en consommant un peu moins. Ce qui pourrait être un joint de moins, ou un verre de moins. Utiliser cette référence comme base vous aidera à rester à peu près conscient. On sait que notre corps absorbe plus de THC quand on boit, donc moins sera vraiment mieux ici.
  • Rester hydraté est essentiel ! Les deux substances font tout leur possible pour vous assécher. Vous pourriez vous sentir bien sur le moment, mais c’est le lendemain matin qui nous inquiète. Buvez beaucoup d’eau pendant la nuit et n’oubliez pas le dernier grand verre d’eau avant d’aller au lit. Ça vous aidera à rendre la journée du lendemain un peu plus supportable. Surtout si vous devez travailler.
  • Embarquez un ami. Vos vrais amis sont là pour le meilleur comme pour le pire. Maintenant ils peuvent être là pour vous quand les choses se mettent à tanguer ou à s’embrumer. Avoir un binôme en embuscade peut être une bénédiction, surtout quand le barman prend la dernière tournée de commandes. Vous vous souvenez, ces mauvaises décisions dont on a parlé ? Vos amis sont là pour empêcher ces mauvaises décisions. Du moins la plupart du temps...
Les références

  1. ^ Elsevier, Ethanol increases plasma 9 -tetrahydrocannabinol (THC) levels and subjective effects after marihuana smoking in human volunteers, récupéré December-23-2018
    Lien