Marijuana et méditation. La combinaison parfaite ?


Marijuana et méditation. La combinaison parfaite ?

L’objectif à court terme de la méditation est d’enter dans le silence de l’esprit et de se détacher de la nature cyclique des pensées. L’effet obtenu en fumant du cannabis peut servir d’outil efficace pour atteindre cet objectif.

La méditation et le cannabis font partie de la culture humaine depuis des milliers d’années. Dans certains cas, les deux ont même été utilisés en combinaison afin d’atteindre des états supérieurs de conscience et d’illumination, comme dans le cas des Sadhus de l’Hindouisme.

La méditation et le cannabis semblent présenter des avantages pour ce qui est d’atteindre un état d’esprit paisible et dans le présent, il est donc logique que l’utilisation combinée des deux puisse fonctionner efficacement.

POURQUOI LES GENS MÉDITENT ?

De nombreuses raisons pourraient pousser à vouloir méditer. La science s’est plongée dans l’étude de la méditation et une multitude de bienfaits ont été découverts, du psychologique au physiologique en passant par l’émotionnel.

La plupart des gens seraient d’accord avec le fait qu’un des principaux états recherchés dans la vie est le bonheur. Le bonheur est un état caractérisé par la joie, la satisfaction et le plaisir. Quoi de plus agréable ?

Tout le monde possède probablement sa propre définition exacte du bonheur et sa propre voie pour y arriver, mais le taux de troubles cognitifs comme la dépression, l’anxiété et le stress sont en pleine explosion dans les sociétés occidentales modernes. Quelque chose est déséquilibré et beaucoup de personnes ne sont pas assez souvent heureuses, voire pas du tout.

Il se trouve que le simple acte de méditation peut servir de tampon contre ces troubles et pourrait nous aider à devenir plus résistants et forts émotionnellement. Elle pourrait même nous aider à devenir heureux.

LA MÉDITATION COMME TAMPON CONTRE LA DÉPRESSION

Un article scientifique publié dans le journal Cognitive Therapy and Research a examiné les effets de la méditation consciente pour la dépression.[1] Les chercheurs ayant conduit l’étude ont analysé les effets de la Réduction de Stress à Base de Pleine Conscience sur un groupe d’individus ayant des troubles de l’humeur chroniques. Il a été découvert que la méditation consciente entraînait une baisse des ruminations mentales, un attribut cognitif associé aux troubles dépressifs.

LA MÉDITATION SOULAGE L’ANXIÉTÉ

Des éléments suggèrent également l’efficacité de la méditation dans le traitement de l’anxiété, un trouble associé aux tensions, à la panique et aux peurs. Un article scientifique publié dans le journal General Hospital Psychiatry discute d’une théorie ayant montré des améliorations statistiques dans les symptômes subjectifs et objectifs de l’anxiété et de la panique chez les sujets après avoir participé à une intervention de réduction du stress pendant 8 semaines, intervention basée sur la méditation en pleine conscience.[2]

Les auteurs de l’article déclarent : « nous concluons qu’une intervention de réduction du stress en groupe intensive mais limitée dans le temps, basée sur la méditation consciente, peut avoir des effets bénéfiques à long terme dans le traitement des personnes diagnostiquées comme souffrant de troubles anxieux. »

LA MÉDITATION PROTÈGE DU STRESS

LA MÉDITATION PROTÈGE DU STRESS

Le stress n’est pas rare à notre époque moderne. En une seule journée, on est exposé à de nombreux événements qui peuvent déclencher notre réponse interne de stress. Le stress ne fait pas que provoquer un état émotionnel indésirable. Ses effets peuvent s’accumuler avec le temps et entraîner de graves problèmes de santé. En fait, le stress est lié à l’hypertension, aux maladies cardiaques, à l’obésité et au diabète. La méditation peut servir de moyen simple et facile de prévention et de traitement du stress.

Un article scientifique publié dans le journal Psychosomatic Medecine s’est penché sur l’effet de la méditation consciente sur le stress.[3] L’étude comprenait un groupe de patients non-hospitalisés souffrant de cancer. Les chercheurs concluent que « ce programme a été efficace pour réduire les perturbations d’humeur et les symptômes de stress chez les patients hommes et femmes, avec une large diversité de diagnostics de cancer, d’étapes de la maladie et d’âges. » Ces résultats prometteurs montrent la possibilité d’utiliser la méditation comme un moyen de réduire l’exposition au stress.

LA MÉDITATION POURRAIT MÊME RENFORCER LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

Au-delà de l’état mental, la méditation pourrait même être capable de renforcer notre système immunitaire et de nous protéger de certaines maladies. Un article publié dans le journal Psychosomatic Medicine documente une étude qui s’est penchée sur les effets de la méditation consciente sur le cerveau et le système immunitaire.[4] Les sujets ont suivi un programme d’entraînement clinique à la méditation consciente pendant 8 semaines.

Les chercheurs ont conclu que « ces découvertes démontrent qu’un court programme de méditation consciente produit des effets démontrables sur le cerveau et les fonctions immunitaires. Ces découvertes suggèrent que la méditation pourrait changer le cerveau et les fonctions immunitaires de manières positives et soulignent la nécessité de plus de recherches. »

LA MÉDITATION VOUS PLONGE DANS LE PRÉSENT

Au-delà des sciences dures, la méditation est également rapportée comme ayant de profonds effets subjectifs tournant autour de l’instant présent. Durant la méditation, les personnes peuvent souvent atteindre un état où elles ressentent une réponse de relaxation.

Les vagues de l’esprit se calment et les sons et sensations semblent fortement accentués. L’esprit se débranche de la roue constante des pensées aléatoires et se désengage du stress de l’existence. Peu importe les bienfaits à long terme de la méditation, il est facile de voir pourquoi la pratique est révérée et sacrée depuis si longtemps.

Il est aussi intéressant de noter à quel point cet état cognitif est similaire à l’ivresse cannabique. Ce n’est pas étonnant de voir que la méditation et le cannabis semblent se compléter l’un et l’autre de diverses façons. Regardons plus exactement comment le cannabis pourrait améliorer l’expérience méditative.

COMMENT LE CANNABIS PEUT AUGMENTER ET AMÉLIORER LA MÉDITATION

COMMENT LE CANNABIS PEUT AUGMENTER ET AMÉLIORER LA MÉDITATION

Il existe de nombreuses formes de méditation. Certains types sont étroitement associés à des pratiques religieuses, alors que d’autres opèrent à partir de racines séculaires et même scientifiques. La méditation consciente tire ses origines d’antiques traditions orientales, mais elle est largement pratiquée comme moyen séculaire de s’approcher de l’instant présent et d’apporter le calme à l’esprit.

Le cannabis est aussi connu pour atteindre un état d’esprit similaire. L’herbe est même associée de manière stéréotypée à l’archétype du surfer relax. Nous vivons dans une société au rythme extrêmement rapide, qui regorge de stimulus, d’événements stressants et de personnes et projets qui requièrent constamment notre attention. Il est facile de voir pourquoi de nombreuses personnes ne méditent pas, et pourquoi ceux qui méditent ont des difficultés à se débrancher du chaos et à atteindre un état interne de calme et de tranquillité.

Pour cette raison, les sensations calmantes, euphoriques et relaxantes obtenues en fumant de la weed pourraient être une plateforme parfaite pour mener sa méditation. Les consommateurs de cannabis décrivent souvent l’effet psychoactif comme les plongeant dans l’instant présent et dissolvant leurs inquiétudes à propos du passé et leurs anxiétés à propos du futur.

La façon la plus directe avec laquelle le cannabis peut améliorer la méditation est via l’effet à court terme que l’herbe produit. Le calme et l’emphase sur le présent qui sont associés à l’effet cannabique sont quelque part un premier pas vers une expérience méditative profonde et efficace. Mais cette sensation à court terme n’est pas la seule à rendre cette paire si puissante. Cannabis et méditation semblent avoir des bénéfices à long terme similaires, qui fonctionnent bien ensemble, surtout pour ce qui concerne la puissance du cerveau.

Des scientifiques de l’Université de Bonne et de l’Université Hébraïque de Jérusalem en Israël ont mené une étude qui montre que le cannabis pourrait renverser le processus de vieillissement du cerveau.[5] L’étude a été menée sur des modèles de souris et elle a montré que les souris plus âgées étaient capables de revenir à l’état de souris âgées de deux mois avec une dose fréquente mais faible de cannabis. Les chercheurs pensent que ceci pourrait indiquer un possible traitement pour la démence.

De plus, il a également été montré que la méditation renforçait des régions du cerveau avec le temps. Il a été montré que cette pratique avait des avantages pour les fonctions cognitives et altérait l’activité du cerveau. Une étude publiée dans le journal NeuroImage a montré que les méditants avaient des volumes significativement plus importants de matière grise dans le cortex orbitofrontal droit et dans l’hippocampe droit.[6]

Ces régions sont impliquées dans la régulation émotionnelle et dans le contrôle des réponses. De plus grands volumes dans ces régions pourraient être liés à des émotions positives, à une stabilité émotionnelle et à un comportement conscient chez les méditants.

Même si ces études ne sont pas forcément liées, elles démontrent bien les possibles synergies entre la méditation et le cannabis. Tout comme les deux agissent bien ensemble à court terme pour générer un état bienheureux, ils pourraient également être bénéfiques pour le cerveau à long terme.

COMMENT UTILISER LA MÉDITATION ET LE CANNABIS ENSEMBLE

Donc, nous avons vu les vastes avantages que la pratique de la méditation peut apporter. Nous avons aussi discuté des bienfaits de l’ajout du cannabis dans le mélange pour renforcer l’efficacité de la méditation et la facilité de l’entrée dans un état méditatif. Mais comment utiliser les deux ensemble ?

Il existe de nombreuses façons de méditer avec le cannabis, tout comme il existe de nombreuses façons de fumer du cannabis. Chacun trouvera probablement ses propres méthodes et préférences individuelles avec le temps.

L’acte de méditation est en lui-même assez simple. Soyez calme et calmez l’esprit. La position typique à adopter est de s’asseoir les jambes croisées sur un oreiller. Mais certaines personnes préfèrent s’allonger ou s’asseoir dans une chaise. D’autres préfèrent marcher activement en extérieur et trouvent que cela aide leur esprit à atteindre le calme et à arriver à l’état méditatif. Comme cadre de référence, nous nous pencherons sur la méditation assise.

La méditation assise implique d’être assis sans bouger et bien droit, tout en laissant l’esprit se calmer. Les gens utilisent souvent des points pour ancrer leur attention. Certains choisissent de regarder la flamme d’une bougie, alors que d’autres choisissent de fermer leurs yeux et de se concentrer sur le flux et le reflux de leur respiration.

Commencez par de petits intervalles, peut-être juste 5 ou 10 minutes. C’est assez étonnant de voir à quelle vitesse et avec quelle facilité l’attention dérive du présent pour se plonger dans un torrent sauvage de pensées internes. Ne laissez pas ce point vous démotiver et réalisez plutôt que reporter votre attention sur votre environnement immédiat permet d’entraîner votre esprit à se détacher de ces pensées.

Fumer du cannabis vous aidera plus que probablement à vous libérer de ces schémas de pensée. Fumer un joint, un blunt ou une douille avant ou pendant une méditation vous plongera certainement dans un état mental et un calme différents.

QUELLE VARIÉTÉ CONSOMMER ?

Il existe des milliers de variétés disponibles pour le consommateur de nos jours, avec différents profils en cannabinoïdes et terpènes, pour au final des effets psychoactifs différents.

Les variétés indicas sont associées avec un effet physique et des sensations de relaxation et de calme. En revanche, les variétés sativas sont associées à un effet et des sensations mentales. Tout dépend de la personne pour le type préféré, mais une variété indica aidera plus probablement à calmer l’esprit.

Pour ceux qui se retrouvent à planer trop haut et qui trouvent les sensations désagréables, vous pourriez essayer une variété avec un plus fort pourcentage en CBD, avec moins de THC. Car ces variétés vous feront moins planer, étant donné que le THC est la partie psychoactive du cannabis.

Les références

  1. ^ Springer, The effects of mindfulness meditation on cognitive processes and affect in patients with past depression, récupéré November-27-2018
    Lien
  2. ^ Science Direct, Three-year follow-up and clinical implications of a mindfulness meditation-based stress reduction intervention in the treatment of anxiety disorders, récupéré November-27-2018
    Lien
  3. ^ Psychosomatic Medicine, A randomized, wait list controlled clinical trial: the effect of a mindfulness meditation-based stress reduction program on mood and symptoms of stress in cancer outpatients, récupéré November-27-2018
    Lien
  4. ^ Psychosomatic Medicine, Alterations in brain and immune function produced by mindfulness meditation, récupéré November-27-2018
    Lien
  5. ^ Science Daily, Cannabis reverses aging processes in the brain, study suggests, récupéré November-27-2018
    Lien
  6. ^ Science Direct, The underlying anatomical correlates of long-term meditation: Larger hippocampal and frontal volumes of gray matter, récupéré November-27-2018
    Lien