Vaporisateurs : avantages, fonctionnement et différences


Vaporisateurs : avantages, fonctionnement et différences

La vaporisation (ou vape) du cannabis n’est peut-être pas aussi ancien que le fait de fumer de l’herbe, mais elle est utilisée depuis des centaines, voire des milliers d’années. Et la vaporisation n’est pas exclusive au cannabis. Les vaporisateurs sont utilisés pour apprécier différentes herbes et substances. Ceci dit, le cannabis est probablement l’une des « herbes » utilisées les plus populaires.

Les vaporisateurs ne sont pas seulement utilisés pour inhaler des substances par la bouche et les poumons. Les chefs s’en servent également pour infuser des aliments ou rehausser des saveurs qui pourraient autrement être gâchées par des températures plus élevées.

Pour vaporiser du cannabis, vous avez l’embarras du choix. Pour vous aider à mieux comprendre les choix, nous allons passer en revue les vaporisateurs, les parties qu’ils contiennent et leur fonctionnement.

QU’EST-CE QU’UN VAPORISATEUR ?

En fait, un vaporisateur est un appareil utilisé pour chauffer le cannabis et d’autres substances jusqu’à ce que ses composés actifs bouillent et que de la vapeur soit émise. Cette vapeur est ensuite inhalée, puis les composés actifs se fraient un chemin dans le sang par les alvéoles des poumons. Ce processus est différent du fait de fumer, qui repose sur la combustion.

Si les vaporisateurs les plus courants aujourd’hui sont de petits appareils électroniques, cela n’a pas toujours été le cas. Les steams chalices jamaïcains et les pipes à eau sont des formes traditionnelles de « vaporisateurs ».

ANATOMIE D’UN VAPORISATEUR

Les formes et les dimensions des vaporisateurs diffèrent. Ils peuvent être posés sur une table ou placés dans votre poche pour une utilisation en déplacement. Ils ont toutefois, tous des éléments en commun. Il s’agit notamment des éléments suivants :

• Une source de chaleur (une pile ou une source de chaleur directe comme un briquet au butane)
• Une chambre de chauffe (atomiseur)
• Une douille/chambre à herbes (dans laquelle l’huile ou les herbes sont placées)

Certains appareils spéciaux sont livrés avec toutes sortes d’équipement sophistiqués, mais les éléments ci-dessus sont obligatoires pour la plupart des vapos.

COMMENT FONCTIONNENT LES VAPORISATEURS ?

Les vaporisateurs chauffent leur contenu de deux manières différentes : par conduction ou par convection. Bien qu’il existe de nombreux types de vaporisateurs sur le marché, le fait de les réduire en fonction du mécanisme de chauffe peut vous aider à déterminer quel est le meilleur modèle pour vous.

• CONDUCTION

Le chauffage par conduction est un concept très simple. Il fonctionne en chauffant le contenu par contact direct avec la source de chaleur. Cette forme de chauffage entraîne des temps de chauffe plus rapides et des tirages plus importants, mais elle présente un risque plus important de brûler votre herbe.

• CONVECTION

Le chauffage à convection fonctionne de la même manière que les fours à convection. On utilise de l’air chauffé ou de la vapeur pour réchauffer indirectement l’herbe ou l’huile. Cela donne une substance chauffée de manière plus uniforme. Les résistances de chauffe se trouvent dans une chambre séparée mais adjacente. Parfois, ces chambres utilisent également des mini-ventilateurs pour faire circuler l’air chauffé.

• HYBRIDE

Les vaporisateurs hybrides utilisent à la fois des éléments de conduction et de convection. Cela signifie un vapo avec un système de chauffe similaire à un dispositif à convection, mais avec une source de chaleur qui est plus proche de la chambre à herbes ou d’huile.

QUELS SONT LES TYPES DE VAPORISATEURS ?

TYPES DE VAPORISATEURS

Outre le style de chauffe, les vaporisateurs peuvent être divisés en fonction de leur taille et de leurs caractéristiques. Ici aussi, il existe de nombreuses options, car certains vaporisateurs conviendront plus à certains individus qu’à d’autres.

• VAPORISATEURS DE BUREAU

Les vaporisateurs de bureau ne sont pas conçus pour être transportés, de la même manière qu’un ordinateur de bureau reste à la maison. Ils sont placés sur une table ou une autre surface sécurisée, et ils sont souvent assez grands et puissants. Pour utiliser ces appareils, la vapeur est souvent libérée dans un sac en forme de ballon sur le dessus de l’appareil, puis est inhalée par un embout buccal attaché. Ces sacs peuvent stocker la vapeur pendant huit heures et ont tendance à chauffer le contenu de manière uniforme.

• VAPORISATEURS PORTABLES

Il s’agit de vaporisateurs portables et de poche. Discrets, faciles à utiliser, dotés de systèmes de chauffe puissants et de contrôles de température réglables, ces vaporisateurs sont le parfait compromis entre les vaporisateurs de bureau et les vaporisateurs stylos. Ces appareils peuvent être emportés en déplacement, mais ils permettent également de s’adonner à la vaporisation à la maison. La taille de ces appareils se situe également entre les modèles de bureau costauds et les stylos super-discrets.

• VAPORISATEURS STYLOS

Les vaporisateurs stylos sont une version plus petite et plus simples des vapos portables. Ils ressemblent à un stylo et fonctionnent en appuyant sur un bouton. Ils se composent de trois parties : une chambre, une pile et une source de chaleur. Ils ne mettent que quelques secondes pour chauffer, et de nombreux vapos stylos sont équipés d’un contrôle de température préréglé. Ces vaporisateurs stylos sont extrêmement pratiques et souvent peu coûteux, et sont disponibles sous forme réutilisable ou à usage unique.

Tous ces vaporisateurs ne fonctionnent pas à la fois avec des herbes et des concentrés, bien qu’avec certains ce soit possible. La fleur et les extraits de cannabis ont des besoins de chauffe différents et peuvent casser un vaporisateur s’il n’est pas compatible avec la substance choisie. Assurez-vous de faire quelques recherches sur votre vaporisateur avant de l’acheter. Certains des vaporisateurs portables de qualité supérieure utilisent un système de chauffe hybride _et_ peuvent supporter à la fois les herbes et les concentrés, mais ils sont souvent chers !

COMMENT UTILISER UN VAPORISATEUR

Quelle que soit la méthode de chauffe utilisée, les vaporisateurs sont conçus pour éviter la combustion. Ce n’est pas compliquer de se servir d’un vaporisateur pour apprécier le cannabis, mais il est utile d’avoir une compréhension générale de leur fonctionnement.

PROCÉDURE

1. Effritez votre tête de la bonne manière : en petits granulés, mais pas en poudre. Effritez votre concentré si vous utilisez un extrait solide (comme du hachisch).

2. Remplissez la douille ou la chambre aux trois quarts environ. Le vaporisateur que vous avez choisi vous indiquera souvent la capacité de votre chambre. Tassez bien l’herbe, mais pas trop serré, afin de produire des tirages denses et lourds.

3. Réglez la température optimale et préchauffez. La plupart des cannabinoïdes se vaporisent à environ 160–180 °C.

4. Tirez des taffes en prenant des respirations peu profondes et constantes. Évitez de garder la vapeur dans vos poumons.

N’OUBLIEZ PAS DE NETTOYER VOTRE VAPORISATEUR

L’un des conseils les plus importants pour vaporiser efficacement est un nettoyage régulier. Veillez à lire le manuel d’utilisation fourni avec votre appareil. De cette façon, il fonctionnera correctement et produira une vapeur propre et lisse à chaque fois. Remplacez régulièrement les filtres et n’utilisez que des solutions de nettoyage appropriées.

N’oubliez pas de nettoyer votre vaporisateur

LES AVANTAGES DE LA VAPORISATION

Bien que la vaporisation du cannabis soit une expérience différente de celle de la combustion, elle présente de nombreux avantages.

• C’EST PLUS SAIN

Lorsque vous vaporisez du cannabis, vous vous rendez un grand service. Des études ont montré que fumer du cannabis est lié à un grand nombre des mêmes problèmes respiratoires que ceux causés par le tabac. Certaines études ont également montré que la fumée de cannabis contient des concentrations plus élevées de produits chimiques dangereux que lors de sa vaporisation.

• PLUS DE CONTRÔLE

En vaporisant, vous obtenez davantage de « bonnes choses » de la substance que vous avez choisie. Concernant le cannabis, cela veut dire que vous avez plus de contrôle sur la quantité de THC et de CBD que vous ingérez, sans parler des terpènes.

• PLUS EFFICACE

La combustion (fumer avec du bon vieux tabac) est moins économique : la vaporisation est une méthode beaucoup plus efficace de votre précieuse herbe. En plus, vous pourrez même constater que cela vous permet d’économiser de l’argent sur votre budget pour le cannabis.

• DE MEILLEURES TAFFES

Fumer du cannabis détruit les terpènes. La vaporisation permet de préserver une plus grande partie des huiles essentielles contenues dans la plante.

• MOINS D’ODEURS

Si les aficionados apprécient l’odeur de l’herbe brûlée, d’autres n’aiment pas. La vaporisation permet de cacher l’odeur caractéristique du cannabis.

LES INCONVÉNIENTS DE LA VAPORISATION

Toute bonne chose a ses inconvénients. C’est également vrai pour la vaporisation.

• COÛT INITIAL

La vaporisation coûte de l’argent. Les bons vapos peuvent coûter des centaines d’euros. Mais au bout du compte, vous en aurez pour votre argent.

• ENTRETIEN

Les vaporisateurs sont des petits appareils. Ils doivent être entretenus. Cela implique de les nettoyer régulièrement. Il faut également s’assurer que la source d’énergie soit correctement entretenue. Des piles ou des batteries doivent être stockées, etc.

• COURBE D’APPRENTISSAGE

Le « rendu » de la vaporisation est différent de la cigarette. Il faut un certain temps pour s’habituer au processus, de l’inhalation à la compréhension de la quantité à ingérer. Essayez, essayez, essayez.

DERNIÈRES RÉFLEXIONS SUR LES VAPORISATEURS

Les vaporisateurs sont un moyen plus propre, plus pratique et plus efficace de profiter de votre cannabis. Si vous êtes prêt à essayer, tenez compte des facteurs ci-dessus avant de faire votre achat !