VIP De La Marijuana : Snoop Dogg


VIP De La Marijuana : Snoop Dogg

Snoop Dogg est un célèbre rappeur et fan de cannabis. En savoir plus sur la relation de Snoop à la weed, comme comment il a fumé son premier blunt.

Autant le dire tout de suite : il faudrait que vous ayez vécu dans une grotte pour ne pas savoir que Snoop Dogg aime la weed. La rappeur de Long Beach a très clairement déclaré durant toute sa carrière que Marie Jeanne est sa première dame, surtout quand elle est bien roulée dans un blunt. Lisez pour en savoir plus sur la relation de Snoop avec la weed.

SNOOP DOGG : UNE BRÈVE HISTOIRE

Snoop Dogg est né à Long Beach en Californie. Il est depuis devenu un des rappeurs les plus accomplis de tous les temps. Il a montré un intérêt pour la musique depuis son plus jeune âge. Snoop est connu pour sa réelle implication dans des activités de rue illégales, comme la vente de stupéfiants et le proxénétisme.

Snoop était un membre du gang Rollin' 20 Crips dans le quartier Eastside de Long Beach et il a fait de fréquents allers et retours en prison à l'adolescence. Dans les années 1990, Snoop a été arrêté pour possession de drogue, implication dans le meurtre d'un membre d'un gang rival, possession d'arme à feu et autres.

Snoop est un des nombreux artistes découverts par Dr Dre. Ses plus anciennes œuvres étaient des mixtapes faites maison, enregistrées avec Nate Dogg, Lil ½ Dead et Warren G, les trois se surnommant collectivement 213. Un de ses freestyles sur Hold On par En Vogue est arrivé aux oreilles de Dr Dre qui l'a rencontré pour une audition.

Le premier projet de collaboration entre Dre et Snoop était la chanson du thriller de 1992 Deep Cover. Peu de temps après, Dre et Snoop se sont mis à travailler sur The Chronic, le premier album solo de Dre.

En collaborant de près avec Dre, Snoop Dogg a reçu beaucoup d'attention. Certains critiques affirment même que c'est ce qui a entraîné le succès du premier album de Snoop, Doggystyle, qui est resté dans le classement des meilleures ventes Billboard pendant plusieurs mois, avec des singles comme « Gin and Juice » et « Who Am I?(What’s My Name?)». Cet album présentait aussi d'autres rappeurs signés sur le label Death Row Records, comme Daz Dillinger, Kurupt, Nate Dogg et d'autres.

Snoop a été arrêté en 1993 pendant l'enregistrement de son premier album en lien avec la mort d'un membre d'un gang rival. Il a par la suite été acquitté, mais il est resté emmêlé dans des batailles judiciaires pour cette affaire pendant encore au moins 3 ans.

En 1994, Snoop Dogg a sorti Murder Was The Case, un court métrage et une bande-son basées sur une fiction décrivant la mort de Snoop après avoir fait un pacte avec le diable. Le film a été réalisé par Dre et Fab Five Freddy et la bande-son comportait d'autres rappeurs connus comme Dre, Ice Cube, Nate Dogg, Tha Dogg Pound et d'autres. En 1995, Snoop a lancé son propre label de disques, appelé Doggy Style Records Inc. Charlie Wilson de The Gap Band a été un des premiers artistes à signer sur le label.

Le premier album de Snoop est souvent cité comme exemple de G-Funk (ou Gangsta Funk), un style unique de hip hop originaire de Los Angeles, mais fortement influencé par d'autres genres apparentés venus de Californie. Le deuxième album de Snoop, Tha Doggfather, est sorti en 1996. Il n'a pas eu autant de succès que le premier, mais il s'est tout de même bien vendu.

Suite à une dispute entre Dre et Suge Knight, cofondateur de Death Row Records, Snoop a refusé de produire d'autres albums pour le label jusqu'à la fin de son contrat. Snoop a signé avec No Limit records en 1998 et s'est mis à produire de nombreux autres albums à succès pour le label, comme No Limit Top Dogg en 1999 (vendu à plus de 1 503 865 copies) et Tha Last Meal en 2000 (vendu à plus de 2 000 000).

Snoop Dogg a depuis produit 10 autres albums studio ainsi que d'innombrables albums en collaboration. Il est renommé pour son style unique lisse et doucement parlé ainsi que pour ses capacités uniques en freestyle. En fait, il se dit que certaines de ses chansons ont été enregistrées en freestyle.

Au final, depuis la sortie de son premier album, Snoop Dogg n'a pas quitté un seul jour les projecteurs du monde du hip hop. Il continue à avoir une forte influence dans le domaine du hip hop et du rap. Au-delà du rap, Snoop a également exploré une variété d'autres secteurs, comme les labels de disques, les applicaitons mobiles et bien d'autres.

SNOOP ET MARIE JEANNE

L'image de Snoop Dogg a changé radicalement au fil des années : de gangster rappeur à proxénète à rastafari, le personnage de Snoop a connu de nombreux changements de direction au fil de sa carrière. Mais son amour du cannabis est bien une chose qui n'a jamais disparue.

Snoop est très ouvert sur sa consommation de cannabis depuis le début de sa carrière. Tout d'abord, des références à la weed se retrouvent dans toute sa musique, depuis les vieux morceaux comme Gin And Juice jusqu'à ses plus récentes succès comme This Weed Iz Mine (ft Wiz Khalifa).

Snoop Dogg fume ouvertement du cannabis durant les interviews. Il est apparu en train de fumer sur Tim Westwood TV (BBC Radio 1), Huffington Post Live et d'innombrables autres entretiens sur sa propre chaîne, Westfesttv.

Snoop Dogg a fumé avec d'innombrables autres célébrités du cannabis, comme Seth Rogen, Wiz Khalifa, Nick Diaz, B Real et Willie Nelson. En fait, Nelson et Snoop se considèrent comme de bons amis et ont fumé ensemble à de nombreuses occasions.

Dans un entretien de 2016 publié sur The Weed Channel, Snoop Dogg affirme fumer plus de 81 blunts de cannabis par jour (vraiment, Snoop?). Cependant, Snoop est connu pour faire une pause d'herbe d'au moins 3 mois chaque année, quand il entraîne des jeunes au football.

Dans un entretien sur Complex, Snoop a admis avoir été repéré comme sentant la weed lors d'un entraînement un jour, ce qui l'a encouragé à faire une pause de cannabis, au moins pendant la durée des entraînements.[1]

« Je suis allé à l'entraînement alors que je planais un jour et un des enfants a dit : 'Entraîneur, vous sentez comme le petit-copain de ma maman,' » a déclaré Snoop Dogg.

« Et j'ai dû me contrôler. J'ai arrêté de fumer à partir de ce jour, pendant 180 jours d'affilée. Ça a fait de moi un meilleur entraîneur, une meilleure personne et j'ai arrêté de fumer à chaque fois que j'étais entraîneur de football. Donc, chaque année, quand j'entraîne les enfants au football, je ne fume pas, ça fait donc trois mois de l'année où je ne fume pas. »

Les blunts sont la façon de fumer préférée de Snoop. Il les a découvert grâce à une autre légende du hip hop, Tupac Shakur. Les deux semblent s'être rencontrés à une soirée pour le film Poetic Justice vers l'année 1994. C'est à cette soirée que Snoop a fumé son premier blunt.

Quand les deux rappeurs se sont rencontrés, ils se sont lancés dans un genre de bataille de rap freestyle, selon le réalisateur Michael Rapaport. Après la bataille intense, Snoop et Tupac sont sortis du lieu de la rencontre. Ils étaient accompagnés par Laylax de Above The Law (un groupe de hip hop de Pomona en Californie) qui a fait les présentations.

« Laylaw ouvre un blunt et y met de la weed. Tupac fait la même chose … Je sors mes Zig Zag et je roule un Zig Zag. On allume tous, on fume tous notre propre truc pendant environ 10 minutes … C'était encore tendu … J'ai alors passé mon joint à Pac, il l'a pris et il m'a passé son blunt, et j'ai fait style 'c'est quoi ce truc ?' » a expliqué Snoop lors d'une émission du Double G News Network.

En 2015, Snoop Doog a finalement fait de son amour pour le cannabis une opération commerciale. En avril, il a lancé Eaze, un service de livraison qui promet de livrer du cannabis à votre porte en moins de 10 minutes.

En octobre, il a également lancé Merry Jane, un fournisseur de médias et d'informations numérique, concentré sur les actualités en lien avec le cannabis. Puis, en novembre, il a lancé Leafs By Snoop, sa propre ligne de produits de cannabis, avec des fleurs, des concentrés et des aliments au cannabis.

Dans un entretien faisant suite à son rôle dans la série télévisée Weeds, il a été demandé à Snoop de trouver autant de noms que possible pour la weed. Voici quelques-unes de ces meilleures appellations pour les têtes :

  • blue carpet treatment
  • purple kush
  • barney
  • green
  • blueberry
  • raspberry
  • belvedere
  • shticky
  • icky icky
  • oohway

Allez Snoop !

Les références

  1. ^ Hiphop DX, Snoop Dogg Recalls Quitting Marijuana For 6 Months, récupéré November-27-2018
    Lien