VIP De La Marijuana : B-Real


VIP De La Marijuana : B-Real

B-Real, MC/Rappeur de Cypress Hill, producteur, et patron de dispensaire est une figure majeure du monde de la musique et de la scène cannabique américaine.

B-Real, le rappeur principal du groupe Cypress Hill, n’est pas seulement l’un de nos héros du hip hop, mais aussi une figure majeure de la scène américaine du cannabis.

B-Real, originaire de Los Angeles, est née le 2 juin 1970 Louise Freese, d’un père mexicain et d’une mère cubaine. À l’âge de cinq ans, il déménage à South Gate avec sa mère et sa sœur et s’installe finalement dans la ville de Bell, en Californie. C’est là qu’il rencontre les futurs membres du groupe, San Dog et Mellow Man Ace, à la Bell High School.

CARRIÈRE MUSICALE

Au début des années 90, le groupe a eu la chance de connaitre DJ Muggs par le biais d’un ami commun. Ensemble, ils ont collaboré à un album basé sur leur expérience de la Cypress Avenue à South Gate.

En 1991, le groupe signe avec Ruffhouse/Columbia Records et sort son premier disque. Le son unique de Cypress Hill a brisé de nombreux obstacles dans l’industrie de la musique, y compris le fait qu’il a été le premier groupe de rap latino à avoir des albums de platine et multi-platine.

« Heureusement, je suppose que le fait que nous ayons réussi à réaliser ce que nous avons réalisé, en tant que latino, mais sans vraiment exploiter ce côté-là, a montré comment une génération entière était derrière nous, et avons réussi sans être étiqueté dans une seule catégorie », a déclaré B-Real au sujet de leur succès. « Parce qu’à l’époque, quand on vous appelait rappeur latino, les maisons de disques ne voulaient que vous vendre à des latinos dont le marché n’existait pas encore vraiment ! Alors ouai, c’est agréable de voir les gens nous reconnaître comme des pionniers qui ont ouvert les portes à beaucoup d’autres rappeurs latinos ».

B-Real a participé à plusieurs autres projets musicaux en dehors de Cypress Hill. En 1996, il a contribué à la bande originale du film Space Jam. Au début des années 2000, il forme même un groupe de rap/métal appelé Kush, avec le guitariste des Deftones Stephen Carpenter, et les membres de Fear Factory Christian Olde Wolbers et Raymond Herrera. Et il faisait aussi partie du groupe The Psycho Realm.

Non seulement il a eu une carrière de MC couronnée de succès, mais B-Real a aussi produit de la musique pour des artistes comme Proof of D12, WWE, et plus encore. B-Real gère également une équipe de producteurs de musique appelée « Audio Hustlaz » et a personnellement produit plusieurs morceaux sur ses albums solos.

RELATION DE B-REAL AVEC LE CANNABIS

À part le fait que la musique de Cypress Hill s’adresse aux amateurs d’herbe, avec des chansons comme « Hits from the Bong », « I Wanna Get High » et « Stoned is the Way of the Walk », B-Real a toujours joué un rôle important dans les efforts pour la légalisation du cannabis.

Aussi connu sous le nom de Dr Greenthumb, B-Real a brisé les barrières et a contribué à la normalisation d’une industrie qui a été largement forcée à rester underground, en raison de la guerre anticonstitutionnelle contre les drogues. B-Real est le créateur de l’accessoire pour fumeur récompensé les Phunky Feel Tips, et a même ouvert un dispensaire de cannabis sur le plus important marché américain.

B-Real gère également sa propre chaîne de télévision en ligne sur le cannabis, Breal.tv. Le contenu couvre des sujets tels que les nouvelles récentes sur le cannabis, des critiques de variétés, les événements, les nouveautés musicales, et les nouveaux vidéo clips. Il y a une chaîne « Smokingbox » sur Breal TV où différentes célébrités sont interviewées et discutent de leurs positions sur l’herbe. Il a même un épisode où il a appris aux consommateurs à rouler le joint parfait !

« Je suppose que nous étions en première ligne », commente B-Real. Pour moi, j’ai tellement cru au mouvement que j’ai eu l’impression que nous étions plus nombreux à en parler, à pousser l’idée, à rendre nos arguments plus forts. Regardez où nous en sommes, de 1991 à aujourd’hui, dans toute cette mouvance ».

B-Real a principalement concentré ses efforts sur la fourniture de produits de cannabis de haute qualité aux habitants du sud de la Californie en ouvrant son dispensaire dans le comté d’Orange, nommé à juste titre Dr Greenthumb. Il a été couramment présenté comme l’un des meilleurs dispensaires du pays avec une large sélection de presque tout ce que votre cœur de fumeur pourrait éventuellement désirer.

B-Real n’est pas seulement le propriétaire d’un dispensaire, mais c’est effectivement un Dr Greenthumb. En 2015, B-Real a terminé troisième dans la catégorie des Meilleures Sativa à la High Times Cannabis Cup de San Bernardino. Sa variété « Tangie » a également remporté la troisième place à la Coupe de Californie du Sud, où il a également décroché la deuxième place pour le meilleur stand.

Article connexe

UN HOMMAGE À B-REAL

Donc, la prochaine fois que vous fumez un spliff, prenez une ou deux tafes en plus pour rendre hommage aux gens, comme B-Real, qui risquent tout pour donner au cannabis la reconnaissance qu’il mérite.

Que vous soyez fan de sa musique ou non, le fait est que son ouverture à l’égard de l’herbe a largement contribué à la façon dont nous sommes arrivés si loin dans le mouvement de la légalisation, surtout en Californie.

Allez B-Real !