Est-ce que l’utilisation de papier à rouler affecte votre santé ?


Est-ce que l’utilisation de papier à rouler affecte votre santé ?

Faire tourner un beau joint est une des façons les plus sympa et rituelles de fumer du cannabis, mais les feuilles à rouler pourraient nuire à votre santé.

Tout consommateur de cannabis expérimenté possède sa propre méthode préférée pour fumer ou consommer du cannabis. Certaines personnes adorent la sensation d'allumer la douille d'un bang et de le voir se remplir d'une fumée crémeuse. D'autres aiment regarder le ballon d'un énorme vaporisateur se remplir de savoureuses vapeurs de plantes.

Mais certaines personnes préfèrent s'en tenir aux méthodes traditionnelles et adorent le rituel consistant à broyer leurs fleurs, puis les rouler dans des feuilles pour créer un joint parfait en forme de cône.

Le joint est probablement la quintessence du fumage de cannabis et c'est peut-être une des méthodes les plus calmes et les plus traditionnelles pour fumer l'herbe. Il y a quelque chose d'immensément thérapeutique dans le fait de faire tourner un joint tout en se relaxant et en socialisant avec un groupe d'amis.

Même si cette méthode pourrait être une des plus agréables, ce n'est certainement pas la plus saine, et de fortes inquiétudes ont surgi au sujet de l'inhalation des fumées issues de la combustion des feuilles à rouler. Certaines personnes affirment que le fait d'inhaler la fumée de presque toute substance consumée introduit plus que probablement des cancérigènes dans votre organisme, des substances qui contribuent à de graves problèmes de santé.

Même la fumée produite par la combustion du cannabis a été associée à des troubles respiratoires et des états cellulaires pré-cancéreux. Cependant, la science a montré que la fumée du cannabis était bien moins dangereuse pour la santé des poumons que celle du tabac.

Quoi qu'il en soit, ce ne n'est vraiment pas une surprise si ajouter des feuilles à rouler en combustion à ce mélange de fumées contenant des cancérigènes n'est pas la plus saine des manières de consommer.

Alors même si fumer des joints roulés à la main est une façon très agréable de consommer du cannabis, vous pourriez vouloir réfléchir à deux fois sur le type de feuilles que vous utilisez pour les rouler.

SUBSTANCES CHIMIQUES DANS LES FEUILLES À ROULER

Substances chimiques dans les feuilles à rouler

Il faut dire que la vue d'un gros joint blanc parfaitement roulé sans aucun pli est une vision magnifique et que rouler le joint parfait peut même être considéré comme un art.

Cependant, cette belle teinte blanc brillant cache un sombre secret.

Les entreprises blanchissent souvent leurs feuilles avec du chlore pour leur donner cette apparence. C'est un fait très inquiétant, étant donné que les consommateurs allument avec une flamme et inhalent les fumées de ces produits.

Le blanchissement des feuilles avec le chlore va cependant au-delà d'un aspect esthétique et aide en réalité les feuilles à se consumer plus lentement.

Encore plus effrayant, les grosses entreprises qui fabriquent ces dangereux produits blanchis ont une forte influence de lobbying et il a été rapporté qu'elles essayent de centraliser et monopoliser le secteur.

Mais les feuilles à rouler blanchies pourraient bien ne pas être le seul sujet d'inquiétude pour ce qui est des feuilles à rouler et de la santé.

De nombreuses feuilles à roulées parfumées et colorées, ainsi que des feuilles à blunt, semblent contenir un éventail de substances chimiques nocives qu'il n'est pas optimal d'inhaler régulièrement.

DES OPTIONS PLUS SAINES

Des options plus saines

Mettre feu à n'importe quelle feuille à rouler et en inhaler la fumée n'est pas exactement une opération saine, cependant, certains produits pourraient être bien moins dangereux à utiliser régulièrement que d'autres.

De nombreuses entreprises se sont lancées sur le marché avec des produits ciblant ceux qui veulent une alternative légèrement plus saine aux feuilles à rouler blanchies et chlorées. Des feuilles à rouler produites 100 % en chanvre et 100 % en riz existent depuis un moment et ne contiennent pas de grandes quantités de produits chimiques dangereux et toxiques qui pourraient contribuer à une mauvaise santé et aux maladies.

Mais ce n'est pas parce que ces produits ne sont pas blanchis qu'ils sont d'une qualité de fumage plus basse. Certains de ces produits ont été créés en utilisant des techniques innovantes qui assurent que les feuilles se consument à un rythme lent et tranquille, en maximisant le temps de combustion et de fumage d'un joint.

Beaucoup de ces produits sont également très fins et sans goût, ce qui signifie que le fumeur peut réellement détecter le goût et l'odeur de la variété qu'il a choisi de fumer, sans que ces plaisirs sensoriels ne soient entravés par des substances chimiques pénibles et indésirables.

LA MONTÉE DU VAPOTAGE

La montée du vapotage

Avec l'avancée de la technologie moderne et comme les vaporisateurs s'améliorent, mais deviennent aussi moins chers, on peut constater que de nombreux fumeurs modernes choisissent d'utiliser la technologie du vapotage.

Le vapotage est un moyen de consommer bien plus sain, car il expose la matière végétale du cannabis à des températures bien plus basses. En fait, les vaporisateurs ne brûlent pas vraiment l'herbe et ne créent pas de fumées nocives.

Un vaporisateur chauffe vos têtes au point où leurs composés actifs, comme les cannabinoïdes, bouillissent et se vaporisent hors de l'herbe sous forme de vapeur, par opposition au fait de les brûler et de les inhaler sous forme de fumée.

De cette manière, vous pouvez profiter des bienfaits des cannabinoïdes, sans aucun des inconvénients de la fumée.

En passant, il a même été montré que le vapotage était bien plus sain pour la peau du consommateur de cannabis.