Le plastique de chanvre peut-il changer le monde ?


Le plastique de chanvre peut-il changer le monde ?

Les alternatives écologiques aux matériaux les plus courants comme le plastique et le papier sont parmi les utilisations les plus innovantes du chanvre. Avant l’interdiction américaine, le chanvre était une industrie naissante qui fabriquait tout, des bouteilles d’eau aux pièces de voiture.

En fait, le chanvre a été l’une des premières plantes cultivées dans l’histoire et les plus anciennes reliques de cannabis remontent à plus de 8 000 ans.

Bien que le chanvre soit une variété de la plante de cannabis sativa, il n’a presque rien en commun avec le cannabis traditionnel à haute teneur en THC qui vient à l’esprit pour la plupart des gens.

Contrairement à la croyance populaire, la plupart des formes de chanvre industriel ont un très faible taux de THC (0,3 % ou moins) et ne peut pas provoquer d’effets sur le consommateur. Les plants de chanvre sont à prédominance masculine, ce qui signifie qu’ils ne produisent pas de fleurs.

QU’EST-CE QUE LE PLASTIQUE DE CHANVRE ?

Le plastique de chanvre est une alternative biodégradable - et très abordable - aux plastiques traditionnels à base de pétrole. Depuis près de deux décennies, le chanvre plastique est fabriqué et utilisé en Europe et en Chine. Cependant, il est fabriqué dans le monde entier depuis bien plus longtemps que cela.

Avant la loi américaine de 1937 sur la marijuana, le chanvre était une industrie en pleine croissance et même après son interdiction, les produits de plastique en chanvre continuèrent à être fabriqués jusqu’au milieu des années 1940.

À QUOI SERT LE PLASTIQUE DE CHANVRE ?

L’une des utilisations les plus remarquables du plastique en chanvre est la voiture en chanvre d’Henry Ford de 1941, mais si vous pensez immédiatement au van de Cheech et Chong, vous n’êtes certainement pas seul.

Même si la voiture de Ford n’était pas faite de beuh, il n’en était pas moins un visionnaire. Non seulement il a construit un véhicule entièrement en chanvre et autres matériaux organiques, mais les voitures ont pu résister à des chocs 10 fois plus forts qu’une voiture en acier traditionnelle, et elles pesaient 450 kilogrammes de moins.

Bien que les plans d’un deuxième prototype n’aient pas abouti, les grands constructeurs automobiles tels que Mercedes, Chrysler, BMW, Volkswagen, Audi et, oui, Ford aussi suivent actuellement les traces d’Henry et intègrent du plastique de chanvre dans leurs nouveaux modèles de véhicules.

Les autres applications courantes du plastique de chanvre sont l’électronique, les conteneurs, les jouets, les cosmétiques, les bouteilles, les sacs, les bateaux, et les meubles.

COMMENT LE PLASTIQUE DE CHANVRE EST-IL FABRIQUÉ ?

La cellulose (C6H10O5) est une partie primaire des parois cellulaires des plantes et le polymère organique le plus abondant de la planète. La cellulose est généralement utilisée pour fabriquer du papier, mais elle peut aussi être utilisée pour fabriquer une grande variété de produits en plastique.

La cellulose de chanvre est extraite de la plante et utilisée pour fabriquer différentes matières plastiques : cellophane, rayon, et celluloïd, par exemple. Le chanvre est une grande source de cellulose, formant 65 à 70 % de la plante.

POURQUOI EST-CE UNE MEILLEURE ALTERNATIVE ?

POURQUOI EST-CE UNE MEILLEURE ALTERNATIVE ?

Malgré l’interdiction injuste du chanvre dans la Loi fiscale de 1937 sur la marijuana, il a récemment été redécouvert comme une stratégie extrêmement bénéfique, et à juste titre.

L’un des plus grands avantages de l’utilisation du chanvre est qu’il s’agit d’une source d’énergie renouvelable et que les produits fabriqués à partir de chanvre sont biodégradables. Dès que la graine de chanvre est plantée, elle commence à avoir un impact positif sur la terre qui l’entoure. Ses racines profondes aident à prévenir l’érosion des sols, réduisant ainsi la pollution de l’eau. Il pousse aussi très facilement et ne nécessite que des quantités minimales d’engrais, sans herbicides ni pesticides. En utilisant moins de ces produits, on réduit la pollution de l’eau par ruissellement.

Une fois qu’il devient plastique, le chanvre continue de profiter à la terre avec sa biodégradabilité. Dans un bon environnement, les produits en plastique de chanvre peuvent se décomposer complètement en 6 mois. Une bouteille en plastique traditionnelle peut mettre jusqu’à 450 ans pour se dégrader complètement. Même au cours du processus de décomposition, les produits en plastique standard laissent fuir des produits chimiques nocifs dans l’environnement, tels que le bisphénol A.

Le bisphénol A (BPA) est un perturbateur endocrinien qui a été associé à divers problèmes cardiovasculaires, au cancer, au diabète, à une immunité affaiblie, et à de nombreux autres troubles. Aux États-Unis, 93 % des personnes de plus de six ans présentent un résultat positif au test de dépistage du BPA. Les perturbateurs endocriniens imitent les effets de des œstrogènes dans le corps humain, ce qui peut stimuler les croissances tumorales lorsque des taux d’hormones trop élevés.

Le chanvre est également économiquement avantageux. Contrairement à d’autres plantes qui poussent principalement dans certaines zones géographiques, le chanvre peut être cultivé n’importe où aux États-Unis. De plus, le potentiel de production du chanvre dépasse de loin celui des autres cultures aux États-Unis. Par exemple, selon le département américain de l’agriculture, « une acre de chanvre peut produire quatre fois plus de papier qu’une acre d’arbres ». Il en va de même pour le plastique de chanvre, le béton de chanvre (béton fabriqué à partir de chanvre) et d’autres produits à base de chanvre.

POURQUOI LE CHANVRE EST-IL ILLÉGAL DANS TANT DE PAYS ?

Pendant les premières années de l’Amérique, la production de chanvre était une industrie légale et florissante. Il est déconcertant pour la plupart des gens que cette plante, qui n’a pas besoin de pesticides, ne nécessite que très peu d’entretien, et peut être cultivée pratiquement n’importe où, ne soit pas considérée comme la culture commerciale qu’elle est de toute évidence. Non seulement il est sous-utilisé, mais la production de chanvre est toujours illégale aux États-Unis, dans la plupart des cas. Il n’y a pas de réponse clairement définie quant à la raison pour laquelle cette culture est interdite, mais il y a beaucoup de spéculations qui indiquent que la famille DuPont et son empire de papier sont responsables de la Loi de 1937 sur la marijuana.

LE PLASTIQUE DE CHANVRE EST-IL LE FUTUR ?

Le chanvre reprend de l’élan et il y a eu un regain d’activité ces dernières années.

Le 7 février 2014, l’ancien président Barack Obama a signé la Loi agricole de 2014 (également connue sous le nom de Farm Bill), qui comprend l’article 7606 intitulé « légitimité de la recherche sur le chanvre industriel ». Cette loi permet aux établissements d’enseignement supérieur et aux départements agricoles de l’état de cultiver et de faire des recherches sur le chanvre industriel. La production de chanvre est également légale et florissante dans un total de 23 pays, dont l’Europe, l’Australie, le Canada, la Chine et bien d’autres ; espérons que les États-Unis emboîteront le pas dans les années à venir.

Le chanvre s’est avéré être le meilleur matériau pour le plastique de bien des façons différentes et avec l’appui des agriculteurs, des militants, des consommateurs éveillés (pensée verte) et même des entreprises et des politiciens, cela pourrait vraiment changer très bientôt.