Comment cultiver du cannabis dans une serre


Comment cultiver du cannabis dans une serre

Avez-vous déjà vu des tomates s’épanouir dans une serre en vous demandant si on pouvait aussi y cultiver du cannabis ? La réponse est oui ! De plus, les plants s’épanouiront dans les bonnes conditions. Avec les avantages de la culture en intérieur et en extérieur, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la culture du cannabis dans une serre.

Certaines personnes aiment le contrôle permis par la culture du cannabis en intérieur alors que d’autres pensent que faire pousser de l’herbe en extérieur dans son habitat naturel donne les meilleurs résultats. Comment décider ? Eh bien, pourquoi ne pas utiliser les avantages des deux et cultiver dans une serre ?

Simple, bon marché et très efficace, la culture dans une serre est une option fabuleuse pour les cultivateurs de cannabis de tous les horizons. Restez avec nous alors que nous exposons le quoi, le pourquoi et le comment de la culture dans une serre.

Qu’est-ce que le cannabis cultivé en serre ?

Comment cultiver du cannabis dans une serre

Cultiver du cannabis dans une serre donne le meilleur de la culture en intérieur et en extérieur. Les cultivateurs dans une serre tirent profit de la lumière naturelle du soleil — qui, quand elle est abondante et vive, est inégalable — et de l’environnement très contrôle offert par la culture en intérieur.

En sachant tout ceci, le cannabis en serre peut rivaliser avec les rendements d’une culture buissonneuse en extérieur et avec la qualité et la densité d’une culture en intérieur !

Pourquoi vous devriez cultiver du cannabis dans une serre

Comment cultiver du cannabis dans une serre

La culture du cannabis dans une serre est de plus en plus populaire et pour de bonnes raisons. Parmi les avantages de la culture en serre, on peut citer :

  • Peut pousser toute l’année (avec des lampes en complément)
  • Degré de contrôle élevé
  • Évite d’avoir besoin de recourir aux pesticides
  • Microclimat parfait
  • Récoltes uniformes et prévisibles
  • Plus efficace énergétiquement
  • Protection contre les éléments indésirables
  • Permet une culture discrète tout en conservant de grands plants et des récoltes abondantes
  • Bon marché !

Comment cultiver du cannabis dans une serre

Comment cultiver du cannabis dans une serre

Même si cultiver dans une serre est assez simple, certains aspects uniques doivent être pris en compte si vous voulez profiter au maximum d’une culture en serre.

Acheter ou construire une serre ?

Vous avez peut-être déjà une serre, ou même un large polytunnel qui attend juste qu’une nouvelle culture d’herbe vienne la remplir. Mais si ce n’est pas le cas, il faudra bien vous en procurer une. Est-il préférable d’acheter une serre, ou bien de construire la vôtre ?

La réponse à cette question dépend de plusieurs variables, à commencer par votre budget et votre capacité à en construire une correctement.

Construire votre propre serre peut être un projet peu coûteux et amusant. Cultiver votre propre herbe à l’intérieur d’une serre que vous avez vous-même construite peut être très satisfaisant. D’un autre côté, il peut s’agir d’une structure imposante et — si vous devez y fixer des lampes — elle peut avoir besoin d’être assez robuste. Il faudra donc faire des efforts et avoir les compétences.

Selon la taille, acheter une serre peut aller d’assez abordable à plutôt coûteux. Mais ce sera une expérience relativement peu contraignante et la serre (devrait) être de bonne qualité.

Dans tous les cas, les critères qui dicteront la forme de votre serre sont les suivants :

  • Taille des cultures
  • Localisation
  • Faut-il qu’elle s’ouvre entièrement
  • Doit-elle pouvoir être couverte (totalement obscure)
  • Voulez-vous pouvoir y rentrer totalement
  • Avez-vous besoin d’y installer des lampes

Alors, peu importe si vous achetez ou construisez une serre, il est important de prendre en compte ces variables. Au final, le choix dépend principalement de la taille. Elle doit être assez grande pour vos besoins, mais assez petite pour tenir dans l’endroit décidé. Si tout se passe bien, vos plants pousseront vigoureusement, alors donnez-leur assez d’espace !

L’importance de la localisation

Quand vous choisissez une localisation pour votre serre, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Premièrement, à combien d’heures de lumière vos plants seront-ils exposés ? La culture en serre se concentre sur l’utilisation de la puissance naturelle du soleil, alors un coin qui est à l’ombre la moitié de la journée ne conviendra pas. Idéalement, vous devez faire en sorte que l’endroit choisi soit à la lumière directe du soleil de l’aube au crépuscule. Au minimum, les plants ont besoin de 12 heures de lumière pour s’épanouir.

Ensuite, selon votre région, la sécurité sera une considération. Dans la plupart des pays, cultiver du cannabis aux yeux de tous pourrait ne pas très bien se passer (malheureusement), alors un endroit un peu discret sera probablement utile. Mettre un cadenas sur la porte pourrait également valoir le coup.

Choisir votre installation de culture

Hydro ou terre ? Une serre peut donner l’environnement parfait pour les deux types de culture, alors c’est à vous de choisir.

La terre est simple et facile. En cultivant dans des pots, les cultures en terre dans les serres s’épanouiront en produisant de gros plants en bonne santé.

D’un autre côté, pourquoi ne pas essayer une culture hydro ? L’hydro vous donnera un cycle de culture légèrement plus court et, si tout se passe bien, vous permettra d’extirper jusqu’au dernier gramme de THC de vos plants de cannabis. En revanche, c’est un processus qui demande plus d’implication et les problèmes qui peuvent survenir sont plus difficiles à rectifier.

Choisir la bonne variété

Tous ceux qui ont déjà cultivé de l’herbe auparavant savent que la multitude de variétés qui existent ne fait pas que produire des goûts et effets différents, mais qu’elles ont leurs propres besoins spécifiques en culture. Allant des plants robustes et résistants jusqu’aux petites natures qui tomberont raides mortes au premier signe de déséquilibre en nutriments, le choix de la bonne variété peut faire toute la différence entre une culture réussie et un échec.

Faut-il choisir une variété à autofloraison ou photopériodique ? Au-delà du rendement, prendre en compte les caractéristiques de culture vous aidera à vous décider. Heureusement, les deux types peuvent être cultivés avec autant de succès dans une serre, mais l’expérience sera différente.

Parmi les avantages à cultiver une auto, on retrouve :

  • Bonne résistance (due aux génétiques ruderalis robustes)
  • Capacité à cultiver toute l’année, car elles fonctionnent sur tous les cycles d’éclairage
  • Cycle de vie plus rapide qui permet de faire un plus grand nombre de cultures
  • Plus petite taille pouvant être plus adaptée pour les petits espaces et les techniques comme le SOG

Voici les avantages à cultiver une variété photopériodique :

  • De plus gros plants et plus gros rendements (c’est un avantage et un inconvénient, car il faudra les contrôler)
  • Le cultivateur (ou la saison) contrôle quand les plants passent en floraison, vous permettant d’étendre la phase de végétation si nécessaire

Même si chaque cultivateur à ses préférées, nos meilleures variétés recommandées pour la culture en serre sont :

  • White Widow : cette variété gère les changements environnementaux, répond bien au palissage et donne jusqu’à 600 g/m² dans une serre.
  • Northern Lights : variété classique, NL est facile à cultiver et offre de gros rendements, une bonne résistance aux nuisibles et aux moisissures et un effet relaxant légendaire.

Planifiez la fenêtre de culture

Comme vous allez dépendre soit entièrement, soit principalement, de la lumière naturelle du soleil, vous allez devoir planifier le début de votre culture au printemps. Plus c’est tôt, mieux c’est, car cela donne aux plants photopériodiques un maximum de temps pour croître et gagner en taille et cela permet aux cultivateurs d’autos de glisser une culture en plus dans l’année.

Grâce à la chaleur supplémentaire d’une serre, vous pouvez commencer à cultiver dès que les dernières gelées sont passées.

Faire germer en intérieur

Pour profiter au mieux des journées disponibles, vous pouvez faire germer vos graines de cannabis en intérieur sous des lampes CFL puis les déplacer dans la serre une fois qu’elles sont entrées en phase végétative.

Alors que cela maximise toutes les ressources disponibles, vous allez devoir les acclimater avec soin à leur nouvel environnement. Même si une serre donne plus de contrôle qu’une culture en extérieur, la transition à partir d’un environnement en intérieur parfaitement stable pourrait toujours être un choc pour les jeunes plants.

Acclimatez-les quelques heures à chaque fois au début en augmentant la longueur de leur séjour dans la serre sur une semaine ou deux. De cette manière, vous éviterez de leur faire du mal à cause du stress et du choc. Les variétés à autofloraison sont particulièrement mal équipées pour récupérer du stress précoce à cause de la croissance si rapide.

Ajouter des lampes

Bien entendu, un des meilleurs aspects de la culture en serre est que vous vous appuyez sur le soleil pour votre lumière. Néanmoins, des périodes de mauvais temps ou l’envie de cultiver au-delà de la saison de culture normale exigeront des lampes complémentaires. Heureusement, la serre est un environnement dans lequel vous pouvez installer des systèmes de lampes artificielles tout en les faisant fonctionner à un coût bien plus faible qu’en intérieur.

Garantir une bonne luminosité à vos plants de cannabis signifie que vous en tirerez le meilleur et que vous pouvez potentiellement cultiver toute l’année dans votre serre en utilisant le soleil quand il est disponible.

Créer un système d’obscurcissement

Toutes les choses aiment l’équilibre et le cannabis n’y fait pas exception. Donner à vos plants suffisamment d’obscurité est aussi important pour leur santé et votre récolte que la lumière. Donc, vous pourriez vouloir créer un système d’obscurcissement. Vous voulez peut-être forcer une floraison précoce ou vous voulez compenser la lumière indésirable de l’éclairage public la nuit. Quoi qu’il en soit, la privation de lumière peut être un outil important dans l’arsenal du cultivateur.

Si vous avez le budget et la structure pour, vous pouvez installer des volets électroniques sur un minuteur pour y arriver de cette manière. La plupart des cultivateurs amateurs considèrent cependant que des volets manuels ou même une bâche opaque jetée sur la serre fonctionnent tout aussi bien pour presque rien (avec moins de risques que ça tourne mal aussi).

Cultiver du cannabis dans une serre : des conseils en plus

Créer un système d’obscurcissement

Cultiver du cannabis dans une serre concerne de nombreux autres éléments et beaucoup sont communs avec les différents systèmes de culture. Voici nos meilleurs conseils pour lancer votre serre et la rendre capable de vous donner une récolte supérieure !

  • Circulation de l’air : une serre peut devenir humide et les champignons aiment les environnements humides. En ouvrant les côtés ou en installant un ventilateur, faites circuler l’air dans votre serre pour éviter que la moisissure ne s’installe.
  • Température : le principal avantage d’une serre est qu’elle retient la chaleur. Mais en été, elle peut être trop chaude. Surveillez la température et soyez prêt à la couvrir quand le soleil devient trop intense.
  • Méthodes de palissage : les techniques SOG et ScrOG vous aideront à tirer le meilleur de l’espace disponible en maximisant votre rendement global.
  • Arrosage : selon votre installation — pots, parterres, hydro — votre planning d’arrosage variera. Si vous débutez en culture, l’élément à surveiller est le sur-arrosage de vos plants, pas le manque d’arrosage.
  • Nettoyage : l’herbe n’est pas la seule chose à s’épanouir dans l’environnement chaud, humide et bien éclairé d’une serre. De bonnes habitudes régulières de nettoyage sont essentielles pour éviter les infestations dans cet environnement propice aux infestations.
  • Sécurité : même avec un cadenas, on peut facilement voir dans une serre et y rentrer, alors faites attention à ce facteur quand vous y cultivez. Cependant, elles sont généralement plus sécurisées qu’une culture en plein air.

Cultiver du cannabis en serre : bonne chance !

Créer un système d’obscurcissement

Vous êtes désormais prêt à profiter au maximum de la culture du cannabis dans une serre ! Avec la croissance vigoureuse de plants en extérieur et les têtes de haute qualité des plants en intérieur, les serres ont beaucoup d’avantages. Combinez-y l’environnement très contrôlé et la lumière du soleil au coût et bilan carbone nuls et vous avez une solution gagnante !

Suivre ces simples conseils vous assurera de tirer le meilleur de votre culture en serre et vous récolterez bientôt une cargaison record de cannabis en pleine santé.