Cannabis, dysfonction érectile et performances sexuelles


Cannabis, dysfonction érectile et performances sexuelles

Le cannabis a un puissant impact sur les performances sexuelles de l’homme et de la femme. Quel est l’effet exact du cannabis sur la performance sexuelle ?

La relation entre la weed, la dysfonction érectile et la performance sexuelle est un sujet populaire pour les consommateurs de cannabis. Les hommes et les femmes ont remarqué que le cannabis semblait indubitablement affecter leur capacité à avoir une activité sexuelle et à en profiter.

Pour certains, la weed est un bon stimulant sexuel. Pour d’autres, c’est la douche froide absolue. Quel est l’effet exact du cannabis sur la performance sexuelle ?

COMMENT LE CANNABIS AFFECTE LES PERFORMANCES SEXUELLES ?

COMMENT LE CANNABIS AFFECTE LES PERFORMANCES SEXUELLES ?

La réponse à cette question est loin d’être claire. Demandez aux consommateurs de cannabis comment la weed affecte leurs performances « sous la couette » et vous aurez des réponses totalement contrastées :

Certains pourraient vous dire que fumer de la weed aide leurs performances sexuelles, non seulement en augmentant le niveau de désir, mais aussi en les faisant « durer plus longtemps ».

D’autres pourraient vous dire que le sexe donne de « meilleures sensations » en planant, alors que d’autres encore vous diront que le cannabis inhibe leurs performances sexuelles, en particulier leur capacité à obtenir ou maintenir une érection, à avoir un orgasme, ou simplement « se mettre dans l’ambiance ».

LE CANNABIS ET LES DYSFONCTIONS ÉRECTILES :

LE CANNABIS ET LES DYSFONCTIONS ÉRECTILES :

Malheureusement, le corpus d’éléments examinant le lien entre la consommation de cannabis et la performance sexuelle est très limité. Et le peu d’études/enquêtes existant sur le sujet n’apportent que très peu d’éclaircissements.

Un article publié dans le Journal of Psychoactive Drugs en 2012 a noté que la plupart des hommes décrivaient le cannabis comme un stimulant sexuel, augmentant leur désir de passer sous la couette.[1] Cependant, le même article a également noté des éléments suggérant que la consommation de cannabis provoquait des problèmes d’impuissance, réduisait le nombre de spermatozoïdes et les niveaux de testostérone (qui sont souvent associés aux dysfonctions érectiles).

Un autre article publié dans le Journal of Sexual Medicine en 2010 a noté que des études animales et in vitro soulevaient des inquiétudes similaires. Les auteurs de l’article (des chercheurs de l’Université d’Ottawa, de l’Université du Queens et de l’Université du Caire) ont noté que certains des composés du cannabis pourraient en réalité avoir des effets antagonistes sur les récepteurs des tissus érectiles du pénis, en provoquant possiblement des dysfonctions érectiles.

Alors que les résultats de ces articles sont intéressants, ils sont loin de justifier la formation de conclusions concrètes sur la manière dont le cannabis affecte la performance sexuelle.

COMMENT LE CANNABIS AFFECTE LES PERFORMANCES SEXUELLES CHEZ LA FEMME ?

COMMENT LE CANNABIS AFFECTE LES PERFORMANCES SEXUELLES CHEZ LA FEMME ?

N’oublions pas que les hommes ne sont pas les seuls à être affectés par des problèmes de performance sexuelle. Même si les femmes ne souffrent bien évidemment pas de dysfonctions érectiles, elles peuvent souffrir d’une variété de problèmes qui nuisent à leur capacité d’avoir des relations sexuelles et d’en tirer du plaisir.

Une fois de plus, peu de recherches se sont penchées sur le sujet (pratiquement aucune, en réalité). Cependant, en 2015, la journaliste de Vice Sophie Saint Thomas a interviewé le Dr Judie Holland, psychiatre et auteur de « Moody Bitches : The Truth About the Drugs You're Taking, the Sleep You're Missing, the Sex You're Not Having and What's Really Making You Crazy » sur les effets du cannabis au lit pour les femmes.[2]

De manière plus spécifique, l’article s’est concentré sur la sécheresse vaginale. Le Dr Holland explique que, tout comme le cannabis peut affecter les membranes des muqueuses dans la bouche en provoquant la bouche sèche, il peut également affecter les membranes des muqueuses dans le vagin, en nuisant à la capacité d’auto-lubrification.

« Toutes les weeds ne vont pas vous sécher la bouche, mais si vous avez une variété qui donne la bouche sèche, elle vous rendra aussi plus sèche [entre les jambes] », a déclaré le Dr Holland.

L’IMPORTANCE DES VARIABLES

Il est important de prendre en compte un certain nombre de variables quand on réfléchit au cannabis et à la façon dont il pourrait affecter les performances sexuelles.

Le dosage, par exemple, est d’une importance extrême. Pensez à l’alcool ; à faible dose, l’alcool peut aider à lever les inhibitions et accroître le désir, ce qui finit par vous mettre dans l’ambiance pour une partie de sport en chambre.

Cependant, à forte dose, l’alcool perturbe votre coordination et peut également provoquer des troubles comme la dysfonction érectile, la difficulté à atteindre l’orgasme, ou d’autres symptômes comme la nausée et les vomissements, qui nuisent aussi à votre capacité à avoir une activité sexuelle et en tirer du plaisir.

Au-delà du dosage, il est important de se rappeler que les gens réagissent différemment aux substances comme le cannabis, tout comme dans le cas de l’alcool.

Tout le monde connaît quelqu’un qui part en vrille après juste un verre ou deux. Mais la plupart d’entre nous connaît aussi une personne qui, peu importe le nombre de bouteilles englouties, semble calme et réfléchie.

C’est la même chose pour le cannabis ; alors que la weed rend certaines personnes calmes, joyeuses et pleines de désir sexuel, elle pourrait provoquer chez d’autres des nausées, de l’anxiété et de la paranoïa. Tout dépend de la réaction de chaque personne au cannabis, ainsi que de la variété consommée.

« Il y a certaines variétés de cannabis qui vous aident à vous ancrer dans votre corps et à en être plus conscient, mais il y a d’autres variétés qui vous plongent plus dans votre tête, en étant plus critique. Vous devez vraiment expérimenter pour trouver ce qui fonctionne pour vous », déclare le Dr Holland.

QUAND VERRONS-NOUS PLUS DE RECHERCHES SUR LE LIEN ENTRE WEED ET SEXE ?

QUAND VERRONS-NOUS PLUS DE RECHERCHES SUR LE LIEN ENTRE WEED ET SEXE ?

Dans son entretien avec Vice, le Dr Holland a clairement expliqué que peu de recherches scientifiques exploreront le lien entre la consommation de cannabis et les performances sexuelles.

« Pensez à ce qui motive la recherche. Les compagnies pharmaceutiques financent la recherche pour pouvoir développer de nouveaux médicaments, et les gouvernements financent la recherche si quelque chose est dangereux. C’est une situation dans laquelle personne ne va faire de recherches à ce sujet. Il n’y a pas de besoin et il n’y a pas d’argent à en tirer, » dit-elle.

C’est la triste réalité du secteur de la recherche médicale. Alors, même si des lecteurs tels que vous pourraient être intéressés par le lien entre le cannabis et les fonctions sexuelles, ce n’est pas une forte priorité pour les compagnies pharmaceutiques et les chercheurs gouvernementaux, donc ne vous attendez pas à entendre beaucoup parler de ce sujet au futur.

Les références

  1. ^ Taylor Francis Online, Effects of Regular Marijuana Use on Sexual Performance, récupéré December-19-2018
    Lien
  2. ^ Vice, Smoking Weed Might Be Drying Up Your Vagina, récupéré December-19-2018
    Lien