Le cannabis et la propagande dans les dessins animés classiques


Le cannabis et la propagande dans les dessins animés classiques

Regarder des dessins animés et fumer du cannabis vont de pair, surtout pour les adultes qui sont au fond des enfants. Mais saviez-vous que certains dessins animés classiques portaient sur la marijuana ?

L’opinion publique des années 1930-1990 concernant le cannabis était majoritairement négative. Au moment où la Reefer Madness était à son apogée, la société indiquait explicitement que la consommation de la marijuana était une cause d’hallucinations qui conduisaient à des homicides volontaires, des suicides et des viols.

C’était aussi une époque où les dessins animés classiques étaient parfois directs sur divers sujets et opinions, y compris le cannabis.

Vous n’avez peut-être pas fait attention à l’époque, mais certains dessins animés classiques font allusion à l’herbe magique à travers une vision démodée et mal informée. Et dans certains cas, il s’agit clairement d’une forme de propagande.

POPEYE LE FUMEUR D’HERBE

Difficile de parler de dessins animés classiques sans penser à Popeye. Et bien que Brutus et Olive vous viennent probablement à l’esprit aussi, Popeye est surtout connu pour son amour des épinards, qui le rendent incroyablement fort après qu’il en ait consommé une boîte entière.

Qu’y avait-il vraiment dans cette boîte de conserve, Popeye ?

Dans un épisode spécifique, il est tout à fait clair que l’équipe créative de Popeye a utilisé les épinards comme moyen d’intégrer le cannabis dans le mélange. Mais pas de façon positive.

Dans l’épisode intitulé « Rodeo Romeo », diffusé en 1946, Brutus et Popeye essayaient d’impressionner Olive, comme d’habitude. Mais pour prendre de l’avance dans la compétition, Brutus remplace les épinards par de la « Locoweed », à l’insu de Popeye.

La musique jouant en arrière-plan, Popeye dévore toute la boîte de Locoweed, ce qui bouleverse immédiatement les choses pour lui. Tout de suite après, ses fonctions cérébrales s’arrêtent alors qu’il entre dans ce qui semble être un trip hallucinogène provoqué par l’herbe.

Bien qu’indirectement, le message de cette caricature porte le même message de propagande que le film Reefer Madness. Les effets sont assez approximatifs, bien sûr. Comme Popeye qui semble avoir l’air plus ivre après avoir mangé des épinards que vraiment défoncé.

Mais peut-être que les « épinards » habituels de Popeye étaient son herbe, car à l’époque le mot « épinard » était aussi utilisé comme mot de code pour la marijuana, et peut-être que la « Locoweed » était une herbe contaminée ou coupée ?

PINOCCHIO CONNAIT

L’histoire du dessin animé classique Pinocchio, réalisé vers 1940, était assez simple à digérer pour les enfants.

Un sculpteur sur bois nommé Geppetto construit une marionnette en bois nommée Pinocchio. Pinocchio rêve de devenir un vrai garçon, mais ses mensonges constants l’en empêchent. Et plus il ment, plus son nez grandit.

Mais si la caricature n’aurait pas pu être plus didactique et innocente, comme beaucoup d’autres films de l’époque, Pinocchio évoque aussi indirectement le cannabis.

Dans une scène, Pinocchio est poussé par un camarade plus âgé à prendre une énorme tafe d’un cigare, ce que Pinocchio fait.

Après avoir fumé, Pinocchio commence à montrer des signes de désarroi, car il n’était pas en mesure de jouer correctement au billard. Il n’est pas précisé pourquoi Pinocchio semble être défoncé à la fumée de cigare, mais cela est néanmoins présenté d’une manière divertissante.

TOM ET JERRY SE DÉFONÇANT

Chaque fois que Tom et Jerry arrivent sur les écrans avec leurs manigances et leurs mésaventures, les téléspectateurs sont presque toujours assurés d’en rire. Cette relation amour-haine entre le plus célèbre duo du monde ne semble jamais se démoder.

Étant donné que les courts métrages originaux de Tom et Jerry datent des années 1940, ce n’est pas vraiment une grande surprise de voir le cannabis mêlé à l’une de ces histoires. Bien qu’il ait été représenté indirectement dans ce court moment d’un épisode, vous pouvez voir Tom et Jerry fumer et faire tourner une pipe en bois et s’amuser.

Ce qui est différent dans cette vidéo, c’est l’humeur psychédélique que Tom ressent après avoir pris une bouffée. C’était aussi une des rares fois où l’on voit les deux se comporter de façon plus harmonieuse, prouvant que l’herbe magique peut, d’une manière ou d’une autre, rapprocher les gens.

ASTÉRIX ET OBÉLIX ET LA PIPE MAGIQUE

Astérix et Obélix, tout comme Popeye, ont un pouvoir extraordinaire. Se déroulant à l’époque romaine, Obélix est supposé être tombé dans une marmite rempli de potion magique, qui est censée donner à son consommateur des pouvoirs extrêmes pour une période limitée. Et comme vous le savez, Obélix profitait de cet effet au quotidien. Vous vous êtes déjà demandé ce qu’il y avait dans cette potion ?

Dans une scène d’Astérix et les Indiens, Astérix, Obélix et Panoramix le druide visitent un village amérindien, et vous l’avez probablement déjà deviné, ils fument un « calumet de la paix ».

Alors que Panoramix le druide semble apprécier au début, il mentionne que ça a un goût affreux. Obélix inhale bien sûr tout cela jusqu’à ce que l’effet se fasse sentir et qu’ils s’évanouissent tous.

Vous devriez être d’accord avec nous pour dire que cette scène est essentiellement un clip de propagande, nous montrant comment fumer, nous disant qu’ils espèrent que cela ne se répète jamais, et nous disant ensuite que notre herbe préférée cause des hallucinations et que rien de bon ne peut en sortir lorsqu’elle est trop consommée. C’est sûr...

LES PERSONNAGES ANIMÉS PRÉFÉRÉS À LA RESCOUSSE

En 1990, « Les personnages animés préférés à la rescousse », une émission télévisée de prévention des drogues animée et financée par McDonald’s, est un exemple clair de caricatures utilisées comme propagande.

L’émission spéciale a été diffusée le 21 avril 1990 (ils avaient presque la bonne date), et mettait en vedette de nombreux personnages célèbres de dessins animés comme Garfield, les Schtroumpfs, Bugs Bunny, Alvin et les Chipmunks (semblables à votre petite sœur sous hélium) et bien d’autres.

Toute cette bande de personnages célèbres s’est attaquée à une question sociale très controversée à l’époque, celle de la consommation de marijuana.

Dans la scène de marijuana en particulier, le trio de Chipmunk est en présence d’Alf l’extraterrestre et se cache sous le lit d’un adolescent. Lorsque le garçon glisse une boîte sous le lit, les quatre curieux veulent savoir ce qu’il y a à l’intérieur.

Lors de l’ouverture, le parfum distinctif de la marijuana se fait sentir, ce à quoi Simon réagi en disant qu’il s’agit « d’une substance illégale utilisée pour éprouver des effets artificiels » et Alf rajoute qu’ils ne sont plus « en territoire de dessin animé », laissant entendre à l’auditoire que c’est plus que sérieux.

Ce ne sont là que quelques-unes des caricatures classiques qui font référence au cannabis, mais il y en a probablement beaucoup d’autres qui nous manquent, ainsi que dans les nouveaux dessins animés actuellement diffusées à la télévision.

Ainsi, la prochaine fois que vous regarderez des dessins animés ou un film d’animation, et que vous laisserez vos enfants en regarder quelques-uns, soyez à l’affût de pipes, cigares et d’épinards qui pourraient avoir plus de sens que ce qu’il n’y a à voir. Quand on y pense, pourquoi les Télétubbies sont comme ça ?