Qu'est-ce que le twaxing ?


Qu'est-ce que le twaxing ?

Avec la vaste expansion des réseaux sociaux, de nouvelles sources pour du weed-porn et de nouvelles tendances cannabiques se sont répandues comme une traînée de poudre. À moins de vivre dans une grotte ou derrière un rideau de fer, vous avez sûrement déjà vu apparaître le terme « twaxing » et vous avez probablement déjà vu de splendides photos de créations de joints juteux sur des plateformes comme instagram ou facebook.

Le twaxing est l’art d’ajouter des concentrés de cannabis, peu importe la forme, à votre herbe avant de la fumer – que ce soit à l’intérieur, à l’extérieur ou à l’extrémité du joint. Ce n’est pas vraiment une nouvelle pratique, car certains ajoutent depuis longtemps du hasch et d’autres concentrés à leurs joints – en particulier dans des régions comme les Pays-Bas.

Cependant, cette pratique n’a jamais vraiment été reconnue par un nom consacré, mais le nouveau terme « twaxing » s’est répandu lentement mais sûrement dans la communauté du cannabis. Beaucoup affirment qu’une fois que vous twaxez, vous ne pouvez plus jamais revenir à un joint normal.

POURQUOI LE TWAX ?

Au-delà de la banale curiosité, l’avantage est simple : un effet plus fort. Les concentrés à eux seuls donnent déjà un effet bien plus intense, car des concentrés comme le shatter ou la wax peuvent afficher des concentrations en cannabinoïdes allant jusqu’à 80 %.

Les concentrés sont une bonne chose, mais ils sont généralement consommés avec un vaporisateur ou un équipement à dab. Si vous êtes fan du roulage de joints et que vous n’avez pas envie de transporter partout un équipement à dab, il y a des solutions.

En les ajoutant à un joint, vous pouvez consommer des concentrés, tout en conservant le fait de fumer, ce que de nombreux fans de cannabis adorent. De plus, beaucoup s’en servent maintenant comme d’une opportunité d’exprimer leur créativité, en utilisant le shatter pour développer des créations étranges et merveilleuses. Peu importe vos raisons, le twaxing semble bien être une tendance partie pour durer.

TWAXING DE L’EXTRÉMITÉ D’UN JOINT

Twaxing avec du Kief

Twaxing de l’extrémité d’un joint

La manière la plus simple de savourer des concentrés de cannabis avec votre joint est d’y ajouter du kief à son extrémité, que vous consumez avant de le fumer. Le kief est simplement les trichomes collectés en vrac, qui se forment principalement sur les têtes. Si vous avez un grinder, il s’agit de la poudre que vous trouvez dans le compartiment du fond de votre grinder. Saupoudrez-les simplement à l’extrémité de votre joint et allumez.

Twaxing avec du Shatter

Twaxing de l’extrémité d’un joint

La deuxième méthode implique d’utiliser du shatter. Ce processus est légèrement plus délicat. Il vous faut avoir un shatter incroyablement stable, mais en chauffant doucement le shatter, vous pouvez lui donner une consistance malléable.

C’est là où l’aspect artistique entre en jeu. Maintenant que votre shatter peut être sculpté, vous pouvez créer des designs aussi imaginatifs que vous l’osez. On utilise souvent des « toiles » de shatter à l’extrémité d’un joint. Après avoir été chauffé, le shatter peut être disposé en couches à l’extrémité d’un joint, ce qui lui donne l’aspect d’une toile avant d’être fumé.

TWAXING DE L’INTÉRIEUR D’UN JOINT

Twaxing de l’intérieur d’un joint

Twaxing de l’intérieur d’un joint

C’est probablement la position médiane en termes de difficulté pour incorporer des concentrés dans votre joint. L’approche la plus simple est d’ajouter votre shatter ou autre concentré sous forme de bande au centre du joint.

Faites-le avant de finir d’ajouter les têtes, pour que le concentré soit au centre de tout le joint. Une fois roulé et fumé, vous aurez la force de l’herbe et la force du concentré disposé au centre. Vous pourriez aussi utiliser le kief mentionné précédemment à la place du shatter, ou du hasch – ou tout autre concentré que vous pouvez disposer dans votre joint.

Cette méthode s’accompagne d’avantages et d’inconvénients.

Les joints roulés avec des concentrés seront plus forts et se consumeront plus lentement, vous permettant de les savourer plus longtemps. Cependant, si vous utilisez trop de kief, le joint ne se consumera pas correctement – c’est la même chose avec du shatter. Si le shatter n’est pas disposé au centre du joint et qu’il entre en contact avec la feuille à rouler, le joint ne se consumera pas correctement – en donnant souvent une cuillère sur un côté.

Comme pour tout, tout est affaire d’expérimentation et de modération. Commencez par une quantité et ajoutez la quantité de concentré avec laquelle vous êtes à l’aise.

TWAXING DE L’EXTÉRIEUR D’UN JOINT

Twaxing de l’extérieur d’un joint

Twaxing de l’extérieur d’un joint

Twaxing de l’extérieur d’un joint

C’est l’approche la plus artistique et créative. Cette méthode est la même que celle consistant à appliquer du shatter à l’extrémité du joint. Chauffez doucement votre shatter jusqu’à ce qu’il soit souple, pour pouvoir enrouler le shatter autour du joint, afin de créer ce que vous voulez.

Twaxing de l’extérieur d’un joint

Par exemple, vous pouvez faire une simple spirale, ou des bandes le long des côtés. Vous pourriez même ajouter des lettres, des formes ou des schémas complexes. Honnêtement, la seule limite est votre imagination. Il faut noter que même si ce type de joints décorés ont une belle apparence, ils ne donnent pas toujours les meilleures sensations de fumée en raison de la combustion irrégulière. C’est un facteur à garder à l’esprit.

Un conseil pratique pour cette approche est d’utiliser un dabber une fois que le shatter est chauffé, ce qui le rend plus facile à modeler.

Twaxing de l’extérieur d’un joint

Enfin, dans une approche similaire à celle qui consiste à ajouter les concentrés à l’intérieur du joint, vous pourriez utiliser un mélange de shatter et de kief. Suivez les étapes précédentes, sauf que dans ce cas, une fois qu’une fine couche de shatter est appliquée sur le joint, roulez-le dans du kief. Le kief se collera au shatter, de quoi vous donner un effet à double impact. En plus, il faut bien le dire, ça donne au joint un aspect super délicieux.