Vous voulez cultiver votre propre herbe ? La sécurité avant tout !


Vous voulez cultiver votre propre herbe ? La sécurité avant tout !

La sécurité est un sujet vital pour tout cultivateur de cannabis, surtout en intérieur. Le matériel que l'on retrouve dans la majorité des espaces de cultures peut représenter un risque quand il n'est pas manipulé ou utilisé correctement. Le gros matériel peut déclencher des incendies, et les produits chimiques que l'on retrouve dans les engrais peuvent endommager vos yeux, vos poumons et votre peau.

Retrouvez nos 7 conseils de sécurité pour cultiver du cannabis.

1. UTILISEZ DU MATÉRIEL DE QUALITÉ

Peu importe la date ou l'endroit où vous cultivez, assurez-vous d'utiliser du matériel de qualité. Même si vous n'avez qu'un budget limité, ne cherchez pas à économiser sur ce point.

Que ce soit l'éclairage, l'extracteur, ou le réflecteur, assurez-vous de toujours utiliser le meilleur matériel de culture que vous pouvez vous permettre. Il existe une multitude de bons produits disponible à des prix raisonnables, donc prenez le temps de chercher quelque chose de professionnel dans la limite de votre budget.

Le matériel douteux peut conduire à des coupures de courant, des courts-circuits, ou même pire, des incendies. Il n'est pas rare d'entendre qu'une pièce de culture ait pris feu suite à l'utilisation d'un système d'éclairage bas de gamme ou d'un extracteur défectueux.

2. GARDEZ VOTRE ESPACE DE CULTURE PROPRE

Garder son espace de culture propre est super important. Donc assurez-vous que la propreté fasse partie de votre plan de culture. Une astuce est d'établir un planning de ménage régulier et de s'y tenir dès le départ.

Il est généralement recommandé de nettoyer votre espace de culture au moins une fois par semaine, en fonction de sa taille. Et de se prendre 10 minutes pour faire un nettoyage rapide après avoir travaillé sur les plantes.

Nettoyez toutes les éclaboussures immédiatement, conservez votre matériel de façon adéquate, et gardez vos engrais bien fermés. Essuyez aussi les surfaces de travail et vérifiez que votre matériel fonctionne correctement.

Ensuite, le jour dédié au ménage, assurez-vous de faire un grand nettoyage de l'espace de culture. Sortez les plants et lavez le sol, les surfaces de travail, les récipients, les étagères, etc. Une fois que vous avez tout nettoyé, vous pouvez rentrer vos plantes et tout remettre en place.

3. ATTENTION AUX ÉCLAIRAGES HID

ATTENTION AUX ÉCLAIRAGES HID

Les lampes à vapeur de sodium sous haute pression, ainsi que les autres types d'éclairage HID, sont connus pour générer beaucoup de chaleur. Si vous installez ce type d'éclairage dans votre espace de culture, il vous faudra trouver un moyen d'évacuer l'air chaud généré par les lampes. Non seulement cela affectera la santé de vos plants, mais les environnements chauds augmentent aussi le risque d'incendie.

De plus, n'oubliez pas de protéger vos yeux. Une exposition prolongée à la lumière de lampes HPS ou HID peut endommager la vue. Les lampes LED, MH, et tout autre éclairage pouvant produire des rayons UVA, UVB ou UVC irriteront et endommageront aussi vos yeux sur le long terme.

4. SOYEZ PRÊT EN CAS D'INCENDIE

Ce n'est pas pour jouer les pessimistes, mais c'est vrai. Quand vous cultivez en intérieur, le risque d'incendie est plus élevé. Et oui, vous pouvez réduire ce risque à près de 100 % d'une multitude de façons différentes, mais il existera toujours et vous devez en être conscient.

Ainsi, assurez-vous d'être équipé en cas d'incendie. Gardez toujours un extincteur dans votre espace de culture et apprenez à vous en servir correctement. C'est aussi une bonne idée de toujours avoir une lampe torche à proximité s'il n'y a plus de lumière.

5. ATTENTION À VOTRE CONSOMMATION ÉLECTRIQUE

Cultiver du cannabis requiert beaucoup d'électricité. La puissance nécessaire au fonctionnement du matériel peut facilement surcharger les circuits électriques et endommager les câbles. N'hésitez pas à investir dans du matériel électrique de qualité, tel que des câbles épais, des ballasts fiables, des connecteurs adaptés, etc.

Essayez aussi de ne pas laisser trainer les câbles au sol. Cela aidera à réduire les possibilités qu'un feu ne se déclenche à cause d'éclaboussures et réduira le risque de se prendre les pieds dedans et tomber. N'oubliez pas, une chute peut conduire à une réaction en série et endommager le matériel et les plants, ou même pire, causer un départ de feu.

6. PROTÉGEZ VOS YEUX ET VOTRE PEAU

Pour finir, rappelez-vous de toujours protéger votre corps quand vous travaillez dans votre espace de culture. C'est une bonne idée de porter des vêtements qui couvriront votre corps entièrement et qui seront dédiés à cette activité afin de protéger votre peau des produits chimiques présents dans les engrais ou les régulateurs de pH.

Si vous voulez vraiment jouer la carte de la sécurité, vous devriez même mettre des lunettes de protection quand vous manipulez des solutions nutritives chimiques ou des engrais. Si par malheur ils rentraient en contact avec vos yeux, les produits chimiques présents dans ces solutions pourraient causer de sérieux dommages (et parfois même la cécité).

7. PROTÉGEZ-VOUS DE LA POLICE, DES VOISINS,ETC.

Et pour conclure… la loi. Les lois sur le cannabis sont en train de changer lentement. Malheureusement, il existe encore beaucoup de pays où la consommation, la possession ou la culture de cannabis demeurent illégales. Dans la plupart d'entre eux, la culture peut entrainer de rudes peines telles que des amendes ou encore de la prison.

Avant de commencer votre première culture, assurez-vous de connaître la loi en vigueur dans votre pays concernant le cannabis. Si vous vivez dans un endroit où la culture de cannabis est légale, prenez votre temps pour apprendre et connaître les lois et faites en sorte de la respecter. Cela peut vouloir dire réduire le nombre de plants que vous cultiverez ou ne pas utiliser un type de matériel. Mais bon, c'est mieux que de finir derrière les barreaux, n'est-ce pas ?

Si vous avez l'intention de cultiver dans un endroit où c'est illégal, alors assurez-vous de ne pas attirer l'attention. N'en parlez à personne, et préférez un lieu où vous serez le moins susceptible de déranger vos voisins avec votre éclairage, le bruit de votre matériel, ou encore l'odeur de vos plantes.

Voici quelques astuces pour vous aider à éviter d'attirer l'attention de vos voisins, des forces de l'ordre ou n'importe qui pourrait compromettre votre projet :

  • Ne laissez pas vos plants à la vue des regards indiscrets
  • N'installez pas vos extracteurs devant les fenêtres de vos voisins
  • Attention aux fuites lumineuses si vous éclairez pendant la nuit
  • Évitez de cultiver en zone résidentielle ou dans des secteurs très fréquentés.