Le CBD peut-il vous aider à développer une masse musculaire maigre ?


Le CBD peut-il vous aider à développer une masse musculaire maigre ?

Vous cherchez à vous muscler ? Découvrez ce que le CBD peut faire pour vous

Les athlètes et les personnes actives suivent généralement un régime de compléments taillés sur-mesure au quotidien afin de les aider à atteindre leur objectif fitness et augmenter les demandes nutritionnelles. Souvent, parmi cet arsenal de molécules, on trouve : des multivitamines, des acides aminés, des minéraux, et d’autres macronutriments tels que la protéine et les glucides.

Si vous avez pour objectif de développer une masse musculaire maigre et de haute-qualité, en plus de consommer les nutriments ci-dessus, vous aurez besoin d’un régime alimentaire équilibré et d’un sommeil adéquat. Une autre pièce vient s’ajouter au puzzle et pourrait vous permettre de développer votre masse musculaire avec le temps et de récupérer plus rapidement. Les propriétés du CBD le rendent intéressant pour les athlètes et autres culturistes de tous niveaux. La molécule a des effets anti-cataboliques, peut aider à améliorer la qualité du sommeil et moduler la réponse inflammatoire.

QU’EST-CE QUE LE CBD ?

CBD AS AN ANXIOLYTIC AND MOOD-ENHANCE

Le CBD est l’un des nombreux (plus de 100) cannabinoïdes que l’on trouve dans le cannabis. Certains individus choisissent de consommer du cannabis, car il fait planer, ce phénomène est catalysé par le cannabinoïde appelé THC. Mais beaucoup des autres membres de la famille des cannabinoïdes, y compris le CBD, sont non-psychotropes et de ce fait, ne font pas planer.

Le CBD est un cannabinoïde longuement étudié qui a su prendre du poids en tant que complément de santé et même en tant que médicament à la suite d’études scientifiques révolutionnaires et il a su attirer l’attention des médias populaires. La molécule a fait tourner de nombreuses têtes dans des cadres cliniques ou pré-cliniques, montrant des effets anti-inflammatoires, antioxydants, neuro-protecteurs et antiépileptiques.

COMMENT LE CBD AFFECTE NOTRE CORPS ?

Le CBD achève certaines de ses actions pharmacologiques en agissant sur le système endocannabinoïde, une série de récepteurs exprimés au travers du système immunitaire, du système nerveux central, de la peau, du système digestif et plus encore. Ce système est régulé par des cannabinoïdes internes, connus sous le nom d’endocannabinoïdes, qui viennent se lier aux sites récepteurs CB1 et CB2. Les cannabinoïdes tels que le CBD partagent leur structure moléculaire avec ces composés chimiques internes et sont de ce fait capables d’exercer un effet sur le système endocannabinoïde.

L’affinité du CBD pour les récepteurs CB1 et CB2 est faible, mais il est tout de même capable d'agir sur ces derniers. Par exemple, ce cannabinoïde a la capacité de bloquer le récepteur CB1 et d’empêcher d’autres cannabinoïdes d’être réabsorbés. Ce cannabinoïde se lie aussi à d’autres récepteurs du corps, y compris ceux de sérotonine et de vanilloïde.

Certains de ces mécanismes d’action sont précisément la raison pour laquelle le CBD est bénéfique aux athlètes et culturistes cherchant à augmenter leur masse musculaire.

En plus d’apporter un soulagement face à certains symptômes, le CBD est aussi consommé par un grand nombre de personnes en guise de complément quotidien, à la manière des vitamines. Si une personne devient carencée en vitamines, minéraux ou tout autre nutriment, des problèmes de santé peuvent survenir. Il en est de même pour les endocannabinoïdes. Le terme carence clinique en endocannabinoïde (CECD) décrit un état de manque en cannabinoïdes interne, état que l’on pense associé à des troubles tels que la migraine, la fibromyalgie et le syndrome du côlon irritable. Bien que la plupart des gens produisent naturellement une quantité suffisante d’endocannabinoïdes, les personnes souffrant de CECD pourraient profiter de la consommation de cannabinoïdes tels que le CBD.

COMMENT LE CBD PEUT-IL AIDER À DÉVELOPPER LA MASSE MUSCULAIRE ?

En ce qui concerne le développement de la masse musculaire, deux états métaboliques du corps sont capitaux.

L’état anabolique implique une croissance et est alimenté par des blocs de constructions tels que les acides aminés et les protéines qui forment de plus grandes structures avec le temps. Ce processus peut-être maintenu par un surplus calorique et une consommation adéquate de protéine. Il donne lieu à une augmentation de la masse musculaire maigre.

À l’opposé de l’anabolisme, on trouve le catabolisme. L’état catabolique implique la décomposition de ces structures. Les graisses, glucides et protéines stockées sont utilisés afin de répondre à la demande en énergie. Le catabolisme des graisses est l’objectif de bon nombre de culturistes et peut être atteint par le biais d’un léger déficit calorique et d’une augmentation de la consommation de protéine. Cependant, un déficit calorique trop élevé peut mener à la perte de masse musculaire.

La clé pour prendre de la masse est de trouver le juste équilibre entre ces deux états. Le fait de lever des poids agresse les fibres musculaires et mène à un état catabolique à court-terme. Cette agression, si elle est suivie par une alimentation et des nutriments adaptés, pousse le corps à créer de nouvelles fibres musculaires en plus grand nombre et à une densité accrue.

Alors à quel moment le CBD rentre en jeu ? Eh bien, la molécule n’agit pas de manière directement anabolique. Cependant, elle permet de prévenir un catabolisme excessif et de ce fait, aide à conserver sa masse musculaire et en empêcher la perte.

Si vous avez un ami bodybuilder, du genre extrêmement dévoué au maintien et au développement de sa masse musculaire, vous aurez sûrement remarqué qu’ils mangent près de 8 légers repas au fil de la journée, plutôt que quelques gros repas. Le but ici est d’empêcher l’installation du catabolisme des tissus. Le CBD a le même effet. Il ne contribuera pas directement aux tissus musculaires à la manière des acides aminés ou de la protéine, mais il viendra protéger les structures de l’état catabolique provoqué par des hormones telles que le cortisol.

Le cortisol est une hormone du stress libéré par la glande surrénale et qui agit sur le contrôle de l’humeur, la motivation et la peur. Bien qu’il soit essentiel dans des quantités spécifiques, une quantité excessive provoquée par un stress chronique peut faire des dégâts, mener à un affaiblissement musculaire et une perte musculaire. Une étude publiée dans la revue Annals of Surgery démontre que l’exposition aiguë aux hormones cataboliques, cortisol y compris, provoque un catabolisme de la protéine musculaire humaine. 

Le CBD peut aider à se défendre contre l’effet catabolique en diminuant significativement les niveaux de cortisol, protégeant ainsi les protéines musculaires d’une décomposition provoquée par cette hormone. Une étude publiée dans la revue Brazilian Journal of Medical and Biological Research a enquêté sur les effets du CBD sur le cortisol chez 11 volontaires. Les sujets ont reçu des doses de 300 mg, 600 mg, ou un placebo durant deux sessions expérimentales. Il fut découvert que le CBD diminuait significativement les niveaux de cortisol, menant ainsi les chercheurs à conclure que le CBD pourrait interférer avec la sécrétion de cortisol.

D’AUTRES MANIÈRES DONT LE CBD POURRAIT AIDER À LA CROISSANCE D’UNE MASSE MUSCULAIRE MAIGRE

La diminution des hormones cataboliques est peut-être l’un des effets les plus profonds du CBD sur le développement d’une masse musculaire maigre, mais la molécule produit pour autant d’autres effets qui agiront d’une manière plus indirecte.

LE CBD PEUT RÉDUIRE L’INFLAMMATION

CBD FOR INFLAMMATION AND PAIN RELIEF

De nombreuses études ont montré que le CBD diminue l’inflammation. Le développement d’une masse musculaire maigre signifie une présence à la salle et suivre un programme d’entraînement de force et d’hypertrophie. L’entraînement hypertrophique implique de grandes quantités de répétitions à poids léger. Ce type d’entraînement a pour objectif de maximiser le temps sous tension et peut donner lieu à des muscles incroyablement douloureux voire endommagés.

L’inflammation est un facteur qui contribue à ce sentiment. Il se trouve que l’administration du CBD s’est prouvée efficace dans la réduction de l’inflammation aiguë et des gonflements. 

LE CBD POURRAIT AMÉLIORER LA QUALITÉ DU SOMMEIL

Le sommeil est capital à la croissance musculaire. C’est un état anabolique profond durant lequel le corps répare ses tissus. Une hormone de croissance est également libérée par l’hypophyse durant le sommeil, cette hormone joue un rôle majeur dans la croissance, le métabolisme, le renouvellement cellulaire et les performances sportives. Des études menées sur l’animal ont montré que le CBD possède des effets positifs sur les cycles éveil-sommeil et semble augmenter la durée totale du sommeil.

Le CBD s’est aussi prouvé comme efficace contre l’anxiété, un trouble pouvant avoir un impact significatif sur le sommeil.

LE CBD POURRAIT AMÉLIORER VOTRE ÉTAT D’ESPRIT

Alors que le développement musculaire est une quête principalement physique, elle requiert un esprit fort et discipliné. L’administration de CBD pourrait vous aider à améliorer votre humeur, vous motiver et vous permettre de travailler plus dur et plus longtemps.

La célèbre euphorie du coureur que connaissent les athlètes d’endurance est décrite comme un état de conscience altéré qui a lieu après une activité physique intense. Cet état est défini par une euphorie et un sentiment de bien-être, et il est désormais en partie attribué aux endocannabinoïdes tels que l’anandamide. L’anandamide cible les récepteurs CB1, ces mêmes récepteurs auxquels se lie le THC. 

En bloquant les récepteurs CB1, le CBD force l’anandamide à rester plus longuement dans l’espace synaptique, permettant ainsi l’exercice de ses effets bénéfiques. De cette manière, le CBD pourrait encourager un regain de motivation et une amélioration de l’humeur avant et après être allé à la salle.

COMMENT CONSOMMER DU CBD

HOW TO USE CBD PRE-WORKOUT

Le CBD peut être consommé à n’importe quel moment de la journée. Les athlètes pourraient trouver particulièrement intéressant de consommer leur CBD directement après l’entraînement afin de les aider à lutter contre les douleurs et les maux. Des bombes et des sels de bain au CBD peuvent également être utilisés pour un effet maximal.

Le CBD existe sous un tas de formes différentes, des huiles aux gélules en passant par les oursons en gélatine et les sprays topiques. Si vous n’avez jamais consommé de cannabinoïdes auparavant, commencez par une dose faible afin de découvrir leur fonctionnement sur votre corps, puis augmenter la dose doucement au fur et à mesure.