5 conseils essentiels pour maximiser l'éclairage de votre culture


5 conseils essentiels pour maximiser l'éclairage de votre culture

Comprendre l’éclairage, et comment il peut être manipulé pour accroître la production de têtes en intérieur, est un élément clé que doivent connaître les cultivateurs. Qu’il soit faible au départ pour les plantules jusqu’aux dernières phrases de la floraison, l’éclairage est incontestablement l’un des éléments les plus importants afin que vos plants s’épanouissent.

Sans une source de lumière adéquate, de nombreuses plantes ne pourraient pas survivre, et notre plant fétiche en fait partie ! Avoir un éclairage décent est une chose, mais savoir que l’énergie de la lumière peut être utilisée pour alimenter les différents processus réalisés par le cannabis nous permet vraiment de comprendre à quel point maximiser cette énergie peut avoir des bienfaits surprenants.

Un éclairage plus intense sous-entend des plants mieux structurés avec des têtes plus grosses. De plus grosses têtes sous-entendent de meilleurs rendements : ce qui, soyons honnête, est l’objectif premier n’est-ce pas ?

1. UTILISEZ UN RÉFLECTEUR

UTILISEZ UN RÉFLECTEUR

S’ils sont bien positionnés, les réflecteurs peuvent être des outils très pratique, surtout lorsque l’espace est limité. Si votre zone de culture peut seulement supporter quelques lampes, alors les réflecteurs sont obligatoires. Faisant exactement ce qui est expliqué sur l’emballage, ces derniers vont refléter la lumière de vos lampes. C’est une excellente manière d’accroître l’exposition à la lumière et l’intensité pendant cette période de floraison très importante.

2. MURS RÉFLÉCHISSANTS

MURS RÉFLÉCHISSANTS

Ajouter des murs réfléchissants autour de vos pieds est l’outil ultime pour accroître l’exposition à la lumière. En fait, une bonne réverbération comme celle-ci peut augmenter l’exposition sur vos plants jusqu’à 30 %.

Il y a cependant quelques choses auxquelles il est préférable de faire attention. Les courbes graduelles, plutôt que les coins à 90 %, sont préférables lorsque vous choisissez de tapir les murs de votre culture avec des matériaux réfléchissants. Cela permet une réverbération de l’éclairage plus uniforme, au lieu de créer des points chauds à quelques endroits. Il est également important d’éviter toute sorte de crevasses ou de bulles sur ces matériaux puisque cela pourrait produire une exposition déséquilibrée.

Enfin, la meilleure texture pour les surfaces réfléchissantes risque de vous étonner. C’est, en fait, une « texture martelée » plutôt qu’une surface toute lisse. De nombreuses boutiques DIY vendent des rouleaux de surfaces réfléchissantes qui peuvent facilement être coupés et collés aux murs de votre culture. La récompense vaut ce petit investissement.

3. CHANGEZ VOS AMPOULES QUAND IL LE FAUT

Toutes les ampoules ont une date de péremption. Peu importe que ce soient des ampoules standards ou à LED, l’heure viendra où elles auront atteint leur pic de performance et commenceront à devenir moins efficaces. Cela dépend évidemment des niveaux d’utilisation, et du style d’ampoules.

Une observation minutieuse de vos ampoules pendant la culture vous permettra d’exploiter au mieux vos équipements. Comme règle d’or, toutes vos ampoules devraient être vérifiées tous les 6 mois. Elles devraient, au minimum, être remplacées tous les 12 mois ou 3 – 4 cultures, puisque vous aurez une performance amoindrie en intensité d’éclairage à ce stade.

4. ÉVITEZ TOUT CONTACT AVEC VOS AMPOULES

Cela peut paraître évident, mais c’est un conseil simple qui est bien trop souvent négligé. La raison de ce conseil s’explique en deux temps. Premièrement, le contact avec une ampoule créée une marque due aux huiles présentes sur les bouts de vos doigts. Cela réduit significativement la durée de vie d’une ampoule, et peut potentiellement les faire exploser.

Ensuite, les taches laissées après le contact peuvent faire barrière à la lumière. Bien qu’elles soient minuscules, ces taches auront un effet négatif sur l’intensité générale de la lumière. Exploiter au mieux votre équipement et obtenir les meilleurs résultats possibles sous-entendent utiliser l’éclairage à son maximum.

5. PLUS C’EST BAS, MIEUX C’EST ?

L’intensité de l’éclairage diminue avec la distance. Plus vous vous approchez du soleil, plus l’intensité et la chaleur augmenteront. Cet exemple colle parfaitement à vos lampes. Plus elles seront proches des plants, plus l’intensité augmentera.

Néanmoins, comme pour l’exemple du soleil, cela sous-entend également une augmentation de la chaleur, ce qui peut poser de sérieux risques à vos plants comme des brûlures d’éclairage, du stress dû à la chaleur et tout un tas d’autres problèmes.

Comprendre si vous cultivez une grande sativa ou une petite autofloraison est très important pour organiser votre système d’éclairage. Pour être sûr, pensez peut-être à un système de poulies qui vous permettront de régler la hauteur des lampes tout du long de votre culture.