Marijuana médicale et récréative - quelle est la différence ?


Marijuana médicale et récréative - quelle est la différence ?

Pour faire simple : il n’y a pas de différence entre le cannabis médical ou récréatif. Tout dépend de ce que vous en faites.

Chaque variété, peu importe son taux de CBD ou THC, peut être consommée de manière médicale par quelqu’un selon son trouble ou comment son corps réagit à la combinaison unique des cannabinoïdes et des terpènes.

La même variété peut être consommée de manière récréative par une autre personne, selon si elle cherche des effets cérébraux, un enivrement physique, ou juste une sensation de calme et de sérénité.

Elles sont uniques, tout comme nous.

LES HAUTS TAUX DE CBD ONT CERTAINS EMPLOIS PARTICULIERS

L’ingrédient principal du cannabis connu de presque tout le monde est le THC. Mais hormis le THC, qui est le composé psychoactif du cannabis, il existe au sein du plant, plus de 113 cannabinoïdes différents.

Le CBD, ou cannabidiol, est le cannabinoïde qui est le plus apprécié et exploité pour ses vertus thérapeutiques. Et aujourd’hui, de nombreuses variétés sont sélectionnées de façon à avoir de hauts taux de CBD et très peu de THC.

Les variétés avec de gros pourcentages de CBD et des ratios conséquents de CBD : THC comme Charlotte's Web, ont en effet, une utilisation destinée à un aspect médical. Elles provoquent aucun ou très peu d’effets psychoactifs, et dans certains cas, sont capables de réduire des épisodes de crises d’épilepsie dans certaines situations où parfois, même des médicaments n’y parviennent pas.[1]

Le CBD est un sujet sous les feux de la rampe depuis plus mois maintenant et il est employé comme traitement pour divers troubles de santé.

LES PLANTS ONT LA MÊME APPARENCE

La plupart des plants de marijuana ont la même apparence. Certains seront plus petits, d’autres plus grands ; certains comme les indicas auront de grosses feuilles alors que les autres sativa auront des feuilles plus allongé et fines. La plupart sont verts, mais les feuilles et les têtes lors du développement peuvent prendre des nuances de couleur sur un spectre complet de l’arc-en-ciel.

Même les experts ne peuvent différencier un plant médical d’un plant récréatif (si ça existait vraiment) à partir de l’apparence sans connaître la composition génétique de chacun des plants. Un plant avec un pourcentage accru de CBD aura la même apparence qu’un plant qui en serait presque dépourvu.

POURQUOI SE POSE T-ON DES QUESTIONS SUR L’ASPECT MÉDICAL OU RÉCRÉATIF ?

Cela est probablement dû au fait que le climat moral et légal a fini par convaincre de nombreuses personnes que tout ce qui est récréatif est mauvais, alors que médical sera forcément positif.

Puis il y a ceux qui ont découvert les vertus thérapeutiques du cannabis dès le départ. Ils font ouvertement la promotion et soutiennent la légalisation afin que tout le monde puisse avoir un accès gratuit à ce qu’ils considèrent comme un remède miracle.

Étiqueter la marijuana comme médicale permet également de justifier des recherches, et ces dernières sont vitales pour faire avancer les choses. Cela nous aide à définir ce que la marijuana peut et ne peut pas faire, et comprendre davantage quels sont les composés responsables de quelconque amélioration de santé.

Ainsi, si vous choisissez une option alternative de traitement, que ce soit pour remplacer ou compléter des options de traitements plus conventionnelles, vous saurez vers quoi vous diriger.

CONCLUSION

Comme nous l’avons dit au départ, il n’y a pas vraiment de différence fondamentale entre la marijuana médicale et récréative, hormis l’utilisation qu’on en fait.

Les références

  1. ^ Scientific American, Marijuana Treatment Reduces Severe Epileptic Seizures, récupéré November-08-2018
    Lien