Workaholics : Critique Enfumée de la série TV


Avec en vedette : Blake AndersonAdam Devine et Anders Holm
Produit par : Blake AndersonAdam Devine, Anders Holm, Kyle Newacheck, Dominic Russo et Connor Pritchard
Chaine : Comedy Central
Durée : 2011-2017

Workaholics : critique enfumée de la série tv

Workaholics suit les péripéties de ces trois frères, et tout ce qu’il leur arrive.

Workaholics est une série télévisée hilarante, si ce n’est parfois même épique. Elle a été diffusé pour la première fois en 2011 avec l’épisode « Piss N’ Shit », où les personnages principaux Adam DeMamp, Anders Holmvik, et Blake Henderson tentent de passer un test de dépistage de drogues en achetant de la pisse propre à des mineurs en échange d’étoiles de ninja et de feux d’artifice.

Ça donne le ton pour les épisodes suivant.

LE BON

Workaholics Comedy Central

Il y a trop de bonnes choses à inclure dans cette critique, mais nous allons essayer de résumer. Et la meilleure façon est probablement de décrire les 3 mecs qui jouent les personnages principaux.

Adam DeMamp, avec son besoin constant d’attention, a le caractère le plus honteux et est certainement un vrai visionnaire. Il est toujours prêt à prendre plus de champignons, prédit des prophéties qui ont déjà commencé « comme mille ans avant les dinosaures », et sa réponse à n’importe quoi est « on fume et on en parle ».

Blake Henderson est en fait un gars très gentil (avec un complexe de micro-pénis), mais il essaie toujours de jouer les durs. Les cheveux longs et bouclés de Blake servent le pouvoir hippie qu’il exhale dans le monde avec ses efforts infusés de cannabis.

Anders essaie de rester professionnel, agit comme s’il était un peu plus sage et plus âgé que ses colocataires, et a tendance à être un peu autoritaire, mais quand il boit beaucoup, il se transforme en bête norvégienne, alias « The Ders ».

Anders est joué par Anders Holm, connu pour ses rôles dans des films tels que « L’Interview qui tue ! » et « Le nouveau stagiaire » et pour avoir écrit le scénario de « Game Over, Man », un film hilarant de 2018 mettant en scène nos 3 mêmes héros.

De tous les personnages secondaires hilarants, Kyle remporte le trophée. Il peut sentir comme les eaux usées, avoir « Rape » (« viol » en français) écrit sur sa camionnette (pour effrayer les chelous), jeter du gaz lacrymogène à son mariage raté, mais il apporte toutes les drogues désirées aux gars, y compris des stéroïdes mexicains. Kyle est joué par Kyle Newacheck, co-créateur de la série et également connu pour la mise en scène de « Game Over, Man ! ».

Cette série est certainement l’une des meilleures séries pour fumeur de l’histoire de l’humanité. Tous les sujets communs concernant les drogues, les situations folles, et l’humour que seuls les connaisseurs d’herbes peuvent vraiment apprécier, font de cette série un excellent choix pour « shmurk-a-beowl ».

LE MOINS BON

Les trois premières saisons sont absolument étonnantes, scène après scène, quelque chose de spectaculaire se produit. Cependant, après la troisième saison, la série a commencé à devenir assez redondante et un peu moue.

Il y a des parties étonnantes, mais c’est presque comme si les acteurs avaient déjà goûté au succès et n’avaient pas l’impression qu’ils avaient besoin de tout donner comme avant.

POUR FINIR

Si vous aimez l’herbe comme nous, cette série est définitivement un « must watch » pour vous et vos colocs. Commencez par la première saison et poursuivez l’ascension. Vous rencontrerez des drogues, des lasers, Gillian, et bien sûr, Waymond, qui ne dit jamais rien et supporte la fondation de TelAmeriCorp où les gars de Workaholics « travaillent ».

Pour conclure, comme Adam DeMamp l’a déclaré avant sa fausse tentative de suicide, « Take It Sleazy, And I’m Out ».

Au fait, regardez donc cette vidéo sympa d'Adam, Blake et Anders en train de planer avec Doug Benson.