Herbe Albinos - Mythe ou réalité ?


Herbe Albinos - Mythe ou réalité ?

Les plants de cannabis sont connus pour afficher un éventail de couleurs, même si les teintes classiques du vert clair au vert foncé sont les plus courantes. En même temps, certaines variétés affichent d'autres couleurs vives, comme du rouge, de l'orange et du violet.

Il existe aussi de nombreuses variétés possédant le mot « white » dans leur nom. La White Widow, la White Lemon ou la Jack White, pour n'en citer que quelques-unes. Mais avez-vous déjà entendu parler « d'herbe albinos » ?

Ce type de cannabis est supposé être rare et, même si pour beaucoup la question de savoir si le rare cannabis blanc existe vraiment persiste, il se trouve que certains affirment avoir vu cette légendaire herbe albinos.

Étant donné que la plupart des gens, nous y compris, n'ont vu cette souche d'herbe que sur des photos sur internet, beaucoup considèrent le phénomène comme étant purement le résultat d'une histoire qui a été exagérée, de fiction et/ou de Photoshop et, en effet, cela pourrait bien être le cas.

Mais la vraie question est la suivante : si l'herbe albinos existe vraiment, quels avantages, pour peu qu'elle en ait, offrirait-elle aux cultivateurs et consommateurs ?

QU'EST-CE QUE L'ALBINISME ?

La plupart d'entre nous connaissent le trouble nommé albinisme chez l'homme et d'autres créatures du règne animal, comme les tigres, les crocodiles albinos et un serpent albinos très inquiétant. Mais dans le règne végétal ? Qu'est-ce qui provoque l'apparition de ce trouble chez les plantes ?

Selon Wikipédia, l'albinisme chez les plantes est associé à la perte complète ou partielle de pigments de chlorophylle, ce qui pousse certaines plantes à être blanches, des tiges jusqu'aux feuilles.

Dans certains cas, la plante n'apparaîtra que partiellement blanche et quoi qu’il en soit, cela peut être agréable au regard. Malheureusement, malgré l'esthétique plaisante, les plantes albinos ne poussent pas bien.

En raison de leurs quantités significativement réduites de chlorophylle, la plante perd sa capacité à réaliser correctement la photosynthèse. Ce qui signifie que la plante ne peut pas produire les sucres nécessaires pour lui apporter de l'énergie afin de s'épanouir et de grandir.

CHLOROSE ET DÉGÂTS DUS À LA LUMIÈRE OU ALBINISME GÉNÉTIQUE

Un point important à prendre en compte est que les plantes albinos ne le sont pas toutes à cause d'une mutation génétique.

La chlorose est une maladie qui n'est pas rare chez les plantes et qui est généralement provoquée par le fait de ne pas absorber assez de nutriments pour créer toute la chlorophylle nécessaire. Cela entraîne alors des plants semblant partiellement blancs et jaunâtres.

Dans certains cas, cette variation est provoquée par des plants qui sont placés trop près de lampes à haute intensité.

Cette proximité peut également pousser les plants à perdre de leur couleur en raison de la dégradation de la chlorophylle.

UNE HERBE ALBINOS SERAIT PROBABLEMENT FAIBLE EN CANNABINOÏDES

Une herbe albinos serait probablement faible en cannabinoïdes

Au-delà de quelques belles photos, nous n'avons trouvé aucune information sur des personnes qui auraient vraiment cultivé ou fumé de l'herbe albinos, mais le problème le plus important avec le cannabis albinos serait son incapacité à obtenir les nutriments vitaux pour produire même la plus petite des récoltes.

De plus, les têtes elles-mêmes seraient probablement très faibles dans leur concentration en cannabinoïdes. Ce qui signifie que la valeur récréative et médicinale de ce type de plant serait malheureusement très basse.

EN CONCLUSION

Le mythe de l'herbe albinos est, en fait, bel et bien toujours un mythe pour nous. Ces pures beautés blanches pourraient exister et se produire naturellement, mais tant que Jorge Cervantes lui-même ne nous en montre pas une, ou que nous en fumions nous-mêmes, nous ne pouvons pas vous dire grand-chose de plus que d'hypothétiques informations.

Mais que ce soit naturellement, ou par surexposition à une lumière de haute intensité, l'herbe albinos est au sommet de notre liste d'herbes à fumer. Si vous en trouvez, faites-le nous savoir !