La Phase de Floraison du Cannabis : Semaine par Semaine


La Phase de Floraison du Cannabis : Semaine par Semaine

Comprendre totalement les besoins du plant de cannabis peut demander des années de pratique. Nous avons cependant essayé de transmettre, du mieux possible, tout ce que l'on sait sur la phase de floraison dans un seul article complet. Pour ceux qui débutent, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la phase de floraison et ce qu'il faut y faire.

Il y a beaucoup de choses à savoir au sujet de la culture du cannabis et certains aspects peuvent sembler inutiles, pleins de jargon et trop complexes. Ce n'est pas le cas de la phase de floraison. C'est la partie la plus longue, et probablement la plus importante, du cycle de vie d'un plant de cannabis. C'est aussi la plus enthousiasmante.

Pendant cette étape, les têtes vont commencer à apparaître, l'odeur se fera sentir et votre plant se mettra à ployer sous le poids de sa propre générosité.

Afin de tirer le meilleur de vos plants de cannabis, vous devez répondre au moindre de ses besoins pendant la phase de floraison, ce qui demande de savoir déterminer son degré de maturité. Mais ne craignez rien, nous avons préparé un guide complet semaine par semaine de chaque étape de la phase de floraison et de ce qu'il faut faire pour votre plant alors qu'il rentre dans cette partie si important de son existence.

On a même préparé quelques informations sur la phase de pré-floraison, pour pouvoir bien planifier votre récolte et tirer le meilleur de vos précieuses têtes !

Qu'Est-Ce Que la Phase de Floraison chez les Plants de Cannabis ?

Chez les plants de cannabis, la phase de floraison est la période durant laquelle le plant produit ses fleurs, ou têtes. C'est bien elles que l'on recherche quand on fait pousser du cannabis et les voir se développer est tout autant enthousiasmant que stressant !

La phase de floraison suit directement la phase végétative. Durant la phase végétative, le plant de cannabis pousse vite et rapidement, en développant l'essentiel de sa taille globale au cours des premières semaines de sa vie. Beaucoup de choses se produisent pendant cette période. Des toutes premières feuilles qui émergent à la surface du sol jusqu'au plant de cannabis fin et élancé, la phase végétative est rapide et productive.

Après une dernière grosse poussée d'énergie, la croissance végétative ralentit et finit par cesser une fois le plant entré en phase végétative, car toute l'énergie est dirigée vers la production de riches têtes collantes.

Quand se Produit la Phase de Floraison du Plant de Cannabis ?

Pour les plants de cannabis à photopériode (les variétés non-autofloraison), la phase de floraison d'un plant de cannabis commencent quand les heures d'exposition à la lumière diminuent. En extérieur, la transition vers la floraison se produit naturellement, alors que les jours raccourcissent à l'arrivée de l'automne. En intérieur, ce phénomène est imité par un passage d'un cycle lumineux de 18/6 à un cycle 12/12.

Cependant, n'allez pas croire que le plant passe immédiatement en phase de floraison. La plupart des plants prendront entre 1 et 3 semaines avant de se mettre à fleurir complètement. Le changement lumineux sert juste à déclencher le processus. Avant qu'il ne puisse se produire, le plant doit passer par un certain nombre de changements hormonaux et physiologiques, car il pénètre alors dans la phase de sa vie où il est prêt à se reproduire. Par essence, votre plant vit sa puberté.

La phase de pré-floraison, entre les phases végétative et de floraison, se produit quand le plant passe de la production de feuillage à la production de têtes. Comment savoir quand il est véritablement entré en phase de floraison ? Commencez à compter à partir du jour où les pistils blancs se mettent à apparaître sur votre plant. En procédant ainsi, vous serez sûr de ne pas récolter prématurément.

Combien de Temps Dure la Phase de Floraison du Cannabis ?

C'est un peu comme demander quelle est la longueur d'un morceau de ficelle. La phase de floraison d'un plant de cannabis peut fortement varier entre les variétés et même un peu entre chaque plant. Les variétés indica ont tendance à être les plus rapides, avec entre 6 et 10 semaines. Les variétés sativa mettent un peu plus longtemps et certaines des plus pures prennent jusqu'à 16 semaines !

Les sélectionneurs vous donneront une estimation assez précise de la période probablement nécessaire à votre plant pour venir à bout de la phase de floraison. Utilisez-la, en combinaison avec des connaissances plus générales (qu'on vous donne juste en bas), pour déterminer exactement quand vos propres plants ont atteint le moment où ils devraient être récoltés.

Comment Forcer les Plants de Cannabis en Floraison

Pour ceux qui cultivent en extérieur dans des climats plus froids, il pourrait être préférable de forcer une culture à fleurir précocement. On le fait quand la transition naturelle en floraison arrive trop tard, ce qui pose la menace de voir de mauvaises conditions climatiques ruiner votre récolte.

Afin d'avoir de mener à bien deux ou même trois cultures sur la période du printemps et de l'été, les plants peuvent être privés de lumière pour déclencher une période de floraison précoce. On le fait en créant une couverture respirante qui bloque totalement la lumière. Une méthode potentiellement plus facile est de placer les plants sur un système portable et de les déplacer dans un abri de jardin ou autre bâtiment du même type pour imiter un cycle lumineux de 12/12.

Comment forcer les plants de cannabis en floraison

La Phase de Floraison du Cannabis : Semaine par Semaine

Chaque semaine de la phase de floraison du cannabis est différente et chacune s'accompagne de ses propres défis et trépidations. Mais ne craignez rien, nous sommes là pour vous guider.

Une note sur notre guide : ce n'est qu'un guide. Les semaines données ci-dessous sont approximatives et ne doivent absolument pas être considérées comme une chronologie définitive. Chaque culture sera légèrement différente. L'important, c'est que toutes les cultures passeront par chaque étape dans le même ordre ; seul le moment de passage variera d'une variété à l'autre.

Semaine 1

On parle parfois de la phase de « transition » ou bien de « l'étirement de floraison » (stretch). C'est au cours de cette étape que votre plant est sur le point de vraiment se mettre à fleurir. Comme les heures de lumière qui se réduisent poussent vos plants à penser que l'hiver approche, ils se préparent à vous offrir une quantité de têtes potentiellement énorme en passant par une dernière poussée de croissance végétative. Vos plants de cannabis peuvent doubler, voire même tripler de taille au cours de cette semaine (plus ou moins).

De grandes quantités de nouvelles feuilles et tiges peuvent pousser, en particulier à proximité de la tige de tête au sommet. Même si les plants auront besoin de plus de nutriments pour soutenir cette croissance, n'ayez pas la main trop lourde. Passez un jour sur deux à un apport d'engrais de floraison et ne cédez pas à la tentation de suralimenter. La suralimentation peut provoquer des brûlures de nutriments, ce qui est un moyen sûr de ralentir la progression de vos plants.

Selon la variété et la quantité d'espace disponible, vous pourriez vouloir utiliser un peu de palissage ou de taille pour limiter ou contrôler la croissance. Si les plants deviennent trop buissonneux dans un espace réduit, par exemple, ils seront en compétition pour la lumière, ce qui finira par nuire à vos récoltes.

Semaine 2

C'est la semaine pendant laquelle de petits pistils blancs commenceront à se développer sur les plants femelles. C'est aussi la semaine au cours de laquelle il vous faut sexer vos plants (si vous utilisez des graines régulières). À l'intersection entre les branches et la tige (souvent appelée « site de floraison »), les plants femelles vont afficher des pistils (de petites excroissances fines), alors que les plants mâles auront des bourses à pollen. Dès que vous voyez des bourses à pollen, vous devriez immédiatement éliminer le plant mâle avant qu'il ne pollinise les femelles, à moins de vouloir essayer de sélectionner de nouvelles variétés.

C'est le moment de passer complètement à un mélange de nutriments spécifique à la phase de floraison du cannabis. Suivez les instructions de votre engrais en particulier mais cela demande généralement de passer à un ratio NPK de 1:2:2 (ou similaire).

Semaine 3

Pendant cette étape, vos plants de cannabis vont plus ou moins arrêter de grandir. Ils seront probablement déjà deux fois plus grands qu'il y a seulement 3 semaines, l'essentiel de la croissance s'étant produit en semaine 1.

Vous allez commencer à voir les sites de floraison, là où les pistils blancs se sont d'abord formés, se remplir de véritables fleurs. Cependant, les trichomes et les glandes à résine seront encore sous-développés et ils n'auront donc ni cette odeur d'herbe, ni cette apparence collante.

Comme les têtes sont maintenant en train de se développer, il est essentiel de bien les nourrir. Surveillez tout signe de sous-engraissage, comme des feuilles qui jaunissent ou qui tombent. De même, attention à ne pas sur-engraisser. On peut souvent le constater grâce à une décoloration à la périphérie des feuilles. Si vous avez surengraissé un plant, envisagez de rincer le sol et de recommencer du début.

Semaine 4

Les têtes commencent vraiment à gonfler à cette étape. Toute la croissance végétative aura complètement cessé et votre plant va concentrer toute son énergie sur le développement de grosses têtes bien grasses. Les pistils seront toujours là, mais les têtes vont enfler. À ce moment, les trichomes vont commencer à se développer et les odeurs de votre variété vont se faire sentir. Les têtes vont également commencer à prendre cette apparence collante et givrée.

Il n'est plus nécessaire de palisser votre plant, car il ne pousse plus. Au lieu de l'attacher vers le bas, envisagez désormais de donner un support aux branches. Avec le développement des têtes, les branches vont être exposées à de plus en plus de pression. Assurez-vous de leur donner un coup de main si elles commencent à ployer !

Semaine 5

Vous voilà désormais au plus profond de la phase de floraison du cannabis et l'odeur vous le confirmera ! Selon votre installation, c'est à ce moment qu'un bon système de ventilation sera vraiment utile. Alors que vos têtes commencent à gagner en masse, la moisissure et l'oïdium deviendront un souci plus présent et vous devez donc garder une humidité faible (environ 40%) si vous cultivez en intérieur. Si vous avez des plants super-buissonneux, assurez-vous de défolier pour favoriser la circulation de l'air et une exposition lumineuse uniforme.

De nouvelles têtes vont également commencer à se développer à cette période. Pas seulement sur les sites de floraison, où les branches rencontrent la tige, mais aussi le long de la tige principale. Votre plant va commencer à sembler bien gros .

Autre signe que les choses avancent, les pistils vont commencer à passer du blanc à l'orange ou au marron foncé. De même, les trichomes vont commencer à perdre leur transparence et à passer à un blanc laiteux.

Semaine 6

À ce moment, les variétés (et phénotypes particuliers) les plus rapides vont s'approcher de leur semaine finale avant la récolte. Les autres en auront encore pour quelques semaines. Pendant cette étape, vous remarquerez toujours plus du même phénomène : les têtes s'épaississent, les pistils s’assombrissent et les trichomes deviennent plus évidents et opaques. Et l'odeur va se renforcer !

Semaine 7

Pour la variété moyenne, c'est le bon moment de mener à bien le rinçage final. En inondant le sol d'eau pure au pH équilibré, vous allez éliminer tous les sels, les minéraux et les nutriments. Pourquoi le faire ? En purifiant votre plant, la qualité générale des têtes sera renforcée. Éliminer ces éléments donne une herbe plus douce à fumer, avec un goût tout simplement plus pur.

Les cultivateurs rincent généralement leurs cultures 1 à 2 semaines avant de récolter. Donc, une fois que vous avez rincé, il est important de continuer à arroser votre plant uniquement avec de l'eau au pH équilibré par la suite.

Semaine 8

C'est l'heure de la récolte. Ce que vous avec attendu avec patience. En utilisant un microscope de poche, ou une loupe de joaillier, inspectez les trichomes sur vos têtes pour vous assurer de ne pas récolter trop tôt.

Quand la plupart des trichomes ont pris une coloration opaque d'un blanc laiteux, il est temps de cueillir vos têtes ! Faites confiance à vos yeux dans ce cas, plutôt qu'aux instructions du sélectionneur. Si la plupart des trichomes sont toujours transparents, votre plant n'est pas arrivé à maturité complète. Faites confiance à votre instinct.

Une fois de plus, certains plants mettent beaucoup plus longtemps que d'autres pour mener à bien la phase de floraison et la durée exacte des étapes mentionnées plus haut peut être plus longue ou plus courte qu'une seule semaine. Cependant, en général, le schéma présenté plus haut résume bien la progression que vous verrez d'une semaine à l'autre.

De Quoi Ont Besoin les Plants de Cannabis Pendant la Phase de Floraison ?

Les besoins de vos plants de cannabis vont changer pendant la phase de floraison et il est essentiel d'y répondre totalement. En fait, pour ce qui est de la lumière, une une variété à photopériode ne passera en phase de floraison que si elle a la bonne installation lumineuse.

Besoins Lumineux des Plants de Cannabis Pendant la Phase de Floraison

Afin de déclencher et maintenir la phase de floraison, vous devez exposer vos plants de cannabis à un cycle lumineux constant de 12/12. Cela signifie qu'ils sont exposés à 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité, jour après jour.

Pour une production maximum, il vous faut utiliser une lampe HID dont le spectre tombe dans la zone jaune ou rouge. Utiliser ce type de lampe garantira que vos plants reçoivent juste la bonne quantité de lumière de haute qualité pour optimiser leur potentiel. Cependant, les installations LED à spectre complet peuvent rivaliser avec ces systèmes HID et offrent des résultats comparables.

Si vous cultivez en extérieur, vous n'avez bien évidemment pas autant de contrôle. Assurez-vous donc simplement que vos plants de cannabis soient exposés autant que possible à la lumière du soleil ordinaire. De plus, assurez-vous de les positionner de manière à ce que la lumière touche uniformément toutes les parties du plant.

Besoins lumineux des plants de cannabis pendant la phase de floraison

Besoins Nutritifs des Plants de Cannabis Pendant la Phase de Floraison

Le cannabis a besoin d'azote, de phosphore et de potassium pour pousser efficacement. Pendant la phase de floraison, vous devez vous assurer que votre engrais est particulièrement riche en ces deux derniers éléments, car ce sont les nutriments clés utilisés par les plants de cannabis pour la production des têtes.

Faites attention avec les engrais riches en azote, en particulier après la semaine 4 de floraison. Un excès d'azote peut réduire la résistance des plants, ce qui attire les nuisibles et les maladies.

Vous pouvez envisager d'utiliser de manière réfléchie des compléments Cal-Mag, qui sont connus pour améliorer la performance générale des plants, en particulier en phase de floraison. Une fois de plus, n'ayez pas la main trop lourde, car vous ne voudriez pas provoquer de blocage de l'assimilation des nutriments.

N'oubliez pas d'arrêter tout apport nutritif 1 à 3 semaines avant la récolte pour laisser les plants atteindre la ligne d'arrivée sans avoir un excès de nutriments dans leur système.

Le Meilleur Environnement pour la Phase de Floraison du Cannabis

Si possible, vous allez devoir faire quelques changements dans votre espace de culture pendant la phase de floraison. Nous avons déjà parlé de la lumière et des nutriments, mais voici quelques autres éléments à prendre également en compte.

Température

Bien que ce ne soit pas essentiel, il est préférable de faire baisser les températures de jour et de nuit dans votre espace de culture de 2–3 ºC. Ce faisant, vous imitez encore plus le passage de l'été à l'automne que vous essayez de représenter avec le changement des heures de lumière du jour.

Les cultures plus simples n'ont pas forcément la possibilité de régler aussi précisément les températures. Si c'est votre cas, pas d'inquiétudes, la différence ne sera pas énorme. Mais si vous le pouvez, ces petits changements peuvent avoir un bon effet général sur votre récolte finale.

Humidité

Une fois que les têtes commencent à apparaître, il faut que l'humidité dans l'espace de culture ne dépasse jamais les 50 %. Si elle les dépasse, cela crée l'environnement parfait pour la pourriture des têtes. De plus, avec autant d'humidité dans l'air, il y a beaucoup plus de risques de voir se former des gouttes d'eau sur le plafond, qui pourraient tomber sur les appareils électriques et provoquer de potentielles catastrophes. Vous devez viser une HR de 40 % pour cette phase.

Niveau de pH

Si vous cultivez en terre, un pH compris entre 6,0 et 6,5 donnera un environnement parfait pour vos plants. Si vous cultivez en hydroponie, un environnement légèrement plus acide est préférable, environ 5,5–6,0.

Il faut noter une chose. Si vous devez rincer vos plants à cause d'un sur-engraissage, ou simplement quand vous arrivez à l'étape du rinçage, surveillez de très près les niveaux de pH par la suite. La plupart des eaux sont légèrement basiques et augmenteront probablement le pH de votre milieu de culture. Vous pourriez donc avoir besoin d'ajouter un peu d'acidité pour équilibre les choses. Investir dans un stylo pH-mètre décent vaut vraiment le coup !

Ventilation et Circulation de l'Air

Une bonne circulation de l'air est toujours importante. Mais, au fur et à mesure que les plants deviennent plus gros et plus buissonneux, il sera plus difficile de ventiler les parties inférieures du plant, y compris les racines. Si vous laissez l'humidité stagnante s'y accumuler, cela peut être une mauvaise chose. Ainsi, alors que la phase de floraison progresse, assurez-vous d'avoir une circulation d'air adéquate aux alentours de la base de vos plants.

La ventilation sera également de plus en plus importante avec la maturation du plant. Alors que les trichomes se développent, le plant va devenir de plus en plus odorant. À moins d'avoir choisi un plant de cannabis à faible odeur, vous allez probablement vouloir installer un bon système de ventilation, équipé d'un appareil de type filtre à charbon, pour éliminer l'odeur.

Floraison du Cannabis : le Mot de la Fin

L'aspect le plus important de la culture du cannabis est de faire bien attention à vos plants. Même s'ils ne peuvent pas parler à proprement dit, les plants de cannabis sont très doués pour nous indiquer ce dont ils ont besoin et comment ils se développent. Vous devez donc vous assurer de bien lire sur le sujet et de faire attention aux génétiques et aux phénotypes particuliers que vous cultivez.

Ce faisant, vous pouvez être sûr que vos plants de cannabis seront au meilleur de leur forme et vous serez récompensé par une grosse récolte de têtes délicieuses.