Quelles méthodes d'ingestion de marijuana existent et quelles sont leurs différences ?


Quelles méthodes d'ingestion de marijuana existent et quelles sont leurs différences ?

Pour ceux qui souhaitent consommer du cannabis, il est impératif de connaître quelles méthodes d’ingestion vous pouvez choisir. Un soulagement de la douleur, une inflammation, du stress, de l’anxiété – la liste des symptômes auxquels le cannabis peut contribuer à soulager est infinie. Non seulement, nous vous expliquerons les principales méthodes de consommation, mais également la vitesse à laquelle les consommateurs ressentiront les effets.

QUELLES SONT LES MÉTHODES D’INGESTION ?

Il existe 4 méthodes de consommation principales pour le cannabis. L’inhalation couvre une myriade d’options et est l’option la plus répandue avec des effets qui se ressentent en seulement quelques minutes. Les produits comestibles peuvent prendre jusqu’à une heure ou plus pour être complètement actifs, tandis que les sprays à cannabis agissent en seulement 15 minutes. Contrairement aux autres méthodes, les produits comestibles ont une durée de vie bien plus longue dans votre système et un impact bien plus fort.

Pour les troubles physiques, les crèmes topiques nécessitent une application directe à la zone affectée pour être efficace. Suivant de peu derrière l’inhalation, c’est la deuxième méthode la plus rapide : le soulagement peut être ressenti quelques minutes seulement après grâce aux cannabinoïdes infusés dans la lotion de votre choix.

Utiliser le cannabis via un suppositoire est une méthode un peu moins conventionnelle, et pourtant, c’est une méthode d’administration prometteuse. Situés entre les produits comestibles et l’inhalation de marijuana, les effets prennent plus ou moins 15 minutes à s’activer. Les quatre catégories ci-dessous sont rangées par ordre de vitesse avec laquelle ils agissent.

1. L’INHALATION

JOINTS/BLUNTS

Ces deux méthodes consistent à inhaler des fleurs de cannabis séchées roulées en des formes de cigarettes ou de cigares. Les joints nécessitent des feuilles différentes et plus fines tandis que les blunts sont enroulés dans des feuilles spécialement conçues à cet effet et sont souvent aromatisées. Les effets peuvent être ressentis en quelques minutes, mais de nombreuses personnes n’apprécieront pas l’aspect inhalation de particules cancérogènes avec la fumée émise lors de l’allumage.

PIPES/BOWLS

Bien que la qualité puisse varier, les pipes peuvent être achetées et réutilisées pour une fraction du prix d’un vaporisateur. Les bowls sont très similaires aux pipes à eau, mais sans l’eau. Vous avez seulement besoin de tasser votre herbe dans le compartiment prévu à cet effet et inhaler la weed pour ressentir les effets en quelques minutes. Les deux méthodes sont directes ; en tant que tel, certains consommateurs trouvent que cette méthode est un peu trop rugueuse et inconfortable pour la gorge.

VAPORISATION

De plus en plus populaire, la vaporisation est une méthode de consommation rapide et discrète. Les vaporisateurs font chauffer la marijuana sans brûler la matière de la plante, un bienfait pour la santé immédiat contrairement aux joints et blunts. Bien que plus cher à l’achat au départ, utiliser un vaporisateur procurera des résultats en seulement quelques minutes.

BONG/BUBBLER

Bien plus large et très souvent peu pratique à transporter contrairement à un vaporisateur, les bongs sont dotés d’un long tuyau et d’eau, ce qui rend la fumée moins agressive lors de l’inhalation. Très similaire à un bong, les bubblers sont de petites douilles avec un compartiment additionnel dans lequel vous pouvez inhaler la fumée de cannabis au travers. Les bubblers ont aussi, vous l’aurez deviné, de l’eau, et donc, l’inhalation est moins rugueuse qu’avec un joint ou un blunt.

LE DABBING

Bien que ça ne soit pas aussi direct ou aussi peu coûteux que les méthodes précédentes, le dabbing est malgré tout le moyen le plus puissant d’inhaler du cannabis médical. Des formes concentrées de ganja sont inhalées à partir d’un dab rig ou des nombreuses autres pièces comprises dans l’équipement. Les dabs sont puissants et peuvent être ressentis dans le corps quasi instantanément.

2. TOPIQUEMENT

 TOPIQUEMENT

LES CRÈMES

Appliquées directement sur la peau, les lotions infusées au cannabis possèdent les mêmes cannabinoïdes que les consommateurs reçoivent lorsqu’ils fument ou mangent des produits comestibles. La différence principale, c’est que les crèmes sont destinées à des troubles physiques puisqu’elles sont appliquées au corps de manière externe.

La plupart des crèmes topiques contiennent du CBD, mais même si l’une contient du THC, il n’y aura pas d’effet psychoactif. Cela est dû au fait que le THC est liposoluble, et donc, très peu de cannabinoïdes parviendront à entrer dans le système sanguin.

3. SUPPOSITOIRE

GÉLULES

Étant donné la manière unique dont l’huile de marijuana est directement absorbée dans votre système sanguin, les consommateurs reçoivent tous les effets bénéfiques sans ressentir d’effets psychoactifs ; et ce, en seulement 10 – 15 minutes. Les suppositoires sont également très efficaces puisqu’ils permettent à 80 % du remède d’être absorbé, des taux bien plus hauts que toutes les méthodes mentionnées précédemment.

Bien que cette option anale ne soit pas la plus populaire parmi les méthodes les plus communément utilisées, elle peut être extrêmement viable pour certaines personnes.

4. ORALEMENT

ORALEMENT

HUILES/TEINTURES/SPRAYS

Les teintures sont des formes concentrées de cannabis suspendues dans de l’alcool, tandis que les huiles infusent les cannabinoïdes dans une huile de support comme celle d’olive ou de graine de chanvre.

Prises soit par voie sublinguale (sous la langue), ou bien pulvérisées directement dans la bouche, ces méthodes ne prennent que 15 minutes pour faire effet en plus d’être sans odeur, ce qui en fait une méthode de consommation incroyablement discrète.

PILULES/GÉLULES

Simples et discrètes, les gélules de cannabis sont pratiques si vous prenez un autre traitement simultanément. Les comprimés permettent aussi de doser des quantités spécifiques de cannabis, les dispensaires se chargeront d’inscrire leur concentration. Un autre bienfait des gélules de cannabis, c’est que l’effet peut durer quasiment toute une journée sans que les consommateurs aient besoin d’en reprendre d’autres.

LES PRODUITS COMESTIBLES

Les brownies, les gâteaux, le café ou même la pizza à la marijuana. Si cela requiert d’ajouter du cannabis à votre nourriture ou votre boisson, vous pouvez considérer cela comme un produit comestible.

Prenant approximativement une heure avant que les consommateurs n’en ressentent les effets, les effets seront jusqu’à quatre fois plus fort que lorsque l’on fume du cannabis. Les produits comestibles peuvent être achetés tout fait ou préparés par vos soins.