Critique 2018 : Cooking On High


Cooking on High est une émission de compétition culinaire cannabique opposant des chefs en herbe en face d'un jury planant pour voir qui est le plus capable d'unir cannabinoïdes et cuisine.

Avec : Josh Leyva et invités
Réalisation : Marcel Fuentes
Réseau : Netflix
Diffusé en : 2018 -

Cooking on High est la toute première émission de cuisine compétitive sur le thème du cannabis. La saison 1 a été diffusée sur Netflix et se compose d'un total de 12 épisodes. Chaque épisode est placé sous un thème différent que les chefs doivent suivre, comme délice d'après-midi, frites, ambiance du sud et planer au réveil (wake n bake).

Les chefs sont présentés au début de l'émission – des personnes qui vont de cuisiniers amateurs à des chefs spécialisés dans le cannabis. Après cette présentation, un expert du cannabis est présenté et révèle la variété choisie, ainsi que ses qualités uniques.

Les chefs ont un temps limité pour incorporer le cannabis dans le plat de leur choix, qui doit respecter le thème de l'épisode. Une fois le temps écoulé, les plats sont servis à un petit nombre de juges qui y goûtent et donnent leur avis. Les chefs expliquent leurs plats et en commentent les détails.

L'émission ne concerne pas seulement le goût des plats infusés à la weed, mais aussi les effets psychoactifs apportés. Une fois que les juges ont goûté les plats, on réserve un moment appelé « temps mort THC ». C'est simplement le temps nécessaire à l'herbe pour faire effet.

Le THC ingéré par voie orale est métabolisé différemment du THC fumé, il prend donc plus longtemps pour monter et l'effet est souvent plus intense. Une fois l'effet de l'herbe monté, les juges donnent leur avis sur chaque plat et le notent de 1 à 10.

LES BONS CÔTÉS

L'émission ne se prend pas trop au sérieux. Tout, des participants aux interactions et à la production semble très détendu. Ce n'est pas comme un épisode de MasterChef – même les chefs eux-mêmes ne semblent pas avoir trop à cœur de gagner ou perdre. Cela rend l'émission très facile à regarder et en fait une bonne option quand on veut se détendre avec un bon gros joint, sans avoir trop de tension et de drames.

Les plats sauront certainement éveiller votre appétit et vous donner envie de préparer des plats intéressants. Les résultats sont souvent très créatifs et semblent délicieux. Les chefs déguisent le cannabis dans des aliments à l'aspect splendide, en cachant même parfois complètement le goût de l'herbe. L'émission est une bonne source d'inspiration créative pour ceux qui cherchent des idées cannabiques en cuisine.

L'expert en cannabis permet aussi d'ancrer l'émission, en présentant des détails sur la manière dont le processus de cuisson change les composés, en transformant le cannabis brut en extraction psychoactive.

L'émission rend également hommage à l'image du cannabis dans son ensemble. C'est un bon exemple pour le grand public montant que le cannabis n'est pas uniquement fumé. L'herbe mérite sa place en cuisine, des plats ordinaires jusqu'aux délices gastronomiques du plus haut niveau.

LES MAUVAIS CÔTÉS

Même si l'émission est placée dans une ambiance détendue, et que cela semble intentionnel, elle est parfois trop tranquille et, pour être honnête, un peu ennuyante. Le but de l'émission est de placer 2 chefs cannabiques dans un défi compétitif. Cependant, une grande partie de la tension compétitive est évacuée par les blagues et discussions constantes. La compétition en elle-même n'est pas vraiment prise au sérieux non plus. Certains jugent arrivent en planant déjà, ce qui les empêche potentiellement de donner un avis authentique sur les effets des plats.

Il est évident que consommer vous-même de l'herbe est bien plus divertissant que de regarder d'autres personnes planer.

Les juges de l'émission sont choisis dans le monde du divertissement, entre musiciens et comédiens, mais vous n'en avez probablement jamais entendu parler. Même si les juges ont tendance à donner des avis précis et bien pensés sur les plats, leur connaissance du cannabis n'est pas des plus profondes. De plus, l'émission braque beaucoup les projecteurs sur les juges, alors que les chefs cuisinent dans le fond.

EN CONCLUSION

Par comparaison avec Disjointed, la précédente tentative malheureuse de Netflix pour profiter du lucratif marché du cannabis, Cooking on High n'est pas si mal. Mais ce n'est pas non plus du génie.

L'émission ne se prend pas au sérieux et elle pourrait même donner de bonnes idées aux chefs cannabiques et cuisiniers amateurs. Même si l'émission semble bien trop informelle par moments, elle offre toujours un aperçu amusant sur les possibilités de la cuisine au cannabis et elle saura vous arracher quelques rires si vous aimez les jeux de mots évidents et pas très raffinés sur le cannabis.