Comment stabiliser vos propres graines de cannabis


Comment stabiliser vos propres graines de cannabis

Si vous désirez cultiver vos propres variétés de cannabis, vous aurez besoin de savoir comment stabiliser votre stock de graines. Stabiliser une variété sous-entend qu'elle doit devenir homogène, et que chaque graine de cette variété sera plus ou moins identique.

Typiquement, les landraces (variétés d'origines) sont stables. Une graine d'un plant va pousser de la même manière qu'une autre graine d'un autre plant issu de la même culture.

La stabilisation se fait d'elle-même naturellement avec le temps et une culture assez importante. Le climat, la longueur des journées, l'altitude et la qualité de la terre sont tous des facteurs qui contribuent à la composition génétique du cannabis.

Avec suffisamment de temps, les variétés deviennent homogènes et seront plus ou moins identiques à chaque fois. Pour cette raison, les landraces ont souvent été utilisées pour les sélections étant donné qu'elles ont des caractéristiques bien connues qui peuvent être transmises à de nouvelles variétés.

Comment stabiliser vos propres graines de cannabis

Stabiliser votre culture en intérieur chez vous peut être un peu plus difficile, à cause, d'un certain nombre de facteurs. Un nombre limité de plants sous-entend une production de graines limitée. Cela signifie souvent que les quelques graines produites ne représentent pas forcément l'intégralité de la diversification des nouvelles génétiques.

C'est hélas parfois possible de ne cultiver que des phénotypes non désirés en une culture entière. C'est également possible que de superbes nouveaux phénos contiennent des attributs indésirables dans la prochaine génération.

La quantité de plants sélectionnés d'une seule et même variété peut aussi affecter la stabilisation. Il y a une plus grande chance de « retour » à des variétés antérieures s'il y a eu beaucoup de croisements effectués dans l'histoire de la plante.

Les plantes issues de quelques variétés stabilisées connues seront plus stables dans leur progéniture. Cela peut rendre le processus de stabilisation beaucoup plus simple.

VARIABILITÉ & PRÉVISIBILITÉ

La variabilité et la prévisibilité sont les variations dans les phénotypes et le rapport de distribution attendu des différents phénotypes. L'ABC de la génétique prévoit que la reproduction avec des parents stables produira généralement des résultats prévisibles. La progéniture sera répartie de manière relativement homogène sur toutes les graines du lot. 25 % seront dominés par le père, 25 % des autres par la mère, et 50 % seront des hybrides avec des caractéristiques combinées.

Souvenez-vous, cela s'applique à toutes les graines produites. Une sélection aléatoire de quatre graines ne produira pas nécessairement les variations prévues. Elles peuvent toutes être du même phéno ou d'un autre. C'est pourquoi faire de la sélection sur une petite culture avec peu de graines risque de ne pas produire les variations comme prévues initialement. Une majorité de graines doivent être plantées pour observer les variations prévues dans les phénotypes.

UNIR LA NOUVELLE VARIÉTÉ

Unir la nouvelle variété

Sans tests génétiques qui peuvent donner des informations précises sur les caractéristiques de la plante, l'expérience joue un grand rôle. Les producteurs comptent sur l'apparence, le schéma de croissance, la forme des feuilles, la couleur et la puissance pour les nouvelles variétés désirées.

Ils choisissent un nombre de plants pour la sélection issus du même lot de graines qui possède des caractéristiques similaires. Ces plants sont inter-croisés, et les plants qui ressemblent à la variété souhaitée sont de nouveau croisés ensemble.

Le croisement entre quatre mâles et quatre femelles sélectionnées peut produire jusqu'à 10 000 combinaisons différentes de l'hybride souhaitée. Ces variations peuvent être des plus subtiles, et c'est l’œil d'un vrai connaisseur qui saura distinguer les plants héros des plants zéros.

STABILITÉ & RÉTROCROISEMENT

Cela prendra plusieurs générations avant de pouvoir sélectionner une nouvelle variété stable. La reproduction homozygote sélective, ou la reproduction à partir de la même variété, produit moins de variations. Les frères croisés avec des sœurs de parents relativement stables produisent des résultats plus prévisibles.

Les caractéristiques dominantes voulues peuvent être isolées alors que celles non désirées pourront être graduellement éliminées. Un stock de parents instables risque de produire une progéniture hétérozygote. Il y a un risque de plus grande variation, et des traits indésirables et imprévisibles peuvent apparaître.

De nombreux sélectionneurs vont rétrocroiser avec certains des parents d'origine. Ce n'est pas nécessaire de faire cela pour obtenir des plants stables - la reproduction sélective le fera avec le temps. Cependant, le rétrocroisement peut accélérer le processus de stabilisation et renforcer les caractéristiques dominantes préférées.

INSTABILITÉ

Instabilité

Les vicissitudes des génétiques des plants peuvent être constatées lorsque l'on passe à côté de n'importe quelle exploitation agricole moderne. Par exemple, des champs de cultures céréalières consanguines lourdement hybridées seront la plupart du temps, homogènes.

Néanmoins, et heureusement, il y a aura des cas à part qui sortent du lot. Il y a toujours le pédoncule de maïs, de blé ou de sorgho qui est trop grand et prend plus de temps à mûrir que ses homonymes. Ou une plante atypique qui poussera avec de possibles variations inattendues. Ces dernières expriment des gène récessifs, et rappellent des anciens styles de culture ou des tentatives par la plante d'exprimer une variante différente de la combinaison génétique.

La même chose se passe avec la marijuana. Un lot de graines hybrides et stables peut produire une plante ressemblant à un de ses grand-parents ou à une landrace d'origine, de la même manière qu'un enfant peut être roux dans une famille qui comporterait très peu de roux dans leur généalogie. Cela est rare, et ça peut être un énorme avantage ou bien l'opposé.

Par exemple, une génétique stable comme Skunk #1, produit spontanément la célèbre variété Cheese sans aucun ajout de la part des cultivateurs. Cette graine particulière a recomposé l'ADN dans une nouvelle forme qui est complètement inattendue par rapport aux variations phénotypiques usuelles.

Ne soyez pas déçus si vous obtenez des variations drastiques. Peut-être serez-vous la prochaine personne à détenir la recette d'une future célébrité.

RISQUES D'UNE DÉPRESSION CONSANGUINE

La reproduction homozygote sur un certain nombre de générations peut formidablement affiner une nouvelle variété. Cependant, c'est risqué. Comme avec les animaux, trop de consanguinité peut provoquer une dépression génétique. Ceci est dû à un manque de diversité génétique qui peut être préjudiciable à la santé globale et la durabilité de la variété.

Les allèles indésirables qui peuvent avoir un impact négatif sur une variété sont plus susceptibles d'être transmis lorsque les deux parents sont porteurs. Lorsque les caractéristiques indésirables sont transmises par les deux parents, les caractéristiques récessives deviennent dominantes et seront transmises à tous les futurs descendants.

Le croisement éloigné peut résoudre ces attributs régressifs. Lorsque la population reproductrice est petite, la dépression de consanguinité peut survenir plus rapidement.

La solution est d'introduire un nouveau plant père dans le patrimoine génétique pour renforcer la variété en accroissant la diversité génétique. En quelques générations, la dépression sera terminée et les plants pourront retrouver leur vigueur génétique.

CRÉEZ VOTRE PROPRE VARIÉTÉ !

Sélectionner vos propres variétés peut être amusant. Certains plants incroyables sont nés de reproductions sélectives. Que vous utilisiez comme parents des landraces ou des classiques modernes, avec de la patience et une expertise de connaisseurs, vous pourrez produire une variété de cannabis unique en son genre et peut-être la prochaine célébrité du monde cannabique.