Différents réflecteurs pour lampes de culture de cannabis


Différents réflecteurs pour lampes de culture de cannabis

Pour cultiver en intérieur, vous aurez besoin d'une ou plusieurs lampes au-dessus de vos plants de cannabis. Allumer une lumière, qu’importe sa puissance, envoie des rayons de lumière dans toutes les directions. Certains ne manqueront pas d'atteindre vos plants et de faire leur travail. Les rayons qui vont vers le haut, eh bien, c'est autant de gaspillage d'énergie et d'argent.

Les réflecteurs pour lampes détournent cette lumière gaspillée pour la ramener vers vos plants, augmentant ainsi la couverture et l'intensité lumineuse. Le résultat ? De meilleurs rendements sans gaspiller aucun aspect de votre installation d'éclairage déjà optimisée.

Les complications viennent de la grande diversité de designs de réflecteurs de lumière, des différents matériaux et (dans certains cas) des déclarations exagérées de fabricants. Il n'y a pas forcément un réflecteur de lumière meilleur que les autres. La « meilleure » option dépendant entièrement de votre équipement existant et de l'usage que vous avez l'intention d'en faire, ainsi que de votre budget et de l'espace disponible.

PLUS DE LUMIÈRE POURRAIT DONNER PLUS DE CHALEUR

La lumière voyagera toujours en ligne droite jusqu'à rencontrer une surface sur laquelle elle peut rebondir. Dans notre cas, cette surface sera un réflecteur de lumière. Durant la réflexion, la surface rencontrée absorbera un peu de l'énergie de la lumière, en la dissipant sous forme de chaleur. Le degré de réflexion d'une surface dépend de la quantité d'énergie perdue sous forme de chaleur.

N'oubliez pas que nous essayons d'améliorer l'efficacité, alors pouvoir refléter autant de rayons lumineux que possible sans aucune perte est notre principal objectif. Si l'énergie de la lumière est perdue sous forme de chaleur, plutôt que d'être réfléchie, alors tout ce que vous obtenez, c'est une augmentation inutile des températures de votre environnement de culture.

QUELLES OPTIONS EXISTENT POUR LES RÉFLECTEURS ?

Il existe plusieurs sortes de réflecteurs sur le marché, mais en général il est possible de les diviser en 3 types différents : les réflecteurs « hotte », « parapluie » et « à ailes ». Le marché s'est fortement ouvert et il est ainsi courant de voir des caractéristiques s'étendre sur plusieurs modèles.

RÉFLECTEURS HOTTE

Quelles options existent pour les réflecteurs ?

Peu profond et large, ou haut et étroit, il y a de fortes chances pour qu'un réflecteur hotte soit adapté à la majorité des environnements de culture. Ils peuvent être ajustés sur mesure à l'espace disponible et, selon la quantité de lumière que vous souhaitez refléter, ils peuvent créer des zones concentrées pour quelques plants en particulier, ou renvoyer un rayon de lumière plus large, typiquement adapté aux cultures commerciales.

Ils sont considérés comme très polyvalents car ils existent dans une diversité de formes et de tailles ; cependant, la forme typiquement carrée du réflecteur hotte lui donne un motif de réflexion assez étroit, surtout en comparaison des autres types de réflecteurs de lumière. En sachant ceci, vous allez devoir réfléchir soigneusement au positionnement pour en tirer le meilleur parti.

RÉFLECTEURS PARAPLUIE

Quelles options existent pour les réflecteurs ?

Comme le nom le suggère, un réflecteur parapluie offre une empreinte lumineuse bien plus grande que le réflecteur hotte précédemment mentionné. Pour cette raison, il vous en faudra moins pour couvrir la même surface. Cependant, leur avantage le plus significatif est aussi leur plus gros inconvénient. La couverture lumineuse accrue se fait au détriment de l'intensité lumineuse. La lumière est dispersée sur une zone plus large, mais à moins de réduire la distance entre le sommet de vos cultures et les lampes, les rayons lumineux ne pénétreront pas autant à travers la canopée.

Le risque en abaissant trop les réflecteurs parapluie est que les ampoules génèrent trop de chaleur. Même si vous investissez dans des matières réfléchissantes de haute qualité sur votre parapluie, placer les lampes trop près des plants de cannabis pourrait faire brûler les feuilles, ce qui les endommagera. Les réflecteurs parapluie prennent aussi beaucoup de place et pourraient ne pas être viables pour la majorité des cultivateurs récréatifs ou débutants.

RÉFLECTEURS À AILES

Quelles options existent pour les réflecteurs ?

Les réflecteurs à ailes se situent entre les réflecteurs parapluie et hotte. Ils offrent une moyenne équilibrée, souvent ajustable, entre la couverture lumineuse et l'intensité lumineuse. Leur diversité est également la raison de leur popularité répandue. L'aile réfléchit la lumière de la même manière que les autres types de réflecteurs, mais la conception en angle signifie que les rayons lumineux toucheront de multiples points et rebondiront dans plusieurs directions.

Ce rebond en angle aide non seulement à éviter les points de concentration de chaleur, mais offre aussi une répartition assez homogène de l'intensité lumineuse. En comparant le rapport coût à couverture lumineuse, les réflecteurs à ailes sortent vainqueurs. Si vous choisissez un modèle ajustable, la couverture lumineuse peut être changée alors que vos plants se développent pour que tout reste optimal.

Leur approche polyvalente est également la raison pour laquelle certains cultivateurs les évitent. Ils font tout, mais à un niveau moyen. Vous pourriez avoir une meilleure couverture lumineuse avec un réflecteur parapluie, ou vous pourriez avoir une meilleure intensité lumineuse avec un réflecteur hotte haut et étroit.

RÉFLECTEURS OUVERTS OU REFROIDIS À L'AIR

Peu importe le type de conception, tous les modèles présentés ont une chose en commun : le problème de la chaleur générée par l'ampoule. Avec les réflecteurs ouverts, toute la chaleur générée circule dans votre espace de culture et, selon la position, chauffe et endommage potentiellement le sommet des plants de cannabis.

La réponse au problème serait un réflecteur refroidi à l'air. Un réflecteur avec un système de refroidissement à l'air enferme l'ampoule dans sa propre « boîte » en verre. En utilisant de la ventilation, de l'air froid circule alors sur l'ampoule pour être ensuite évacué hors de l'espace de culture. Ceci permet d'éliminer la chaleur générée par vos ampoules hors de l'espace de culture, tout en permettant une couverture/intensité lumineuse accrue.

LES RÉFLECTEURS REFROIDIS À L'AIR RÉPONDENT À BEAUCOUP D'EXIGENCES

Les réflecteurs refroidis à l'air peuvent être suspendus légèrement plus proches des plants, car la chaleur est contenue. Avec l'avantage supplémentaire de caractéristiques comme un design en aile ou une forme de hotte, il existe généralement une solution de réflecteur refroidi à l'air adapté à chaque cultivateur.

L'inconvénient le plus significatif est le coût. Les réflecteurs refroidis à l'air sont plus coûteux qu'un réflecteur à hotte standard, par exemple. Et, étant donné qu'ils ont besoin d'un flux d'air constant, il y aura des coûts d'installation supplémentaires et des complications pour l'installation des ventilateurs et de la ventilation.

QU'EST-CE QUI DISTINGUE UN RÉFLECTEUR D'UN AUTRE ?

Au-delà du design, un des points finaux à prendre en compte avec les réflecteurs de lumière, c'est la matière utilisée pour réfléchir la lumière. Vous vous souvenez du transfert d'énergie de la lumière à la chaleur ? La matière que vous choisissez aura un impact sur la quantité de chaleur générée par votre réflecteur.

QUALITÉ DE LA MATIÈRE DU RÉFLECTEUR

L'indice de réfraction est la quantité de lumière réfléchie. Une surface avec un indice de réfraction de 50 % refléterait 50 % de la lumière, mais les 50 % restant seraient perdus sous forme de chaleur. L'option la moins coûteuse disponible dans les réflecteurs de lumière est l'aluminium oxydé, qui a un indice de réfraction de 70 %. Ce n'est pas catastrophique, mais cela crée toujours beaucoup de perte d'énergie et de chaleur en plus dans votre espace de culture.

L'aluminium anodisé représente une moyenne à 85 % - mieux, mais toujours pas le meilleur. Le meilleur, l'aluminium dépôt physique en phase vapeur (PVD), a un indice de réfraction de 95 % - une amélioration substantielle par rapport à l'option la moins chère, l'aluminium oxydé. Au-delà de l'entretien et du nettoyage régulier, l'efficacité de la matière que vous choisirez dépendra au final du coût. Vous allez payer plus pour une matière réfléchissante de meilleure qualité.

TEXTURE LISSE OU MARTELÉE POUR LE RÉFLECTEUR ?

Texture lisse ou martelée pour le réflecteur ?

Le point final sur les caractéristiques du matériau est la texture. Les surfaces lisses réfléchissent les rayons lumineux en ligne droite. Selon la forme du réflecteur, cela peut créer des zones concentrées de lumière et des points chauds. Quand c'est possible, vous devez éviter les points chauds, car ils peuvent brûler les feuilles et endommager les plants.

Les surfaces en aluminium martelé feront rebondir la lumière dans plusieurs directions, ce qui améliore la couverture et, selon le positionnement, l'intensité également.

LE MOT DE LA FIN : QUEL EST LE BON RÉFLECTEUR POUR VOUS ?

Si on pouvait faire une liste de courses parfaite pour le réflecteur de lumière ultime, ce serait probablement un réflecteur parapluie à hotte refroidi à l'air avec de l'aluminium PVD martelé. Vous auriez le meilleur de chaque monde avec cet ensemble de caractéristiques mais, et c'est un gros mais, ce qui marche pour un cultivateur ne fonctionne pas pour tout le monde.

Les plants de cannabis n'ont besoin que d'une source de lumière – ils pousseront sans réflecteur de lumière. Mais si vous voulez tirer le meilleur de vos plants et profiter des rendements les plus excellents possibles, trouvez une solution de réflecteur adaptée à votre budget et votre installation de culture.