Comment Contrôler l'Odeur Du Cannabis En Intérieur


Comment Contrôler l'Odeur Du Cannabis En Intérieur

L’odeur du cannabis en pleine floraison qui subsiste et plane dans l’air peut être une vraie problématique dans certains scénarios. Mais il existe multiples façons de contrôler cette odeur. Découvrez comment la dompter au maximum dans votre culture en intérieur.

Les plants de cannabis auront toujours cette odeur si distincte qui leur est accolée. C’est un arôme qui les différencie du reste des plants et n’importe quel adorateur de ganja saura le reconnaître.

Hélas, cette odeur comporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Si vous adorez la marijuana, c’est une odeur dans l’air qu’on ne souhaite pas voir disparaître. Mais qu’en est-il si vous vivez avec des personnes n’ayant pas la même fascination pour l’herbe sacrée ? Ou pire encore, si vous vivez quelque part où il est illégal de cultiver du cannabis ? Dans les deux cas, vous faites face à un problème.

Aucun parfum ou désodorisant ne peut masquer complètement l’odeur singulière du cannabis. Cela dit, nous allons vous montrer dans cet article certaines stratégies efficaces pour gérer cela. Tout d’abord, regardons ensemble à quoi ressemble l’odeur du cannabis et pourquoi il a cette odeur en premier lieu.

Que Sentent Les Plants De Cannabis ?

Demandez à n’importe qui de décrire l’odeur d’un plant de cannabis, et vous obtiendrez des réponses différentes. Certains décriront une odeur musquée comparable à celle de la mouffette (skunk en anglais), tandis que d’autres feront allusion à une odeur terreuse rappelant un champ d’herbe ou une forêt de pins.

La vérité est que les différentes variétés de cannabis présentent une gamme d’odeurs qui dépendent de leur composition chimique. Si vous êtes un cultivateur d’herbe, vous remarquerez que les plants de cannabis n’ont pas la même odeur tout au long de leur cycle de vie. Pendant les premiers jours du processus de croissance, l’odeur n’est pas aussi marquée.

Mais une fois que les plants entrent dans la phase de floraison, les odeurs caractéristiques s’accumulent et peuvent rapidement envahir un espace de culture intérieur (ou extérieur !).

Si vous achetez votre weed (c’est-à-dire que vous ne l’avez pas cultivée vous-même), vous trouverez une odeur légèrement différente de celle des cultivateurs. En effet, les têtes sont séchées après la récolte, ce qui modifie subtilement leur saveur et leur arôme.

Dans une certaine mesure, plus les têtes ont été séchées longtemps, plus l’odeur est intense.

Pourquoi La Weed Sent-Elle Ainsi ?

Toutes les variétés de cannabis ne sont pas créées égales. En termes d’arôme, chacune d’entre elles présente des différences détectables. Le facteur le plus important pour déterminer l’arôme d’une variété est la présence de terpènes dans un spécimen donné.

Avec plus de 200 terpènes dans le cannabis, leur présence et leur concentration vont influencer si une variété aune odeur fruitée ou florale alors que d’autres ont une odeur épicée ou terreuse. Les terpènes n’existent pas seulement dans le cannabis, mais aussi dans de nombreuses plantes aromatiques. Ces composés sont essentiellement les marqueurs qui créent le profil de parfum et de saveur spécifique de chaque variété.

Vous trouverez ci-dessous une liste des terpènes du cannabis et des arômes correspondants :

• Limonène : Agrumes, citron
• Myrcène : Musqué, terreux
• Caryophyllène : Boisé, épicé
• Camphène : Humide, boisé
• Pinène : Pin, sapin
• Linalool : Lavande, floral
• Terpinolène : Pin, herbes
• Phellandrène : Agrumes, menthe poivrée
• Humulène : Houblon, bière
• Sabinène : Pin, orange, épices
• Géraniol : Rose
• Terpinéol : Fleurs, lilas
• Carène : Doux, âcre, sapin
• Pulegone : Menthe poivrée

Quand L’odeur De Weed Se Manifeste-T-Elle En Culture ?

Lors des premières phases du développement d’un plant, vous ne remarquerez pas vraiment d’odeur. Après tout, ce sont les têtes les seules responsables de cette odeur remarquable. De ce fait, la plupart des plants ne dégageront pas d’odeur avant le début de la phase de floraison et l’accélération de la production de terpènes dans les trichomes (des croissances minuscules en forme de champignon qui produisent des cannabinoïdes, terpènes et autres composés).

Cependant, il arrive que certains plants sentent même lors de la phase végétative. Voyez-vous, même les feuilles nourricières contiennent de petites quantités de terpènes et d’autres molécules, il est donc possible d’avoir un spécimen qui sent la weed au bout de seulement quelques semaines de croissance. Cela étant dit, cette odeur sera toujours la plus marquée vers la fin de la floraison, soit juste avant la récolte.

La taille et le volume jouent aussi un rôle dans l’intensité de l’odeur. De grands plants avec de larges canopées de têtes sont plus à même d’empester un espace de culture qu’un petit spécimen. De plus, certains plants sont plus odorants que d’autres et vice versa.

L’odeur Du Cannabis Peut-Elle Traverser Les Murs ?

Vous seriez surpris du nombre de personnes qui se posent cette question. Et selon une famille installée à Winnipeg, c’est bien le cas.

Cette famille a écrit un courrier au Winnipeg Free Press pour se plaindre d’une odeur de weed émanant d’une maison adjacente à la leur. Avec comme seule barrière un mur en béton séparant les deux maisons, ils furent désagréablement surpris par l’intensité de l’odeur capable de s’introduire jusqu’à chez eux.

Leur souci principal est qu’ils ont désormais l’impression que leur maison a la même odeur qu’un dispensaire et que leurs jeunes enfants respirent cela quotidiennement. L’absence d’un purificateur d’air n’a pas particulièrement aidé à régler le problème.

Contrôler L’odeur : Comment Dissimuler L’odeur De Plants De Cannabis En Intérieur 

Regardons désormais comment résoudre le problème de cette famille et quiconque pourrait rencontrer ce problème. Il y a quatre façons de neutraliser l’odeur de plants cultivés en intérieur.

Installation De Filtres À Charbon Actif

Si vous avez un espace de culture, les filtres à charbon actif seront votre meilleur moyen d’éliminer l’odeur des plants. Ces « épurateurs en charbon » sont connus pour absorber n’importe quelle odeur de weed qui traîne en plus d’autres impuretés dans l’air grâce au charbon actif.

Pour ceux qui cultivent dans des endroits où c’est encore illégal, un filtre à charbon sera crucial pour éviter d’attirer l’attention.

FOR BEST RESULTS, INSTALL ACTIVATED CARBON FILTERS

Ce Dont Vous Avez Besoin

• Filtre À Charbon (capacité de 500 à 700 m³/h)
• Un ventilateur de 700 m³/h
• Deux gaines

Les experts recommandent une mesure standard d’approximativement 15 cm (6 pouces) pour le filtre à charbon, le ventilateur et la gaine. En effet, les ventilateurs de 15 cm sont capables de fournir une évacuation d’air suffisante pour la plupart des petites salles de culture de cannabis. Le filtre et la gaine doivent être de la même taille pour fonctionner efficacement.

Installation

• Placez le filtre à charbon derrière le système d’extraction. Cela permettra d’éviter que l’odeur de cannabis ne s’échappe.

• Connectez le filtre à la gaine, puis attachez-la à l’une des extrémités de votre panneau d’éclairage.

• Attachez le ventilateur à l’autre extrémité du panneau. Enfin, attachez l’autre gaine au ventilateur.

Utilisation De Désodorisants

Si vous avez des voisins qui reniflent l’odeur de vos plants, un désodorisant sera votre meilleure solution rapide.

Contrairement aux filtres à charbon, ces produits n’éradiquent pas les odeurs. Comme le nom l’indique, ils vont plutôt les limiter en se liant à l’odeur. Ils feront ça en émettant des parfums marqués pour masquer les odeurs indésirables.

Ce Dont Vous Avez Besoin

• Gels ou sprays désodorisants

Installation

Puisque les désodorisants émanent des parfums, il est conseillé de les utiliser en dehors de votre espace de culture. Les gels ont tendance à être très efficaces, mais ils peuvent être si parfumés qu’ils peuvent altérer les saveurs de vos têtes.

Avec le spray, il sera important de ne pas en asperger autour de vos plants, surtout durant la floraison. Ce parfum synthétique peut se coller à vos têtes et compromettre leur goût : on évite.

Bonne Circulation De l’Air

Une mauvaise circulation de l’air pourrait aussi être la raison pour laquelle votre maison empeste la marijuana. Votre espace se remplit de petites poches d’air chaud qui vont rendre les odeurs encore plus évidentes.

Ainsi, pour minimiser l’odeur de cannabis chez vous, gardez un air frais dans votre espace en le renouvelant.

Ce Dont Vous Avez Besoin

• Ventilateur d’ordinateur de bureau ou à oscillation
• Ventilation gainée
• Extracteur

Installation

Placez le ventilateur près de vos plants à 30 ou 60 cm d’eux. Un ventilateur à oscillation sera préférable pour faire circuler l’air et laisser vos plants respirer.

Un petit ventilateur de bureau fera aussi l’affaire pour un espace de culture classique. Si vous avez une toute petite culture, un ventilateur d’ordinateur de bureau suffira.

Mais souvenez-vous qu’en plus de faire circuler l’air dans l’espace, il vous faut mettre en place un système de prise et de sortie d’air pour faire entrer l’air frais et sortir l’air vicié.

Contrôler Les Températures Et L’Humidité

Enfin, assurez-vous toujours que les niveaux d’humidité et les températures soient toujours adéquats. Avoir les deux à un extrême trop élevé pourrait intensifier l’odeur, surtout durant la floraison.

Ce Dont Vous Avez Besoin

• Ventilateurs
• Déshumidificateurs
• Purificateurs d’air
• Climatiseur

Installation

Comme nous l’avons dit plus tôt, les ventilateurs à oscillation sont formidables pour faire circuler l’air et contrôler les températures. Ils font le job pour baisser les niveaux d’humidité de la même façon que le ferait un déshumidificateur.

Mais si vous avez déjà construit votre espace de culture, la prochaine étape logique serait d’investir dans un climatiseur. C’est le meilleur outil pour gérer la chaleur, l’humidité et l’odeur des plants.

Comment Faire Partir L’odeur D’une Salle De Culture

Jusque-là, nous avons abordé les façons de masquer ou neutraliser l’odeur des plants de cannabis lorsqu’ils se développent. Mais comment peut-on éliminer l’odeur de ganja d’une pièce une fois que la récolte est faite et évacuée du lieu ?

Contrôler les températures et l’humidité

Voici quelques méthodes simples à exploiter aussi bien dans un lieu spacieux que petit.

• Nettoyez vos murs : avec une solution nettoyante (comme de l’eau chaude, du vinaigre blanc distillé et du savon), frottez les murs avec un chiffon. Après, diluez le tout avec de l’eau propre.

• Nettoyez votre tapis : saupoudrez du bicarbonate de soude sur le tapis et laissez-le dessus pendant plusieurs jours. Ensuite, aspirez cette poudre. Si ça ne fonctionne pas, il est temps de shampouiner la moquette.

• Nettoyez les meubles : pour les meubles en bois, utilisez une solution savonneuse pour l’astiquer sous chaque angle. Pour ceux en tissu, utilisez la même technique du bicarbonate mentionnée avant. Une solution de nettoyage à base vinaigre blanc, d’eau et de bicarbonate fonctionne aussi pour les situations les plus difficiles.

• Nettoyez les recoins : commencez en passant l’aspirateur pour éradiquer les petites particules de weed. Puis, frottez toutes les surfaces dures avec une solution nettoyante à base d’eau et de savon.

• Éliminez l’odeur des tissus : hormis la méthode miracle du bicarbonate, vous pouvez utiliser le vinaigre pour éliminer les odeurs intempestives de vos tissus. Mélangez du vinaigre à de l’eau chaude pour laver ou utiliser la température la plus élevée de votre machine à laver.

Quelles Sont Les Meilleures Variétés Avec Une Faible Odeur ?

Une autre façon de limiter l’odeur de weed est d’opter pour des variétés faibles en odeur. Ces cultivars ne créeront pas de suspicions avec leurs odeurs.

Une simple recherche Google pourrait vous présenter un choix beaucoup trop conséquent ; voici donc notre sélection rien que vous pour.

Northern Lights

Tout le monde adore l’odeur revigorante des pins, surtout tôt le matin. C’est exactement ce que prodigue notre bonne vieille Northern Lights. Heureusement, en culture, les plants restent assez discrets avec cette odeur.

Cette variété à dominance indica vous laissera détendu et fracassé, mais pas trop au point de ne plus pouvoir interagir avec vos camarades. Vous sentirez passer ses 19 % de THC : que vous partiez en trip introspectif et philosophique avec vos copains ou prêt à enchaîner votre série préférée sur le petit écran, Northern Lights est un compagnon idéal.

Elle fera aussi la joie des cultivateurs avec une floraison de 7 semaines, des rendements d’approximativement 500 g/m² en intérieur et pareil dehors.

Northern lights

Polar Express

Si vous lisez la description de Polar Express, vous découvrirez qu’elle a un profil skunky et de pin. Mais en réalité, elle exsude très peu cet arôme et est de ce fait, une variété idéale pour les cultivateurs discrets.

Ce cultivar à dominance indica offre un effet physique et mental ahurissant qui est tout aussi relaxant qu’inspirant. Comme Northern Lights, c’est un choix populaire parmi les consommateurs holistiques.

Avec une hauteur de 30–80 cm, Polar Express est formidable pour les cultures discrètes. Lorsque la récolte approche, vous pourrez profiter d’un rendement d’approximativement 400 g/m² en intérieur.

Jack Herer

Jack Herer est une autre grande favorite des cultivateurs discrets.

Nommée d’après l’un des activistes les plus importants de l’histoire du cannabis, cette variété exsude un arôme poivré et fruité qui est loin d’être bouleversant ou trop notable. Cela devrait vous aider à rester discret et ne pas attirer l’attention.

Avec un équilibre indica/sativa de 50:50 et 17,5 % de THC, Jack Herer vous fera vibrer pile comme il faut. Vous ressentirez aussi des vagues enivrantes qui sont formidables pour vos activités en journée ou même vos entraînements.

Cultiver Jack Herer est simple comme bonjour. Avec une période de floraison de 70 jours, vous pourrez avoir des plants atteignant les 2 m de hauteur et qui donneront jusqu’à 600 g/m² en intérieur.

Cultiver En intérieur : L’odeur Peut-Elle Être Problématique ?

La culture en intérieur sera toujours une affaire odorante, pour le meilleur ou pour le pire. Selon votre situation, vous pouvez faire face à certains problèmes.

Si vous souhaitez éradiquer les odeurs indésirables, gardez ces conseils en tête :

• Organisez-vous pour réguler et contrôler l’odeur. Certains outils comme les filtres à charbon actif, les désodorisants comme les gels et les sprays ou bien les ventilateurs pourraient vous aider.

• Assurez-vous de réguler les niveaux d’humidité et les températures. Plus elles sont élevées, plus l’odeur s’intensifiera.

• Il y a des variétés dotées de faibles odeurs à cultiver comme celles mentionnées ci-dessus.

• Nettoyez et entretenez régulièrement votre espace de culture. Faire les poussières et nettoyer fréquemment vous aidera à minimiser l’accumulation d’odeurs indésirables.

L’odeur du cannabis dans votre pièce en intérieur ne devrait désormais plus être une source de tracas. Si vous prenez des mesures préventives en amont, vous aurez vos récoltes sans le moindre accroc !