L'art de fumer de la ganja avec un steam chalice


De nombreux Rastafaris fument des spliffs, mais beaucoup sont convaincus que la fumée stagnante dégrade la clarté et la pureté des espaces religieux et des temples. De ce fait, ces Rastafaris préfèrent le steam chalice – un appareil considéré comme l’un des premiers vaporisateurs au monde.

Fumer la ganja est une activité populaire dans le monde, mais il y a peu d’endroits où la culture du cannabis est aussi ancrée qu’en Jamaïque. Ce pays est la maison-mère des Rastafaris, un mouvement datant du 20ᵉ siècle qui encense la weed comme une herbe sacrée. Ils pensent que fumer de l’herbe permet de cultiver la paix, l’amour et des niveaux d’introspection qui permettent d’accéder à un état de connexion divine.

Les non-rastafaris modernes peuvent se pencher sur le steam chalice pour d’autres raisons. La weed peut être consommée de diverses façons, mais la combustion de matière de plante en la fumant n’est pas très sain pour les poumons. De nombreux consommateurs se tournent vers d’autres méthodes comme les produits comestibles, les thés et de plus en plus, les vaporisateurs. Si vous allez vous tourner vers la vaporisation, pourquoi ne pas choisir une méthode ancestrale et unique en son genre – le steam chalice jamaïcain.

QU’EST-CE QU’UN STEAM CHALICE ?

QU’EST-CE QU’UN STEAM CHALICE ?

C’est un vaporisateur non alimenté par de l’électricité et composé de trois parties principales. Premièrement, nous avons un bowl fait à partir d’une noix de coco creusée de deux trous dans sa coque. Cela connecte le Kutchie, un bowl pour herbe, fait en céramique avec une petite grille circulaire qui recouvrira le bowl.

La grille est aussi faite de céramique et est percée à plusieurs endroits. Le Kutchie et le bowl sont connectés par une petite tige de bambou. Le dernier composant est la tige qui est faite d’une tige plus longue de bambou qui ressort par le deuxième trou de la noix de coco.

COMMENT L’UTILISER

Tout d’abord, on remplit d’eau la première moitié du bowl. Puis, on met le cannabis sur le Kutchie qui peut contenir jusqu’à 3 grammes. De nombreux Jamaïcains ajoutent de la menthe poivrée, de l’eucalyptus ou du romarin à leur ganja afin de parfumer encore plus la vapeur. Une fois que vous avez rempli le Kutchie, on met un couvercle par-dessus la weed et l’heure d’inhaler est arrivée !

Le consommateur va mettre des charbons ardents sur le couvercle du Kutchie, ce qui fera chauffer le cannabis sans pour autant le brûler. Cela produit de la vapeur qui remplit le bowl, d’où le consommateur pourra inhaler la puissante fumée qui ressortira par la tige et qui atterrira directement dans les poumons assoiffés.

Le steam chalice est une excellente façon de consommer votre herbe avec une méthode à l’ancienne et qui vous protège des composés nocifs de la fumée. Prenez garde : c’est assez violent au début. Si vous n’avez pas l’habitude, vous risquez peut-être même de vivre un moment de transcendance religieuse.