4 astuces pour protéger votre jardin cannabiques des voleurs


4 astuces pour protéger votre jardin cannabiques des voleurs

Vous envisagez la culture en extérieur, mais redoutez de devenir la cible de potentiels voleurs de cannabis ? La meilleure manière de protéger vos plantes, c’est de mettre en place des mesures de sécurité qui ne vous mettront pas dans l’embarras face à la justice. Pour cultiver intelligemment, la meilleure stratégie est de construire une défense solide, mais légale.

MAINTENIR LES VOLEURS EN DEHORS DE VOS TERRES, ET DE VOTRE MARIJUANA

Malheureusement, tous les parasites ne peuvent être combattus avec un pesticide bio ou du compagnonnage végétal. Dans un monde où la légalité du cannabis est en hausse, les cultivateurs aux mains vertes deviennent la cible principale des possibles voleurs de cannabis. Que ce soit par jalousie, ou juste par désir de weed gratuite, les projets de culture d’extérieur sont soumis au risque d’un parasite dont il n’est pas si simple de se débarrasser.

C’est le cas si personne ne vous donne de conseils. Bien heureusement, CannaConnection est là pour vous. Ci-dessous, vous trouverez plusieurs manières de protéger vos récoltes, sans pour autant vous retrouver dans l’embarras. Aussi tentantes qu’elles puissent paraître, les méthodes de protection les plus extrêmes ne vous permettront pas de profiter du fruit de votre travail sans être inquiété par la loi.

INTRODUCTION À LA SÉCURISATION DES CULTURES DE CANNABIS

INTRODUCTION À LA SÉCURISATION DES CULTURES DE CANNABIS

La première règle de la culture du cannabis est : il est interdit de parler de la culture du cannabis.

C’est une règle simple, mais pourtant souvent ignorée. Même dans un monde où toutes les strates de la société semblent se tourner vers une forme ou une autre de cannabis, le sujet est toujours capable de faire sursauter quelques sourcils. Même si votre tout nouveau projet pourrait faire le sujet d’une discussion d’un soir, vous ne savez pas qui peut vous écouter, ni jusqu’où l’information voyagera. Votre récolte de cannabis d’extérieur ne peut devenir une cible si personne n’en a la connaissance.

Assurez-vous qu’à chaque fois que vous abordez le sujet de votre culture de cannabis, c’est avec des personnes bienveillantes qui respecteront votre vie privée et l’intimité nécessaire à une culture réussie. C’est de loin la manière la plus simple et la plus efficace d’empêcher tout votre dur labeur de disparaître d’une nuit à l’autre.

Gardez votre cannabis hors de vue

Avec le risque de vendre la mèche écartée, nous pouvons nous concentrer sur la prochaine étape logique, garder votre jardin à l’abri des regards indiscrets. Une culture secrète ne l’est pas tellement lorsque vous avez une énorme sativa qui dépasse au-dessus de votre portail. La stratégie consistant à dissimuler vos plantes implique plusieurs étapes.

Premièrement, un topping et une taille régulière est essentielle à la santé de vos plantes, et il faudra vous assurer qu’elles ne repoussent pas les limites de votre jardin. Ne soyez pas effrayés à l’idée de palisser vos plantes dès le début de la phase de croissance pour garder leurs tailles sous contrôle. Ensuite, même si nous avons déjà dit que le compagnonnage des plantes ne repousse pas les voleurs, il pourrait être utile dans les bonnes circonstances.

La stratégie du compagnonnage végétal est de dissimuler votre cannabis du regard (et de minimiser son odeur). S’il y a un lieu de votre jardin qui est facilement visible depuis le trottoir, obstruez la vue à l’aide d’une plante pour que le cannabis ne soit pas visible. Le type de plante à utiliser comme compagnon dépend de la quantité à dissimuler, et du type de plante utilisé selon la variété cultivée.

Protégez vos plantes avec des caméras, des éclairages et des alarmes

Si vous souhaitez que vos plantes restent en sécurité, alors il y a des chances pour que cela ait un coût. Nous ne vous parlons pas d’accès contrôlés par empreintes digitales, quelques caméras et éclairages bien placés feront l’affaire. Beaucoup de voleurs aiment agir sous couvert d’obscurité, des lampes à détecteur de mouvement sont une nécessité pour une culture sans risque. Si vous êtes souvent en dehors de votre domicile à cause du travail, alors envisagez sérieusement les caméras de surveillance.

La seule vue d’une caméra est généralement suffisante pour faire changer d’avis un voleur de cannabis, et même si ce n’est pas le cas, vous aurez au moins des preuves à votre disposition pour les services de police (si le cannabis est légal dans votre pays). Les caméras de surveillance sont relativement peu coûteuses et comprennent généralement l’option d’un accès en direct via une connexion internet. De cette manière, même lorsque vous êtes loin de chez vous, vous pouvez jeter un œil plein d’amour à vos superbes têtes.

Une autre manière de laisser comprendre aux intrus qu’ils ont été repérés, c’est de posséder une alarme. Dans la plupart des cas, un simple fil branché à un avertisseur sonore aigu fera l’affaire. Pour une option plus sophistiquée (mais également plus chère), des alarmes à détecteur de mouvement sont également disponibles.

Soyez juste conscient que ces appareils sont facilement déclenchés par les animaux, et vos voisins n’apprécieront surement pas d’entendre une alarme assourdissante retentir alors que vous êtes au travail.

En matière de culture de cannabis, le chien est vraiment le meilleur ami de l’Homme

Si vous n’avez pas déjà un chien, alors vous pouvez aussi l’envisager comme un coût additionnel. Si c’est le cas, il est temps pour votre bien-aimé compagnon de mériter sa ration. Cela ne signifie pas que votre canidé devra être dressé à attaquer le moindre intrus, mais le simple fait de le laisser se balader durant la journée dans votre jardin sera généralement suffisant.

Si un voleur de cannabis a repéré votre jardin, il ne lui faudra pas longtemps pour également repérer votre chien. Dans la plupart des cas, l’idée d’avoir à composer avec un animal défendant son territoire sera suffisante pour les dissuader de la moindre intrusion. Les chiens font aussi office de système de détection précoce, et même de l’intérieur de votre domicile, ils pourront vous alerter des visiteurs non-désirés.

EN MATIÈRE DE CANNABIS, LA MEILLEURE DES DÉFENSES N’EST PAS L’ATTAQUE

Bien que cela soit frustrant, surtout si le travail mis en œuvre représente des mois et de mois, ne soyez pas victime des méthodes de protection extrêmes ou de la vengeance. Ne posez pas de pièges dangereux, ne creusez pas de trous risquant de blesser qui que ce soit et vous mettre dans un embarras sans précédent. Maman, j’ai raté l’avion est juste un film.

Plusieurs des astuces ci-dessus peuvent être misent en place avec un investissement financier minimum, et dans la plupart des cas, sera largement suffisant à écarter le moindre risque de vilains voleurs. Mieux encore, vous ne serez pas dans l’embarras face aux forces de l’ordre, à partir du moment où la culture du cannabis est légale chez vous.

Jouez-la malin, et vous serez récompensé des délicieux fruits de votre culture de cannabis pour les années à venir. Avec l’opportunité d’un stock de têtes cultivées-maison illimité, le moment d’envisager une culture d’extérieur n’a jamais été aussi favorable.