Feuilles de cannabis résineuses : comment les utiliser


Feuilles de cannabis résineuses : comment les utiliser

La taille et la qualité des fleurs de cannabis est la vraie mesure de toute culture. Mais cette plante industrieuse ne fait pas qu'offrir des têtes. Presque tous les aspects du plant de cannabis peuvent être utilisés d'une manière ou d'une autre. Les graines sont un en-cas nourrissant, les tiges peuvent servir à créer des matières premières et les racines peuvent être infusées dans une tisane. Les feuilles offrent aussi aux cultivateurs une source additionnelle de cannabinoïdes. Les petites feuilles résineuses comportent des niveaux particulièrement concentrés de ces molécules de grande valeur. Alors qu'elles ne sont pas très agréables à fumer, il existe d'autres méthodes pour utiliser leur contenu.

Lisez la suite pour en savoir plus sur les feuilles résineuses et comment les utiliser.

ANATOMIE VÉGÉTALE : PRÉSENTATION DES FEUILLES RÉSINEUSES

Les plants de cannabis produisent deux types de feuilles. Les grosses feuilles larges qui poussent pendant la phase végétative sont appelées les feuilles nourricières. Ces structures ont pour tâche d'absorber la lumière et de la transformer en énergie. Les feuilles plus petites nichées dans les fleurs de cannabis sont appelées les feuilles résineuses. Ce nom vient des trichomes brillants qui ressemblent à du sucre et qui couvrent leur surface. Elles jouent un rôle structurel dans les têtes et aide à maintenir leur intégrité.

PEUT-ON FUMER LES FEUILLES RÉSINEUSES ?

Si vous avez déjà acheté des têtes dans un dispensaire ou un coffeeshop, vous avez déjà remarqué l'absence de feuilles résineuses. Ce type d'établissement est généralement fier de pouvoir proposer d'épaisses pépites d'herbe bien rondes, sans aucune tige ni graine. En plus d'avoir une meilleure apparence, ces têtes offrent au client le meilleur rapport poids-prix. Mais l'absence de feuilles résineuses va au-delà des considérations esthétiques. En comparaison avec les têtes, les feuilles résineuses sont plus rudes à fumer et laissent un goût amer dans la bouche.

Mais juste parce que les feuilles résineuses ne sont pas idéales à fumer ne veut pas dire qu'elles n'ont aucune application.

RÉCUPÉRER LES FEUILLES RÉSINEUSES PENDANT LA TAILLE

Récupérer les feuilles résineuses pendant la taille

La taille est l'art de la manucure des fleurs de cannabis après la récolte. En plus d'obtenir ainsi des têtes de meilleure qualité, le fait de retirer les feuilles résineuses réduit les risques d'infestation par les moisissures. Ces feuilles emprisonnent l'air à la surface des têtes, ce qui augmente ainsi l'humidité.

Les cultivateurs peuvent choisir de tailler leur récolte soit à sec, soit quand elle est encore humide. La taille humide fait référence au fait de tailler les têtes immédiatement après la récolte, quand les niveaux d'humidité sont encore assez élevés. C'est généralement une tâche assez salissante et collante, mais qui permet une meilleure défense contre l'humidité dans les environnements humides. La taille humide permet aussi aux fleurs de sécher plus rapidement.

La taille à sec implique de nettoyer les têtes une fois qu'elles ont séché. Les branches entières sont souvent suspendues sur des fils dans des pièces chaudes avec une humidité faible. Même s'il faut plus longtemps pour sécher le cannabis de cette manière, le résultat est souvent un goût et une odeur plus agréables. Les fleurs développent aussi un aspect plus compact et dense.

La taille à sec est souvent la meilleure option si vous avez l'intention de garder vos feuilles résineuses. Elles sécheront aux côtés des fleurs et vous n'aurez pas à les faire sécher de manière séparée. Une fois le séchage terminé, taillez-lez au-dessus d'un plateau en utilisant des ciseaux bien aiguisés.

COMMENT UTILISER LES FEUILLES RÉSINEUSES

Les feuilles résineuses contiennent des niveaux raisonnables de terpènes et de cannabinoïdes — suffisamment pour ne pas vouloir gaspiller en les jetant. Leur puissance n'est pas du même niveau que les fleurs de cannabis, ce qui est une autre raison qui explique pourquoi il n'est pas idéal de les fumer. La meilleure option est de concentrer ces molécules de grande valeur afin d'apporter un effet plus prononcé. On peut le faire en préparant des teintures, des huiles, du hasch et d'autres concentrés. Les chefs en herbe utilisent aussi des feuilles résineuses quand ils préparent des aliments au cannabis.

N'OUBLIEZ PAS DE DÉCARBOXYLER VOTRE FEUILLAGE

Avant de continuer, il est important de décarboxyler vos feuilles. C'est un mot un peu sophistiqué qui veut dire les rendre psychoactives. Dans le cannabis brut, le THC existe sous forme de THCA, un acide cannabinoïde non-psychoactif qui possède son propre ensemble de bienfaits. Si vous voulez ingérer ce composé, vous pouvez simplement saupoudrer vos feuilles résineuses sur une salade ou autre préparation culinaire. Mais si c'est l'effet du THC qui vous intéresse, vous allez devoir les décarboxyler.

La décarboxylation se produit quand le THCA est exposé à une température de 115 °C pendant environ 1 heure. Vous pouvez facilement le faire à la maison dans le four. La chaleur pousse le groupe carboxyle à s'éjecter de la molécule, ce qui laisse alors derrière le THC. Cette nouvelle structure moléculaire est capable de se lier aux récepteurs dans votre cerveau qui déclenchent l'effet planant du cannabis.

CONCOCTEZ UNE PUISSANTE TEINTURE

N'oubliez pas de décarboxyler votre feuillage

La préparation d'une teinture est une méthode d'extraction à l'ancienne qui sépare les composés désirés de la matière végétale. C'est une procédure simple qui implique de faire tremper la matière végétale dans de l'alcool pendant une longue période de temps. La teinture peut alors être consommée sans attirer les soupçons et pénètre rapidement dans la circulation sanguine quand elle déposée en gouttes sous la langue. Vous pouvez aussi ajouter des gouttes dans un thé, du jus de fruit, du café et d'autres boissons.

Pour préparer une teinture, placez vos feuilles résineuses dans un bocal en verre et couvrez-les avec de l'alcool. L'alcool fort à degré élevé est le plus efficace, mais de la vodka fera aussi l'affaire si c'est tout ce que vous avez. Placez votre bocal dans un lieu obscur et frais et secouez-le une fois par jour. L'extrait sera prêt après 2 semaines. Certains préfèrent laisser leur extrait tremper pendant beaucoup plus longtemps dans l'espoir d'en accroître la puissance. Cependant, les quantités de THC limitées dans les feuilles résineuses rendent ceci inutile.

Filtrez votre extrait à travers un tissu étamine ou un tamis fin et versez dans un pichet avec bec verseur. Transférez ensuite soigneusement la solution dans des flacons compte-goutte avec un petit entonnoir. Attention à bien stocker votre teinture dans un lieu frais et sec quand vous ne vous en servez pas, pour aider à éviter sa dégradation.

Le seul inconvénient de la teinture est la précision de la dose. Il s'agit juste d'expérimenter un peu. Commencez par 1ml sous la langue et augmentez par paliers de 1 ml au besoin jusqu'à trouver la bonne dose.

PRÉPAREZ DU CANNABEURRE POUR LA CUISINE

Le cannabeurre est un extrait facile à faire, qui peut être ajouté dans un éventail de plats sucrés et salés. La recette qui suit peut être ajustée selon la quantité de feuilles résineuses que vous avez sous la main.

INGRÉDIENTS

450 g de beurre
1 l d'eau
30 g de feuilles résineuses décarboxylées

INSTRUCTIONS

Placez le beurre, l'eau et les feuilles résineuses dans une casserole et faites mijoter à feu doux pendant 4 heures, en remuant toutes les 30 minutes.

Une fois suffisamment refroidi pour pouvoir être manipulé, filtrez le mélange à travers une passoire doublée de tissu étamine et dans un grand saladier. Utilisez une cuillère pour presser les feuilles utilisées dans la passoire pour forcer autant d'extrait que possible à travers.

Placez le saladier au réfrigérateur pendant 2 heures. Le beurre va se solidifier à la surface, en laissant une flaque d'eau au fond du saladier. Utilisez un couteau pour trancher le cannabeurre et le sortir délicatement du saladier.

Conservez l'extrait dans un récipient hermétique au réfrigérateur. Vous pouvez l'ajouter dans toute recette qui nécessite du beurre.

CRÉEZ UNE RÉSERVE DE HASCH

Instructions

Le hasch est une des méthodes de consommer du cannabis les plus anciennes et les plus appréciables. Cette masse concentrée de trichomes apporte une sensation propre, pure et euphorique. Comme les feuilles résineuses ne produisent pas autant de trichomes que les fleurs, il va vous en falloir une sacrée quantité pour produire une quantité décente de hasch.

Le tamisage à sec est une méthode de préparation du hasch. Elle peut être réalisée en broyant les feuilles résineuses et en laissant les trichomes tomber à travers une petite grille dans le compartiment de récupération en dessous. Si vous n'avez qu'une petite quantité de feuilles, c'est une option faisable. Mais cette méthode vous donnera sûrement des courbatures si vous avez une quantité de feuilles significative.

Le tamisage à sec peut être réalisé à grande échelle en utilisant des grilles avec différentes tailles de maille. Pendant le tamisage, les trichomes tombent dans un plateau de récupération en dessous, alors qu'ils sont séparés des matières végétales.

Le Bubble Hasch est une autre option pour préparer des concentrés à partir des feuilles résineuses. Il vous faudra un seau de 4 l environ et un ensemble de Bubble bags. Les Bubble bags fonctionnent sur le même principe que les grilles plus haut et la taille des mailles est de plus en plus réduite.

Ajoutez une couche de glaçons au fond du seau puis ajoutez une couche de feuilles résineuses sèches par-dessus. Répétez ces couches jusqu'à remplir le seau.

Ensuite, remplissez le seau à ras-bord avec de l'eau. Laissez refroidir pendant 30 minutes. Ceci permettra aux trichomes de congeler, ce qui les fera tomber des feuilles. Remuez le mélange avec une cuillère en bois en permanence pendant 15 minutes pour détacher les trichomes.

Une fois la glace fondue, filtrez le liquide à travers la série de Bubble bags. Dans chaque sac, vous obtiendrez du hasch de qualité différente, le produit de la puissance la plus élevée étant dans le sac du fond. Vous pouvez les combiner ou les garder séparés pour différentes expériences. Utilisez une presse à hasch pour donner à vos réserves l'apparence d'une belle pièce, facile à stocker et à transporter.