En combien de temps absorbe-t-on le CBD et combien de temps dure-t-il ?


En combien de temps absorbe-t-on le CBD et combien de temps dure-t-il ?

Vous débutez dans le CBD ? Vous allez naturellement avoir tout un ensemble de questions autour du cannabinoïde. Les nouveaux consommateurs sont curieux de savoir combien de temps il faut pour ressentir les effets et combien de temps il reste dans le système. Il n'y a pas de réponse exacte pour ces questions, car de nombreuses variables régissent l'absorption et l'élimination. Des facteurs comme le poids corporel, le métabolisme et la méthode d'administration jouent tous un rôle.

Tout d'abord, regardons les différentes méthodes de consommation du CBD et pourquoi certaines formes agissent plus vite que d'autres. Ensuite, nous allons explorer comment notre physiologie individuelle peut impacter combien de temps le CBD reste dans notre corps.

POURQUOI LA MÉTHODE DE CONSOMMATION DU CBD EST-ELLE IMPORTANTE ?

Le CBD, c'est du CBD, bien vrai ? Pourquoi est-ce important de savoir si vous choisissez de vapoter des extraits ou d'avaler des gélules ? Y a-t-il vraiment une grande différence entre de l'huile déposée sous la langue ou de l'huile ajoutée dans un café ?

Le fait que les différentes voies d'administration entraînent différents effets peut prêter à confusion. Et cette confusion est justifiable. Au final, le CBD finit dans la circulation sanguine, où il circule dans le corps entier. La molécule interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde et semble aussi avoir une affinité pour les récepteurs à sérotonine et vanilloïdes. Le CBD interagit avec des sites récepteurs dans le cerveau une fois qu'il franchit la barrière hémato-encéphalique, ainsi que des récepteurs situés dans le système nerveux, le système immunitaire et d'autres tissus et cellules.

La route suivie par le CBD pour atteindre ces destinations affecte fortement le délai nécessaire pour stimuler/inhiber ces récepteurs. Vous trouverez plus bas les formes d'administration les plus courantes, ainsi que des détails sur la vitesse et le mécanisme de chacune.

VAPORISER ET FUMER

Vaporiser et fumer

Certains consommateurs choisissent de fumer ou vapoter des extraits de CBD ou des fleurs de chanvre séchées. Les deux méthodes pénètrent dans le corps en suivant la même voie : les alvéoles des poumons. Le vapotage est souvent préféré à la fumée en raison de l'absence de combustion et de cancérigènes. Quand le CBD atteint ces petites bourses pulmonaires, il se diffuse dans la circulation sanguine.

Quand il est inhalé, le CBD doit juste traverser une fine membrane pour pénétrer dans la circulation sanguine, ce qui signifie que les effets sont quasi-instantanés. Bien sûr, fumer ou vapoter n'est pas agréable pour tout le monde, mais certains consommateurs apprécient la montée rapide des effets.

Le CBD inhalé possède un niveau de biodisponibilité élevé, ce qui signifie que la grande majorité du CBD inhalé entre dans la circulation sanguine et exerce un effet.

Chaque forme de CBD possède une demi-vie moyenne, ou la période qu'il faut à la molécule pour que la quantité présente dans le corps diminue de moitié. La demi-vie du CBD inhalé est de 1–2 heures après une dose de 20 mg.

INGESTION ORALE : MANGER ET BOIRE DU CBD

Cette méthode de consommation du CBD comprend les gélules, les extraits avalés comme les teintures ainsi que les aliments et boissons contenant du CBD. Prendre du CBD de cette manière est facile, discret et n'implique pas les poumons. L'augmentation de la demande a suscité l'apparition d'entreprises proposant toutes sortes d'aliments au CBD, allant des bonbons et cookies jusqu'aux eaux pétillantes et aux céréales de petit-déjeuner.

Même si le fait de manger ou de boire des produits enrichis en CBD est la méthode la plus savoureuse d'apporter le cannabinoïde à vos cellules, c'est la méthode qui met le plus longtemps à faire effet. C'est dû au fait que le CBD doit naviguer parmi les méandres de votre tube digestif avant d'être aspiré par la circulation sanguine.

Après avoir été mâchés et avalés, les aliments baignent dans une soupe d'acides et d'enzymes, puis passent dans le tube digestif et sont métabolisés par le foie avant d'arriver dans la circulation sanguine. Ce processus est lent en comparaison de l'inhalation. Il faut au moins 20–30 minutes avant que le cannabinoïde arrive enfin aux sites récepteurs et produise ses effets. Le CBD consommé par voie orale possède une demi-vie de généralement 2–3 heures.

Cette méthode d'administration du CBD possède ses avantages. Elle peut facilement être incluse dans les habitudes du quotidien et peut même faire partie d'un repas. Sa montée lente peut être inadaptée pour les consommateurs qui nécessitent une dose immédiate du cannabinoïde, mais les effets durent plus longtemps.

ADMINISTRATION SUBLINGUALE : PLACER DES GOUTTES SOUS LA LANGUE

L'administration en sublingual fait référence au fait de placer le CBD sous la langue. Les formes de CBD sublingual les plus courantes sont les huiles et les teintures. Cette méthode d'administration est utilisée en médecine pour porter rapidement une substance dans la circulation sanguine. Elle évite le tube digestif, ce qui renforce la biodisponibilité de la substance.

Le CBD entre en contact avec la couche la plus la plus fine de la paroi de la bouche quand il est placé sous la langue. Cette couche est très perméable et entraîne une rapide absorption dans la circulation sanguine via les vaisseaux capillaires.

Il faut environ 15 minutes au CBD sublingual pour faire effet. Placez simplement quelques gouttes d'une teinture ou d'une huile sous la langue et attendez qu'elle soit absorbée. L'application sublinguale possède une demi-vie fortement variable, selon la dose. Elle peut varier entre 1 et 10 heures, avec des doses entre 5 et 20 mg.

APPLICATION LOCALE : APPLIQUER LE CBD SUR LA PEAU

L'application topique ou locale de CBD fait référence à l'application de crèmes, lotions et baumes au CBD directement sur la peau. Dû à la nature protective de la peau contre les agressions extérieures, le CBD doit traverser les sept couches de l'épiderme avant de pouvoir pénétrer dans la circulation sanguine, ne laissant passer qu'une petite partie du composé.

Cette forme d'absorption est assez lente. Il peut falloir entre 25 et 45 minutes avant que les effets ne s'installent. L'application locale est la méthode de choix pour les problèmes de peau et la récupération athlétique. Le CBD pourrait soulager les symptômes de troubles de la peau comme l'eczéma, le psoriasis et l'acné. Le cannabinoïde pourrait aider à réduire l'inflammation, en aidant potentiellement les athlètes et les personnes actives à récupérer après un entraînement intense.

LE CBD AFFECTE TOUT LE MONDE DIFFÉREMMENT

La forme de CBD n'est pas la seule à altérer les effets et l'absorption. De nombreuses variables physiologiques entrent en jeu. L'unicité de chaque corps humain signifie que le CBD affecte tout le monde différemment. Regardons quelques-uns de ces déterminants.

POIDS

Le poids est un des principaux facteurs qui impactera la façon dont le CBD va se comporter dans votre corps. Généralement, plus une personne pèse lourd, plus il lui faut d'une substance pour ressentir un effet. Un homme pesant 100 kg aura besoin de plus de CBD par dose qu'un homme de 60 kg pour produire les mêmes effets.

COMPOSITION DU CORPS

La composition du corps diffère du poids. Elle fait référence aux niveaux de chaque tissu qui composent le corps, par opposition au poids global. Les tissus adipeux, ou graisses, sont un élément de la composition du corps qui possède un effet considérable sur le dosage des substances. Des niveaux accrus de dépôts graisseux peuvent changer la manière dont le corps distribue, traite et élimine les substances. Comme la clairance d'une substance est plus élevée chez les personnes dont la masse graisseuse est élevée, ils ont souvent besoin de doses de CBD plus élevées pour ressentir les mêmes effets.

RYTHME MÉTABOLIQUE

Chaque personne possède un rythme métabolique différent. Ce rythme détermine la vitesse à laquelle leur corps est capable de brûler des calories pour obtenir de l'énergie. Même si la quantité d'activité physique que vous faites peut augmenter les calories utilisées, tout le monde possède un métabolisme de base. En fait, la plupart des calories consommées sont utilisées par les fonctions physiologiques de base au repos.

Les personnes possédant un métabolisme plus élevé décompensent et utilisent les composés plus rapidement. Ils ont donc besoin de doses de CBD plus élevées et plus fréquentes pour entretenir les effets du cannabinoïde.

LE DOSAGE IMPORTE

La quantité de CBD que vous consommez à tout moment influencera la façon dont il va affecter votre corps. Peu importe la méthode d'administration, une forte dose mettra plus de temps à être traitée et aura un délai d'élimination étendu. Même si le CBD sublingual et inhalé agit bien plus rapidement, une dose plus élevée renforcera les effets de n'importe quelle voie d'administration.

Il y a un manque de recherches scientifiques au sujet du dosage du CBD. Le cannabinoïde reste assez récent dans la conscience du grand public. Une manière raisonnable de doser le CBD est de commencer par une petite quantité et de l'augmenter graduellement. Certaines personnes pourraient répondre à une faible dose, alors que d'autres pourraient avoir besoin de quantités bien plus élevées. Les facteurs mentionnés plus haut joueront un rôle important pour déterminer à quelle dose commencer.

Ceci étant dit, une étude de 2019 est arrivée à la conclusion que des doses moyennes de CBD étaient plus efficaces pour traiter l'anxiété que de plus petites et de plus grosses doses. Ce phénomène est connu sous le nom de courbe de réponse à la dose en forme de U inversée. Cette investigation est un superbe exemple de toutes les nuances qui entourent l'administration du CBD. Tant que plus de recherches n'auront pas été menées, l'expérimentation personnelle sera le meilleur moyen de découvrir quelle dose fonctionne pour vous.

DÉCOUVREZ CE QUI FONCTIONNE LE MIEUX POUR VOUS

Le seul moyen de découvrir quelle forme de CBD fonctionne le mieux pour vous est d’expérimenter. Bien sûr, vous avez peut-être une idée assez claire basée sur vos propres besoins. Si vous avez besoin de doses qui agissent rapidement, alors le CBD inhalé ou en sublingual sera préférable. Si vous avez un problème de peau spécifique, alors l'application topique est la marche à suivre.

Tout en découvrant votre méthode d'administration préférée, vous allez aussi devoir déterminer quelle est votre dose la plus adaptée. Commencez par une petite dose et observez la réponse de votre corps. Si vous sentez que vous pourriez supporter un effet plus prononcé, augmentez lentement la dose.