Le CBD peut-il soulager les symptômes de la ménopause ?


Le CBD peut-il soulager les symptômes de la ménopause ?

Le CBD peut-il être le meilleur ami de la femme durant la ménopause ? Lisez pour en savoir plus sur les liens entre ménopause, SEC et cannabidiol.

La ménopause est une partie de naturel du fait de prendre de l’âge, il marque la fin des menstruations chez la femme. C’est un processus parfaitement normal, mais il peut représenter un défi dans la vie d’une femme. La ménopause peut causer une certaine variété de symptômes à la fois physiques et psychologiques. Les traitements conventionnels administrés durant la ménopause incluent des hormones de remplacement, une thérapie cognitive et comportementale, des crèmes aux œstrogènes ainsi qu’un changement dans le mode de vie. Le CBD pourrait-il jouer un rôle dans le soulagement des symptômes de la ménopause ?

QU’EST-CE QUE LA MÉNOPAUSE ET COMMENT AFFECTE-T-ELLE LES FEMMES ?

La ménopause a lieu près d’un an après les dernières menstruations d’une femme. Elle est causée par un changement de la production hormonale alors que le corps prend de l’âge. Chez les jeunes femmes, les ovaires produisent de hauts niveaux d’œstrogène. Une fois la ménopause installée, de plus bas niveaux d’œstrogènes signifient que les femmes concernées ne pourront plus être enceintes et n’auront plus de menstruations.

Les femmes peuvent commencer à connaître les symptômes de la ménopause plusieurs années avant leurs dernières règles. Cette période est appelée périménopause et a généralement lieu entre 45 et 55 ans. Cependant, une ménopause prématurée peut survenir à n’importe quel moment de la vie d’une femme, sans raison connue.

La périménopause cause une gamme de symptômes. Un signe typique est le manque de régularité de la période menstruelle ainsi que des saignements plus ou moins conséquents que la normale. Les bouffées de chaleur sont un autre symptôme commun. Ceux-ci impliquent une soudaine sensation de chaleur dans le corps entier ou bien dans des zones ciblées. Les bouffées de chaleur tendent à durer entre 30 secondes et 10 minutes et surviennent près de 1 à 2 ans après les dernières menstruations.

Un autre symptôme inclut la sécheresse vaginale, des douleurs durant l’acte sexuel, l’insomnie, l’incontinence urinaire, une diminution de la libido, une diminution de la densité osseuse, des changements cutanés ou épidermiques.

Les symptômes de la ménopause et de la périménopause ne sont pas purement physiques. Ce changement majeur a généralement aussi des répercussions psychologiques. La réalité de l’âge et la perte de la capacité de procréer peut-être un véritable choc pour certaines femmes. Dépression, irritabilité et changement d’humeur peuvent faire suite à cette prise de conscience.

LE CBD PEUT-IL SOULAGER DES SYMPTÔMES DE LA MÉNOPAUSE ?

Le cannabis en tant que solution potentielle contre ces symptômes semble peu probable, mais nous ne suggérons pas que les femmes ménopausées devraient passer leurs journées affaler sur un canapé ou à planer. Le cannabis contient des centaines de composés chimiques, beaucoup d’entre eux ne sont pas psychoactifs. Le CBD est une de ces molécules provenant du cannabis qui a su trouver sa voie sur le marché des suppléments légaux. Le CBD fonctionne à merveille d’une manière générale en influençant les récepteurs localisés au sein de nombreux systèmes physiologiques, y compris le système endocannabinoïde (SEC). Le SEC joue un rôle régulatoire important et aide à maintenir l’homéostasie. Il a une forte influence sur l’humeur, l’immunité, la douleur, le sommeil et la fertilité.

Il n’y a pas que les phytocannabinoïdes tels que le CBD qui influencent le SEC. Les cannabinoïdes créés par le corps, appelés endocannabinoïdes, sont des molécules de signalement ayant pour tâche de réguler ce système. L’endocannabinoïde appelé anandamide (aussi connu sous le nom de molécule de la béatitude en raison de sa capacité à élever l’humeur) joue un rôle important dans les fonctions du SEC. L’œstrogène est connu pour augmenter les niveaux d’anandamide. Cependant, alors que les niveaux d’œstrogènes chutent durant la ménopause, c’est aussi le cas des niveaux de cette molécule du bonheur. C’est l’une des raisons derrière les fluctuations d’humeurs connues durant la ménopause.

Avec ce fait en tête, découvrons ce que dit la recherche à propos du potentiel du CBD dans le soulagement des symptômes de la ménopause.

CBD ET HUMEUR

Dépression et anxiété sont des symptômes communs de la ménopause. Un changement de la production hormonal et la réalité des changements dus au fait de prendre de l’âge peuvent avoir un impact sérieux sur le moral de n’importe qui. Bien que des médicaments et un changement dans le mode de vie soient bien souvent prescrits pour lutter contre ces problèmes, les chercheurs étudient la manière dont le CBD pourrait être utilisé d’une façon similaire.

Dans un cadre préclinique et clinique, une étude a prouvé que le CBD pourrait soulager l’anxiété en influant sur des structures cérébrales telles que le système limbique. Le cannabinoïde élève également les niveaux d’anandamide en bloquant sa réassimilation au niveau des sites de récepteurs CB1.

Le CBD ne produit pas seulement ses effets par le biais du SEC. Cette molécule cible également le récepteur de sérotonine 5-HT1A. De ce fait, les chercheurs pensent que le CBD pourrait réduire les états mentaux négatifs tels que l’anxiété.

CBD ET DENSITÉ OSSEUSE

La perte de densité osseuse, une condition connue sous le nom d’ostéoporose, peut survenir durant la ménopause. Les os deviennent naturellement moins denses au fur et à mesure qu’une personne prend de l’âge, mais il existe une corrélation claire entre une diminution des niveaux d’œstrogène et l’ostéoporose. C’est pour cela que ce trouble est bien plus prévalant chez les femmes. Lorsque cette condition se développe, les femmes sont prédisposées aux fractures, aux déformations vertébrales et aux douleurs dorsales. Cela dit, des études suggèrent que le CBD pourrait provoquer une amélioration de la force et de la solidité de la densité osseuse. La quantité de recherches sur l’humain reste faible dans ce domaine, mais les expériences in vitro et in vivo ont mené à des résultats prometteurs.

La densité osseuse est maintenue par un équilibre précaire entre deux types de cellules : ostéoblaste et ostéoclaste. Le premier fonctionne de manière à déposer des tissus osseux nouveaux, alors que le dernier décompose les anciens tissus osseux. Alors que les niveaux d’œstrogène diminuent, les ostéoclastes deviennent plus actifs. Cela signifie que les os se décomposent plus rapidement et deviennent graduellement moins denses. Il est intéressant de noter que des récepteurs CB2 sont présents dans les ostéoblastes comme dans les ostéoclastes. La stimulation de ces récepteurs est liée à la prolifération osseuse, cela en fait une cible potentielle pour le traitement de l’ostéoporose. Le CBD s’est montré prometteur en guise d’agoniste opposé à ces sites de récepteurs, cela en fait un point de recherche intriguant dans le domaine de l’ostéoporose.

CBD ET SOMMEIL

CBD and Sleep

Les femmes en cours de ménopause peinent souvent à trouver le sommeil une fois la nuit venue. Cela peut être provoqué par des sensations d’anxiété, de dépression ou par des bouffées de chaleur. Inconfortable à court-terme, ces symptômes finissent par mener à une fatigue et un éreintement. Le CBD peut-il aider à maîtriser l’anxiété et le stress à la racine de cette perturbation ? Étant donné la capacité de ce cannabinoïde à augmenter les niveaux d’anandamide, qui fut prouvée comme exerçant des effets provoquant le sommeil, en plus des études susmentionnées concernant le CBD et l’anxiété, il pourrait une fois de plus être un candidat idéal.

CBD ET DOULEUR

La douleur peut se manifester de diverses manières en raison de la ménopause. Des fluctuations ou des diminutions dans les niveaux d’œstrogène peuvent donner lieu à des crampes, une sensibilité mammaire, des migraines, des douleurs articulaires et des douleurs durant l’acte sexuel. Les baumes topiques au CBD ainsi que les lotions ont été créés pour soulager ces cas précis.

Bien qu’aucune recherche n’ait été conduite spécifiquement sur le CBD et les douleurs liées à la ménopause, il existe de nombreuses études clamant une relation bénéfique entre le CBD et différents types de douleurs

CBD et ménopause : le mot de la fin

Il est important de réaliser que la ménopause n’est absolument pas une maladie. C’est un processus parfaitement naturel. De ce fait, il n’y a pas de « remède ». Les symptômes de la ménopause sont à la fois naturels, inévitables bien que gênants. Le CBD n’a rien de magique et son potentiel dans le domaine de la ménopause reste flou. Cela dit, les symptômes de la ménopause peuvent influer sur le corps et sur l’esprit. Alors que de plus en plus de recherche sont en cours, nous ne pouvons qu’espérer que le vrai potentiel du CBD apparaisse au grand jour.