Feuilles de cannabis jaunes : symptômes, problèmes et solutions


Feuilles de cannabis jaunes : symptômes, problèmes et solutions

Les feuilles jaunes sont une vision qui provoque souvent la panique chez le cultivateur de cannabis. Le coupable derrière cette décoloration varie souvent. Cela peut être une carence nutritive, le signe d’une brûlure, ou un simple symptôme du processus de rinçage. Dans cet article, nous allons parler de ce qui provoque le jaunissement des feuilles et des méthodes pour remédier au problème.

Est-ce que les feuilles jaunes signifient que votre plant ne va pas bien ? Peut-être qu’il est en train de mourir ? C’est sûr, quelque chose ne va pas, mais pas d’inquiétudes : vos plants sont simplement en train d’essayer de vous dire quelque chose. Les feuilles jaunes peuvent avoir de multiples causes. Le cultivateur peut souvent résoudre le problème sous-jacent avec quelques ajustements dans son installation de culture. Plutôt que de voir les feuilles jaunes comme une menace, voyez-les comme la méthode de communication de vos plants — un genre de langage botanique.

Avant de nous plonger dans le vif du sujet, passons en revue rapidement l’anatomie du cannabis pour clarifier les choses.

LES DEUX TYPES DE FEUILLES DE CANNABIS

Cannabis Fan Leaves

Pendant la phase végétative du cycle de culture, les plants de cannabis ne produisent qu’un seul type de feuille, à moins de compter les deux feuilles du cotylédon au début de la phase de la jeune pousse. Le feuillage verdoyant produit par les plants durant cette étape est composé des feuilles nourricières, qui peuvent afficher jusqu’à 11 folioles selon leurs origines. Les cultivars à tendance indica produisent des feuilles aux folioles larges, alors que les folioles des variétés à dominante sativa sont bien plus minces.

Les feuilles nourricières sont par essence des panneaux solaires biologiques. Leur couleur verte est le résultat du pigment qu’est la chlorophylle — une molécule qui absorbe la lumière. Avec le dioxyde de carbone, l’eau et la lumière, l’énergie est utilisée pour créer du glucose et de l’oxygène.

Les feuilles nourricières ne contiennent pas beaucoup de cannabinoïdes – les composés actifs dans les fleurs de cannabis. Mais de nombreux cultivateurs les utilisent en préparant des jus ou des infusions. Ces feuilles peuvent aussi constituer un excellent apport pour la pile à compost.

Un second type de feuille survient lors de la phase de floraison du cycle de culture. Ces feuilles plus petites poussent hors des fleurs elles-mêmes. Elles se présentent sous forme de structures dentelées et pointues qui dépassent des bourgeons. Au contraire des feuilles nourricières, les petites feuilles résineuses comportent une bonne quantité de cannabinoïdes. En les inspectant, vous remarquerez une couche de trichomes brillants à la surface de ces structures. Les cultivateurs les utilisent souvent pour préparer du hasch ou du cannabeurre.

Maintenant que vous savez faire la distinction entre les feuilles nourricières et les petites feuilles résineuses, explorons les raisons pour lesquelles les feuilles nourricières passent parfois d’un vert luxuriant à un jaune terne. Nous parlerons des causes les plus courantes du jaunissement des feuilles et des méthodes pour y remédier.

Cannabis Sugar leaves

SUR-ARROSAGE

L’arrosage excessif est une erreur courante, en particulier chez les cultivateurs débutants. L’envie de répondre continuellement aux moindres désirs d’un plant peut entraîner des excès de zèle. Les soins peuvent devenir étouffants et les cultivateurs se retrouvent souvent à noyer leurs plants sans le vouloir.

Le sur-arrosage sature le sol, ce qui entraîne une réduction de l’oxygène, ce qui peut affamer les racines. Elles finissent par mourir et se mettent à pourrir. Les plants utilisent leurs racines pour absorber les nutriments à partir du sol. Comme leurs racines meurent, les plants ont accès à beaucoup moins de nutriments, ce qui peut entraîner des carences. Les feuilles jaunes sont courantes quand les plants ne reçoivent pas les minéraux et les éléments dont ils ont besoin pour s’épanouir.

COMMENT Y REMEDIER

La solution du sur-arrosage est simple : arrosez moins vos plants. Le cannabis a besoin de moins d’eau que ce que vous pensez. Une règle générale est de laisser les 2–3 centimètres à la surface du sol sécher avant d’ajouter plus d’eau dans vos pots. Vous pouvez le vérifier en plongeant une baguette en terre, ou en utilisant vos doigts.

SOUS-ARROSAGE

Le manque d’arrosage est une autre cause de jaunissement des feuilles. Si vous allez trop loin dans l’autre direction, vos plants en souffriront les conséquences — un manque d’eau entraîne des feuilles jaunes via de nombreux mécanismes. Le potentiel de l’eau est utilisé pour aspirer l’eau dans la tige et les feuilles pendant le processus de la transpiration. Elle est également vitale pour la création d’énergie pendant la photosynthèse. Ce n’est pas étonnant si les feuilles commencent à se flétrir et à prendre une teinte jaune triste quand cette molécule clé vient à manquer.

Les pointes des feuilles se tourneront vers le bas et développeront une forme de griffe. Au final, elles iront jusqu’à mourir sans intervention du cultivateur.

COMMENT Y REMEDIER

Une fois de plus, la solution est simple : arrosez vos bébés ! Utilisez la même règle générale pour éviter le sur-arrosage. Laissez les 2–3 centimètres à la surface du sol sécher. Dès que c’est le cas, arrosez de nouveau.

STRESS DU A LA CHALEUR

Le cannabis est une plante résistante, mais elle a aussi ses limites. La lumière est sa source de vie, mais elle peut aussi provoquer des feuilles jaunes si elle est administrée de manière incorrecte. En intérieur, les lampes doivent être positionnées suffisamment près pour favoriser une croissance maximum, mais assez loin pour ne pas brûler les feuilles.

Quand les plants poussent en s’approchant trop près de leur source lumineuse, ils peuvent devenir exposés à un excès de chaleur. Au final, les feuilles les plus proches de la lumière jaunissent et se flétrissent. Ces feuilles sont essentielles dans la croissance du plant et doivent être maintenues en bonne santé. Les cultivateurs pourraient aussi remarquer que ces feuilles se recroquevillent vers le haut ou le bas, ou se plient même vers l’intérieur.

COMMENT Y REMEDIER

Pour éviter le stress dû à la chaleur, vous devez surveiller de près vos cultures. Alors que les plants grandissent, ils vont lentement se rapprocher de la source lumineuse. Vous allez devoir changer régulièrement la position de votre source lumineuse pour conserver la distance appropriée entre la canopée. Vous pouvez aussi prendre des mesures pour refroidir votre espace de culture durant les vagues de chaleur. Ajoutez plus de ventilateurs dans la pièce, ou même de l’air conditionné de manière temporaire.

Si le stress lié à la chaleur s’est déjà installé, éloignez vos lampes du sommet de vos plants. Attendez que la situation se normalise avant de lentement rapprocher la source de la canopée à nouveau. Faites-le avec des mouvements de quelques centimètres à la fois pour éviter de reproduire les symptômes.

PROBLEMES DE PH

Comme vous vous en souvenez peut-être grâce aux cours de physique-chimie, le pH signifie « potentiel hydrogène ». Le pH est une échelle logarithmique qui va de 1 à 14. Les mesures entre 1 et 6 indiquent l’acidité, 7 indique un pH neutre et 8 à 14 un pH basique. Alors, quel est le lien avec les feuilles jaunes ?

Eh bien, le cannabis ne peut absorber de nutriments que lorsque le sol possède un pH légèrement acide de 5,8-6,8. Si le milieu de culture est trop acide ou trop basique, les plants vont commencer à crier famine. Les carences nutritives vont finir par s’installer et les feuilles vont commencer à prendre un aspect jaune.

COMMENT Y REMEDIER

Si vous pensez que le pH provoque le jaunissement de vos feuilles de cannabis, il vous faut tester votre sol. Des échantillons peuvent être envoyés dans un laboratoire pour obtenir des mesures d’une précision extrême. Cependant, vous pouvez aussi réaliser des tests fiables depuis chez vous. Les kits de mesure du pH sont peu coûteux et faciles à utiliser. Suivez les instructions et vous verrez des résultats en un rien de temps.

L’inconvénient des kits maison, c’est qu’ils ne testent pas la présence de carbonate de calcium – une substance basique au pH de 9,9. Pour vérifier sa présence, ajoutez un échantillon de terre dans un verre de vinaigre. Si la solution pétille, c’est un signe de la présence de carbonate de calcium.

Si votre test révèle que le pH est trop élevé ou trop faible, il y a des mesures que vous pouvez prendre pour le normaliser. S’il est trop élevé, ajoutez du soufre dans le sol dans des proportions de 90 g/m² de terre. Le soufre met un moment à changer le pH du sol, mais il garantira la réussite de vos cultures futures. Le sulfate d’aluminium est une option plus rapide. Mais il peut entraîner une toxicité du sol.

Si votre test indique que le pH est trop faible, vous pouvez l’augmenter en ajoutant de la chaux et de la cendre de bois à la terre. Bien entendu, il existe aussi des produits pH plus/moins conçus spécifiquement pour résoudre ces problèmes.

MANQUE DE NUTRIMENTS

Cannabis Leaf With Nutrient Deficiency

La plupart des mécanismes décrits plus haut sont issus de carences en nutriments. Un pH inadapté et un sur/sous-arrosage empêchent les plants d’utiliser les nutriments qui sont déjà là. Mais les niveaux de nutriments peuvent parfois être faibles, ou bien être tout simplement absents du sol.

Une analyse en laboratoire serait nécessaire pour obtenir une idée précise du niveau de nutriments dans votre sol, mais les cultivateurs peuvent essayer d’identifier les carences en recherchant des signes et symptômes spécifiques.

Plusieurs carences en nutriments provoquent un jaunissement des feuilles. Explorons ensemble leurs caractéristiques.

CARENCE EN AZOTE

L’azote est un nutriment vital pour toutes les plantes. Cet élément minéral est une composante significative de la molécule de chlorophylle. L’azote forme également les acides aminés — les blocs de base des protéines et sert aussi à construire l’ADN.

Une carence en azote se manifeste souvent par un jaunissement des feuilles, surtout les feuilles matures à la base des plants. Les plants ont tendance à déplacer l’azote disponible vers les nouvelles feuilles qui reçoivent le plus de lumière, ce qui pousse les vieilles feuilles à jaunir d’abord en cas de carence. Parmi les autres signes de la présence d’une carence en azote, on retrouve une réduction des sites de floraison et une floraison précoce.

CARENCE EN POTASSIUM

Le potassium est un autre macronutriment critique chez les plantes. Le minéral est impliqué dans la photosynthèse et il régule l’ouverture et la fermeture des stomates, ainsi que la synthèse de l’ATP (l’unité moléculaire d’énergie).

Les feuilles jaunes sont un des symptômes significatifs d’une carence en potassium. Parmi les autres signes, on peut citer des taches marron sur les feuilles nourricières, des pointes de feuilles orange-marron et des feuilles qui sèchent et se recroquevillent.

CARENCE EN CALCIUM

Chez les plantes, le calcium est responsable de la cohésion des parois cellulaires. Une carence de ce minéral est une terrible nouvelle pour l’intégrité structurelle d’un plant. Parmi les symptômes, on peut citer des distorsions dans la croissance des nouvelles structures, comme les pointes des racines et les jeunes feuilles.

Au final, les feuilles inférieures commencent à se recroqueviller. Les feuilles nourricières ne jauniront pas entièrement, mais afficheront des taches marron-jaune.

CARENCE EN MAGNESIUM

Le magnésium est un micronutriment qui joue plusieurs rôles essentiels chez les plantes. Il est intimement impliqué dans la photosynthèse — le minéral est au centre de la molécule de chlorophylle. Le magnésium aide aussi à métaboliser les glucides et stabilise les membranes cellulaires.

Quand les plants reçoivent des niveaux de magnésium peu adéquats, les veines de leurs feuilles nourricières deviennent jaunes. Cependant, cela ne se produira pas avant environ quatre semaines après l’installation de la carence. Les feuilles commenceront aussi à se recroqueviller et à mourir.

CARENCE EN SOUFRE

Le soufre est un micronutriment pour les plants ; il n’est nécessaire qu’en petites quantités pour former des enzymes et protéines végétales importantes. Cependant, si les plants n’ont pas accès à ces faibles volumes, les choses peuvent vite mal tourner. Ces symptômes sont souvent le résultat d’un sol au pH élevé.

Les feuilles nourricières jauniront, afficheront une croissance ralentie et deviendront sèches et fragiles.

CARENCE EN ZINC

Le zinc rend possible la synthèse des glucides et des protéines, ainsi que la création de la chlorophylle. Il est aussi impliqué dans la production d’hormones de croissance et dans l’allongement de la distance entre les nœuds.

Une carence en zinc se manifeste par des feuilles ridées et distordues qui se tournent souvent à 90 degrés sur le côté. Les veines des feuilles prennent aussi un aspect jaune.

CARENCE EN MOLYBDENE

Les plantes ont besoin du molybdène pour former deux enzymes clés qui transforment le nitrate en nitrite, puis le nitrite en ammoniac. Les plantes utilisent alors l’ammoniac pour créer des acides aminés.

Les carences en molybdène poussent les feuilles les plus vieilles à jaunir, à se recroqueviller puis à tomber.

CARENCE EN FER

Le fer est un bloc de base majeur des molécules végétales clés et il joue un rôle dans la production d’énergie. Le fer n’est pas une composante de la molécule de chlorophylle, mais il est essentiel à sa synthèse.

Une carence en fer présente un schéma de jaunissement spécifique. Les feuilles jeunes sont les premières à être affectées. Les veines à leurs bases commencent à jaunir, puis la même coloration se répand aux veines des feuilles nourricières plus vieilles.

CARENCE EN MANGANESE

Le manganèse contribue à la photosynthèse, la respiration et l’assimilation de l’azote. Le nutriment joue aussi un rôle dans la protection des plants. Le cannabis utilise les minéraux pour combattre les pathogènes du système racinaire.

Un manque de manganèse pousse les feuilles les plus vieilles à jaunir.

REMEDIER AUX CARENCES EN NUTRIMENTS

En sachant que le pH est dans une fourchette optimale, les cultivateurs peuvent réparer les feuilles jaunes provoquées par les carences nutritives en ajoutant les minéraux nécessaires au sol. Après avoir identifié les carences auxquelles vous faites face, ajoutez l’élément concerné au milieu de culture.

Des produits spécifiques peuvent être utilisés pour ajouter des nutriments disponibles dans le sol. Pour une remédiation sur le long terme, ajoutez des matières organiques comme du compost de haute qualité. L’ajout de micro-organismes bénéfiques comme des champignons mycorhiziens et des bactéries dans la terre aidera à décomposer cette matière organique et à la rendre biodisponible pour vos plants de cannabis.

DEFOLIER OU NE PAS DEFOLIER ?

La défoliation est un terme qui fait référence à l’élimination des feuilles nourricières. La défoliation est utilisée pour l’entretien des plants et pour exposer les fleurs à plus de lumière. Éliminer toutes les feuilles jaunes sur vos plants ne résoudra pas leurs problèmes. C’est un signe que vos plants font face à des difficultés, vous devez donc en tant que cultivateur régler le problème sous-jacent.

Ceci étant dit, le cultivateur peut défolier les feuilles jaunes dans une certaine mesure. Les feuilles sévèrement flétries ne peuvent plus être sauvées — défoliez-les comme vous le souhaitez. Cependant, vous devriez épargner les feuilles qui n’affichent que des signes précoces de jaunissement.

QUAND IL NE FAUT PAS S’INQUIETER DES FEUILLES JAUNES

Les feuilles jaunes ne sont pas toujours un mauvais signe. Elles peuvent parfois être un phénomène naturel, ou intentionnellement déclenché par le cultivateur.

Les feuilles les plus jeunes au bas des plants proches de la maturité complète jauniront et mourront — ne vous en inquiétez pas ! Presque toutes les feuilles nourricières commenceront à jaunir à l’approche de l’heure de la récolte. Pendant cette période, des cultivateurs arrêtent de nourrir leurs plants, un processus connu sous le nom de rinçage. Le rinçage permet aux fleurs de se consumer avec une fumée beaucoup plus agréable. Les feuilles jaunes sont alors un bon signe dans ce contexte !