Comment utiliser au mieux les graines de cannabis en trop


Comment utiliser au mieux les graines de cannabis en trop

1. Comment ça, des graines de cannabis en trop ?
2. 5 façons d'utiliser au mieux les surplus de graines de cannabis
2a. Expérimentez avec différentes conditions de culture
2b. Un délicieux goûter avec des graines en trop
2c. Les animaux les aiment aussi
2d. Vendez-les ou donnez-les à des amis
2e. Lancez votre propre banque de graines privée

Cher cultivateur de cannabis, si jamais vous vous retrouvez avec des graines en trop, peu importe la raison, par pitié, ne les jetez pas ! Lisez plutôt cet article pour découvrir comment tirer le meilleur d'un surplus de graines de cannabis. Nous avons rassemblé 5 applications intéressantes qui méritent vraiment d'être explorées.

COMMENT ÇA, DES GRAINES DE CANNABIS EN TROP ?

Comment utiliser au mieux les graines de cannabis en trop

Si votre objectif est de cultiver de l'herbe sinsemilla – le genre d'herbe riche en cannabinoïdes que l'on peut fumer, vapoter, etc. — alors vous ne faites probablement que cultiver vos graines jusqu'à leur maturité complète. Mais vous pourriez vous retrouver avec des graines supplémentaires, soit parce que vous avez commencé à cultiver avec des graines trouvées au fond d'un pochon et qu'il vous en reste, ou parce que vous en avez développé au cours de vos cultures. Dans ce dernier cas, si vos plants subissent un stress significatif pendant la phase végétative et/ou la période de floraison, vous pourriez avoir des problèmes d'hermaphroditisme. Ceci peut alors entraîner une pollinisation accidentelle des fleurs femelles, ce qui les forcera à produire des graines plutôt que des têtes.

Le même phénomène peut se produire si vous laissez des plants mâles fertiliser des plants femelles. Voilà pourquoi les graines régulières doivent être surveillées de près pour leurs caractéristiques sexuelles alors qu'elles se développent sous forme de plants en floraison – avant que les mâles n'aient une chance de libérer leur pollen et de ruiner toutes vos opérations.

L'hermaphroditisme se produit parce que les plants de cannabis ont la capacité de produire des fleurs mâles et femelles sur le même plant. À moins de choisir des graines féminisées (qui garantissent une bonne réussite pour cultiver uniquement des plants femelles), vous pourriez vous retrouver avec un hermaphrodite dans votre lot si les plants subissent une ou plusieurs des formes de stress suivantes :

• Stress dû à la lumière : provoqué par des changements involontaires ou mal pensés dans la photopériode, un dysfonctionnement du minuteur ou des points chauds dus aux lampes.

• Stress dû à l'eau : provoqué par une eau de mauvaise qualité, un excès ou un manque d'eau, un pH inadapté ou une température de l'eau inadaptée.

• Stress environnemental : provoqué par des températures et niveaux d'humidité hostiles dans votre environnement de culture, ou des nuisibles ou champignons ciblant vos bébés.

• Stress nutritionnel : provoqué par des concentrations trop faibles ou trop hautes, un pH inadapté, des nutriments inadaptés à l'étape de la culture.

5 FAÇONS D'UTILISER AU MIEUX LES SURPLUS DE GRAINES DE CANNABIS

Peu importe la raison pour laquelle il vous reste des graines en trop après la récolte, voici 5 façons alternatives d'en profiter au mieux, plutôt que de simplement les jeter.

EXPÉRIMENTEZ AVEC DIFFÉRENTES CONDITIONS DE CULTURE

Vous avez oublié de prendre en compte ces munitions supplémentaires, eh bien, vous les avez sous la main, alors autant en profiter au maximum ! Utilisez cette opportunité pour expérimenter avec des conditions de culture différentes de celles que vous utilisez d'habitude. Par exemple, vous pourriez essayer une installation hydroponique à bas coût, ou une culture en guérilla ou tout autre chose. Limitez les coûts, mais osez essayer des techniques différentes ! Les graines que vous utilisez sont « de trop » de toute façon. Cela vous donnera une chance unique d'apprendre en expérimentant, sans avoir peur de gaspiller de précieuses et coûteuses graines si les choses tournent mal. Vous n'avez rien à perdre avec ces graines, alors pourquoi ne pas les utiliser pour apprendre une nouvelle technique de culture ? Le point positif en plus ? Si tout va bien, vous aurez cultivé un plant supplémentaire – prêt à être récolté !

UN DÉLICIEUX GOÛTER AVEC DES GRAINES EN TROP

Les graines de chanvre et de cannabis comptent probablement parmi les graines les plus nutritives qui existent. En fait, elles sont riches en protéines, en fibres, en graines non-saturés saines (acides gras oméga-3 et oméga-6) et en vitamines A, E, D et B. De plus, elles contiennent un éventail impressionnant de minéraux comme du sodium, potassium, fer et magnésium. Vous pouvez les manger crus (avec ou sans la coque) ou bien les faire griller. Vous pouvez les manger seules, ou bien vous en servir comme une garniture. Les graines de chanvre et de cannabis ne contiennent pas de quantités mesurables de THC, vous pouvez donc les savourer sans crainte de planer.

LES ANIMAUX LES AIMENT AUSSI

Vous savez quoi ? Les graines de cannabis sont bonnes pour l'homme, mais aussi pour les animaux. Votre ami à poils ou à plumes profiteront aussi de tous les nutriments que nous venons de mentionner. Mélangez les graines à leurs aliments ordinaires et laissez leur système digestif faire le reste. Vous n'avez pas d'animaux domestiques ? Eh bien, les rendre disponibles pour les animaux ou rongeurs sauvages dans des mangeoires extérieures fera le bonheur de tous les animaux de passage !

VENDEZ-LES OU DONNEZ-LES À DES AMIS

Se procurer des graines certifiées auprès d'une banque de graines est de loin la meilleure option et si vous vous tournez vers le marché noir de la rue pour acheter et vendre des graines, c'est sans garanties en termes de qualité et de légalité. Les réglementations locales peuvent varier et il faut toujours faire preuve de prudence. Une autre option — peut-être moins dangereuse — est de donner vos graines en trop à des amis, sans faire intervenir l'argent. Si vous jouez la transparence sur la provenance des graines que vous leur donnez, cela peut être un bon moyen de donner envie à quelqu'un de se lancer dans la culture du cannabis.

LANCEZ VOTRE PROPRE BANQUE DE GRAINES PRIVÉE

C'est peut-être l'aventure la plus ambitieuse que vous pouvez essayer avec vos graines en trop : la sélection. Cela implique de la patience et de la précision pour noter les caractéristiques des différentes variétés de cannabis et des graines associées. Avec le temps, vous aurez une bonne collection de génétiques que vous pourrez croiser, garder comme pied mère, etc. Et si vous commencez avec des graines mystère, eh bien, revenez à notre première suggestion : utilisez-les pour expérimenter et étendre votre répertoire de cultivateur !

Et voilà, c'était nos cinq suggestions pour savoir quoi faire de vos graines de cannabis en trop ! Au lieu de les jeter, faites bon usage de vos surplus de graines de cannabis. À une époque où le recyclage et la réutilisation sont si importants, les fans d'herbe ont aussi leur rôle à jouer !