Qu’est-ce que le BHO et comment est-il fait ?


Qu’est-ce que le BHO et comment est-il fait ?

Les extraits de cannabis sont un moyen populaire de ressentir les effets psychoactifs de l’herbe. Ils offrent une dose plus importante de cannabinoïdes condensés que les fleurs à fumer ou à vaporiser, ce qui les rend très attrayants pour les utilisateurs récréatifs et médicinaux à la recherche de puissance. Il existe de nombreux types d’extraits différents, qui utilisent tous des méthodes différentes pour atteindre un résultat similaire : des formes hautement concentrées de cannabis. Le Butane Hash Oil (BHO) est l’un de ces types d’extraits.

QU’EST-CE QUE LE BHO EXACTEMENT ?

Le BHO est un extrait de cannabis qui utilise le solvant butane pour extraire les constituants désirés des têtes de cannabis. Le solvant est éventuellement purgé, laissant généralement derrière lui une substance translucide, semblable à du verre, qui peut être pris en dab et fumée. Mais ce n’est pas le seul type de BHO. L’extrait peut être élaboré dans des consistances différentes, y compris en budder et en wax. Le BHO fournit un high clair et propre, à condition qu’il soit fait correctement et avec du matériel végétal de haute qualité.

COMMENT LE BHO EST-IL FABRIQUÉ ?

La préparation de BHO n’est pas un processus compliqué, mais elle comporte certains dangers potentiels qui la rendent inadaptée à l’extraction domestique. Le butane est un solvant inflammable, ce qui pose un risque d’incendie et d’explosion si les procédures correctes ne sont pas suivies à la lettre. Il existe plusieurs méthodes différentes pour extraire les cannabinoïdes et les terpènes pour le BHO.

EXTRACTION EN BOUCLE OUVERTE

L’une de ces méthodes est connue sous le nom d’extraction en boucle ouverte. Un tube est rempli de fleurs de cannabis séchées, avec un filtre attaché à une extrémité. Le butane est pulvérisé par l’extrémité opposée et s’écoule lentement dans le tube, en extrayant les constituants souhaités au fur et à mesure qu’il passe à travers le filtre. Bien que simple et facile, cette méthode présente les dangers mentionnés plus haut, et le système de filtration de base peut ne pas être suffisant pour éliminer tous les contaminants du produit final.

L’extraction est ensuite chauffée, ce qui est la partie la plus risquée de la procédure. Le chauffage du mélange purge le butane, laissant derrière lui les molécules extraites. Cette huile est ensuite versée dans un plateau puis laissée solidifier en une fine feuille dorée et translucide.

Cette substance vitreuse est appelée « shatter » en raison de sa consistance. Cependant, d’autres fabricants de BHO préfèrent fouetter le mélange pour éliminer le butane, ce qui donne une substance plus crémeuse et plus épaisse, appelée budder ou wax.

Cette méthode peut également être utilisée pour créer de la Live Resin directement, en utilisant des têtes fraiches qui ont été surgelés après la récolte à la place des fleurs séchées. Les têtes restent congelées pendant le processus en utilisant des extracteurs spécialisés à chambres multiples. Une chambre contient le butane, qui est refroidi, puis poussé dans la deuxième chambre avec les fleurs congelées. Le butane et les constituants extraits sont ensuite forcés dans une troisième chambre et purifiés de tous les lipides et cires. Le mélange est ensuite transféré dans une quatrième et dernière chambre, où il est purgé de son contenu en solvant.

EXTRACTION EN BOUCLE FERMÉE

Une autre méthode de fabrication du BHO utilise une extraction en boucle fermée. Cette technique est principalement utilisée par les producteurs commerciaux et serait plus sûre que l’extraction en boucle ouverte. Ce système utilise deux récipients fixés de chaque côté d’un tube rempli de cannabis. Le tube est scellé et pressurisé au fur et à mesure que le butane le traverse et extrait les cannabinoïdes et les terpènes. Le butane enrichi atteint le récipient à l’extrémité opposée du tube, puis est renvoyé de force dans le premier récipient. Le butane est ensuite purgé et le BHO pur reste.

TYPES DE BHO

Le BHO a beaucoup d’apparences et de consistances différentes. Ses formes sont le résultat d’une manipulation intentionnelle pendant ou après le processus d’extraction. Cette substance collante et visqueuse peut être frustrante à mettre et à sortir des contenants de stockage, mais certains utilisateurs la préfèrent en raison de sa polyvalence.

• Le Budder est une forme de BHO qui a la même consistance que le beurre, d’où son nom. Celle-ci est créée par cristallisation de l’huile par agitation pendant le processus d’extraction.

• Le Crumble est un type de BHO qui tire son nom de sa texture friable, semblable à celle du parmesan. Pour ce faire, on utilise des huiles pré-purgées avec un taux d’humidité plus élevé. Le Crumble est délicat au toucher et doit être manipulé avec précaution jusqu’à ce qu’il soit fumé ou vaporisé.

• Le Shatter est le principal type de BHO dont il a été question plus haut. Il ressemble et se comporte comme du verre, et des morceaux peuvent littéralement se casser. Ceux-ci peuvent ensuite être placés dans les joints ou fumé à l’aide de dab rig.

• Enfin, la Live Resin est un type de BHO qui a une consistance semblable à celle du sucre et qui est créé à partir de pépites fraîchement récoltées.

UN PETIT MOT SUR L’HIVÉRISATION

L’hivérisation est un processus qui consiste à baigner le BHO dans de l’éthanol et à le congeler. Ce processus est un excellent truc pour sauver les lots qui semblent ne pas être dignes d’intérêt. Si un lot frais de BHO est manifestement contaminé par un excès de butane, de wax et de lipides, l’hivérisation peut être utilisé pour sauver le produit.

D’abord, l’extrait est ajouté à un bain de solution d’éthanol à 95 % pour purger l’excès de butane et séparer les autres contaminants. Ce mélange est ensuite légèrement chauffé sur une plaque chauffante et à l’écart des flammes nues pour purger le butane. Le butane et l’éthanol sont tous deux très inflammables, cette procédure ne devrait donc être effectuée que par des professionnels.

Une fois que le butane a été complètement purgé, le mélange doit être versé dans des bocaux et placés au congélateur pendant 48 heures. Ensuite, le mélange est passé à travers des papiers filtres ou des filtres à café non blanchis pour éliminer d’autres contaminants. Le mélange filtré doit ensuite être purgé une fois de plus à feu doux pour éliminer l’éthanol. Le résultat final est un BHO nettoyé et purifié.

COMMENT CONSOMMER LE BHO ?

Dabbing Cannabis Concentrates

Le BHO sous toutes ses formes est un extrait polyvalent qui peut être consommé de plusieurs façons, dont les plus populaires sont les suivantes.

•  Le dabbing est une façon extrêmement populaire de consommer du BHO. Un dab rig est nécessaire pour inhaler du BHO de cette façon. Le clou est l’équivalent de la douille du bang, et est chauffé à haute température à l’aide d’un chalumeau. Un bâtonnet à dab est ensuite utilisé pour placer n’importe quelle forme de BHO sur le clou chaud, et la vapeur ou la fumée est inhalée.

• La vaporisation est un moyen très facile d’utiliser du BHO. Il vous suffit de choisir un vaporisateur adapté aux concentrés et de le remplir de n’importe quelle forme de BHO.

• Les blunts et les joints chargés de BHO et de têtes offrent une expérience de haut vol. Le BHO peut aussi être « peint » autour de l’extérieur des feuilles à rouler pour ajouter une touche d’esthétique et de puissance.

EST-CE QUE LE BHO EST SÛR ?

Le BHO propre et pur peut être consommé en toute sécurité. C’est juste une forme très concentrée de cannabis, donc les débutants doivent procéder avec prudence. La seule façon pour le BHO de présenter un danger pour le consommateur est de fumer un produit de qualité inférieure. Le BHO mal fait peut contenir des résidus tels que du butane et des pesticides. C’est pourquoi vous devriez toujours acheter votre BHO auprès d’une source réputée. Comme mentionné ci-dessus, le processus d’extraction du BHO peut également être très dangereux s’il n’est pas effectué correctement, nous ne recommandons donc pas l’extraction à la maison.