Quelle est la dose idéale d'huile au CBD ?


Quelle est la dose idéale d'huile au CBD ?

De l’acné à la perte de poids, la recherche scientifique concernant le CBD ne fait qu’augmenter et ce n’est pas sans raison ! Ce cannabinoïde fait désormais partie du quotidien de millions de personnes et le nombre de produits destinés à satisfaire une énorme gamme de client est incommensurable.

Alors que ce cannabinoïde non-psychotrope a été jugé « bien toléré » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les lignes directrices concernant son bon dosage sont encore à être formellement établies. Comme pour tout le reste, prendre la bonne dose est cruciale pour profiter de toute la grande gamme de bienfaits du CBD. Eh bien que ce ne soit pas une science exacte, vous pouvez estimer votre dose idéale selon toute une variété de facteurs.

TROUVER LA BONNE DOSE D’HUILE DE CBD COMMENCE PAR LE SEC

En comprenant la manière dont le CBD interagit avec le corps humain, il est plus simple d’apprécier les nuances dans son dosage. Le CBD est l’un de nombreux cannabinoïdes trouvés au sein du Cannabis sativa, des composés chimiques principalement d’intérêt en raison de leur interaction avec le système endocannabinoïde humain (SEC).

Le système endocannabinoïde est essentiellement un réseau de neurotransmetteurs (endocannabinoïdes) et de récepteurs (CB1 et CB2) qui modulent une grande gamme de fonctions physiologiques. Lorsque le SEC ne fonctionne pas correctement, notre santé en pâtit. Alors que les endocannabinoïdes sont principalement responsable du maintien sous contrôle du SEC, on pense que les phytocannabinoïdes (du cannabis) influence ce système d’une même manière.

QUELS FACTEURS AFFECTENT LE DOSAGE DE L’HUILE AU CBD ?

Puisque chacun·e·s de nous est unique, notre système endocannabinoïde l’est aussi. De ce fait, le dosage variera d’une personne à l’autre. Passons en revue les facteurs les plus cohérents dans la détermination de la bonne dose d’huile au CBD à consommer.

LE POIDS

Comme on peut s’y attendre, le poids d’une personne peut jouer un rôle pivot dans la manière dont le CBD affecte son corps ; en règle générale, plus haut est le poids, plus de CBD est nécessaire. Cependant, la dose idéale dépend en premier lieu de la raison pour laquelle vous consommez de l’huile au CBD et de votre expérience avec ce cannabinoïde : ce n’est en aucun cas le seul facteur à prendre en compte.

LE MÉTABOLISME

Votre métabolisme influence la vitesse à laquelle le CBD interagira avec votre système. Si vous avez un métabolisme rapide, alors vous sentirez sûrement ses effets bien plus rapidement que quelqu’un avec un métabolisme lent, mais ils dureront aussi moins longtemps. L’huile au CBD par exemple, est généralement consommée sous la forme de goutte sous la langue et agit relativement rapide, mais votre métabolisme dictera la vitesse (et la manière) de l’impact.

LES GÈNES

Avez-vous déjà remarqué que certaines personnes peuvent simplement courir plus vite que d’autres ? Que certaines sont plus grandes, plus chevelues ? Les gènes jouent un rôle intégral dans la manière dont nous interagissons avec le monde et il va sans dire que le CBD ne fait pas exception à cette règle.

LA BIODISPONIBILITÉ

La biodisponibilité mesure la quantité et le taux d’absorption d’une dose de CBD par le corps. En général, si l’on consomme une dose à forte biodisponibilité, vous aurez besoin d’une plus petite quantité. Pour l’huile au CBD, cela s’explique plus facilement à l’aide de pourcentages : vous aurez besoin d’une dose moindre d’huile à 20 % que d’une dose d’une huile à 5 %.

COMMENT CALCULER LA DOSE IDÉALE D’HUILE AU CBD ?

COMMENT CALCULER LA DOSE IDÉALE D’HUILE AU CBD ?

Il est important de se rappeler que l’art du dosage n’est pas précis et qu’il n’y a pas encore eu suffisamment de recherches menées sur les effets à long-terme du CBD pour justifier la moindre conclusion solide. Comme pour toute substance, il vaut mieux commencer avec peu et augmenter doucement le dosage.

Typiquement, une dose quotidienne d’huile au CBD est entre 20–40 mg. Commencez par cette dose vous permettra d’ajuster précisément votre dosage. Si vous ne sentez pas de bienfaits après une semaine ou deux, augmentez le dosage de 5 mg, puis répétez l’opération si nécessaire après quelques semaines.

Il peut être utile d’utiliser une application ou de garder un journal sur la manière dont vous vous sentez lors de votre consommation d’huile au CBD afin de pouvoir facilement modifier ou adapter votre régime si besoin.

PEUT-ON CONSOMMER TROP D’HUILE AU CBD ?

PEUT-ON CONSOMMER TROP D’HUILE AU CBD ?

Pour faire court : il y a peu de chances.

Une étude de 2011 sur la salubrité du CBD a révélé qu’une dose continue de 1 500 mg/jour semblait sans danger pour l’humain. L’absence de danger du CBD a été renforcée par une étude de 2017 qui est venue confirmer sa salubrité dans le cadre d’une consommation humaine.

Pour vous mettre encore plus à l’aise, l’OMS a décrit le CBD comme ayant un « bon profil de salubrité ». Cependant, des larges doses sont rarement nécessaires. Dans certains cas, on dit que de larges doses peuvent provoquer des effets secondaires mineurs tels qu’une sécheresse buccale, des étourdissements et des diarrhées. Il vaut mieux commencer par une dose faible et trouver celle qui vous convient, c’est une méthode qui sera aussi bien plus rentable.

ENVISAGER DE DEMANDER CONSEIL À SON MÉDECIN

L’auto-dosage, si fait avec prudence, est plutôt simple et la plupart des gens seront assez en confiance pour le faire d’eux-mêmes sans chercher de l’aide extérieure.

Cependant, il est intéressant de noter que le CBD peut avoir des interactions non-souhaitées avec certains médicaments comme par exemple ralentir leur décomposition. Alors que les effets secondaires du CBD sont généralement doux, il est essentiel d’en parler à votre médecin si vous envisagez de consommer du CBD en plus de médicaments sur ordonnance. En règle générale, si vous êtes nerveux à l’idée d’expérimenter le CBD, il vaut mieux en parler à son médecin.