Que sont les cannabinoïdes et d'où viennent-ils ?


Que sont les cannabinoïdes et d'où viennent-ils ?

Le cannabis ne serait rien sans ses cannabinoïdes — les minuscules composés organiques qui font de la plante ce qu'elle est. Et il en existe de nombreux, pas uniquement les deux dont vous avez déjà probablement beaucoup entendu parler — le THC et le CBD. Alors que sont-ils et d'où viennent-ils ?

QUE SONT LES CANNABINOÏDES ?

Les cannabinoïdes ne sont rien de plus que des molécules. Le corps humain crée des cannabinoïdes — connus sous le nom d'endocannabinoïdes — comme une sorte de stabilisateur métabolique. Des plantes créent aussi ces composés, mais elles les utilisent comme un mécanisme de défense naturel contre des périls environnementaux tels que les insectes et le mauvais temps.

Quand ils sont produits par des plantes, ils sont appelés phytocannabinoïdes. Les phytocannabinoïdes, ainsi que les terpènes, les flavonoïdes et autres composés intéressants, sont produits dans les trichomes — des glandes externes qui se présentent sur la plante sous forme de minuscules excroissances semblables à des poils.

QUAND ONT ÉTÉ DÉCOUVERTS LES CANNABINOÏDES ?

La découverte des cannabinoïdes ne s'est faite qu'au cours du siècle dernier.

Dans les années 1930, des scientifiques allemands et américains ont démarré des recherches préliminaires sur la plante. En Allemagne, Hitler a interdit les recherches une fois arrivé au pouvoir. Cependant, aux États-Unis, plusieurs scientifiques ont également commencé à étudier la plante. Parmi eux, il y avait un chimiste du nom de Siegfried Loewe, employé du Department of Prohibition américain. Toutefois, jusqu'aux années 1940, les recherches sur les cannabinoïdes étaient conçues pour fabriquer de la « science » qui servirait à délégitimer et stigmatiser la consommation de la plante.

La recherche sérieuse sur les cannabinoïdes n'a toutefois réellement décollé qu'après la seconde guerre mondiale, dans les années 1940. Le Dr Raphael Mechoulam est considéré comme la figure de proue de ces recherches. Menées en Israël et largement financées par les États-Unis, ses recherches ont fait de lui un pionnier du domaine pendant le demi-siècle qui allait suivre. Mechoulam est également celui qui a découvert le système endocannabinoïde (SEC). De nos jours, le SEC est considéré comme le quatrième système circulatoire majeur du corps humain.

IL EXISTE COMBIEN DE CANNABINOÏDES ?

Plus de 100 cannabinoïdes ont été identifiés dans le plant de cannabis. Des recherches les concernant tous sont en cours, mais six de ces cannabinoïdes ont été étudiés de manière significative jusqu'ici.
Il s'agit de :

• THC : aussi connu sous le nom de tétrahydrocannabinol, c'est le cannabinoïde le plus connu. Il est psychoactif et responsable de l'effet « planant » apprécié des consommateurs à but récréatif.

• CBD : aussi connu sous le nom de cannabidiol, il est consommé comme complément alimentaire au quotidien et à des fins spécifiques liées à la santé et au bien-être personnel. Il ne produit aucun effet psychoactif.

• THCV : aussi connue sous le nom de tétrahydrocannabivarine, il s'agit d'un composé qui n'a que récemment commencé à attirer l'attention. Ce cannabinoïde psychoactif est principalement retrouvé dans les cultivars venus d'Asie.

• CBDV : aussi connue sous le nom de cannabidivarine, c'est un composé non-psychoactif présent plus souvent dans les variétés indica sauvages.

• CBG : aussi connu comme cannabigérol, c'est un composé non-psychoactif. Découvert en 1964, il apparaît surtout à l'état de traces dans les variétés modernes.

• CBC : aussi connu sous le nom de cannabichromène, c'est un des cannabinoïdes les plus abondants dans le cannabis.

COMMENT LES CANNABINOÏDES INTERAGISSENT AVEC LE CORPS HUMAIN ?

Des récepteurs cannabinoïdes sont présents dans tout le corps humain et ils forment ensemble le système endocannabinoïde (SEC). Ces récepteurs sont impliqués dans toute une variété de processus physiologiques tels que l'appétit, l'humeur et la mémoire.

Il existe deux types principaux de récepteurs cannabinoïdes. Le premier, appelé CB1, se retrouve dans les systèmes nerveux central et périphérique. Les récepteurs CB2 sont principalement présents dans le système immunitaire, les poumons, le foie et les reins. Cependant, de nouvelles recherches sont en train de découvrir qu'ils sont également exprimés dans le cerveau.

Le GPR55, appelé « récepteur orphelin », est également très intéressant. Des recherches ont montré que le GPR55 répondait aux cannabinoïdes et il pourrait donc avec le temps être classé comme récepteur CB3.

D'autres récepteurs — comme le TRPV1 (transient receptor potential vanilloid 1), qui module la sensation de douleur — pourraient également agir comme récepteurs cannabinoïdes. De plus, les récepteurs à sérotonine sont connus pour être influencés par des cannabinoïdes tels que le CBD.

Tout ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg, car la route est encore longue avant de pouvoir comprendre totalement les cibles moléculaires de chaque cannabinoïde.

LES CANNABINOÏDES SONT-ILS BONS POUR VOUS ?

La question de savoir si les cannabinoïdes sont « bons » pour vous a été empêtrée dans des controverses sur la légalisation et la consommation médicale pendant de nombreuses décennies. Au milieu de la dernière décennie, alors que la réforme récréative a surgi au Canada et dans de nombreux états américains, ces questions sont devenues centrales dans tous les débats sur la légalisation.

Actuellement, le cannabis qui contient du THC est classé comme stupéfiant. Il est principalement prescrit comme médicament de dernier recours. Le CBD, cependant, est largement considéré comme étant un produit bien-être, à savoir pour entretenir l'équilibre du corps et pour soulager la tension et améliorer l'humeur. De nombreuses personnes consomment ce cannabinoïde sous forme d'huile.

Alors que la réforme du cannabis continue, il y aura sans l'ombre d'un doute plus de recherches sur les effets sur la santé de la consommation des cannabinoïdes. Étant donné qu'il existe plus d'une centaine de ces molécules dans le corps, nous avons beaucoup à apprendre.

RETROUVE-T-ON DES CANNABINOÏDES DANS D'AUTRES PLANTES ?

Même si les plants de cannabis restent la meilleure source pour les cannabinoïdes produits hors du corps humain, il existe d'autres plantes pouvant activer le système endocannabinoïde humain.

On peut citer :

• Echinacea : un groupe de plantes à fleurs appartenant à la famille des marguerites
• Brède Mafane : aussi appelée cresson du Pará, elle est depuis longtemps consommée à des fins holistiques
• Helichrysum umbraculigerum : trouvée en Afrique, elle semble être riche en CBG
• Chocolat et poivre noir : ils pourraient aussi contenir des cannabinoïdes et il a été découvert qu'ils augmentaient l'impact des cannabinoïdes eux-mêmes

LES CANNABINOÏDES SONT-ILS LÉGAUX ?

Les cannabinoïdes sont progressivement en train de devenir légaux. Ces dernières années, les plants de cannabis contenant du THC ont été légalisés dans des pays tels que le Canada et de nombreux états américains, à des fins médicales et récréatives. En Europe, le cannabis contenant du THC a été classé comme stupéfiant et il est légal dans des pays comme l'Allemagne, sur prescription d'un médecin.

Les plants qui contiennent principalement du CBD et pratiquement pas de THC (aussi appelés chanvre) sont lentement en train d'être légalisés au niveau fédéral ou national dans de nombreuses régions et réglementés pour les aliments, les compléments alimentaires et les cosmétiques.