Top 10 des variétés de cannabis peu odorantes


Top 10 des variétés de cannabis peu odorantes

L’arôme du cannabis est une chose merveilleuse. Pour le nez expérimenté, c’est un aperçu de la génétique de la tête consommée et pour d’autres, c’est un aperçu alléchant des saveurs à venir. Cependant, dans la salle de culture, ce régal hypnotisant pour les sens peut être perçu comme une odeur, surtout si vous essayez de rester discret.

Alors, que peuvent faire les cultivateurs maison ? Bien évidemment, vous souhaitez cultiver les meilleures têtes, alors votre variété sera probablement odorante, non ? Il se trouve que ce n’est pas toujours le cas ! En effet, il existe toute sorte de variétés qui produisent un cannabis de première qualité, sans être trop « perceptible » en ce qui concerne leurs odeurs en culture. Bien évidemment, toutes les variétés ont une odeur en se développant, mais les variétés peu odorantes peuvent la rendre gérable.

Vous en voulez la preuve ? OK ! Voici une liste de nos 10 variétés de cannabis peu odorantes préférées.

NORTHERN LIGHTS

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la Northern Lights auparavant et ce n’est pas sans raison ! Même si vous n’en remarquerez pas l’odeur, ses effets seront loin d’être imperceptibles. Chaque tête contient près de 19 % de THC. En plus d’une sensation stone, vous serez certains de connaitre un rare type de relaxation. Sa sérénité est encore plus amplifiée par ses subtils arômes d’agrumes et de pin, juste assez prononcés pour que vous les remarquiez. Sa saveur est similaire et plutôt discrète. Mais même là, elle prendra la forme d’une agréable surprise pour votre langue quoi qu’il en soit.

Donnez à cette variété 7 semaines pour fleurir et vous profiterez de 500 g/m² de rendements en intérieur. Les cultivateurs d’extérieur profiteront également de grands rendements dans cette période.

POLAR EXPRESS

Maintenant que nous avons vu la Northern Lights, il est temps de passer à la Polar Express. Elle a beau être nommée d’après un train, mais c’est à la manière d’un avion que ses 20 % de THC vous feront planer. Vous serez assoupis pendant le vol, car la Northern Lights #5, Caliornian Kush et Lowryder 2 assurent une puissante dominance indica. Ces dernières ont également légué des odeurs de pins et de Skunk, qui ne seront pas assez puissantes pour être ingérables. Au lieu de cela, alors que vous fumerez en paix, vous pourrez vous concentrer sur les notes d’agrumes fruitées qui danseront sur votre langue.

Sa modeste carrure, de 30–80 cm, lui assure une certaine discrétion et vous récolterez 300–400 g/m² en près de 60–80 jours après le début de la floraison.

JACK HERER

Jack Herer, pour ceux qui ne le savent pas, fut l’un des activistes du cannabis les plus proéminents à avoir foulé cette planète. En prenant cela en compte, nous sommes ravis que son héritage soit honoré par toute personne fumant la variété éponyme. Comme l’homme, la Jack Herer souhaite que vous puissiez fumer sans vous faire de soucis. De ce fait, elle ne révèle ses notes fruitées, poivrées et d’herbe qu’à ceux qui sont proches d’elle. Elle récompense ensuite votre discrétion d’un high paisible, grâce à ses 17,5 % de THC et son équilibre indica/sativa à 50/50.

Après 50–70 jours de floraison, vous nagerez dans les têtes et devrez tendre les bras pour les attraper.

Top 10 des variétés de cannabis peu odorantes

MASTER KUSH

Avec un nom si autoritaire, on pourrait penser que la Master Kush viendrait empester toute votre maison. Mais bien heureusement, elle sait rester discrète, que ce soit sur la plante ou sous forme de tête, elle est parfaite pour les cultivateurs et fumeurs discrets. C’est une descendante directe des indica trouvées dans la chaine de montagne de l’Hindou Kouche, ce qui signifie qu’elle à 100 % pure indica. Cette génétique, couplée à ses 15–18 % de THC, vous assure que cette variété sera parfaite avant d’aller au lit.

Laissez-lui 120 cm d’espace de croissance vertical et préparez-vous pour ses 8–9 semaines de floraison. Après cela, profitez de ses 400 g/m² en intérieur et 500–550 g/plant en extérieur.

BLUE MYSTIC

Vous voulez voir un tour de magie ? Regardez la Blue Mystic faire disparaître toute paranoïa au sujet de l’odeur de l’herbe disparaître ! C’est la Blueberry et la Northern Lights qu’il faut remercier sur ce coup, car elles furent sélectionnées pour créer cette variété surpuissante, mais discrète. Ses 20 % de THC auront beaucoup d’effets sur vous et ses 80 % d’indica vous assureront de passer du bon temps dans votre canapé.

Attendez-vous à 9 semaines de floraison, avec des plantes capables d’atteindre 100 cm de haut en intérieur et 220 cm en en extérieur. Vous récolterez 375–425 g/m² en intérieur et 400–450 g/m² en extérieur.

SHARKSBREATH

« Comment une variété nommée Sharkbreath (littéralement haleine de requin) peut-elle être peu odorante ? » Eh bien, avez-vous déjà senti l’haleine d’un requin ? Nous non plus. L’odeur de cette variété a beau se cacher comme la proie d’un grand requin blanc, ses 19–22 % de THC vous donneront l’impression de flotter dans des eaux paisibles. Sa génétique à dominance indica s’en assurera également, cadeau du croisement entre une Great White Shark et une Lamb’s Bread. Ces parents ont également offert à cette variété ses saveurs magnifiques de bonbons sucrés et acides, parfaites pour les plus gourmands d’entre vous.

Il faut 9 semaines à cette variété pour fleurir. Une fois cette période passée, elle offrira 500–600 g/m² aux cultivateurs d’intérieur et une quantité similaire aux cultivateurs d’extérieur.

DURBAN POISON

Cette liste comporte un tas d’indica et nous détestons être prévisibles. C’est pourquoi nous sommes fiers, de vous présenter la Durban Poison, une variété presque purement sativa qui comprend de subtiles saveurs épicées et un tas de puissance. Parfois, elle sera testée aux alentours de 15 % de THC, ce qui est très bien, mais ce sont vraiment ces magnifiques pépites contenant 20–25 % que vous devrez viser. Alors qu’elle fait effet, vous sentirez un sursaut de concentration venir vous inspirer pour toute la journée. Que vous ayez des corvées à faire ou que vous deviez vous préparer avant un long footing, la Durban Poison sera là pour vous.

Il lui faudra 8–9 semaines pour fleurir et vous pourrez vous attendre à des rendements de 450–650 g/m².

Top 10 des variétés de cannabis peu odorantes

QUICK ONE

Si vous êtes un cultivateur discret et qu’il vous faut gagner du temps tout en évitant la suspicion. La Quick One pourrait bien être la réponse. Elle n’est pas trop puissante, elle contient près de 13 % de THC pour être exact, alors les fumeurs occasionnels sauront aussi l’apprécier. Ils apprécieront aussi son léger arôme fruité, accompagné de notes d’herbe et d’épice. Étant à 60 % indica, elle vous posera sans pour autant vous clouer au canapé.

Vous connaissez beaucoup de variété qui ont un temps de floraison de 8–9 semaines ? Eh bien cette variété met ce temps-là pour aller de la graine à la récolte ! Attendez-vous à ce qu’elle atteigne 50–60 cm en intérieur et 60–100 cm en extérieur. Finalement, elle offrira 325 g/m² de rendements et 150 g/plant respectivement.

HASH BOMB

Notre avant-dernière addition à cette liste provient d’une Amsterdam Skunk, d’une Bomb 1 et d’une Hash Plant. Avec cette lignée, on ne s’attendrait pas à ce que la Hash Bomb ait un arôme subtil. Heureusement, ces arômes d’herbes et d’épices sont plutôt discrets. Son nom est clairement un indicateur de sa puissance, elle atteint entre 15–20 % de THC. Avec une puissante dominance indica, vous pouvez aussi vous attendre à ce que cette variété fasse tout son possible pour vous mettre au lit.

Son stade de floraison dure 6–8 semaines et les cultivateurs d’extérieur la récolteront près de la fin du mois de septembre. Quoi qu’il en soit, préparez-vous pour des plants de taille moyenne et des rendements aux alentours de 500–600 g/m².

WHITE RHINO

Peut-être aussi belle que l’animal qui lui a donné son nom, la White Rhino est une merveille à observer dans n’importe quel jardin. Bien heureusement, l’odeur durant sa culture est loin d’être trop présente. Son goût lui correspond, vous serez transporté au milieu d’un marché de fruits éclatants et y goûterez tous les produits. Puis, les 14–20 % de THC de ses têtes prendront effet, vous aurez l’impression de planer sur un nuage au-dessus de marché de fruits. Ce sera le cas si vous en fumez beaucoup, avec un peu de modération, votre sociabilité et votre créativité seront boostées.

Bien heureusement, ses rendements seront tout aussi impressionnants. Laissez-lui seulement 8–10 semaines pour fleurir et vous serez béni de 900 g/m² (1 200 g/plant en extérieur).