Comment fabriquer une tente de culture maison avec un petit budget


Comment fabriquer une tente de culture maison avec un petit budget

Lorsqu’au début les gens font leurs recherches sur les coûts liés à la culture du cannabis, ils sont souvent surpris de l’investissement initial nécessaire. En plus des lampes, des ventilateurs, des outils et autres, beaucoup choisissent de prendre une tente de culture.

Ceux qui décident d’en acheter une dans un magasin peuvent dépenser des centaines d’euros. Bien que vous puissiez récupérer le retour sur investissement à long terme, il est indéniable que cela représente beaucoup d’argent à dépenser d’un seul coup. Vous constaterez peut-être aussi que même les meilleures tentes de culture disponibles ne conviennent pas exactement à votre espace ou à votre situation.

Et pourquoi ne pas construire votre propre tente de culture ? Non seulement les tentes de culture maison à monter coûtent moins cher que leurs équivalents préfabriqués, mais elles peuvent aussi être adaptées à vos besoins de culture. Bien sûr, vous devez consacrer du temps et des efforts au montage, mais c’est plus facile et bien plus intéressant que vous ne le pensez.

Nous vous présenterons les avantages et les inconvénients des tentes de culture maison au fur et à mesure, et nous vous montrerons précisément comment vous pouvez monter la vôtre.

DEVRIEZ-VOUS CONSTRUIRE VOTRE PROPRE TENTE DE CULTURE POUR CANNABIS ?

Pour commencer, vous vous demandez sans doute si les tentes de culture maison sont ce qu’il y a de mieux pour votre situation. Aussi grandes qu’elles puissent être, elles ne sont pas parfaites pour tout le monde. Pour vous aider à comprendre ce que vous pouvez faire, examinons de plus près les avantages et les inconvénients.

AVANTAGES DES TENTES DE CULTURE MAISON

• Montage simple : Bien que vous puissiez penser que le processus soit compliqué, la construction d’une tente de culture est assez simple. En outre, vous pouvez toujours examiner les plans de n’importe quelle tente de culture efficace sur le marché et en tirer votre propre modèle. Comme vous le verrez bientôt, il n’y a pas beaucoup de pièces, et elles s’assemblent de manière assez simple.

• Des dimensions sur mesure : Comme vous assemblez tout vous-même, vous pourrez choisir la hauteur, la largeur et la forme précise de votre tente de culture. Au lieu de devoir vous adapter aux dimensions d’une tente préfabriquée, votre tente s’adaptera à vos besoins.

• Contrôle total des conditions des plantes : Tout comme vous pouvez contrôler la forme et les dimensions exactes de votre tente de culture, vous pouvez contrôler exactement ce qu’il s’y passe à l’intérieur. L’humidité, la température et la circulation de l’air sont entre vos mains.

INCONVÉNIENTS DES TENTES DE CULTURE MAISON

• Demande plus de temps et d’efforts : Naturellement, construire une tente de culture à partir de rien demande plus d’efforts que d’en commander une en ligne ou d’aller en chercher une au magasin. Il faut aussi quelques heures de plus que de monter un objet déjà préfabriqué et aménagé.

• Peut-être moins durable : Bien que nous ayons confiance en vous comme constructeur de tentes, il n’est pas fou de dire que les fabricants professionnels sont meilleurs que la moyenne des gens pour rationaliser le processus. Les erreurs et les défauts de produit sont possibles avec les préfabriqués, oui, mais ils sont moins probables. Si toutefois vous construisez votre propre tente, vous risquez de faire des erreurs lors des premières itérations.

• Les erreurs de conception sont risquées : De même que le point précédent, faire des erreurs lors de l’assemblage de votre tente pourrait entraîner, au mieux, une diminution des rendements et, au pire, la mort de plants de cannabis. Les fuites de lumière provenant de l’extérieur de la tente, en particulier, peuvent menacer le succès de votre culture en interrompant la phase cruciale de floraison. Par ailleurs, le soin et l’attention sont tout simplement vitaux dans le processus d’assemblage.

COMBIEN COÛTE LA CONSTRUCTION D’UNE TENTE DE CULTURE MAISON POUR CANNABIS ?

Si vous décidez que la tente de culture maison est exactement ce dont vous avez besoin, il est temps de planifier votre budget. Une fois cela pris en compte, la question directrice sera évidemment le coût.

Comme pour tout autre aspect des tentes de culture maison, le coût est largement dicté par vos besoins et les matériaux que vous choisissez. Si l’on considère que les principaux matériaux utilisés sont une sorte de matériaux de couverture et des tuyaux en PVC, vous pourriez ne dépenser que 25 euros pour la tente elle-même. Vous pouvez facilement dépenser plus d’argent si vous utilisez de meilleurs matériaux, mais l’installation de base est assez accessible.

N’oubliez pas que le coût estimé ne tient pas compte des lumières, des ventilateurs et des autres technologies de contrôle de l’environnement. Ces éléments ne sont généralement pas inclus dans les tentes de culture préfabriquées, et sont donc considérés comme un coût à part. Ceci dit, vous pouvez économiser de l’argent sur certains de ces éléments si vous concevez votre tente de culture de manière particulièrement soignée.

QUELLE TAILLE DOIT AVOIR MA TENUE DE CULTURE ?

Comme le coût et les matériaux, la taille de votre tente de culture sera entièrement selon vos choix. Toutefois, certaines variétés ont des exigences de taille auxquelles votre tente devra répondre. Après tout, en dehors de l’utilisation de techniques de palissage, vous ne pouvez pas faire pousser une graine en une plante plus petite qu’elle ne le serait naturellement.

Si vous avez du mal à déterminer les dimensions exactes que vous devriez choisir, il vous suffit de tenir compte des dimensions des tentes de culture disponibles dans le commerce et les variétés spécifiques que vous souhaitez cultiver. À titre de référence, de nombreux cultivateurs amateurs choisiront une tente dont les dimensions au sol seront d’environ 1,2 x 1,2 m et la hauteur d’environ 1,8–2,1 m.

Ne vous sentez pas obligé de garder ces dimensions exactes, mais tenez plutôt compte de l’espace dont vous disposez. N’oubliez pas que vous avez besoin de suffisamment d’espace vertical et horizontal pour accéder à vos plantes et vous déplacer. Vous devrez également vous assurer qu’il y a suffisamment d’espace entre les plantes elles-mêmes, et entre la canopée et la ou les lampes de culture.

COMMENT CONSTRUIRE UNE TENTE DE CULTURE POUR CANNABIS

Inconvénients des tentes de culture maison

Il est temps d’assembler votre tente de culture du cannabis, selon les coûts et les dimensions souhaités

MATÉRIAUX

Pour commencer le processus, vous devez d’abord rassembler vos matériaux. Pour construire une tente de culture standard pour cannabis, vous aurez besoin :

• Plusieurs mètres de tuyau en PVC avec une ouverture de 2,54 cm
• Huit pièces d’angle en PVC pouvant s’adapter aux tuyaux
• Matériau de couverture (réfléchissant pour l’intérieur, transparent/semi-transparent pour l’extérieur—pour recréer une serre)
• Trois grandes bandes velcro pour la porte.

OUTILS

• Aiguille à coudre
• Grande bobine de fil résistant
• Scie à main
• Super glue (colle permanente)
• Ruban adhésif (facultatif)

INSTRUCTIONS

Avec tout en main, vous êtes prêt à commencer l’assemblage proprement dit.

1. Commencez à créer le squelette de votre tente à partir des tuyaux en PVC. Coupez-les en morceaux de taille égale avec votre scie à main, en utilisant les pièces d’angle pour former la fondation inférieure. Ensuite, formez les quatre colonnes principales de la structure pour qu’elles dépassent de la base, puis reliez-les au sommet en utilisant les autres pièces d’angle et les tuyaux. Vous devriez obtenir une structure cubique pour votre tente.

2. Maintenant, mesurez votre matériel de couverture, en vous assurant qu’il soit un peu plus grand que la taille minimale requise. N’oubliez pas que vous ne devez pas avoir de fuites de lumière.

3. À l’aide de votre aiguille et de votre fil, cousez la couverture en place. L’idéal est de demander à une autre personne de vous aider à stabiliser la tente au fur et à mesure, mais vous pouvez le faire seul.

Une bonne façon de le faire en solo est de draper votre couverture sur l’armature et de la fixer en haut avec du ruban adhésif pour la maintenir. Vous pouvez ensuite draper le côté suivant et le fixer avec du ruban adhésif, puis les coudre ensemble. Répétez l’opération sur tout le contour, et pour les couvertures du haut et du bas. S’il s’agit d’une tente d’intérieur, assurez-vous que le côté réfléchissant de votre tissu soit tourné vers l’intérieur. La couture doit être telle qu’elle empêche toute fuite de lumière.

4. Découpez la porte et les ouvertures pour la circulation de l’air et utilisez un matériau de couverture supplémentaire pour fabriquer une porte qui chevauche le matériau de la tente. Cousez-la jusqu’en haut, puis utilisez les trois bandes de velcro pour créer un joint autour des trois autres côtés de la porte. Vous devriez alors avoir une porte étanche à la lumière et sûre que vous pourrez détacher.

5. Accrochez votre (vos) lampe(s) de culture sur les tuyaux du plafond, ajoutez vos tubes de ventilation et fixez-les autour des ouvertures pour la circulation de l’air que vous aurez découpé pour les ajouter. Du ruban adhésif noir peut être utile à cet effet. Le résultat final devrait être une tente de culture basique mais fonctionnelle !

Remarque : vous pouvez utiliser la super glue pour rendre cette structure plus durable et plus résistante à la lumière, mais cela signifie que vous ne pourrez pas la démonter lorsque vous aurez terminé, ce qui est le principal avantage des tentes de culture maison pour beaucoup.

CONSEILS POUR LA FABRICATION D’UNE TENTE DE CULTURE POUR CANNABIS

Si vous vous sentez prêt à construire votre tente, nous avons quelques conseils supplémentaires à vous donner avant et pendant la construction de votre tente de culture pour cannabis.

EXAMINEZ SOIGNEUSEMENT VOTRE TENTE AU PRÉALABLE

Avant de cultiver quoi que ce soit dans votre tente, vous devez l’examiner minutieusement pour vous assurer qu’elle soit apte à abriter vos plantes. Il faut surtout s’assurer qu’aucune lumière ne s’infiltre durant la période d’obscurité. De plus, vous devez vérifier qu’il y ait suffisamment d’espace pour que les plantes arrivent à maturation, horizontalement et verticalement, sans s’approcher trop près des lumières ou les unes des autres. Toutes ces variables, et bien d’autres encore, doivent être prises en compte avant le premier jour de plantation.

UTILISER DES LUMIÈRES PLUS FROIDES

Comme pour toute tente de culture, l’intérieur peut devenir assez chaud lorsque vous commencez à utiliser les lumières. Pour minimiser ce problème et contrôler le risque d’incendie, nous suggérons des LED plus petites, fonctionnant à froid ou similaires. Les lampes traditionnelles MH et HPS peuvent être un peu trop chaudes, surtout pour les petits cultivateurs.

OPTIMISER LE FLUX D’AIR

Naturellement, si vous vous contentez de jeter une couverture sur les tuyaux, de découper une porte et de l’appeler tente, vous aurez beaucoup de problèmes de circulation d’air. Une mauvaise circulation de l’air non seulement rendra l’intérieur de votre tente horrible, mais pourrait aussi entraîner un excès d’humidité, de la moisissure et éventuellement la mort de vos plants. Vous devrez donc vous assurer que vous avez mis en place des systèmes qui permettent un échange d’air frais suffisant. En d’autres termes, allez un peu plus loin et installez un système de filtration d’air de base au lieu de vous contenter de percer des trous sur le côté.

SÉLECTIONNER DES VARIÉTÉS RÉSISTANTES

Enfin, bien que nous soyons sûrs que votre tente sera parfaite, nous vous suggérons de cultiver des variétés plus résistantes dès la première fois. Si quelque chose ne marche pas, vous ne serez pas trop lourdement puni pour cela, et vous aurez toujours des têtes à apprécier pendant que vous cherchez comment cultiver les prochains plants. Par exemple, si vous craignez que des fuites de lumière ne viennent faire échouer votre culture, choisissez des autos ; les changements de cycle de lumière ne les dérangeront pas !