Quels Sont Les Effets Secondaires Et Les Risques Du CBD ?


Quels Sont Les Effets Secondaires Et Les Risques Du CBD ?

Depuis que le cannabis médical a pris de l’importance au début des années 2010, l’utilisation du cannabidiol est en hausse. Le CBD, comme on l’appelle plus communément, a acquis la réputation d’être une substance miracle qui peut potentiellement soulager de nombreuses pathologies physiques et mentales.

Au fur et à mesure que les recherches progressent, les experts sont en mesure d’identifier les avantages et les inconvénients de l’utilisation du CBD. Une recherche rapide sur Google vous mènera à une longue liste d’articles sur les avantages plausibles du CBD sur la santé.

Mais, dans cet article, nous nous concentrerons sur les effets secondaires et les risques possibles liés à la consommation d’huile de CBD et d’autres produits au CBD. Nous examinerons comment le cannabinoïde affecte des fonctions spécifiques, et nous offrirons des conseils sur la façon d’utiliser le CBD en toute sécurité.

Qu’Est-Ce Que Le CBD ?

Le CBD est l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans les plantes de chanvre et de cannabis. Mais, contrairement à son proche cousin le THC, le cannabidiol ne produit pas d’effets psychotropes.

Aussi, contrairement au THC, le CBD ne se lie pas aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde de l’organisme. Il active plutôt d’autres récepteurs, comme les récepteurs sérotoninergiques 5-HT1A. Par conséquent, le CBD possède le potentiel de provoquer une relaxation et de réduire les sentiments de nervosité.

Les produits au CBD se présentent sous différentes formes, depuis les gélules et les comestibles jusqu’aux crèmes topiques et, bien sûr, l’huile de CBD. Cette dernière est la variante la plus utilisée, qui est généralement appliquée par voie sublinguale (sous la langue).

Le CBD A-T-Il Des Effets Secondaires ?

Pour faire court : oui, il en a. Les tests effectués sur les animaux ont révélé des effets secondaires indésirables et, dans le cas des humains, les problèmes potentiels résident principalement dans les interactions du CBD avec d’autres médicaments.

Il est important de noter que des recherches supplémentaires doivent être menées pour déterminer l’ensemble des effets secondaires du cannabidiol.

Potentiels Effets Secondaires Du CBD

Approfondissons un peu la question. Sur la base de différentes découvertes scientifiques, voici quelques-uns des potentiels effets secondaires du CBD.

Changement De L’Appétit Et Du Poids

Le changement de l’appétit est l’un des potentiels effets secondaires les plus courants à l’utilisation du CBD. Dans de nombreux cas, les utilisateurs connaissent une augmentation de l’appétit, ce qui peut entraîner une prise de poids.

Dans une étude de 2015, des chercheurs ont interrogé 117 parents d’enfants épileptiques. Les patients ont reçu 4,3mg/kg/jour de CBD sur une période de 6,8 mois. À la fin, 30 % des répondants ont signalé une augmentation de l’appétit, ce qui est généralement perçu comme un effet positif.

Cette analyse de 2017, toutefois, fait référence à une étude qui a montré un résultat exactement opposé. Elle décrit une étude clinique de trois mois sur 137 enfants et jeunes adultes souffrant de diverses formes d’épilepsie. Tous ont reçu de l’Epidiolex, une solution synthétique de CBD désormais approuvée par la FDA. Au total, 16 % d’entre eux ont déclaré avoir ressenti une diminution de l’appétit.

Vertiges

Il est important de noter que le CBD affecte les gens différemment, certaines personnes ressentant des étourdissements et des vertiges lors de la prise du cannabinoïde. Il se pourrait que des modifications du flux sanguin et de la pression artérielle en soient responsables, mais cela n’est pas scientifiquement prouvé. Toutefois, la recherche montre que les étourdissements sont un effet secondaire courant de certains médicaments, comme les antibiotiques et les antihypertenseurs, pour n’en citer que quelques-uns.

Diarrhée

La diarrhée est un autre effet secondaire courant chez les utilisateurs de CBD. Revenons à l’analyse de 2017 mentionnée plus tôt sur les enfants épileptiques. Une autre étude mise en évidence est celle réalisée sur 261 patients principalement des enfants.

Après avoir administré de l’Epidiolex, les chercheurs ont noté une réduction médiane de la fréquence des crises de 45 % ; toutefois, 10 % des patients ont signalé des effets indésirables, dont la diarrhée.

La diarrhée liée au CBD pourrait être causée par l’utilisation de produits de mauvaise qualité. Une autre raison pourrait être la présence d’huile MCT, un ingrédient utilisé dans certaines formulations d’huile de CBD. Comme le révèle une étude de 2007, l’huile MCT peut être une cause de selles molles, en particulier chez les enfants.

Épuisement

Des épisodes d’épuisement, de fatigue et de somnolence font partie des potentiels inconvénients de la prise de CBD.

Ce phénomène est décrit dans une étude ayant durée un an, publiée en 2015, dans laquelle 162 patients souffrant de diverses formes d’épilepsie ont reçu du CBD.

Au sein de l’échantillon, 25 % ont ressenti de la somnolence tandis que 13 % ont connu des épisodes d’épuisement.

Sécheresse Buccale

Pour les consommateurs de cannabis récréatif, la sécheresse buccale est l’un des effets secondaires courants du THC. Mais, comme le prétendent certaines études, elle est également observée chez les consommateurs de CBD.

Cet article 2009 présente une étude sur cinq patients souffrant de troubles du mouvement dystonique. On leur a administré du CBD par voie orale à des doses croissantes, de 100 à 600/mg par jour, l’expérience ayant duré six semaines.

Si tous les patients ont fait état d’une amélioration de 20 à 50 % de la dystonie, ils ont également ressenti divers effets secondaires, notamment une sécheresse buccale. D’autres ont ressenti des étourdissements et une sédation.

Réduction De La Pression Artérielle

Nous avons mentionné les étourdissements comme un potentiel effet secondaire de l’utilisation du CBD. Toutefois, il n’est pas toujours perçu comme une mauvaise chose, car il est parfois le signe d’une baisse de la pression artérielle.

Cette étude randomisée de 2017 a administré 600 mg de CBD ou un placebo à neuf volontaires masculins en bonne santé. Elle a finalement conclu que le cannabidiol provoquait potentiellement une diminution de la pression artérielle au repos et une augmentation de la pression artérielle résultant du stress, qui est généralement liée à une augmentation de la fréquence cardiaque.

Une étude de 1993 montre des résultats similaires, cette fois-ci en établissant un lien entre le CBD et la baisse des niveaux de cortisol.

Onze participants ont reçu 300 mg et 600 mg de placebo et de cannabidiol, respectivement.
Les résultats décrivent le CBD comme ayant le potentiel de réduire significativement le cortisol dans le corps après seulement 120 minutes d’administration. Les chercheurs ont également signalé un potentiel effet sédatif du CBD.

Maux De Tête

Les maux de tête font partie de la liste des potentiels effets potentiels de l’utilisation du CBD. Mais, bonne nouvelle, ces incidents semblent toucher un petit pourcentage d’utilisateurs.

Prenez cette étude clinique de 2019, par exemple. Seuls deux des 88 patients qui ont reçu 1 000 mg de CBD par jour ont souffert de maux de tête.

L’une des possibilités de maux de tête évoquées par les experts est la réaction de Jarisch-Herxheimer. Ne vous laissez pas impressionner par ce nom compliqué, il s’agit simplement de la réaction qui se produit après la libération d’endotoxines résultant de la mort de micro-organismes. Dans certains cas, les maux de tête sont une réaction courante.

La réaction de Jarisch-Herxheimer se produit lorsqu’il y a une surabondance d’antioxydants comme la vitamine C. Le CBD est également connu pour son potentiel antioxydant, ce qui pourrait entraîner des maux de tête dus à la réaction de Jarisch-Herxheimer.

Ceci étant dit, certains experts conseilleront de diminuer le dosage du CBD pour laisser le corps s’habituer à la présence des cannabinoïdes. Le dosage recommandé dans ce cas est d’environ deux gouttes de 0,05 ml deux fois par jour.

Maux de tête

Quels Sont Les Risques De Prendre Du CBD ?

Maintenant, soyons un peu plus sérieux. Dans cette section, nous allons parler de ce qu’il faut éviter lorsqu’on utilise du CBD. Cela vous permettra d’atténuer les risques éventuels.

Si vous vous lancez pour la première fois, voici quelques-unes des choses à noter.

Produits Au CBD De Mauvaise Qualité

Depuis que la demande de CBD est devenue importante, le marché noir en profite. Résultat : des produits au CBD de mauvaise qualité qui peuvent entraîner des effets indésirables à long terme.

En 2019, les craintes concernant des produits au CBD « toxiques » provenant de Chine ont pris de l’ampleur au Royaume-Uni. À l’époque, le pays n’était qu’à un an de la légalisation du cannabidiol à usage médical.

Ce qui est devenu une source d’inquiétude, c’est la présence supposée de pesticides dans ces produits. Non seulement ils n’apportent aucun bénéfice, mais ils pourraient aussi potentiellement nuire à la santé.

Ce sont les problèmes habituels des marchés non réglementés. Mais, une fois le processus rationalisé, il y a peu de chances que des produits aussi contaminés parviennent aux consommateurs.

Surdosage De CBD

Il n’existe aucune trace de surdose mortelle au CBD. Tout d’abord, le CBD est largement considéré comme une substance non toxique et non récréative. Certains considèrent même qu’elle a le potentiel de prévenir les rechutes de consommateurs de drogues. Ce seul fait réduit considérablement les risques de surdose de cannabidiol.

Toutefois, prendre plus de gouttes que la dose recommandée peut entraîner certains des effets secondaires mentionnés ci-dessus. Dans ce cas, vous pouvez ressentir un léger inconfort, mais celui-ci devrait être de courte durée.

Prendre Du CBD Durant La Grossesse Ou L’Allaitement

Prendre du cbd durant la grossesse ou l’allaitement

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer pleinement les avantages et les inconvénients de la prise de CBD durant la grossesse ou l’allaitement. Mais, d’après la plupart des études, la consommation de cannabis, en général, peut être préjudiciable à plus d’un titre.

Par exemple, le US Centers for Disease Control (CDC) a constaté que la consommation de cannabis durant la grossesse pouvait entraîner une insuffisance pondérale chez les nouveau-nés, bien que cela soit probablement dû au THC. D’autres potentiels risques incluent des problèmes d’apprentissage et d’attention pour l’enfant lorsqu’il grandit.

Au fur et à mesure que d’autres études seront mises en lumière, les experts trouveront bientôt des réponses plus définitives. Mais, pour l’instant, le consensus serait d’essayer d’éviter le cannabis et l’huile au CBD pendant la grossesse.

Combien De Temps Le CBD Reste-T-Il Dans Votre Organisme?

En moyenne, il faut deux à cinq jours pour que le cannabidiol disparaisse du corps. Cette durée dépend toutefois de plusieurs facteurs.

Le dosage et la fréquence sont deux bons exemples. Plus vous consommez, plus vous le faites régulièrement, plus il met du temps à disparaitre votre organisme.

La méthode de consommation a également son importance. Ingérer du CBD sous forme de bonbons gélifiés ou de gélules signifie que le cannabinoïde doit passer par le système digestif et le foie. Il passe ensuite dans la circulation sanguine, ce qui le fait subsister. En revanche, la vaporisation de CBD ou la prise d’huile au CBD par voie sublinguale sont plus rapides. Les effets se font sentir en quelques minutes, ce qui signifie que le CBD reste moins longtemps dans l’organisme.

Enfin, votre poids et votre métabolisme affecteront la période d’élimination du CBD, comme pour toute autre substance que vous prenez.

Le CBD A-T-Il Un Effet Sur Les Médicaments ?

Oui, le CBD a le potentiel d’influencer les effets de médicaments. Dans certains cas, le cannabidiol peut interférer avec le processus de métabolisation de certains médicaments. Par conséquent, ces médicaments ne sont pas en mesure d’agir aussi efficacement qu’ils le devraient.

Dans d’autres cas, l’interaction du CBD avec des médicaments entraîne une dégradation plus lente du CBD. Ceci, à son tour, conduit à une dose plus élevée de CBD, ce qui n’est pas toujours souhaité. Cette interaction peut également être utilisée au bénéfice des patients, mais uniquement sous étroite surveillance médicale.

Quels Médicaments Ne Doivent Pas Être Pris Avec Du CBD ?

Voici une liste de médicaments à rayer de votre liste, étant donné qu’il existe certains potentiels effets secondaires lors de la prise de CBD avec d’autres médicaments.

Tout d’abord, voici ceux dont on a constaté qu’ils réduisent la biodisponibilité du CBD :

• Phénobarbital (médicament contre les crises épileptiques)
• Phénytoïne (anticonvulsivant pour la pré et post-chirurgie)
• Rifampicine (médicament antibactérien)
• Carbamazépine (Contre l’épilepsie et les douleurs neuropathiques)

Ces médicaments peuvent potentiellement empêcher la métabolisation d’autres médicaments et des cannabinoïdes lorsqu’ils sont combinés :

• Clarithromycine (médicament antibactérien)
• Kétoconazol (médicament antifongique)
• Ritonavir (médicament contre le VIH/SIDA)
• Itraconazol (médicament antifongique)

Les médicaments qui peuvent augmenter les effets secondaires lorsqu’ils sont pris avec du CBD :

• Antidépresseurs (comme le Prozac)
• Amiodarone (médicament pour le cœur)
• Benzodiazépines (sédatifs)

Autres médicaments qui ne devraient pas être co-administrés avec le CBD :

• Warfarine (anticoagulant)
• Lévothyroxine (médicament pour la thyroïde)
• Clobazam (médicament contre les crises d’épilepsie)
• Lamotrigine (médicament contre les crises d’épilepsie)

Médicaments qui peuvent potentiellement augmenter la toxicité du foie lorsqu’ils sont combinés avec du CBD :

• Méthotrexate (médicament contre la leucémie et le cancer).
• Acide valproïque (contre les crises d’épilepsie et les troubles mentaux)

Le CBD Est-Il Addictif ?

Nous avons fait allusion à cette question dans une section précédente, et la réponse est non. La plupart des experts s’accordent à dire que le CBD est une substance qui ne crée pas de dépendance.

Pour enfoncer le clou, voici ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dit du cannabidiol : « Chez l’Homme, le CBD ne présente aucun effet indiquant un potentiel d’abus ou de dépendance ».

L’OMS a également mis en évidence les essais cliniques réalisés sur l’Epidiolex en tant que médicament anti-convulsions. Elle a conclu que ce médicament « a été démontré comme un traitement efficace » de l’épilepsie.

Ce Qu’Il Faut Regarder En Achetant Du CBD

Si vous avez atteint cette section de l’article, vous vous dirigez probablement vers l’achat d’huile ou de complément au CBD pour vous-même. Mais, avant de faire votre achat, voici certaines choses à garder à l’esprit :

• Le taux de THC : Lorsque vous recherchez de l’huile ou des gélules au CBD, le taux de THC devrait être inférieur au seuil légal (0,2 % en Europe et 0,3 % aux États-Unis). Tout ce qui dépasse ce seuil signifie que l’huile n’est pas issue de chanvre, ce qui la rend illégale.

• Source de chanvre : De nombreuses entreprises se contentent de produits de chanvre qui n’ont pas été cultivés dans les meilleures conditions. Un fabricant/détaillant légitime d’huile au CBD devrait être en mesure de vous donner un historique complet de l’origine de son chanvre.

• Couleur de l’huile : La teinte de l’huile au CBD ne signifie pas tout, mais si elle est de couleur vert foncé, vous devriez probablement l’éviter. Elle contient de la chlorophylle, de la matière végétale et d’autres composés indésirables qui n’ajouteront pas grand-chose à votre expérience. Vous devriez chercher du CBD filtré et purifié. Il est de couleur plus dorée.

• Méthode d’extraction : Le CBD est traité par éthanol de qualité alimentaire ou par extraction au CO₂. Cette dernière méthode est plus chère, mais elle est généralement considérée comme plus sûre et plus propre.

• Si tout le reste échoue, vérifiez toujours l’étiquette. Une autre façon de vérifier la légitimité d’un produit au CBD est de consulter sa liste d’ingrédients. On ne peut pas simplement prétendre à une certaine pureté sans transparence. Si vous tombez sur un tel produit, méfiez-vous.

Le CBD Est-Il Vraiment Sûr À Utiliser ?

En considérant les recherches menées jusqu’à présent, en particulier les essais cliniques, il est généralement admis que le CBD peut être consommé sans danger.

Toutefois, il est également essentiel de peser les avantages et les inconvénients, y compris les potentiels effets secondaires et les interactions médicamenteuses. Le cannabidiol peut être considéré pour ses avantages plausibles sur la santé, mais ses effets secondaires méritent également d’être connus.

Pour être sûr, faites preuve de précautions raisonnables. Encore mieux, demandez l’avis d’un professionnel de santé. Il sera en mesure de vous fournir une analyse détaillée des informations dont vous aurez besoin avant de consommer du CBD.