La Culture Hydroponique Du Cannabis : Guide Du Débutant


La Culture Hydroponique Du Cannabis : Guide Du Débutant

Même si vous ne cultivez pas de cannabis, vous avez sûrement déjà entendu parler de l’hydroponie à un moment donné. Ce terme fait référence à un système de culture utilisé pour de nombreuses choses et qui n’est pas limité au cannabis. Voici comment cultiver en hydroponie et un détail des avantages et inconvénients de chaque système.

Les humains cultivent des plants de cannabis dans des sols riches depuis multiples siècles, mais une grande part de cultivateurs et de fermiers du monde d’aujourd’hui sont passés aux systèmes hydroponiques. Que ce soit pour cultiver des fruits et des légumes ou de belles têtes juteuses, beaucoup trouvent que les plants cultivés en hydroponie se débrouillent mieux que ceux développés dans des sols.

Il y a bien des façons de conduire une culture hydroponique et il vous faudra garder en tête plusieurs facteurs par processus pour en réussir un avec brio. De ce fait, nous aborderons dans cet article chaque approche possible avec l’hydroponie dont les différents substrats potentiels, les méthodes d’arrosage et les systèmes nutritifs. Pour finir, on vous suggérera aussi certaines des meilleures variétés à cultiver dans votre nouvelle installation.

Qu’est-Ce Que La Culture De Cannabis En Hydroponie ?

Vous avez sûrement déjà une idée de cela grâce à notre introduction, mais autant en dégager une définition claire dès le départ.

Pour faire simple, la weed en hydroponie est concrètement n’importe quel plant de cannabis que l’on cultive sans l’usage d’un substrat comme la terre et dont les racines seront (généralement) suspendues dans un autre substrat et alimentées avec une solution nutritive. L’apparence peut changer selon la méthode employée, mais nous couvrirons cela plus en détail par la suite.

Les Origines De La Culture Hydroponique

La culture hydroponique du cannabis : guide du débutant

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que la culture hydroponique est une pratique qui remonte à des milliers d’années.

Selon une théorie, bien que non confirmée, les jardins suspendus de Babylone utilisaient des systèmes hydroponiques il y a plus de 2 500 ans. Comme la région dans laquelle ils étaient cultivés était très aride, on pense que l’Euphrate était utilisé pour alimenter un système de ruissellement, qui coulait vers le bas, nourrissant les racines de toutes les plantes.

Plus tard, sur le lac Tenochtitlan, les Aztèques auraient cultivé des plantes sur des radeaux flottants. Une couche supérieure de terre retenait les plantes et leurs racines traversaient le radeau pour atteindre le lac en dessous.

En 1699, John Woodward a découvert que la menthe verte poussait plus rapidement dans une source d’eau mélangée à de la terre.

Pourquoi Choisir L’Hydroponie Pour Cultiver Du Cannabis ?

Mais pourquoi diable choisirait-on de cultiver de la weed ainsi ? Qu’est-ce que les systèmes hydroponiques proposent en plus qu’un plant cultivé dans de la terre ? Il s’avère qu’en réalité, les systèmes hydros ont des avantages conséquents contrairement à un sol lambda, mais comportent aussi leur lot de tracas.

Avantages De Cultiver De La Marijuana En Hydroponie

Comme beaucoup de cultivateurs en hydro vous le diront, l’une des raisons principales de faire cela est le contrôle sur la nutrition qu’offrent ces méthodes. Certains plants que l’on cultive peuvent nécessiter des équilibres nutritifs légèrement différents au fil de leur croissance, et il serait difficile de réguler cela si l’on cultive dans un sol.

Avec un système hydroponique, néanmoins, on peut facilement ajuster l’équilibre des nutriments dans une solution aqueuse (à base d’eau) et vos plants retourneront à une croissance idéale en un rien de temps.

Cet avantage s’applique aussi à la régulation du pH puisque vous serez en mesure de le déterminer bien plus précisément qu’habituellement. En appliquant rapidement des ajustements, vous pourrez garantir que le cycle de vie de vos plants ne sera quasiment jamais interrompu.

En parlant d’interruption, l’absence de terre sous-entend que vous n’avez pas à gérer toutes sortes de nuisibles qui pourraient autrement se mettre en travers de votre culture. Ainsi, les récoltes simples sont à portée de main.

Sans la présence de la terre, vos racines auront un accès direct aux nutriments, ce qui signifie que la moindre molécule nutritive est absorbée et tout le reste qui ne l’est pas à un moment donné pourra l’être plus tard.

Le processus est bien moins salissant puisque la terre peut s’immiscer dans le moindre recoin et tacher vos vêtements ; le système hydro quant à lui est bien plus propre à manipuler comme nous le verrons plus tard.

Vous pouvez aussi dès à présent penser à la façon d’exploiter votre espace puisqu’une culture hydroponique permet d'avoir des plants bien plus près les uns des autres. Si vous pouvez vous permettre d’entretenir davantage de plants, ce système vous aidera beaucoup.

Avec tous ces facteurs en tête, votre plant va non seulement pouvoir se développer plus vite, mais il aura une santé bien plus vigoureuse. Avec le temps, sa taille s’agrandira et il vous prodiguera un rendement bien plus conséquent qu’en terre.

Avantages au premier abord :

• Contrôle accru de la nutrition et du pH
• Cycle de vie potentiellement plus court (aucune interruption)
• Risque faible de nuisibles
• Meilleur aménagement de l’espace
• Moins salissant
• Potentielles récoltes plus conséquentes

Inconvénients De Cultiver De La Marijuana En Hydroponie

Bien évidemment, ces avantages ne s’appliquent que si l’on s’occupe parfaitement bien de ses plants. Nous sommes sûrs que vous ferez cela correctement, mais il est préférable de préciser que certaines erreurs peuvent impacter le processus de façon bien plus dramatique qu’avec leurs confrères cultivés en terre.

Puisque l’absorption des nutriments est aussi directe, un mauvais équilibre aura un effet quasi immédiat sur vos plants. Sachant que les problèmes apparaissent tout aussi rapidement, ils sont aussi difficiles à corriger et peuvent de ce fait, engendrer plus rapidement la mort d’un plant.

Vous devrez également être très attentif à votre alimentation électrique, ce qui signifie que vous devrez avoir un plan immédiat en cas de panne de courant. Comme vos plantes recevront de l’eau via un système de pompe électrique, comme nous l’expliquerons plus tard, une perte d’électricité signifie que vos plantes perdent tout accès à l’eau. Dans cette situation, elles peuvent mourir en quelques heures, à moins que vous n’employiez une méthode de secours.

Maintenir de bonnes températures sera aussi plus important que d’habitude : une fenêtre de 20–25 °C sera idéale. Vous pouvez monter jusqu’à 28 °C avant de constater des soucis, mais vos plants seront déjà stressés à ce stade et peuvent potentiellement mourir si la température de l’espace grimpe jusqu’à 35 °C.

Plutôt que de passer par un blocage à cause du stress, votre plant va en réalité mourir rapidement à cette température, car le système racinaire ne sera pas en mesure de traiter l’oxygène présent dans l’eau.

Même si vous êtes capable de réagir face à cela, vous devriez penser à investir un peu d’argent en plus pour rendre votre installation hydroponique confortable et idéale. Ces types de systèmes peuvent coûter plusieurs milliers d’euros selon la taille de votre espace et les coûts d’entretien et d’alimentation vont aussi s’accumuler sur la durée.

Vous rembourserez vos investissements initiaux sous la forme de récoltes gratifiantes, mais il est difficile d’ignorer les factures qui arrivent avant la récolte.

Enfin, alors que vous allongez vos billets verts, il est temps de penser au risque inhérent lié à l’eau et l’électronique haute puissance dans le même espace. Oui, votre pompe sera vraisemblablement étanche, mais il vous faudra aussi réfléchir à vos lampes de culture et peut-être même des systèmes de chauffage et de ventilation dans l’espace.

Si de l’eau se renverse, une partie ou la totalité de votre équipement pourrait être endommagée. Pire encore, si vous n’avez pas de lampes de secours, ou si tout votre système d’alimentation est compromis, vous allez vite devoir trouver une solution miracle.

Inconvénients au premier abord :

• Problèmes de pH ou nutriments sont plus difficiles à corriger
• Vous êtes dépendant de votre pompe et votre alimentation électrique
• Les températures ne doivent pas dépasser une certaine fenêtre
• Plus cher qu’une culture en terre
• Risques accrus avec la proximité de l’eau et l’électricité

Le Cannabis En Hydroponie Est-Il Plus Puissant ?

Maintenant que l’on a établi les avantages et les inconvénients, la majeure partie d’entre vous se demande sûrement si tous ces efforts supplémentaires se refléteront dans la qualité des têtes. En d’autres termes, la weed cultivée en hydroponie est-elle plus puissante que dans une autre configuration ?

Dans certains cas, oui. Si vous êtes capable d’apporter un entretien sans faille et que la route vers la récolte se fait sans interruption, vos plants devraient techniquement être plus larges et potentiellement en meilleure santé que ceux cultivés dans un sol. Avec un plant doté d’une santé de fer, on sait pertinemment que le taux de THC sera forcément poussé vers son extrémité la plus élevée.

Cela étant dit, la culture hydroponique ne peut pas faire dépasser le seuil maximal et fixe de THC d’une variété.

Choisir Un Substrat Pour La Weed En Hydroponie

Le cannabis en hydroponie est-il plus puissant ?

Bien que l’on n’utilise pas de terre, vous aurez tout de même besoin d’un substrat dans lequel vos racines se développeront. Votre solution nutritive liquide se chargera du processus de livraison des nutriments, mais le choix de votre substrat jouera malgré tout un rôle crucial dans le soutien du système racinaire.

Certains milieux sont plus adaptés à la culture hydroponique et devront être considérés lors d’une culture. Ci-dessous, vous trouverez les substrats hydroponiques les plus utilisés et populaires chez les cultivateurs de cannabis.

Billes D’argile

Lorsqu’on les utilise comme substrat, les billes d’argile ont une forme qui permet d’avoir des poches d’air entre chacune. Elles sont aussi suffisamment larges et robustes pour soutenir un système racinaire et sont un choix très populaire chez les cultivateurs en hydroponie. Tant qu’elles sont placées dans un panier hydroponique qui est généralement fait en plastique et qu’elles ne sont pas trop tassées les unes sur les autres, elles seront une base solide pour votre plant.

Hormis cela, assurez-vous juste qu’elles sont imbibées au pH idéal pour la culture du cannabis : autour de 5,5 et 6,5 en hydro. L’argile a généralement besoin d’être altérée pour répondre à ce critère, mais certains paquets sont vendus d’ores et déjà ajustés à ces conditions.

Laine de Roche

La laine de roche, comme son nom le suggère, est une sorte de pierre volcanique qui a une texture similaire à celle de la laine. Grâce à ces propriétés particulières, la laine de roche est excellente pour retenir l’eau et va donc être excellente pour entretenir efficacement la partie supérieure de votre système racinaire.

Le matériau solide et poreux sera aussi un excellent soutien pour votre plant et s’adaptera bien à un système de seau hydroponique, mais aussi confortablement au-dessus d’un réservoir ou d’un seau.

Perlite

Comme la laine de roche, la perlite est issue d’un matériau volcanique. Cependant, c’est en réalité plus du verre que de la pierre et on la privilégie pour sa capacité à fournir une bonne aération tout en étant suffisamment efficace pour la rétention d'eau et supporter les racines.

Même les cultivateurs en terre en utilisent dans leurs cultures pour donner plus d’espace aux racines pour respirer, et c’est tout aussi efficace, si ce n’est plus, lorsqu’on l’utilise seule.

Fibre de Coco

Enfin, si vous souhaitez un substrat qui est davantage durable et biodégradable, la fibre de coco sera votre meilleur choix. Elle est faite à partir de fibres de noix de coco et sa texture et consistance permettent une excellente aération et rétention de l’eau.

Elles contiennent aussi des hormones connues pour stimuler les plants de cannabis, à tel point qu’elles sont capables de protéger votre weed des infections qui pourraient autrement les paralyser ou les tuer.

Guide De Culture En Hydroponie : Étape Par Étape

Fibre de coco

En plus d’avoir un certain choix en matière de substrats, vous aurez aussi à choisir parmi plusieurs systèmes celui qui vous conviendra le mieux. Chacun comporte son lot d’avantages et d’inconvénients que nous allons détailler ci-dessous.

Système d’Irrigation Goutte À Goutte

On commencera avec l’un des systèmes les plus populaires parmi les cultivateurs en hydroponie : le système goutte à goutte. Comme son nom l’indique, cela implique d’engraisser périodiquement vos plants avec une solution nutritive du haut vers le bas à l’aide d’un système d’irrigation goutte à goutte.

Concrètement, cela fonctionne grâce à un réseau de lignes qui partent de votre réservoir vers la zone située au-dessus de vos plantes. Ces lignes mènent ensuite à des sondes ou émetteurs situés sous le milieu, près des racines de vos plantes. Puis, à intervalles réguliers tout au long de la journée, ils font couler la solution nutritive dans le substrat de culture pour que vos racines l’absorbent, les nourrissant ainsi à un rythme régulier et mesuré.

Ce Dont Vous Avez Besoin

En plus d’être l’un des systèmes les plus populaires, le système goutte à goutte est aussi relativement simple à mettre en place et ne nécessitera qu’une poignée de matériaux différents. Votre liste d’achat sera celle-ci :

• Tuyau en polyéthylène de ½ pouces/1,25 cm (pour la ligne d’alimentation principale) avec bouchon d’extrémité
• Tuyau en polyéthylène de ¼ pouces/0,635 cm (pour les lignes d’alimentation divergentes)
• Distributeurs (pour que les lignes divergentes puissent se connecter à la ligne principale)
• Grand baril en plastique opaque (pour servir de réservoir, environ 200 litres)
• Pompe à eau submersible pouvant traiter au moins 1 135 litres par heure
• Thermomètre numérique (pour contrôler la température du réservoir).
• Pompe à air avec bulleur et tuyaux (pour maintenir l’eau oxygénée)
• Goutteurs intermédiaires (2–4 par plante pour distribuer l’eau dans le pot)
• Goutteurs terminaux (2 par plante à l’extrémité des lignes divergentes pour faire couler l’eau périodiquement)
• Perceuse avec une mèche de 2 cm (0,75 pouces) pour créer les trous nécessaires dans le réservoir
• Grand plateau (pour récupérer l’excès de solution nutritive au fond de vos pots hydroponiques)
• Minuteur (pour s’assurer que la pompe fonctionne précisément au moment voulu)

Système d’irrigation goutte à goutte

Guide Étape Par Étape

Réunir tout cela ne devrait pas vous prendre plus d’une demi-journée. De plus, avant de nous lancer dans l’explication, il est bon de préciser que votre réservoir doit se trouver juste à côté de votre tente de culture plutôt qu’à l’intérieur.

1. Commencez par percer un trou quelques centimètres en dessous du couvercle de votre grand baril en plastique. Cela permettra à votre ligne principale d’arrivée d’eau de passer de l’intérieur vers l’extérieur.

2. Placez ensuite votre pompe à eau dans le baril en l’attachant à votre ligne d’eau, ainsi qu’un bulleur attaché à la ligne de votre pompe à air, et à la sonde de votre thermomètre numérique. Ensuite, percez dans le couvercle de votre seau un trou suffisamment grand pour y faire passer les lignes de la pompe à air et du thermomètre. La pompe à air et le thermomètre seront évidemment situés à l’extérieur du seau.

3. Faites passer la ligne d’eau principale à travers le trou au sommet jusque dans le seau pour lui permettre de descendre gentiment et d’être maintenue à une hauteur légèrement supérieure au-dessus de vos pots. Durant cette étape, vous devriez couper une petite ouverture dans votre tente pour que la ligne puisse passer, ce qui lui permet de traverser toute la tente et de passer entre les plantes.

Cela permettra sur le long terme d’avoir une distribution uniforme et régulière. Une fois que vous avez mesuré et découpé votre ligne principale, attachez-y le bouchon d’extrémité pour que la pression puisse s’y accumuler.

4. Attachez vos distributeurs le long de la ligne principale en les situant de manière à ce qu’il y en ait deux pour chaque plant. Assurez-vous qu’ils soient également orientés dans la bonne direction.

5. Mesurez et découpez des longueurs de lignes d’alimentation divergentes plus petites en vous assurant qu’elles soient suffisamment longues pour être pliées autour du bas des plants.

6. Attachez-les aux premiers connecteurs et rallongez-les au-delà du substrat, puis attachez-les à un goutteur intermédiaire. Attachez une longueur égale de ligne divergente à l’autre extrémité du goutteur et connectez cette extrémité à un goutteur terminal sur piquet.

7. Répétez ce processus avec le deuxième connecteur, en faisant en sorte que les lignes, le goutteur intermédiaire et le goutteur terminal passent au-dessus de la zone des racines que votre premier ensemble n’a pas pu atteindre. Si votre première installation de lignes contourne les sections internes des racines, plus proches de la plante, faites en sorte que la deuxième installation s’étende autour d’elle, couvrant la section externe et assurant un apport complet de nutriments.

8. Répétez ce processus de connexion avec toutes les autres plantes de votre espace.

9. Adaptez votre large plateau pour permettre le drainage des nutriments et placez-le sous les paniers hydroponiques. Assurez-vous d’avoir un autre conteneur ou seau pour récupérer en dessous la solution non utilisée. De là, choisissez si vous souhaitez jeter cette solution (ce qui minimise les risques), ou la recycler pour que vos plants essaient de nouveau de l’absorber (ce qui maximise l’efficacité).

10. Maintenant, lancez votre pompe à eau et réglez-la sur un intervalle régulier grâce au minuteur. Puis, placez-la de nouveau dans le baril, allumez le thermomètre, la pompe à air, fermez le couvercle et laissez votre nouveau système d’irrigation goutte à goutte prendre le relais !

Avantages Et Inconvénients D’un Système D'Irrigation Goutte À Goutte

Avantages :

• Rentable en termes d’eau et d’énergie
• Nécessite peu d’entretien
• Système simple et direct
• Économique
• populaire (multiples forums à ce sujet en ligne)

Inconvénients

• Les émetteurs peuvent se boucher si votre eau à un taux de fer supérieur à la normale
• Des inspections régulières sont nécessaires
• Les nuisibles peuvent endommager vos lignes

Technique De Culture Sur Film Nutritif (NFT)

Peut-être tout autant populaire chez les cultivateurs en hydroponie, si ce n’est plus, le système de culture sur film nutritif (NFT) fait partie des plus efficace et économique à mettre en place. Seules les extrémités des racines entreront en contact avec les nutriments, mais elles recevront tout ce dont elles ont besoin. Tant que vous y allez délicatement, vous pourrez obtenir des récoltes gigantesques.

Ce Dont Vous Avez Besoin

Il n’y a pas une seule et unique façon d’installer un système NFT, mais chaque variante aura généralement besoin de ces matériaux :

• Pompe à eau submersible et lignes (doit pouvoir pomper 946–1 135 litres par heure)
• Pompe à air, tubes, pierres (doit pouvoir pomper 7–9 litres d’air par minute)
• Grand réservoir (un bac en plastique de 200 litres fera l’affaire)
• Paniers hydroponiques (la taille dépend de la plante de votre choix)
• Substrat de culture (tenez compte du maillage de vos pots hydroponiques lors du choix)
• Canaux pour le NFT (une ou plusieurs selon la quantité de plantes que vous cultivez)
• Minuteur pour la pompe à eau (non obligatoire, mais recommandé)

Guide Étape Par Étape

Les systèmes NFT peuvent sembler compliqués au premier abord, mais si vous y allez tranquillement, vous ne devriez pas rencontrer de vrais problèmes.

1. Pour commencer, il va falloir configurer votre réservoir. Commencez en perçant des trous suffisamment larges pour y faire passer votre ligne d’eau et votre conduite d’air. Ces trous se situeront dans la seconde moitié supérieure du côté étroit de votre bac. Un trou devrait se trouver légèrement au-dessus de la marque du milieu et l’autre devrait être plus proche du couvercle.

2. Percez un autre trou dans le dessus du couvercle ; placez-le à l’extrémité opposée du trou latéral supérieur, à environ 15 cm du bord. Veillez à l’aligner avec le drain de vos canaux NFT afin de vous assurer que tout s’assemble correctement.

3. Placez votre pompe à air en dehors du réservoir et faites passer votre conduite d’air à travers le trou situé dans la partie inférieure. Puis, attachez l’extrémité de cette conduite à un bulleur et laissez-le au fond.

4. Placez votre pompe à eau dans le réservoir adjacent au bulleur en attachant la ligne d’eau et en la faisant passer dans le trou situé dans la partie supérieure.

5. Si vous en avez un, attachez votre minuteur à la pompe à eau et réglez ses heures.

6. Remplissez le réservoir avec votre solution nutritive jusqu’à la marque indiquant le milieu.

7. Installez votre canal pour NFT sur le dessus du réservoir et repositionnez la ligne d’eau afin qu’elle puisse remplir le fond. Après coup, assurez-vous d’avoir votre structure légèrement penchée de manière à imiter une petite pente avec le drain du canal en bas. Il vous faudra aussi faire en sorte que le trou de drainage soit aligné au trou supérieur de votre réservoir.

8. Enfin, percez vos ouvertures dans vos canaux NFT pour y faire tenir vos paniers hydroponiques. La taille et l’espacement de ces derniers dépendront essentiellement de la taille des plants cultivés.

Avantages Et Inconvénients Du Système de Culture sur Film Nutritif (NFT)

Avantages :

• Bien plus efficace en eau et nutriments qu’une culture standard
• Personnalisable : les systèmes NFT peuvent être agrandis ou réduits comme bon vous semble
• Le côté ouvert du système permet une inspection ou une désinfection rapide des racines
• Le flux et la circulation perpétuelle de l’eau et des nutriments éliminent les risques de contamination des eaux souterraines et empêchent l’accumulation des sels autour des racines

Inconvénients :

• Ne convient pas aux plants très larges
• Si votre pompe vous fait défaut, surtout celle à eau, vous n’aurez qu’une poignée d’heures pour la réparer ou votre culture sera perdue

Technique de culture sur film nutritif (nft)

Système De Table À Marées

Comme le nom vous le suggère sûrement, le système de table à marées repose sur la montée et la descente des niveaux d’eau pour encourager une croissance optimale. Ils ont l’air assez simplistes, mais le système et le timing en eux-mêmes doivent être finement ajustés pour garantir une culture réussie.

Il y a deux sections principales : le réservoir contenant l’eau/solution nutritive et le large plateau contenant vos plants empotés situé juste au dessus. Une pompe et un système de drainage passent entre eux et vous permettent de périodiquement submerger les racines et évacuer l’eau et les nutriments après votre marée.

Ce Dont Vous Avez Besoin

Ce système opère avec un certain nombre de petites pièces qui fonctionnent de concert :

• Réservoir en plastique de 200 litres (opaque pour éviter les problèmes d’algues)
• Plateau pour vos plantes, d’un volume d’environ 75 litres (selon la quantité de plantes et leur taille)
• Un tuyau opaque de 1,25 cm pour la pompe à eau
• Pompe à eau submersible pouvant produire 946–1 135 litres par heure
• Raccords d'évacuation et d’entrée conçus pour les systèmes hydroponiques de tables à marées (disponibles dans la plupart des magasins de jardinage)
• Perceuse pour former des trous de 35 mm pour vos raccords
• Minuteur pouvant être coordonné avec votre pompe à eau, numérique ou analogique
• (Facultatif) Pompe à air pour oxygéner votre réservoir (non nécessaire pour ce système, mais peut améliorer les rendements)

Guide Étape Par Étape

Étant l’un des systèmes les plus autonomes de cette liste, installer un système de table à marée ne devrait pas être trop difficile.

1. Assemblez ou trouvez une structure qui peut supporter votre plateau, lui permettant également de se connecter à votre réservoir. Veillez à ce qu’il soit suffisamment surélevé pour permettre au réservoir d’être glissé en dessous, et suffisamment solide pour supporter un plateau rempli de plants en pot et de solution nutritive.

2. Percez deux trous de 35 mm côte à côté dans le fond du plateau, et placez les raccords dans les trous. Le bouchon en caoutchouc et l’extrémité cannelée doivent être dirigés respectivement vers le haut et vers le bas.

3. Fixez 2 ou 3 extensions à l’un des raccords, et une seule à l’autre. Installez une grille prévue pour la table à marée sur le haut du raccord le plus long, et il sera prêt à contrôler le débordement. Aucune grille n’est nécessaire pour l’autre, car il servira de connexion à la pompe à eau.

4. Ouvrez le bac que vous utiliserez comme réservoir et placez votre pompe à eau à l’intérieur. Ensuite, attachez un morceau mesuré et découpé du tuyau à la pompe, en le connectant à l’extrémité inférieure de votre raccord le plus court.

5. Remplissez votre réservoir à moitié avec de l’eau ordinaire (pas encore de solution nutritive), et mettez votre pompe en marche pour voir s’il y a des fuites dans le système. À ce stade, vous voudrez également voir à quelle hauteur l’eau peut monter, car vous devrez vous assurer que le niveau d’eau maximum ne dépasse pas le bord de vos pots hydroponiques.

6. Chronométrez le temps de fonctionnement de la pompe pour obtenir le bon niveau d’eau, et voyez combien de temps il faut l’arrêter pour que l’eau s’écoule correctement. Ce point est essentiel, car un mauvais équilibre peut entraîner un sur-engraissage ou un sous-engraissage de votre culture.

7. Une fois que vous vous êtes assuré que le système fonctionne et est équilibré, mélangez votre solution nutritive à l’eau, placez vos plantes en pot dans le plateau et commencez.

Avantages Et Inconvénients Du Système De Table À Marée

Avantages :

• Coût réduit
• Facile à assembler et entretenir
• Généreux en nutriments

Inconvénients :

• Le pH est davantage sujet aux fluctuations problématiques
• Les pannes de pompe pourraient tuer vos plants (ces derniers survivront un peu plus si dans de la laine de roche, mais des substrats comme les billes d’argile laisseront échapper l’eau trop rapidement).

Culture en Eau Profonde ou Bubbler (DWC)

Le système de culture en eau profonde (DWC) ou bubbler est encore plus simple et autonome que la table à marée. Il implique de submerger la majeure partie du système racinaire dans un réservoir constamment oxygéné de solution nutritive. Ici, on n’a pas de pompe à eau, de canal ou de second plateau où mettre les plants : on a juste besoin du réservoir, de plants situés au-dessus et d’une pompe à air pour l’oxygène.

Ce Dont Vous Avez Besoin

Nécessitant l’une des listes d’achats les plus courtes d’une culture hydroponique, rassembler ces équipements pour votre bubbler ne devrait pas être trop difficile !

• Un bac en plastique de 200 litres qui servira de réservoir
• Pompe à air (d’une capacité de 7 à 9 litres par minute), bulleur et raccordements
• Substrat de votre choix (n’importe lequel de ceux que nous avons énumérés plus haut fera l’affaire)

Culture en eau profonde ou bubbler (dwc)

Guide Étape par Étape

Étant donné que vous n’avez besoin de presque rien en termes d’équipements, vous n’aurez pas besoin de suivre beaucoup d’étapes pour mettre tout cela en place.

1. Formez des trous dans votre réservoir pour permettre à vos paniers hydroponiques de s’adapter parfaitement. Veillez à ne pas choisir une variété qui deviendrait trop grosse pour être supportée par le réservoir, et ne vous inquiétez pas de placer plus de deux plantes dans un réservoir.

2. Percez un petit trou sur le côté de votre réservoir (plus près du couvercle) pour pouvoir y faire passer votre conduite d’air. Ensuite, mesurez une longueur de tube suffisamment longue pour la connecter à votre pompe à air à l’extérieur, passez par le trou latéral et connectez-la à un bulleur situé au fond du bac.

3. Une fois cela fait, placez votre pompe à air à l’extérieur du réservoir, placez votre bulleur à l’intérieur, attachez le tube à la pompe, faites passer le tube par le trou et reliez-le au bulleur.

4. Ensuite, remplissez le réservoir avec votre solution nutritive et assurez-vous que le pH est optimisé.

5. Après cela, avec vos paniers hydroponiques situés et remplis de substrat de culture, placez vos plantes à l’intérieur et commencez les choses ! Vous devrez vous assurer qu’elles sont engraissées avant qu’elles puissent atteindre la solution avec leurs racines, mais tout ira bien après cela, et la croissance démarrera rapidement.

Avantages Et Inconvénients De La Culture En Eau Profonde (DWC)

Avantages :

• Abordable
• Simple et propre
• Peu d’entretien et moins de facteurs à prendre en compte
• Croissance rapide

Inconvénients :

• Des déséquilibres de pH ou de nutriments peuvent se produire, ce qui peut être un problème si ce n’est pas réglé rapidement.
• Vous aurez besoin d’un générateur de secours et d’une pompe à air supplémentaire, car les coupures de courant ou les pannes de pompe peuvent entraîner la noyade des racines dans l’eau non oxygénée.

Systèmes À Mèches

Pour rester dans la lignée des systèmes simples mais efficaces, on a les systèmes à mèches qui sont un excellent moyen de découvrir l’hydroponie. Ce n’est pas aussi direct qu’un système de culture en eau profonde, mais ça y ressemble sur beaucoup de points et ses mécaniques particulières pourraient être bien plus intéressantes pour vous que n’importe quelle autre méthode.

Alors que vous remarquerez un matériau spécial que vous n’utiliserez nulle part ailleurs, les autres fournitures restent similaires aux autres systèmes :

• Réservoir de 200 litres (bac en plastique)
• Plateau de culture de 100 litres avec un bord surélevé
• Corde en nylon qui peut être coupée en morceaux et servir de mèche
• Une pompe à air pouvant fonctionner à un débit de 7–9 litres par minute, ainsi qu’un bulleur et des tubes pour relier les deux
• Le substrat de culture hydroponique de votre choix
• Perceuse électrique (pour créer des trous pour la mèche et la conduite d’air).

Guide Étape Par Étape

1. Tout d’abord, procurez-vous une table ou un panier avec un fond grillagé suffisamment haut pour que votre réservoir puisse y tenir confortablement. Assurez-vous que ce panier est également assez grand pour contenir votre plateau de culture, et assez solide pour le maintenir lorsqu’il est rempli de votre substrat de culture et de vos plants.

2. Ensuite, percez trois trous uniformément espacés dans le couvercle de votre réservoir. Veillez à ce qu’ils soient suffisamment grands pour permettre le passage des mèches de corde, mais pas trop pour qu’elles ne glissent pas. Ensuite, percez trois trous similaires dans le plateau de culture afin que les mèches forment un lien entre vos plantes et le réservoir.

3. Ensuite, percez un petit trou sur le côté du réservoir, vers le bas. C’est là que se glissera le tube relié à la pompe à air, qui sera relié à un bulleur que vous placerez à l’intérieur.

4. Mesurez et coupez trois longueurs égales de corde en nylon, qui serviront de mèches pour acheminer la solution nutritive du réservoir aux plantes dans le plateau de culture.

5. Installez le plateau de culture sur la table ou le panier, et faites passer les cordes de l’intérieur du réservoir, à travers le couvercle et dans le plateau de culture.

6. Enfin, remplissez le réservoir de solution nutritive, remplissez votre plateau de culture avec le substrat de votre choix, mettez en marche votre pompe à air et c’est parti.

Avantages Et Inconvénients Des Systèmes À Mèche

Avantages :

• Très efficace
• Peu coûteux
• Facile à mettre en place
• Un rythme d’engraissage modéré signifie que votre plante ne sera pas trop submergée.
• Pas de périodes de sécheresse à craindre

Inconvénients :

• Vous aurez besoin d’une pompe à air supplémentaire en réserve.
• Comme l’eau ne bouge pas beaucoup (sauf pour être oxygénée), vous devez maintenir des conditions idéales en permanence.

Aéroponie

Pour terminer cette liste, les systèmes aéroponiques semblent au premier abord assez étranges, mais ils s’avèrent tout aussi efficaces si bien configurés. Cela implique concrètement que les racines soient suspendues dans l’air et que ces dernières soient périodiquement aspergées d’une fine brume de solution à base de nutriments et d’eau. Ce système prodigue seulement la quantité nécessaire d’eau et de nutriments et l’exposition constante à l’air garantit une respiration optimale des plants.

Ce Dont Vous Avez Besoin

Il y a plusieurs façons de mettre en place un système aéroponique, mais on se concentrera ici sur une installation pour un seul plant pour vous donner une idée claire des mécaniques en place :

• Une pompe à eau qui peut gérer environ 1 200 litres par heure (avec des tuyaux compatibles)
• Minuteur électronique qui peut être connecté à la pompe et réglé sur un cycle spécifique et constant
• Grand pot hydroponique avec couvercle
• Une colonne de distribution en polypropylène (30 cm de long et 1,25 cm de diamètre)
• Scie (pour découper la colonne de distribution en polypropylène à la bonne taille)
• Tête d’arrosage de 1,25 cm pouvant tourner à 360 degrés
• Perceuse électrique munie d’une scie-cloche (le diamètre doit être inférieur à celui de vos pots hydroponiques)
• Lunettes de sécurité (pour le travail avec la scie)

Guide Étape Par Étape

Pour vous donner une meilleure idée de la façon dont tout cela se déroule, nous allons passer en revue chaque étape nécessaire pour faire pousser vos plantes en aéroponie.

1. Percez un trou au centre du seau à l’aide de la scie cloche, en vous assurant que le trou est légèrement plus étroit que le diamètre de votre panier hydroponique. On fait cela évidemment pour s’assurer qu’il tiendra correctement et fermement en place.

2. Enlevez le couvercle et placez la pompe à eau dans le seau. Une fois qu’elle est dedans, vissez la colonne de distribution à la pompe, et coupez-la de quelques crans pour qu’elle soit située convenablement sous la zone dans laquelle les racines vont pousser. Une fois que c’est fait, fixez la tête d’arrosage.

3. Connectez la pompe au minuteur et réglez-le sur un cycle constant de 30 minutes de marche/arrêt.

4. Versez environ 8 litres de solution nutritive dans le seau, et placez votre panier hydroponique (contenant votre jeune plant de cannabis) dans le trou supérieur.

5. Mettez la pompe en marche et assurez-vous de surveiller les cycles, le pH, la température, etc. pendant qu’elle fonctionne.

Avantages Et Inconvénients Des Systèmes Aéroponiques

Avantages :

• Vous n’avez jamais à vous inquiéter d’un manque d’oxygène
• Prend très peu d’espace
• Un système avec des têtes d’arrosage à rythme régulier et espacé garantit un usage optimal de la solution (surtout lorsqu’on a aucun substrat comme ici)

Inconvénients :

• La pression de devoir surveiller constamment la température et le pH de votre système peut être bouleversant
• Puisque vos plants ne peuvent se reposer que sur les têtes d’arrosage pour leurs nutriments et l’eau, la moindre fuite ou panne de pompe peut s’avérer désastreuse.

Meilleurs Engrais Pour La Culture De Cannabis En Hydroponie

Aéroponie

Cependant, peu importe le système de votre choix, vous aurez besoin d’avoir une conception claire et limpide de quels nutriments vos plants auront besoin dans un système en hydro. De ce fait, qu’est-ce qui rend un mélange nutritif meilleur qu'un autre pour des plants qui ne sont pas cultivés en terre ?

• Il faut un ratio idéal d’azote, phosphore et potassium (le fameux ratio NPK) selon si vos plants sont en phase végétative ou de floraison.

• Plutôt que des matières organiques on utilise ici les minéraux comme source de nutriments et ces minéraux sont chélatés pour rendre leurs nutriments internes plus accessibles.

• Il faut pléthore de micronutriments

• C’est spécifiquement formulé pour les systèmes hydroponiques, et ils sont étiquetés de la sorte.

En plus de ceux que nous avons mentionnés plus tôt, le choix de votre solution nutritive devrait toujours inclure du soufre, du calcium, du fer et du magnésium. D’autres micronutriments, comme le cuivre, le manganèse, le bore et le zinc, seront également les bienvenus.

Dans une situation difficile, peut-être penserez-vous que les solutions nutritives conçues pour le sol fonctionneront tout aussi bien, mais hélas ce n’est pas du tout le cas.

En effet, parmi d'autres différences, les engrais hydroponiques contiennent plus de micronutriments (pour compenser ceux qui se trouvent normalement dans le sol), des niveaux d’azote plus élevés et des niveaux de phosphore plus faibles, ce qui est essentiel, et les minéraux sont plus faciles d’accès pour la plante. Les produits conçus pour la terre, cependant, ne contiennent pas les micronutriments supplémentaires, ont un équilibre nutritif inapproprié pour la culture hydroponique et contiennent des matières organiques qui peuvent entraîner la formation de bactéries et de champignons dans votre système.

Pour des raisons de sécurité, vous ne devriez rechercher que des engrais qui sont explicitement indiqués comme étant conçus pour les systèmes hydroponiques. Si ce n’est pas clair, demandez à un employé du magasin ou au fabricant, et méfiez-vous du personnel d’assistance qui ne considère pas ce facteur comme important.

Devrai-Je Utiliser L’hydroponie Pour Une Culture Intérieure Ou Extérieure ?

Aéroponie

Si vous souhaitez cultiver en hydro dehors, la première chose à faire est de déterminer si le climat est adéquat. Plus vous habitez au nord (ou au sud dans l’Hémisphère Sud), plus votre saison de culture sera courte.

D’abord, informez-vous sur les tenants et les aboutissants de la culture en terre en intérieur et extérieur avant de vous lancer dans l’installation d’une culture hydroponique dans ces environnements.

Avantages De Cultiver De La Weed En Hydroponie En Extérieur

Si vous êtes capable de cultiver de la weed dehors pendant une bonne partie de l’année, alors ce sera plus avantageux qu’une culture en intérieur pour certains aspects. L’avantage principal sera évidemment l’accès au soleil. Les plants adorent la lumière naturelle et les cycles naturels de lumière ; vous constaterez que vos plants poussent plus vite et mieux sous une lumière naturelle. De plus, vous ferez des économies sur l’éclairage !

Cultiver en extérieur permet aussi d’avoir un flux d’aération régulier et sain pour renouveler l’air autour des racines. Les plants adorent l’air frais.

Inconvénients De Cultiver De La Weed En Hydroponie En Extérieur

Le matériel peut rapidement dépérir sous les puissants rayons du soleil. Les plastiques qui ne sont pas conçus pour supporter les environnements exposés à beaucoup d’UV vont se dégrader en extérieur et votre matériel doit être protégé contre ça.

En extérieur, vous êtes dépendant de la météo. Ainsi, si vous faites face à des gelées ou beaucoup de pluie, votre culture pourrait lourdement en pâtir. En intérieur, il est beaucoup plus simple de maintenir un environnement propre et organisé.

Avantages De Cultiver De La Weed En Hydroponie En Intérieur

Si vous cultivez de la weed en intérieur, vous aurez un contrôle accru sur toute votre opération. Qu’on parle ici des degrés d’éclairage, de l’hydratation, des températures ou de la gestion des nuisibles, vous pouvez tout gérer de A à Z.

Inconvénients De Cultiver De La Weed En Hydroponie En Intérieur

Cela étant dit, la quantité totale de contrôle risque aussi d’avoir son coût financier.

Mettre en place un système d’éclairage qui peut être déplacé, un système d’aération, de température et de contrôle de l’humidité va nécessiter un certain investissement. Il vous faudra un espace de culture qui peut se permettre d’accueillir tout ce matériel.

Peut-On Cultiver De La Weed Organique En Hydroponie ?

Cultiver du cannabis organique est une chose que de nombreux cultivateurs souhaitent faire, et ce, pour de bonnes raisons. Mais une culture hydroponique peut-elle être organique ? D’un point de vue technique, c’est une question assez difficile à répondre puisque la majeure partie des méthodes de culture organique nécessitent d’entretenir un sol en bonne santé avec des éléments naturels.

Cela dit, si on élargit le propos et que l’on se demande plutôt si « la culture hydroponique de cannabis peut-elle être respectueuse de l’environnement ? » alors la réponse sera un oui définitif.

La culture hydroponique utilise approximativement 10 % de l’eau utilisée dans les cultures en terre, et c’est une réduction conséquente. Au total, on peut avoir avec un processus très efficace en énergie avec très peu de perte et de gaspillage.

Meilleures Variétés À Cultiver Dans Un Système Hydroponique

Inconvénients de cultiver de la weed en hydroponie en intérieur

Maintenant que vous avez une meilleure idée de comment fonctionne chaque système hydroponique ainsi que la meilleure façon d’engraisser vos plants, il est temps de commencer à penser aux variétés que vous cultiverez.

Vous pouvez techniquement cultiver n’importe quelle variété, mais en effet, certains cultivars s’épanouiront davantage dans un système hydroponique.

AK-47

On démarre avec un grand classique comme l’AK-47 qui est adorée des stoners depuis fort longtemps, et on sait tous pourquoi. Cette descendante d’une union de variétés Colombian, Afghani, Mexican et Thai inconnues possède un redoutable équilibre terpénique et un effet revigorant.

AK-47 est une favorite des cultivateurs hydroponiques pour sa taille moyenne et ses hauts rendements consistants. Et bien qu’elle se débrouille très bien dehors, beaucoup ont tendance à la laisser en intérieur puisque cela permet de mieux contrôler les températures et obtenir les meilleures têtes possibles. Donnez-lui 8–9 semaines pour fleurir et vous obtiendrez jusqu’à 350–500 g/m².

Cheese

Un autre classique que l’on retrouvera dans bon nombre de réserves de stoners du monde entier c’est la Cheese, une descendante de Skunk #1 qui a su sublimer un nombre conséquent de caractéristiques de la powerhouse originale et odorante. Tout comme son parent, Cheese est une surprise olfactive dotée d’un puissant arôme skunky qui rappelle le Roquefort et vient parsemer la langue de saveurs de bleu.

Les cultivateurs en hydro vont saliver sur ce titan à floraison rapide ultra robuste. Donnez-lui 8 semaines de floraison et vous verrez vos plants atteindre les 150 cm de haut et donner jusqu’à 450–500 g/m².

Critical Kush

Critical Kush est le fruit de l’union entre Critical Mass et OG Kush, d’où le nom, et en plus d’être à la hauteur du statut légendaire de ses parents, parvient même à presque les surpasser selon les préférences de chacun.

En plus de délivrer de puissantes têtes contenant près de 25 % de THC, les plants de Critical Kush sont aussi très généreux et prodiguent jusqu’à 550–650 g/m² de têtes aux cultivateurs en hydro. Ces rendements sont particulièrement impressionnants lorsque l’on considère que les plants dépassent rarement les 110 cm. Donnez-lui juste 8–9 semaines pour fleurir et observer vos plants s’épanouir dans leur maison hydroponique.

Cultiver Du Cannabis En Hydroponie : Quel Système Choisir ?

On espère que ce guide décryptant chaque processus et les options potentielles vous aidera à être confiant dans votre avenir de cultivateur en hydroponie.

Il va certainement vous falloir du temps pour vous y habituer, et oui, un coup de main d’un professionnel serait sûrement fort utile. Mais il n’y a aucune honte à demander de l’aide ! Une fois que vous aurez installé votre système, vous verrez vos plants devenir plus grands et plus forts, jusqu’à ce qu’ils offrent des têtes encore plus denses et puissantes que tout ce que vous avez pu cultiver jusqu’ici. Allez-y juste étape par étape, préparez-vous correctement et soyez vigilant aux moindres changements !