Comment cultiver des variétés de cannabis riches en CBD


Comment cultiver des variétés de cannabis riches en CBD

Si vous êtes intéressé par la culture de cannabis riche en CBD, vous n’êtes pas le seul. Mais où débuter cette aventure ? Cultiver du cannabis riche en CBD est-il très différent du cannabis riche en THC ? Voici un guide à suivre !

Depuis quelques années, on a l’impression que tout tourne autour du cannabidiol.

Le CBD, comme on a souvent tendance à l’appeler, attire l’attention pour son statut non psychotrope, son absence de toxicité et son potentiel à exercer toutes sortes de bienfaits physiologiques. Une simple recherche sur Google vous entraînera vers une source intarissable d’articles faisant la promotion du CBD pour toutes sortes de troubles physiques ou mentaux.

Au vu de sa popularité, les cultivateurs et les sélectionneurs ont développé des variétés riches en CBD pour satisfaire la demande commerciale, ce qui a permis de redonner un vent de fraîcheur à une nouvelle ère pour le cannabis. Contrairement aux variétés riches en THC qui cherchent principalement à satisfaire les consommateurs récréatifs, ces variantes sont conçues à des fins potentiellement thérapeutiques ou pour soutenir le bien-être global d’un individu.

Si vous adorez le cannabidiol ou que vous avez un intérêt croissant pour la culture des variétés riches en CBD, vous êtes au bon endroit. Ci-dessous, nous aborderons diverses notions de la nature des variétés CBD ainsi que leurs bienfaits, les problèmes légaux autour de la culture et des suggestions de variétés riches en CBD à cultiver chez soi.

Qu’est-ce qu’une variété riche en CBD ?

Quand on parle de cannabis, on a tendance à se focaliser sur le côté psychotrope, soit le fameux « high ». On doit principalement remercier le cannabinoïde THC pour cela. Pour faire simple, plus le niveau de THC est élevé, plus une variété a des chances de vous fracasser.

Les variétés riches en CBD quant à elles n’exercent pas de « high » (à moins de contenir aussi un taux conséquent de THC). Mais à lui seul, le CBD n’altère pas votre état de façon véritablement perceptible. En fait, il agit « incognito » pour soutenir le corps à retrouver un état d’équilibre.

De ce fait, parmi tant d’autres raisons, le CBD est aussi considéré pour son potentiel clinique. Des enquêtes préliminaires ont cherché à déterminer si le CBD pouvait potentiellement soulager ou traiter des troubles. Bien qu’il soit encore difficile d’affirmer avec certitude l’étendue de son potentiel thérapeutique, il y a certains cas où le CBD a été approuvé pour un usage médical.

Le développement de variétés riches en CBD a pris des années de croisements, de sélections et d’expérimentations, mais cela permet aujourd’hui d’ouvrir d’innombrables opportunités pour toute la communauté cannabique et au-delà.

Bienfaits des variétés riches en CBD

Selon des consommateurs, le CBD pourrait détenir d’innombrables bienfaits potentiels. Prenons comme exemple cette étude de 2018 qui a enquêté sur un groupe de consommateurs de CBD sur une période de trois mois.

Au total, 62 % des sondés ont affirmé qu’ils utilisaient du CBD comme traitement pour un trouble médical spécifique et 36 % ont déclaré que le cannabidiol aidait « beaucoup à lui seul ». Alors que certains effets secondaires ont été remarqués, un consommateur sur trois affirmait qu’ils étaient « risibles ».

Ces découvertes sont des indicateurs positifs du bienfait potentiel que peuvent avoir les variétés riches en CBD. De plus, hormis un usage dans des environnements cliniques spécifiques, le CBD est également fréquemment consommé comme complément au quotidien pour améliorer le bien-être, la vitalité et la santé générale.

Au vu de la bonne image du CBD, il serait logique de supposer qu’on peut légalement en cultiver partout. Bien qu’une partie du globe soit favorable à la légalisation, d’autres pays n’autorisent toujours pas la culture de variétés riches en CBD.

Jetons d’abord un coup d’œil à l’Europe. En Suisse et en République tchèque, par exemple, la vente publique d’isolats de CBD est autorisée. L’Italie, cependant, reste dans une zone grise avec ses lois en constante évolution concernant le chanvre. Et puis il y a la Slovaquie qui interdit presque toutes les facettes de l’industrie du CBD.

Aux États-Unis, tout dépend de la manière dont le CBD est vendu. Selon la Food and Drug Administration (FDA), il faut se conformer aux lois applicables, la principale étant la loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques.

Pour les cultivateurs, le mieux est de consulter les législateurs locaux et de se familiariser avec les règles relatives au CBD dans votre coin. En général, les peines encourues pour avoir cultivé quelques plantes riches en CBD chez soi sont minimes, surtout si le taux de THC est faible, mais rien ne garantit que vous ne serez pas poursuivi si vous êtes pris.

Est-ce légal de cultiver des variétés riches en cbd ?

Quelle est la différence entre les variétés riches en CBD et le chanvre ?

Le cannabis riche en CBD et le chanvre décrivent la même espèce. Et pourtant, elles ont leur lot de différences selon le contexte.

Le chanvre est plus facile à classifier : il décrit des plants de cannabis cultivés pour contenir des taux négligeables de THC. Pour être plus précis, c’est surtout le cas en Europe où la limite légale du THC est de 0,2 % alors qu’aux États-Unis on est à 0,3 % comme l’indique la Farm Bill de 2018. Dans les deux cas, ce taux de THC est trop faible pour causer un effet psychotrope si on en consomme.

Le chanvre est utilisé depuis longtemps à des fins industrielles et pour ses graines hautement nutritives. Ce n’est que récemment qu’il est devenu la principale matière première utilisée pour fabriquer des produits CBD (étant donné sa légalité généralisée).

Les vraies variétés avec un haut taux de CBD (aussi appelées variétés riches en CBD) contiennent justement beaucoup de CBD. Bien que le chanvre contienne plus de CBD que la variété de cannabis récréatif standard, il n’est pas à la hauteur des plants élevés spécifiquement pour un contenu en CBD. Voyez-vous, alors que le chanvre a une multitude d’usages, le cannabis riche en CBD est cultivé presque exclusivement pour son cannabidiol.

La légalité est généralement le point où la plus grande distinction entre le chanvre et le cannabis riche en CBD entre en jeu. Alors qu’une variété riche en CBD peut être non psychotrope et ne contenir presque pas de THC, si les niveaux sont même légèrement au-dessus du seuil limite, il n’est pas légal de la cultiver selon les termes décrits ci-dessus.

C’est un peu confus, mais voici ce qu’il faut retenir : le chanvre et les variétés à forte teneur en CBD privilégient tous deux la teneur en cannabidiol et sont généralement non psychotropes. Cependant, les premières sont beaucoup plus réglementées et plus fermes dans leurs définitions que les secondes.

Est-ce différent de cultiver des variétés riches en CBD que des variétés standards ?

Dans la plupart des cas, les étapes pour cultiver de la weed normale et du cannabis riche en CBD sont plus ou moins les mêmes. Les deux nécessitent les mêmes éléments, soit l’eau, l’air frais, un éclairage adéquat et des nutriments. La différence réside dans le fait que cette dernière forme contient moins de THC.

De façon similaire aux cultivateurs travaillant avec des variétés riches en THC, les génétiques seront les facteurs principaux qui dicteront le contenu en CBD d’une variété, bien que certaines pratiques idéales de culture permettront d’aider à maximiser les niveaux de CBD.

Comme pour le THC, les cultivateurs de variétés CBD ne devraient pas trop attendre avant de récolter puisque le CBD commence à se dégrader après une exposition prolongée aux éléments. Autrement, le processus de culture est relativement le même, et ce peu importe la façon dont on l’envisage. En fait, vous ne pourrez pas vraiment déterminer via l’apparence (ou l’odeur) si une variété contient seulement du CBD : tout dépendra des cannabinoïdes produits dans les têtes !

Recherche sur la culture de plants de chanvre avec un taux élevé de CBD

Maintenant que le chanvre détient une place industrielle immense en tant que matière première pour faire toutes sortes de produits au CBD, les producteurs et les cultivateurs maison cherchent à optimiser le processus de culture pour maximiser les gains. Heureusement, cette étude de 2011 a déterminé trois facteurs spécifiques pour optimiser les taux de CBD dans le chanvre industriel :

• Exposition réduite à la pluie
• Air plus chaud
• Température du sol plus chaude

Ces facteurs s’appliquent principalement aux cultures en extérieur sachant que les températures plus élevées seront un dénominateur commun. La recherche doit encore se pencher davantage sur la culture en intérieur pour ces facteurs, mais il est généralement recommandé d’opérer à des températures supérieures à 20 °C/68 °F. Évitez aussi autant que possible le surarrosage.

Comment accroître les taux de CBD en cultivant de la weed

Alors, pourrait-on booster les niveaux de CBD de notre variété de cannabis cultivée à la maison ? Oui, tout à fait ! Prenez en compte ces quatre étapes pour maximiser le taux de cannabidiol de vos variétés riches en CBD.

Choisir les bonnes génétiques

Les variétés riches en CBD commencent toutes au même endroit : des graines riches en CBD. Si vous désirez vraiment des têtes riches en CBD, il vous faudra commencer directement avec des graines possédant un minimum de 10 % de CBD.

L’une des meilleures options pour cela est d’utiliser des clones qui auraient déjà donné des plants possédant de hauts taux de CBD. Et bien sûr, vous pouvez toujours cultiver votre ganja de la graine à la récolte et obtenir également de hauts niveaux de CBD de la part de plants individuels.

Tests prématurés

Pour être certain que vos plants seront riches en CBD, vous pouvez aussi demander à effectuer des tests en laboratoire.

Selon les experts, la période idéale pour les tests serait 3–4 semaines après la germination des graines. Cette stratégie particulière vous aidera à déterminer quels plants sont riches en CBD avant même qu’ils fleurissent.

Pour ceux qui n’auraient pas les moyens de conduire ces tests, il vous faudra attendre de pouvoir goûter à votre récolte. De ce fait, il est préférable de ne pas laisser le facteur génétique au hasard. Encore une fois, commencez avec une variété qui garantira une production de CBD dès le départ pour éviter le moindre risque.

Tests prématurés

Prenez soin de vos plants

Comme pour n’importe quel autre organisme vivant, un plant en bonne santé développera moins de problèmes. Avec vos plants riches en CBD, il faut éviter les carences en nutriments, le développement de moisissure, le stress lié à l’éclairage et n’importe quel autre tracas qui pourrait réduire le taux de cannabinoïdes.

Des plants carencés et en mauvaise santé ont tendance à produire des niveaux moins élevés de cannabinoïdes. De ce fait, prenez le temps et faites les efforts nécessaires pour vous en occuper efficacement. N’oubliez pas qu’après la récolte, ce n’est pas encore fini ! Le séchage et l’affinage sont des étapes primordiales pour maximiser le taux de cannabinoïdes et la qualité générale de vos têtes.

En d’autres termes, évitez les raccourcis !

Récoltez au bon moment

Comme nous l’avons dit plus tôt, le moment de la récolte joue un rôle capital dans le développement des cannabinoïdes. Il est important de ne pas s’y prendre trop tard, mais trop tôt serait aussi préjudiciable.

Alors, comment savoir quand le moment idéal est venu ? Une fois que vous verrez approximativement 60 % des têtes résineuses des trichomes (soit les petites structures en forme de poils) passer du transparent au laiteux, c’est votre signal pour lancer la récolte.

Meilleures variétés riches en CBD

Si vous cherchez des variétés riches en CBD pour vous lancer, on a ce qu’il vous faut. Voici une liste non exhaustive de nos meilleures recommandations. Chacune contient une abondance de CBD et même si les niveaux de THC varient, aucune d’entre elles ne pourra fracasser votre esprit et vous propulser dans l’hyperespace ou au fin fond de votre canapé.

ACDC

À ne pas confondre avec l’incroyable quartet rock’n’roll australien, cette variété est adorée des consommateurs médicaux. Avec seulement 1 % de THC et jusqu’à 22 % de CBD, ACDC ne vous laissera jamais dans un état planant.

En l’allumant, vous ne serez pas bombardé par des vagues d’euphorie cérébrales, mais vous goûterez plutôt à un profil de saveurs sympathique et rafraîchissant. Vous pouvez vaporiser ces têtes tout en travaillant, étudiant ou en testant des pratiques créatives sans pour autant planer le moins du monde.

Les cultivateurs seront ravis de savoir que cette variété atteint une hauteur moyenne de 150 cm et délivre des rendements impressionnants de têtes pleines de CBD en seulement 10 semaines de floraison. ACDC s’épanouit dans les climats chauds et secs et répond bien au palissage à faible stress.

Solomatic CBD

Cette autofloraison non psychotrope à dominance indica possède l’un des taux de CBD les plus élevés du milieu avec 21 % et seulement 1 % de THC. Voici la fameuse Solomatic CBD.

Prodiguant une sensation consciente et apaisante, l’expérience n’en est que sublimée par ses arômes fruités et sucrés.

Cultiver ce plant est tout aussi satisfaisant. La culture en intérieur vous donnera un rendement d’approximativement 475 g/m² en intérieur et dehors vous obtiendrez jusqu’à 150 g/plant. Tout cela se fait en seulement 10 semaines après avoir planté les graines dans le sol.

Solomatic cbd

CBD-Chronic

Celle-ci a de quoi faire réfléchir davantage, mais son profil équilibré de cannabinoïdes permet de maintenir les choses en ordre. Si vous cherchez une chouette variété avec un ratio THC:CBD de 1:1, ne cherchez pas plus loin que la CBD-Chronic.

Son pourcentage de THC avoisine les 5,4 % et les niveaux de cannabidiol sont quant à eux autour de 5,8 %. Même si on pourrait croire que ce taux de CBD est peu élevé, l’union des cannabinoïdes permet de détendre comme il faut et laisser les consommateurs dans un état de relaxation sans qu’ils planent pour autant. Vous pourrez toujours entreprendre vos tâches sans la moindre crainte.

Avec un profil de saveurs fruitées et terreuses, il n’est pas étonnant que CBD-Chronic soit une favorite de toutes sortes d’adorateurs de cannabis. Elle est aussi très facile à cultiver avec une période de floraison de 60 jours en intérieur. Les rendements sont tout aussi encourageants avec jusqu’à 600 g/m² en intérieur.

Variétés riches en CBD : l’avenir de la culture de cannabis ?

Aujourd’hui, le cannabis ne sert plus qu’à planer. Certaines personnes s’intéressent plutôt à ses bienfaits holistiques, qu’ils soient pour leur santé physique ou mentale.

Cultiver des variétés riches en CBD permet d’avoir une autre façon d’exploiter les plants de cannabis pour notre bien-être. Cela montre à quel point la culture a évolué et l’impact majeur qu’elle a sur la vie des individus du monde entier.